Moteur de recherche catholique portant sur la Bible et sur une bibliothèque d'ouvrages de référence en théologie, philosophie et histoire.
Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois l'exemple des fidèles, dans les discours, dans la manière d'agir, dans la charité, dans la foi, dans la chasteté.
|
Saisissez un texte à rechercher ou bien sélectionnez un livre
Livre du prophète Malachie
La recherche n'a donné aucun résultat.
AccueilFillionMalachie0/0 résultat(s)
0/0 résultat(s)

Livre du prophète Malachie

Chapitre 1

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Fardeau de la parole du Seigneur adressée à Israël par l’intermédiaire de Malachie.
 
2 Je vous ai aimés, dit le Seigneur ; et vous avez dit : En quoi nous avez-Vous aimés ? Ésaü n’était-il pas frère de Jacob ? dit le Seigneur, et J’ai aimé Jacob,3 et J’ai eu de la haine pour Ésaü ; et J’ai fait de ses montagnes une solitude, et J’ai livré son héritage aux dragons du désert.4 Que si l’Idumée dit : Nous avons été détruits, mais nous reviendrons, et nous rebâtirons ce qui a été détruit ; ainsi parle le Seigneur des armées : Ils bâtiront, et Moi Je détruirai ; et on les appellera pays d’impiété, et peuple contre lequel le Seigneur est irrité à jamais.5 Vos yeux le verront, et vous direz : Que le Seigneur soit glorifié sur les frontières d’Israël !
 
6 Le fils honore son père, et le serviteur son seigneur. Si donc Je suis votre Père, où est l’honneur qui M’est dû ? et si Je suis le Seigneur, où est la crainte qu’on a de Moi ? dit le Seigneur des armées. Je M’adresse à vous, prêtres, qui méprisez Mon nom, et qui dites : En quoi avons-nous méprisé Votre nom ?7 Vous offrez sur Mon autel un pain souillé, et vous dites : En quoi Vous avons-nous déshonoré ? En ce que vous avez dit : La table du Seigneur est méprisée.8 Si vous offrez une victime aveugle pour être immolée, n’est-ce pas mal ? et si vous en offrez une boiteuse ou malade, n’est-ce pas mal ? Offrez-la à votre gouverneur, et vous verrez si elle lui plaît, ou s’il vous recevra favorablement, dit le Seigneur des armées.9 Et maintenant offrez vos prières devant Dieu, afin qu’Il ait pitié de vous (car c’est votre main qui a fait cela), et qu’Il vous reçoive favorablement, dit le Seigneur des armées.
 
10 Qui est celui d’entre vous qui fermera les portes, et qui allumera le feu sur Mon autel gratuitement ? Je n’ai point d’affection pour vous, dit le Seigneur des armées, et Je ne recevrai pas de présent de votre main.11 Car, depuis le lever du soleil jusqu’au couchant, Mon nom est grand parmi les nations, et en tout lieu on sacrifie et l’on offre à Mon nom une oblation pure ; car Mon nom est grand parmi les nations, dit le Seigneur des armées.12 Et vous, vous l’avez déshonoré, en disant : La table du Seigneur est souillée, et ce que l’on offre dessus est méprisable, aussi bien que le feu qui le dévore.13 Et vous avez dit : C’est de notre travail ; et vous l’avez rendu digne de mépris, dit le Seigneur des armées ; vous M’avez amené des victimes boiteuses et malades, fruit de vos rapines, et vous Me les avez offertes en présent : est-ce que Je les recevrai de votre main ? dit le Seigneur.14 Maudit soit le trompeur qui a dans son troupeau un mâle, et qui, après avoir fait un vœu, sacrifie au Seigneur une bête malade ! Car Je suis le grand Roi, dit le Seigneur des armées, et Mon nom est redoutable parmi les nations.

Chapitre 2

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Maintenant à vous cet ordre, ô prêtres.2 Si vous ne voulez pas écouter, et si vous ne voulez pas appliquer votre cœur à rendre gloire à Mon nom, dit le Seigneur des armées, J’enverrai sur vous l’indigence, et Je maudirai vos bénédictions ; oui, Je les maudirai, parce que vous n’y avez pas appliqué votre cœur.3 Voici, Je vous enlèverai l’épaule des victimes, et Je vous jetterai au visage les ordures de vos sacrifices solennels, et elles vous emporteront avec elles.4 Et vous saurez que Je vous ai envoyé cet ordre, afin que Mon alliance avec Lévi subsistât, dit le Seigneur des armées.5 J’ai fait avec lui une alliance de vie et de paix ; Je lui ai donné la crainte, et il M’a craint, et il a tremblé devant Ma face.6 La loi de vérité a été dans sa bouche, et l’iniquité n’a pas été trouvée sur ses lèvres ; il a marché avec Moi dans la paix et dans l’équité, et il a détourné beaucoup d’hommes de l’iniquité.7 Car les lèvres du prêtre garderont la science, et c’est de sa bouche que l’on demandera la loi, parce qu’il est l’ange du Seigneur des armées.8 Mais vous, vous vous êtes écartés de la voie, et vous avez été pour beaucoup une occasion de scandale dans la loi ; vous avez rendu nulle l’alliance de Lévi, dit le Seigneur des armées.9 C’est pourquoi, Moi aussi, Je vous ai rendu vils et méprisables pour tous les peuples, parce que vous n’avez pas gardé Mes voies, et que vous avez eu égard aux personnes à propos de la loi.
 
10 N’avons-nous pas tous un seul Père ? un même Dieu ne nous a-t-Il pas créé ? Pourquoi donc chacun de nous méprise-t-il son frère, en violant l’alliance de nos pères ?11 Juda a transgressé, et l’abomination a été commise dans Israël et dans Jérusalem ; car Juda a souillé le peuple consacré au Seigneur, et qui Lui était cher, et il a épousé la fille d’un dieu étranger.12 Le Seigneur retranchera des tentes de Jacob l’homme qui aura fait cela, qu’il soit maître ou disciple, et quelques dons qu’il offre au Seigneur des armées.
 
13 Voici encore ce que vous avez fait : Vous avez couvert l’autel du Seigneur de larmes, de pleurs et de cris ; c’est pourquoi Je ne regarderai plus les sacrifices, et Je ne recevrai de votre main rien qui puisse M’apaiser.14 Et vous avez dit : Pour quel motif ? Parce que le Seigneur a été témoin entre toi et l’épouse de ta jeunesse, que tu as méprisée, bien qu’elle fût ta compagne et l’épouse de ton alliance.15 N’est-elle pas l’ouvrage du même Dieu, et n’est-ce pas Son souffle qui l’a animée ? Et que demande cet auteur unique, sinon une race d’enfants de Dieu ? Conservez donc votre esprit, et ne méprise pas la femme de ta jeunesse.16 Vous direz peut-être : Lorsque tu auras conçu de la haine contre elle, dit le Seigneur, Dieu d’Israël, renvoie-la ; mais l’iniquité couvrira son vêtement, dit le Seigneur des armées. Gardez donc votre esprit, et ne méprisez pas vos femmes.
 
17 Vous avez fait souffrir le Seigneur par vos discours, et vous avez dit : En quoi L’avons-nous fait souffrir ? En ce que vous avez dit : Quiconque fait le mal est bon aux yeux du Seigneur, et ce sont de telles gens qui Lui plaisent ; ou si cela n’est pas, où est le Dieu du jugement ?

Chapitre 3

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Voici que J’envoie Mon Ange, et il préparera la voie devant Ma face ; et aussitôt viendra dans Son temple le Dominateur que vous cherchez, et l’Ange de l’alliance que vous désirez. Voici qu’Il vient, dit le Seigneur des armées.2 Qui pourra penser au jour de Son avènement, et qui pourra soutenir Sa vue ? Car Il sera comme le feu qui fond les métaux, et comme l’herbe des foulons.3 Il S’assoira comme celui qui fond et qui épure l’argent ; Il purifiera les fils de Lévi, et Il les rendra purs comme l’or et comme l’argent, et ils offriront des sacrifices au Seigneur dans la justice.4 Et le sacrifice de Juda et de Jérusalem sera agréable au Seigneur, comme aux jours anciens et comme aux années d’autrefois.
 
5 Alors Je M’approcherai de vous pour le jugement, et Je serai un prompt témoin contre les enchanteurs, les adultères et les parjures, contre ceux qui retiennent par violence le salaire du mercenaire, et qui oppriment les veuves, les orphelins et les étrangers, et qui ne Me craignent pas, dit le Seigneur des armées.
 
6 Car Je suis le Seigneur, et Je ne change pas ; et vous, enfants de Jacob, vous n’avez pas été consumés.7 Dès les jours de vos pères vous vous êtes écartés de Mes ordonnances, et vous ne les avez pas gardées. Revenez à moi, et Je reviendrai à vous, dit le Seigneur des armées. Et vous avez dit : En quoi reviendrons-nous ?8 Un homme peut-il outrager son Dieu comme vous M’avez outragé ? Et vous avez dit : En qui Vous avons-nous outragé ? Par les dîmes et par les prémices.9 Vous avez été maudits et appauvris, parce que vous M’outragez, toute la nation.10 Apportez toutes les dîmes dans Mes greniers, et qu’il y ait des aliments dans Ma maison ; puis mettez-Moi à l’épreuve à ce sujet, dit le Seigneur, et vous verrez si Je ne vous ouvre pas les cataractes du ciel, et si Je ne répands pas sur vous Ma bénédiction en abondance.11 Pour vous, Je réprimanderai celui qui dévore, et il ne gâtera plus les fruits de votre terre, et il n’y aura pas de vigne stérile dans les champs, dit le Seigneur des armées.12 Alors toutes les nations vous diront bienheureux ; car vous serez un pays de délices, dit le Seigneur des armées.
 
13 Les paroles que vous dites contre Moi se multiplient, dit le Seigneur.14 Et vous dites : Qu’avons-nous dit contre Vous ? Vous avez dit : C’est en vain que l’on sert Dieu ; qu’avons-nous gagné à garder Ses préceptes, et à marcher avec tristesse devant le Seigneur des armées ?15 Maintenant donc nous dirons bienheureux les arrogants, car ils s’établissent en commettant l’impiété ; ils ont tenté Dieu, et ils sont sauvés.16 Alors ceux qui craignent le Seigneur se sont parlé l’un à l’autre ; et le Seigneur a été attentif, Il a écouté, et un livre de souvenir a été écrit devant Lui pour ceux qui craignent le Seigneur, et qui pensent à Son nom.17 Ils seront pour moi, dit le Seigneur des armées, au jour où J’agirai, le peuple que Je Me réserve ; et Je les épargnerai, comme un père épargne son fils qui le sert.18 Et de nouveau vous verrez alors quelle différence il y a entre le juste et l’impie, entre celui qui sert Dieu et celui qui ne le sert pas.

Chapitre 4

 | 
 | 
Chap. : 
1 Car voici, il viendra un jour embrasé comme une fournaise ; tous les superbes et tous ceux qui commettent l’impiété seront de la paille, et ce jour qui vient les embrasera, dit le Seigneur des armées ; il ne leur laissera ni germe ni racine.
 
2 Et le Soleil de Justice Se lèvera pour vous qui avez craint Mon nom, et le salut sera sous Ses ailes ; vous sortirez alors, et vous bondirez comme les veaux d’un troupeau.3 Et vous foulerez les impies, lorsqu’ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, en ce jour où J’agirai, dit le Seigneur des armées.
 
4 Souvenez-vous de la loi de Moïse, Mon serviteur, que Je lui ai donnée sur l’Horeb, pour tout Israël, avec Mes préceptes et Mes ordonnances.
 
5 Voici, Je vous enverrai Élie, le prophète, avant que vienne le grand et l’épouvantable jour du Seigneur.6 Et il ramènera le cœur des pères à leur fils, et le cœur des fils à leurs pères, de peur que Je ne vienne et ne frappe le pays d’anathème.

Bible Fillion


La Sainte Bible commentée d’après la Vulgate (Clémentine) et les textes originaux à l’usage des séminaires et du clergé par l'abbé Louis-Claude Fillion, prêtre de Saint-Sulpice, professeur d’Ecriture Sainte à l’Institut Catholique de Paris, membre de la Commission Biblique Pontificale. Imprimatur : Lugduni, 20 février 1888 † JOSEPH, Arch. Lugd. Edition de 1920 de la librairie Letouzey et Ané - 87, boul. Raspail - rue de vaugirard - Paris. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre page de présentation des différentes versions de la Bible expliquant notre choix.