Moteur de recherche catholique portant sur la Bible et sur une bibliothèque d'ouvrages de référence en théologie, philosophie et histoire.
En vérité, en vérité, je vous le dis : Qui croit en moi, a la vie éternelle.
|
Saisissez un texte à rechercher ou bien sélectionnez un livre
Livre d'Abdias
La recherche n'a donné aucun résultat.
AccueilFillionAbdias0/0 résultat(s)
0/0 résultat(s)

Livre d'Abdias

Chapitre 1

 | 
 | 
Chap. : 
1 Vision d’Abdias. Voici ce que dit le Seigneur Dieu à Édom : Nous avons entendu une nouvelle de la part du Seigneur ; Il a envoyé un message aux nations : Levez-vous, levons-nous ensemble contre lui pour le combattre.
 
2 Voici, Je t’ai rendu petit parmi les nations ; tu es tout à fait méprisable.3 L’orgueil de ton cœur t’a élevé, toi qui habites dans les fentes des rochers, qui as dressé ton trône dans les lieux élevés, toi qui dis en ton cœur : Qui me fera tomber à terre ?4 Quand tu t’élèverais comme l’aigle, et que tu placerais ton nid parmi les astres, Je t’arracherai de là, dit le Seigneur.
 
5 Si des voleurs, si des brigands étaient entrés chez toi pendant la nuit, comme tu aurais été réduit au silence ! Ne se seraient-ils pas contentés de prendre ce qui leur aurait convenu ? Si des vendangeurs étaient entrés chez toi, ne t’auraient-ils pas laissé au moins une grappe de raisin ?6 Comme ils ont fouillé Ésaü ! Ils ont cherché dans ses endroits les plus cachés.7 Ils t’ont chassé jusqu’à la frontière, tous tes alliés se sont joués de toi, tes amis se sont élevés contre toi ; ceux qui mangent avec toi t’ont dressé des embûches ; il n’y a pas de prudence en lui.
 
8 Est-ce que, en ce jour-là, dit le Seigneur, Je ne ferai pas disparaître les sages de l’Idumée, et la prudence de la montagne d’Ésaü ?9 Tes braves du midi craindront que les hommes périssent jusqu’au dernier sur la montagne d’Ésaü.10 A cause des meurtres et de l’injustice commis contre ton frère Jacob, la honte te couvrira, et tu périras pour toujours.11 Le jour où tu te tenais contre lui, lorsque des étrangers faisaient son armée captive, et que des étrangers entraient dans ses portes, et qu’ils jetaient le sort sur Jérusalem, toi aussi tu étais comme l’un d’eux.
 
12 Ne te moque pas, au jour de ton frère, au jour de sa déportation, et ne te réjouis pas au sujet des enfants de Juda au jour de leur perte, et n’ouvre pas une grande bouche au jour de leur angoisse.13 N’entre point par les portes de Mon peuple au jour de sa ruine ; ne le méprise pas, toi non plus, au jour de sa dévastation, et ne t’élance pas contre son armée au jour de sa dévastation.14 Ne te tiens pas sur les chemins pour tuer ceux qui fuiront, et n’enveloppe pas ses restes au jour de la tribulation.
 
15 Car le jour du Seigneur est proche pour toutes les nations : comme tu as fait on te fera ; Dieu fera retomber tes œuvres sur ta tête.16 Car, comme vous avez bu sur Ma montagne sainte, ainsi toutes les nations boiront sans cesse ; elles boiront et elles avaleront, et elles seront comme si elles n’avaient jamais été.
 
17 Mais sur la montagne de Sion sera le salut, et elle sera sainte ; et la maison de Jacob possédera ceux qui l’avaient possédée.
 
18 La maison de Jacob sera un feu, la maison de Joseph une flamme, et la maison d’Ésaü une paille sèche ; et elle sera embrasée par elles, et elles la dévoreront, et il ne restera rien de la maison d’Ésaü, car le Seigneur a parlé.19 Ceux du midi hériteront de la montagne d’Ésaü, et ceux de la plaine, le pays des Philistins ; et ils posséderont le pays d’Éphraïm, et le pays de Samarie, et Benjamin possédera Galaad.20 Et les captifs de cette armée des fils d’Israël posséderont toutes les terres des Chananéens jusqu’à Sarepta, et les déportés de Jérusalem, qui sont dans le Bosphore, posséderont les villes du midi.21 Des sauveurs monteront sur la montagne de Sion pour juger la montagne d’Ésaü, et le règne appartiendra au Seigneur.

Bible Fillion


La Sainte Bible commentée d’après la Vulgate (Clémentine) et les textes originaux à l’usage des séminaires et du clergé par l'abbé Louis-Claude Fillion, prêtre de Saint-Sulpice, professeur d’Ecriture Sainte à l’Institut Catholique de Paris, membre de la Commission Biblique Pontificale. Imprimatur : Lugduni, 20 février 1888 † JOSEPH, Arch. Lugd. Edition de 1920 de la librairie Letouzey et Ané - 87, boul. Raspail - rue de vaugirard - Paris. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre page de présentation des différentes versions de la Bible expliquant notre choix.