Moteur de recherche catholique portant sur la Bible et sur une bibliothèque d'ouvrages de référence en théologie, philosophie et histoire.
Voici que moi, je refermerai leur cicatrice, je leur donnerai la santé et je les soignerai; et je leur montrerai la paix et la vérité qu'ils demandent.
|
Saisissez un texte à rechercher ou bien sélectionnez un livre
Livre du Deutéronome
La recherche n'a donné aucun résultat.
AccueilFillionDeutéronome0/0 résultat(s)
0/0 résultat(s)

Livre du Deutéronome

Chapitre 1

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Voici les paroles que Moïse adressa à tout Israël au deçà du Jourdain, dans la plaine du désert, vis-à-vis de la mer Rouge, entre Pharan et Thophel, Laban et Haseroth, où il y a beaucoup d’or.2 Il y avait onze journées de chemin depuis l’Horeb jusqu’à Cadèsbarné, par la montagne de Séir.3 En la quarantième année depuis la sortie d’Égypte, le premier jour du onzième mois, Moïse dit aux enfants d’Israël tout ce que le Seigneur lui avait ordonné de leur dire ;4 après la défaite de Séhon, roi des Amorrhéens, qui habitait à Hésébon, et d’Og, roi de Basan, qui demeurait à Astaroth et à Édraï,5 les Israélites étant au deçà du Jourdain, dans le pays de Moab. Et il commença à leur expliquer la loi, et à leur dire :
 
6 Le Seigneur notre Dieu nous parla sur l’Horeb, et Il nous dit : Vous êtes assez restés près de cette montagne ;7 mettez-vous en chemin, et venez vers la montagne des Amorrhéens, et dans tous les lieux voisins : dans les campagnes, les montagnes et les vallées vers le midi et le long de la côte de la mer ; passez dans le pays des Chananéens et du Liban, jusqu’au grand fleuve de l’Euphrate.8 Voilà, dit-Il, que Je vous ai livré ce pays : entrez-y et mettez-vous en possession de la terre que le Seigneur avait promis avec serment de donner à vos pères, Abraham, Isaac et Jacob, et à leur postérité après eux.
 
9 Et moi en ce même temps je vous dis :10 Je ne puis seul vous porter, parce que le Seigneur votre Dieu vous a tellement multipliés, que vous êtes aujourd’hui comme les étoiles du ciel.11 (Que le Seigneur, le Dieu de vos pères, ajoute encore à ce nombre plusieurs milliers, et qu’Il vous bénisse selon qu’Il l’a promis.)12 Je ne puis porter seul le poids de vos affaires et de vos différends.13 Choisissez d’entre vous des hommes sages et habiles, qui soient d’une vie exemplaire et d’une probité reconnue parmi vos tribus, afin que je les établisse pour être vos juges et vos chefs.14 Vous me répondîtes alors : C’est une excellente chose que vous voulez faire.15 Et je pris dans vos tribus des hommes sages et nobles, et je les établis pour être vos princes, vos tribuns, vos chefs de cent hommes, de cinquante et de dix, pour vous instruire de toutes choses.16 Je leur donnai cet avis en même temps, et je leur dis : Écoutez ceux qui viendront à vous, citoyens ou étrangers, et jugez-les selon la justice.17 Vous ne mettrez aucune différence entre les personnes ; vous écouterez le petit comme le grand, et vous n’aurez aucun égard à la condition de qui que ce soit, parce que le jugement appartient à Dieu. Si vous trouvez quelque chose de plus difficile, vous me le rapporterez, et je l’écouterai.18 Et je vous ordonnai alors tout ce que vous deviez faire.
 
19 Ayant quitté l’Horeb, nous passâmes par ce grand et effroyable désert que vous avez vu, par le chemin qui conduit à la montagne des Amorrhéens, selon que le Seigneur notre Dieu nous l’avait commandé. Et étant venus à Cadèsbarné,
 
20 je vous dis : Vous voilà arrivés vers la montagne des Amorrhéens, que le Seigneur notre Dieu doit nous donner.21 Considérez la terre que le Seigneur votre Dieu vous donne ; montez-y, et rendez-vous-en maîtres, selon que le Seigneur notre Dieu l’a promise à vos pères ; ne craignez point, et que rien ne vous étonne.22 Alors vous vîntes tous me trouver, et vous me dîtes : Envoyons des hommes qui explorent le pays, et qui nous marquent le chemin par où nous devons entrer, et les villes où nous devons aller.23 Ayant approuvé cet avis, j’envoyai douze hommes d’entre vous, un de chaque tribu,24 qui, s’étant mis en route, et ayant passé les montagnes, vinrent jusqu’à la vallée de la Grappe de raisin ; et, après avoir exploré le pays,25 ils prirent des fruits qu’il produit, pour nous faire voir combien il était fertile ; et nous les ayant apportés, ils nous dirent : La terre que le Seigneur notre Dieu veut nous donner est très bonne.26 Mais vous ne voulûtes point y aller ; et étant incrédules à la parole du Seigneur notre Dieu,27 vous murmurâtes dans vos tentes, en disant : Le Seigneur nous hait, et Il nous a fait sortir de l’Égypte pour nous livrer entre les mains des Amorrhéens, et pour nous exterminer.28 Où monterons-nous ? Ceux que nous avons envoyés nous ont jeté l’épouvante dans le cœur, en nous disant : Ce pays est extrêmement peuplé ; les hommes y sont d’une taille beaucoup plus haute que nous ; leurs villes sont grandes et fortifiées de murs qui vont jusqu’au ciel ; nous avons vu là des gens de la race d’Enac.29 Et je vous dis alors : N’ayez pas peur, et ne les craignez point.30 Le Seigneur votre Dieu, qui est votre guide, combattra Lui-même pour vous, ainsi qu’Il a fait en Égypte à la vue de tous les peuples.31 Et vous avez vu vous-mêmes dans ce désert que le Seigneur votre Dieu vous a portés dans tout le chemin par où vous avez passé, comme un homme a coutume de porter son petit enfant entre ses bras, jusqu’à ce que vous soyez arrivés en ce lieu.32 Mais tout ce que je vous dis alors ne put vous engager à croire au Seigneur votre Dieu,33 qui a marché devant vous le long du chemin, qui vous a marqué le lieu où vous deviez dresser vos tentes, qui vous a montré le chemin, la nuit par la colonne de feu, et le jour par la colonne de nuée.34 Le Seigneur, ayant donc entendu vos murmures, S’irrita et dit avec serment :35 Nul des hommes de cette race criminelle ne verra l’excellente terre que J’avais juré de donner un jour à vos pères ;36 excepté Caleb, fils de Jéphoné. Car celui-là la verra, et Je lui donnerai, à lui et à ses enfants, la terre où il a marché, parce qu’il a suivi le Seigneur.
 
37 Et on ne doit pas s’étonner de cette indignation du Seigneur contre le peuple, puisque, S’étant irrité contre moi-même à cause de vous, Il me dit : Vous non plus, vous n’y entrerez point ;38 mais Josué, fils de Nun, votre ministre, y entrera à votre place. Exhortez-le et fortifiez-le, car ce sera lui qui divisera la terre par le sort à tout Israël.39 Vos petits enfants, dont vous avez dit qu’ils seraient emmenés captifs, et vos enfants, qui ne savent pas encore discerner le bien et le mal, seront ceux qui entreront dans cette terre. Je la leur donnerai, et ils la posséderont.40 Mais pour vous, retournez, et allez-vous-en dans le désert par le chemin qui conduit vers la mer Rouge.
 
41 Vous me répondîtes alors : Nous avons péché contre le Seigneur. Nous monterons, et nous combattrons comme le Seigneur notre Dieu nous l’a ordonné. Et lorsque vous marchiez les armes à la main vers la montagne,42 le Seigneur me dit : Dites-leur : N’entreprenez point de monter et de combattre, parce que Je ne suis pas avec vous, et que vous succomberez devant vos ennemis.43 Je vous le dis, et vous ne m’écoutâtes point ; mais, vous opposant au commandement du Seigneur, et étant enflés d’orgueil, vous montâtes sur la montagne.44 Alors les Amorrhéens qui habitaient sur les montagnes ayant paru, et étant venus au-devant de vous, vous poursuivirent comme les abeilles poursuivent celui qui les irrite, et vous taillèrent en pièces depuis Séïr jusqu’à Horma.45 A votre retour, vous vous mîtes à pleurer devant le Seigneur ; mais Il ne vous écouta point, et Il ne voulut point Se rendre à vos prières.46 Ainsi vous demeurâtes longtemps à Cadèsbarné.

Chapitre 2

 | 
 | 
Chap. : 
1 Nous partîmes de ce lieu-là, et nous vînmes au désert qui mène à la mer Rouge, selon que le Seigneur me l’avait ordonné ; et nous tournâmes longtemps autour du mont Séir.2 Le Seigneur me dit alors :3 Vous avez assez tourné autour de cette montagne, allez maintenant vers le septentrion ;4 et ordonnez ceci au peuple, et dites-lui : vous passerez sur les limites des terres des enfants d’Ésaü vos frères, qui habitent à Séir, et ils vous craindront.5 Gardez-vous donc bien de les attaquer. Car Je ne vous donnerai pas un seul pied de terre dans leur pays, parce que J’ai abandonné à Ésaü le mont Séir, afin qu’il le possédât.6 Vous achèterez d’eux à prix d’argent tout ce que vous mangerez, et vous achèterez aussi l’eau que vous puiserez et que vous boirez.7 Le Seigneur votre Dieu vous a bénis dans toutes les œuvres de vos mains ; le Seigneur votre Dieu a eu soin de vous dans votre chemin, lorsque vous avez passé par ce grand désert ; Il a habité avec vous pendant quarante ans, et vous n’avez manqué de rien.8 Après que nous eûmes passé les terres des enfants d’Ésaü nos frères, qui habitaient à Séir, marchant par le chemin de la plaine d’Elath et D’Asiongaber, nous vînmes au chemin qui mène au désert de Moab.
 
9 Alors le Seigneur me dit : Ne combattez point les Moabites, et ne leur faites pas la guerre, car Je ne vous donnerai rien de leur pays, parce que J’ai donné Ar aux enfants de Lot, afin qu’ils la possèdent.10 Les Emim, qui ont habité les premiers ce pays, étaient un peuple grand et puissant, et d’une si haute taille, qu’on les croyait de la race d’Enac, comme les géants,11 car ils étaient semblables aux enfants d’Enac. Enfin les Moabites les appellent Emim.12 Quant au pays de Séir, les Horrhéens y ont habité autrefois ; mais après qu’ils en eurent été chassés et exterminés, les enfants d’Ésaü y habitèrent, comme le peuple d’Israël s’est établi dans la terre que le Seigneur lui a donnée pour la posséder.13 Nous nous disposâmes donc à passer le torrent de Zared, et nous vînmes près de ce torrent.
 
14 Or le temps que nous mîmes à marcher depuis Cadèsbarné jusqu’au passage du torrent de Zared fut de trente-huit ans, jusqu’à ce que toute la race des premiers guerriers eût été exterminée du camp, selon que le Seigneur l’avait juré ;15 car Sa main a été sur eux, pour les faire tous périr du milieu du camp.
 
16 Après la mort de tous ces hommes de guerre,17 le Seigneur me parla, et me dit :18 Vous passerez aujourd’hui les confins de Moab et la ville d’Ar ;19 et lorsque vous approcherez des frontières des enfants d’Ammon, gardez-vous bien de les combattre et de leur faire la guerre ; car Je ne vous donnerai rien du pays des enfants d’Ammon, parce que Je l’ai donné aux enfants de Lot, afin qu’ils le possèdent.20 Ce pays a été considéré autrefois comme le pays des géants, parce que les géants y ont habité, ceux que les Ammonites appellent Zomzommim.21 C’était un peuple grand et nombreux, et d’une taille fort élevée, comme les Enacim. Le Seigneur les a exterminés par les Ammonites, qu’Il a fait habiter dans leur pays à leur place,22 comme Il avait fait à l’égard des enfants d’Ésaü qui habitent à Séir, ayant exterminé les Horrhéens, et donné leur pays à ces enfants d’Ésaü, qui le possèdent encore aujourd’hui.23 Les Hévéens de même, qui habitaient à Hasérim jusqu’à Gaza, en furent chassés par les Cappadociens, qui, étant sortis de la Cappadoce, les exterminèrent, et s’établirent à leur place en ce pays-là.24 Levez-vous donc, vous dit alors le Seigneur, et passez le torrent de l’Arnon ; car Je vous ai livré Séhon l’Amorrhéen, roi d’Hésébon ; commencez à entrer en possession de son pays, et combattez contre lui.25 Je commencerai aujourd’hui à jeter la terreur et l’effroi de vos armes dans tous les peuples qui habitent sous le ciel ; afin qu’au seul bruit de votre nom ils tremblent, et qu’ils soient pénétrés de frayeur et de douleur comme les femmes qui sont dans le travail de l’enfantement.
 
26 J’envoyai donc du désert de Cadémoth des ambassadeurs vers Séhon, roi d’Hésébon, pour lui porter des paroles de paix, en lui disant :27 Nous ne demandons qu’a passer par vos terres ; nous marcherons par le grand chemin, nous ne nous détournerons ni à droite ni à gauche.28 Vendez-nous tout ce qui nous sera nécessaire pour manger ; donnez-nous aussi de l’eau pour de l’argent, afin que nous puissions boire ; et permettez-nous seulement de passer par votre pays,29 comme ont bien voulu nous le permettre les enfants d’Ésaü qui habitent en Séir, et les Moabites qui demeurent à Ar ; jusqu’à ce que nous soyons arrivés au bord du Jourdain, et que nous passions dans la terre que le Seigneur notre Dieu doit nous donner.30 Mais Séhon, roi d’Hésébon, ne voulut point nous accorder le passage ; parce que le Seigneur votre Dieu lui avait raidi l’esprit et endurci le cœur, afin qu’il fût livré entre vos mains, comme vous voyez maintenant qu’il l’a été.31 Alors le Seigneur me dit : J’ai déjà commencé à vous livrer Séhon avec son pays ; commencez aussi à entrer en possession de cette terre.32 Séhon marcha donc au-devant de nous avec tout son peuple, pour nous livrer bataille à Jasa,33 et le Seigneur notre Dieu nous le livra ; et nous le défîmes avec ses enfants et tout son peuple.34 Nous prîmes en même temps toutes ses villes, nous en tuâmes tous les habitants, hommes, femmes et petits enfants, et nous n’y laissâmes rien,35 excepté les troupeaux, qui furent le partage de ceux qui les pillèrent, et les dépouilles des villes que nous prîmes.36 Depuis Aroër, qui est sur le bord du torrent de l’Arnon, ville située dans la vallée, jusqu’à Galaad, il n’y eut ni village ni ville qui pût échapper de nos mains ; mais le Seigneur notre Dieu nous livra tout,37 si ce n’est le pays des enfants d’Ammon, dont nous n’avons point approché, et tout ce qui est aux environs du torrent de Jéboc, et les villes situées sur les montagnes, avec tous les lieux où le Seigneur notre Dieu nous a défendu d’aller.

Chapitre 3

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Ayant donc pris un autre chemin, nous allâmes vers Basan ; et Og, roi de Basan, marcha au-devant de nous avec tout son peuple, pour nous livrer bataille à Édraï.2 Alors le Seigneur me dit : Ne craignez point, parce qu’il vous a été livré avec tout son peuple et son pays ; et vous les traiterez comme vous avez traité Séhon, roi des Amorrhéens, qui habitait à Hésébon.3 Le Seigneur notre Dieu nous livra donc aussi Og, roi de Basan, et tout son peuple ; nous les tuâmes tous sans en épargner aucun,4 et nous ravageâmes toutes leurs villes en un même temps. Il n’y eut point de ville qui pût nous échapper ; nous en prîmes soixante, tout le pays d’Argob, qui était du royaume d’Og en Basan.5 Toutes les villes étaient fortifiées de murailles très hautes, avec des portes et des barres, outre un très grand nombre de bourgs qui n’avaient point de murailles.6 Nous exterminâmes ces peuples comme nous avions fait Séhon, roi d’Hésébon, ruinant toutes leurs villes, tuant les hommes, les femmes et les petits enfants ;7 et nous prîmes leurs troupeaux, avec les dépouilles de leurs villes.
 
8 Nous nous rendîmes donc maîtres en ce temps-là du pays des deux rois des Amorrhéens qui étaient au deçà du Jourdain, depuis le torrent de l’Arnon jusqu’au mont Hermon,9 que les Sidoniens appellent Sarion, et les Amorrhéens Sanir ;10 et nous prîmes toutes les villes qui sont situées dans la plaine, et tout le pays de Galaad et de Basan jusqu’à Selcha et Édraï, qui sont des villes du royaume d’Og en Basan.11 Car Og, roi de Basan, était resté seul de la race des géants. On montre encore son lit de fer dans Rabbath, qui est une ville des enfants d’Ammon ; il a neuf coudées de long et quatre de large, selon la mesure d’une coudée ordinaire.
 
12 Nous entrâmes donc alors en possession de ce pays-là, depuis Aroër, qui est sur le bord du torrent de l’Arnon, jusqu’au milieu de la montagne de Galaad ; et j’en donnai les villes à la tribu de Ruben et de Gad.13 Je donnai l’autre moitié de Galaad et tout le pays de Basan, qui était du royaume d’Og, et le pays d’Argob, à la moitié de la tribu de Manassé. Tout ce pays de Basan est appelé la Terre des géants.14 Jaïr, fils de Manassé, est entré en possession de tout le pays d’Argob, jusqu’aux confins de Gessuri et de Machati ; et il a appelé de son nom les bourgs de Basan, Havoth-Jaïr, c’est-à-dire les bourgs de Jaïr, comme ils se nomment encore aujourd’hui.15 Je donnai aussi Galaad à Machir.16 Mais je donnai aux tribus de Ruben et de Gad la partie de ce même pays de Galaad qui s’étend jusqu’au torrent de l’Arnon, jusqu’au milieu du torrent, et ses confins jusqu’au torrent de Jéboc, qui est la frontière des enfants d’Ammon,17 avec la plaine du désert, le long du Jourdain, et depuis Cénéreth jusqu’à la mer du désert, appelée la mer Salée, et jusqu’au pied de la montagne de Phasga, qui est vers l’orient.
 
18 Je donnai en ce même temps cet ordre aux trois tribus, et je leur dis : Le Seigneur votre Dieu vous donne ce pays pour votre héritage. Marchez donc en armes devant les enfants d’Israël vos frères, vous tous qui êtes des hommes robustes et courageux,19 en laissant chez vous vos femmes, vos petits enfants et vos troupeaux. Car je sais que vous avez un grand nombre de troupeaux, et qu’ils doivent demeurer dans les villes que je vous ai données,20 jusqu’à ce que le Seigneur mette vos frères dans le repos où Il vous a mis vous-mêmes, et qu’ils possèdent aussi la terre qu’Il leur doit donner au delà du Jourdain ; alors chacun de vous reviendra pour jouir des terres que je vous ai données.
 
21 Je donnai aussi alors cet avis à Josué : Vos yeux ont vu de quelle manière le Seigneur votre Dieu a traité ces deux rois ; Il traitera de même tous les royaumes dans lesquels vous devez entrer.22 Ne les craignez donc point, car le Seigneur votre Dieu combattra pour vous.
 
23 En même temps je fis cette prière au Seigneur, et je Lui dis :24 Seigneur mon Dieu, Vous avez commencé à signaler Votre grandeur et Votre main toute-puissante devant Votre serviteur ; car il n’y a point d’autre Dieu, soit dans le ciel, soit sur la terre, qui puisse faire les œuvres que Vous faites, ni dont la force puisse être comparée à la Vôtre.25 Permettez donc que je passe au delà du Jourdain, et que je voie cette terre si fertile, cette excellente montagne, et le Liban.26 Mais le Seigneur, étant irrité contre moi à cause de vous, ne m’exauça point, et Il me dit : C’est assez, ne Me parlez plus jamais de cela.27 Montez sur le haut de la montagne de Phasga, et portez vos yeux de tous côtés, et regardez vers l’occident, vers le septentrion, vers le midi et vers l’orient ; car vous ne passerez point ce fleuve du Jourdain.28 Donnez Mes ordres à Josué, affermissez-le et fortifiez-le, parce que c’est lui qui marchera devant ce peuple, et qui lui partagera la terre que vous contemplerez.
 
29 Nous demeurâmes donc en cette vallée, vis-à-vis du temple de Phogor.

Chapitre 4

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Maintenant, ô Israël, écoutez les lois et les ordonnances que je vous enseigne ; afin que vous trouviez la vie en les observant, et qu’étant entrés dans la terre que le Seigneur le Dieu de vos pères doit vous donner, vous la possédiez comme votre héritage.2 Vous n’ajouterez ni n’ôterez rien aux paroles que je vous dis. Gardez les commandements du Seigneur votre Dieu que je vous annonce de Sa part.
 
3 Vos yeux ont vu tout ce que le Seigneur a fait contre Béelphégor, et de quelle manière Il a exterminé du milieu de vous tous les adorateurs de cette idole ;4 mais vous, qui vous êtes attachés au Seigneur votre Dieu, vous avez tous été conservés vivants jusqu’à ce jour.5 Vous savez que je vous ai enseigné les lois et les ordonnances, selon que le Seigneur mon Dieu me l’a commandé ; vous les pratiquerez donc dans la terre que vous devez posséder ;6 vous les observerez et vous les accomplirez effectivement. Car c’est en cela que vous ferez paraître votre sagesse et votre intelligence devant les peuples, afin qu’entendant parler de toutes ces lois, ils disent : Voilà un peuple vraiment sage et intelligent, voilà une nation grande et illustre.7 Il n’y a point en effet d’autre nation, quelque puissante qu’elle soit, qui ait des dieux aussi proches d’elle que notre Dieu est proche de nous et présent à toutes nos prières.8 Car où trouver un autre peuple aussi célèbre, qui ait comme celui-ci des cérémonies, des ordonnances pleines de justice, et toute une loi semblable à celle que j’exposerai aujourd’hui devant vos yeux ?
 
9 Conservez-vous donc vous-même, et gardez soigneusement votre âme. N’oubliez point les grandes choses que vos yeux ont vues, et qu’elles ne s’effacent point de votre cœur tous les jours de votre vie. Enseignez-les à vos enfants et à vos petits-enfants,10 toutes ces choses qui se sont passées depuis le jour où vous vous présentâtes devant le Seigneur votre Dieu, près de l’Horeb, lorsque le Seigneur me parla, et me dit : Faites assembler tout le peuple devant Moi, afin qu’il entende Mes paroles, et qu’il apprenne à Me craindre tout le temps qu’il vivra sur la terre, et qu’il donne les mêmes instructions à ses enfants.11 Vous approchâtes alors du pied de cette montagne, dont la flamme montait jusqu’au ciel, et qui était environnée de ténèbres, de nuages et d’obscurités.12 Le Seigneur vous parla du milieu de cette flamme. Vous entendîtes la voix qui proférait ces paroles ; mais vous ne vîtes en lui aucune forme.13 Il vous fit connaître Son alliance, qu’Il vous ordonna d’observer, et les dix commandements, qu’Il écrivit sur les deux tables de pierre.14 Il m’ordonna en ce même temps de vous apprendre les cérémonies et les ordonnances que vous devez observer dans la terre que vous allez posséder.
 
15 Appliquez-vous donc avec grand soin à la garde de vos âmes. Vous n’avez vu aucune figure extérieure au jour où le Seigneur vous parla sur l’Horeb du milieu du feu ;16 de peur qu’étant séduits, vous ne vous fassiez quelque image de sculpture, quelque figure d’homme ou de femme,17 ou de quelqu’une des bêtes qui sont sur la terre, ou des oiseaux qui volent sous le ciel,18 ou des animaux qui rampent et se remuent sur la terre, ou des poissons qui sont sous la terre dans les eaux ;19 ou qu’élevant vos yeux au ciel, et y voyant le soleil, la lune et tous les astres, vous ne tombiez dans l’illusion et dans l’erreur, et que vous ne rendiez un culte d’adoration à des créatures que le Seigneur votre Dieu a faites pour le service de toutes les nations qui sont sous le ciel.20 Car, pour vous, le Seigneur vous a tirés et fait sortir de l’Égypte comme d’une fournaise où l’on fond le fer, pour avoir en vous un peuple où Il établit Son héritage, comme on le voit aujourd’hui.21 Et le Seigneur, irrité contre moi à cause de vos murmures, a juré que je ne passerais pas le Jourdain, et que je n’entrerais point dans cet excellent pays qu’Il doit vous donner.22 Je vais donc mourir en ce lieu-ci, et je ne passerai point le Jourdain ; mais vous, vous le passerez, et vous posséderez ce beau pays.23 Gardez-vous d’oublier jamais l’alliance que le Seigneur votre Dieu a faite avec vous, et de vous faire en sculpture l’image d’aucune des choses dont le Seigneur a défendu d’en faire ;24 Parce que le Seigneur votre Dieu est un feu dévorant et un Dieu jaloux.
 
25 Si, après avoir eu des enfants et des petits-enfants, et être demeurés dans ce pays, vous vous laissiez séduire jusqu’à vous fabriquer quelque image sculptée, en commettant devant le Seigneur votre Dieu un crime qui attire sur vous Sa colère,26 j’atteste aujourd’hui le ciel et la terre, que vous serez bientôt exterminés de ce pays que vous devez posséder après avoir passé le Jourdain. Vous n’y demeurerez pas longtemps, mais le Seigneur vous détruira ;27 Il vous dispersera dans tous les peuples, et vous ne resterez qu’en petit nombre parmi les nations où le Seigneur vous aura conduits.28 Vous adorerez là des dieux qui ont été faits par la main des hommes : du bois et de la pierre, qui ne voient point, qui n’entendent point, qui ne mangent point, et qui ne sentent point.29 Si, dans ces lieux-là, vous cherchez le Seigneur votre Dieu, vous Le trouverez, pourvu toutefois que vous Le cherchiez de tout votre cœur, et dans toute l’amertume et l’affliction de votre âme.30 Après que vous vous serez trouvé accablé de tous ces maux qui vous avaient été prédits, vous reviendrez enfin au Seigneur votre Dieu, et vous écouterez Sa voix ;31 parce que le Seigneur votre Dieu est un Dieu plein de miséricorde : Il ne vous abandonnera point, et ne vous exterminera point entièrement, et n’oubliera pas l’alliance qu’Il a jurée, et qu’Il a faite avec vos pères.
 
32 Interrogez les siècles les plus reculés qui ont été avant vous, et considérez d’une extrémité du ciel jusqu’à l’autre, depuis le jour où le Seigneur créa l’homme sur la terre, s’il s’est jamais rien fait de semblable, et si jamais on a ouï dire33 qu’un peuple ait entendu la voix de Dieu qui lui parlait du milieu des flammes, comme vous l’avez entendue sans avoir perdu la vie ;34 qu’un Dieu soit venu prendre pour Lui un peuple au milieu des nations, en faisant éclater Sa puissance par des miracles, par des prodiges, par des combats où Il S’est signalé avec une main forte et un bras étendu, et par des visions horribles, selon tout ce que le Seigneur votre Dieu a fait pour vous dans l’Égypte, comme vous l’avez vu de vos yeux ;35 afin que vous reconnaissiez que le Seigneur est le véritable Dieu, et qu’il n’y en a point d’autre que Lui.36 Il vous a fait entendre Sa voix du haut du ciel pour vous instruire, et Il vous a fait voir Son feu sur la terre, un feu effroyable, et vous avez entendu sortir ces paroles du milieu du feu ;37 parce qu’Il a aimé vos pères, et qu’après eux Il a choisi pour Lui leur postérité. Il vous a tiré de l’Égypte en marchant devant vous avec Sa grande puissance,38 pour exterminer à votre entrée de très grandes nations, qui étaient plus fortes que vous ; pour vous faire entrer dans leur pays, et vous faire posséder leur terre comme vous le voyez vous-même aujourd’hui.39 Reconnaissez donc en ce jour, et que cette pensée soit toujours gravée dans votre cœur, que le Seigneur est l’unique Dieu, depuis le haut du ciel jusqu’au plus profond de la terre, et qu’il n’y en a point d’autre que Lui.40 Gardez Ses préceptes et Ses commandements que je vous prescris aujourd’hui, afin que vous soyez heureux, vous et vos enfants après vous, et que vous demeuriez longtemps dans la terre que le Seigneur votre Dieu vous donnera.
 
41 Alors Moïse désigna trois villes au deçà du Jourdain vers l’orient,42 afin que celui qui aurait tué son prochain contre sa volonté, sans qu’il eût été son ennemi un ou deux jours auparavant, pût se retirer en quelqu’une de ces villes, et y être en sûreté.43 Ces villes furent Bosor, dans le désert, située dans la plaine qui appartient à la tribu de Ruben ; Ramoth de Galaad, qui est de la tribu de Gad ; et Golan de Basan, qui est de la tribu de Manassé.
 
44 C’est là la loi que Moïse proposa aux enfants d’Israël.45 Ce sont là les préceptes, les cérémonies et les ordonnances qu’il prescrivit aux enfants d’Israël après qu’ils furent sortis d’Égypte,46 au deçà du Jourdain, dans la vallée qui est vis-à-vis du temple de Phogor, au pays de Séhon, roi des Amorrhéens, qui habita à Hésébon, et qui fut défait par Moïse. Car les enfants d’Israël, après être sortis d’Égypte,47 possédèrent ses terres et les terres d’Og, roi de Basan : c’étaient là les deux rois des Amorrhéens qui régnaient au deçà du Jourdain vers le levant,48 depuis Aroër, qui est située sur le bord du torrent de l’Arnon, jusqu’au mont Sion, qui s’appelle aussi Hermon,49 c’est-à-dire toute la plaine au deçà du Jourdain vers l’orient, jusqu’à la mer du désert, et jusqu’au pied du mont Phasga.

Chapitre 5

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Moïse, ayant donc fait venir tout le peuple d’Israël, lui dit : Écoutez, Israël, les cérémonies et les ordonnances que je vous fais entendre aujourd’hui ; apprenez-les, et pratiquez-les :
 
2 Le Seigneur notre Dieu a fait alliance avec nous à l’Horeb.3 Il n’a point fait alliance avec nos pères, mais avec nous qui sommes et qui vivons aujourd’hui.4 Il nous a parlé face à face sur la montagne, du milieu du feu.5 Je fus alors l’entremetteur et le médiateur entre le Seigneur et vous, pour vous annoncer Ses paroles. Car vous appréhendiez ce grand feu, et vous n’êtes point montés sur la montagne ; et Il dit :
 
6 Je suis le Seigneur votre Dieu, qui vous ai tirés de l’Égypte, de la maison de servitude.
 
7 Vous n’aurez point de dieux étrangers en Ma présence.
 
8 Vous ne vous ferez point d’image sculptée, ni de représentations de tout ce qui est ou en haut dans le ciel, ou en bas sur la terre, ou qui vit sous terre dans les eaux.9 Vous ne les adorerez et ne les servirez point. Car Je suis le Seigneur votre Dieu, un Dieu jaloux, qui punit l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui Me haïssent ;10 et qui fait miséricorde jusqu’à mille et mille générations à ceux qui M’aiment et qui gardent Mes préceptes.
 
11 Vous ne prendrez point le nom du Seigneur votre Dieu en vain ; car celui qui aura attesté la sainteté de Son nom sur une chose vaine ne sera point impuni.
 
12 Observez le jour du sabbat, et ayez soin de le sanctifier, selon que le Seigneur votre Dieu vous l’a ordonné.13 Vous travaillerez pendant six jours, et vous ferez alors tous vos ouvrages.14 Mais le septième jour est le jour du sabbat, c’est-à-dire le jour du repos du Seigneur votre Dieu. Vous ne ferez aucune œuvre servile en ce jour-là, ni vous, ni votre fils, ni votre fille, ni votre serviteur, ni votre servante, ni votre bœuf, ni votre âne, ni aucune de vos bêtes, ni l’étranger qui est au milieu de vous ; afin que votre serviteur et votre servante se reposent comme vous.15 Souvenez-vous que vous avez vous-même été esclave dans l’Égypte, et que le Seigneur votre Dieu vous en a tiré par Sa main toute-puissante, et en déployant toute la force de Son bras. C’est pourquoi Il vous a ordonné d’observer le jour du sabbat.
 
16 Honorez votre père et votre mère, selon que le Seigneur votre Dieu vous l’a ordonné, afin que vous viviez longtemps, et que vous soyez heureux dans la terre que le Seigneur votre Dieu vous donnera.
 
17 Vous ne tuerez point.
 
18 Vous ne commettrez point d’adultère.
 
19 Vous ne déroberez point.
 
20 Vous ne porterez point de faux témoignage contre votre prochain.21 Vous ne désirerez pas la femme de votre prochain, ni sa maison, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui lui appartienne.22 Le Seigneur prononça ces paroles avec une voix forte, devant vous tous, sur la montagne, du milieu du feu, de la nuée et de l’obscurité, sans y ajouter rien de plus ; et Il les écrivit sur les deux tables de pierre qu’Il me donna.23 Mais après que vous eûtes entendu Sa voix du milieu des ténèbres, et que vous eûtes vu la montagne tout en feu, vous m’envoyâtes tous les princes de vos tribus et vos anciens, et vous me dites :24 Le Seigneur notre Dieu nous a fait voir Sa majesté et Sa grandeur ; nous avons entendu Sa voix du milieu du feu, et nous avons éprouvé aujourd’hui que Dieu a parlé à un homme, sans que l’homme en soit mort.
 
25 Pourquoi donc mourrons-nous, et serons-nous dévorés par ce grand feu ? Car si nous entendons davantage la voix du Seigneur notre Dieu, nous mourrons.26 Qu’est tout homme revêtu de chair, pour pouvoir entendre la voix du Dieu vivant, et parlant du milieu du feu, comme nous l’avons entendue, sans qu’il en perde la vie ?27 Approchez-vous donc plutôt vous-même de Lui ; et écoutez tout ce que le Seigneur notre Dieu vous dira : vous nous le rapporterez ensuite, et quand nous l’aurons appris, nous le ferons.28 Le Seigneur, ayant entendu cela, me dit : J’ai entendu les paroles que ce peuple vous a dites ; il a bien parlé dans tout ce qu’il a dit.29 Qui leur donnera un tel esprit et un tel cœur, qu’ils Me craignent, et qu’ils gardent en tout temps tous Mes préceptes, afin qu’ils soient heureux à jamais, eux et leurs enfants ?30 Allez, et dites-leur : Retournez dans vos tentes.31 Et pour vous, demeurez ici avec Moi, et Je vous dirai tous Mes commandements, Mes cérémonies et Mes ordonnances ; et vous les leur enseignerez, afin qu’ils les observent dans la terre que Je leur donnerai en héritage.32 Observez donc et exécutez ce que le Seigneur votre Dieu vous a commandé. Vous ne vous détournerez ni à droite ni à gauche ;33 mais vous marcherez par la voie que le Seigneur votre Dieu vous a prescrite, afin que vous viviez, que vous soyez heureux, et que vos jours se multiplient dans la terre que vous allez posséder.

Chapitre 6

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Voici les préceptes, les cérémonies et les ordonnances que le Seigneur votre Dieu m’a commandé de vous enseigner, afin que vous les observiez dans la terre dont vous allez vous mettre en possession ;2 afin que vous craignez le Seigneur votre Dieu, et que, tous les jours de votre vie, vous gardiez tous Ses commandements et Ses préceptes que je vous donne, à vous, à vos enfants, et aux enfants de vos enfants, et que vous viviez longtemps sur la terre.3 Écoutez, Israël, et ayez grand soin de faire ce que le Seigneur vous a commandé, afin que vous soyez heureux, et que vous vous multipliiez de plus en plus, selon la promesse que le Seigneur, le Dieu de vos pères, vous a faite de vous donner une terre où couleraient le lait et le miel.
 
4 Écoutez, Israël : le Seigneur notre Dieu est le seul et unique Seigneur.5 Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur, de toute votre âme et de toutes vos forces.6 Ces commandements, que je vous donne aujourd’hui, seront gravés dans votre cœur.7 Vous en instruirez vos enfants ; vous les méditerez quand vous serez assis dans votre maison, et que vous marcherez dans le chemin, la nuit dans les intervalles du sommeil, le matin à votre réveil.8 Vous les lierez comme un signe dans votre main ; vous les porterez sur le front entre vos yeux ;9 vous les écrirez sur le seuil et sur les poteaux de la porte de votre maison.
 
10 Et lorsque le Seigneur votre Dieu vous aura fait entrer dans la terre qu’Il a promise avec serment à vos pères, Abraham, Isaac et Jacob, et qu’Il vous aura donné de grandes et de très bonnes villes que vous n’aurez point fait bâtir,11 des maisons pleines de toutes sortes de biens, que vous n’aurez point construites, des citernes que vous n’aurez point creusées, des vignes et des plants d’oliviers que vous n’aurez pas plantés,12 et que vous serez nourris et rassasiés de toutes ces choses ;13 prenez bien garde de ne pas oublier le Seigneur, qui vous a tiré du pays d’Égypte et de la maison de servitude. Vous craindrez le Seigneur votre Dieu ; vous ne servirez que Lui seul, et vous ne jurerez que par Son nom.14 Vous ne suivrez point les dieux étrangers d’aucune des nations qui sont autour de vous ;15 parce que le Seigneur votre Dieu, qui est au milieu de vous, est un Dieu jaloux ; de peur que la fureur du Seigneur votre Dieu ne s’allume contre vous, et qu’Il ne vous extermine de dessus la terre.
 
16 Vous ne tenterez point le Seigneur votre Dieu, comme vous l’avez tenté au lieu de la tentation.17 Gardez les préceptes du Seigneur votre Dieu, les ordonnances et les cérémonies qu’Il vous a prescrites.18 Faites ce qui est bon et agréable aux yeux du Seigneur, afin que vous soyez heureux, et que vous possédiez cet excellent pays où vous allez entrer, que le Seigneur a juré de donner à vos pères,19 en leur promettant d’exterminer devant vous tous vos ennemis.
 
20 Et lorsque vos enfants vous interrogeront à l’avenir, et vous diront : Que signifient ces commandements, ces cérémonies et ces ordonnances que le Seigneur notre Dieu nous a prescrites ?21 Vous leur direz : Nous étions esclaves du pharaon en Égypte, et le Seigneur nous a tirés de l’Égypte avec une main forte ;22 Il a fait devant nos yeux en Égypte de grands miracles et des prodiges terribles contre le pharaon et contre toute sa maison ;23 et il nous a tirés de ce pays-là pour nous faire entrer dans cette terre, qu’Il avait promis avec serment à nos pères de nous donner ;24 et le Seigneur nous a commandé ensuite d’observer toutes ces lois, et de craindre le Seigneur notre Dieu, afin que nous soyons heureux tous les jours de notre vie, comme nous le sommes aujourd’hui.25 Le Seigneur notre Dieu nous fera miséricorde, si nous observons et si nous pratiquons devant Lui tous Ses préceptes, selon qu’Il nous l’a commandé.

Chapitre 7

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Lorsque le Seigneur votre Dieu vous aura fait entrer dans cette terre que vous allez posséder, et qu’Il aura exterminé devant vous de nombreuses nations, les Héthéens, les Gergézéens, les Amorrhéens, les Chananéens, les Phérézéens, les Hévéens et les Jébuséens, qui sont sept peuples beaucoup plus nombreux et plus puissants que vous ;2 lorsque le Seigneur votre Dieu vous les aura livrés, vous les ferez tous passer au fil de l’épée, sans qu’il en demeure un seul. Vous ne ferez point d’alliance avec eux, et vous n’aurez aucune compassion d’eux.3 Vous ne contracterez point de mariage avec ces peuples. Vous ne donnerez point vos filles à leurs fils, et vos fils n’épouseront point leurs filles ;4 parce qu’elles séduiront vos fils, et leur persuaderont de M’abandonner, et d’adorer des dieux étrangers plutôt que Moi. Ainsi la fureur du Seigneur s’allumera contre vous, et vous exterminera dans peu de temps.5 Voici, au contraire, la manière dont vous agirez avec eux. Renversez leurs autels, brisez leurs statues, abattez leurs bois profanes, et brûlez toutes leurs sculptures idolâtriques,
 
6 parce que vous êtes un peuple saint et consacré au Seigneur votre Dieu. Le Seigneur votre Dieu vous a choisis, afin que vous fussiez le peuple qui Lui appartînt en propre d’entre tous les peuples qui sont sur la terre.7 Ce n’est point parce que vous surpassez en nombre toutes les nations, que le Seigneur S’est uni à vous et vous a choisis pour Lui, puisqu’au contraire vous êtes en plus petit nombre que tous les autres peuples ;8 mais c’est parce que le Seigneur vous a aimés, et qu’Il a gardé le serment qu’Il avait fait à vos pères, en vous faisant sortir de l’Égypte par Sa main toute-puissante, en vous rachetant de cette maison de servitude, et en vous tirant des mains du pharaon, roi d’Égypte.9 Vous saurez donc que le Seigneur votre Dieu est Lui-même le Dieu fort et fidèle, qui garde Son alliance et Sa miséricorde jusqu’à mille générations envers ceux qui L’aiment et qui gardent Ses préceptes ;10 et qui au contraire punit promptement ceux qui Le haïssent, sans différer de les perdre entièrement, mais leur rendant sur-le-champ ce qu’ils méritent.11 Gardez donc les préceptes, les cérémonies et les ordonnances que je vous commande aujourd’hui d’observer.
 
12 Si après avoir entendu Ses ordonnances, vous les gardez et les pratiquez, le Seigneur votre Dieu gardera aussi à votre égard l’alliance et la miséricorde qu’Il a promis à vos pères avec serment.13 Il vous aimera et vous multipliera ; Il bénira le fruit de votre sein et le fruit de votre terre, votre blé, vos vignes, votre huile, vos bœufs et vos troupeaux de brebis, dans la terre qu’Il a promis avec serment à vos pères de vous donner.14 Vous serez bénis entre tous les peuples. Il n’y aura point parmi vous de stérile de l’un ou de l’autre sexe, ni parmi les hommes, ni dans vos troupeaux.15 Le Seigneur éloignera de vous toutes les langueurs, et Il ne vous frappera point des plaies très malignes de l’Égypte, que vous connaissez ; mais Il en frappera au contraire tous vos ennemis.16 Vous exterminerez tous les peuples que le Seigneur votre Dieu doit vous livrer. Votre œil ne sera touché d’aucune compassion pour eux en les voyant, et vous n’adorerez point leurs dieux, de peur qu’ils ne deviennent le sujet de votre ruine.17 Si vous dites en votre cœur : Ces nations sont plus nombreuses que nous ; comment pourrons-nous les exterminer ?18 Ne craignez point, mais souvenez-vous de la manière dont le Seigneur votre Dieu a traité le pharaon et tous les Égyptiens,19 de ces grandes plaies dont vos yeux ont été témoins, de ces miracles et de ces prodiges, de cette main forte et de ce bras étendu que le Seigneur votre Dieu a fait paraître pour vous tirer de l’Égypte. C’est ainsi qu’Il traitera tous les peuples que vous pouvez craindre.20 Le Seigneur votre Dieu enverra même contre eux des frelons, jusqu’à ce qu’Il ait détruit et perdu entièrement tous ceux qui auront pu vous échapper et se cacher.21 Vous ne les craindrez donc point, parce que le Seigneur votre Dieu est au milieu de vous, Lui le Dieu grand et terrible.22 Ce sera Lui-même qui perdra devant vous ces nations peu à peu et par parties. Vous ne pourrez les exterminer toutes ensemble, de peur que les bêtes de la terre ne se multiplient et ne s’élèvent contre vous.23 Mais le Seigneur votre Dieu vous abandonnera ces peuples, et Il les fera mourir jusqu’à ce qu’ils soient détruits entièrement.24 Il vous livrera leurs rois entre les mains, et vous exterminerez leur nom de dessous le ciel. Nul ne pourra vous résister, jusqu’à ce que vous les ayez écrasés.25 Vous jetterez dans le feu les images taillées de leurs dieux ; vous ne désirerez ni l’argent ni l’or dont elles sont faites, et vous n’en prendrez rien pour vous ; de peur que ce ne vous soit un sujet de ruine, parce qu’elles sont l’abomination du Seigneur votre Dieu.26 Il n’entrera rien dans votre maison qui vienne de l’idole, de peur que vous ne deveniez anathème comme l’idole même. Vous la détesterez comme de l’ordure, vous l’aurez en abomination comme les choses souillées et qui font le plus d’horreur, parce que c’est un anathème.

Chapitre 8

 | 
 | 
Chap. : 
1 Prenez bien garde d’observer tous les préceptes que je vous prescris aujourd’hui, afin que vous puissiez vivre, que vous vous multipliiez de plus en plus, et que vous possédiez le pays où vous allez entrer, promis à vos pères avec serment par le Seigneur.2 Vous vous souviendrez de tout le chemin par où le Seigneur votre Dieu vous a conduits dans le désert pendant quarante ans, pour vous punir et vous éprouver, afin que ce qui était caché dans votre cœur fût découvert, et que l’on connût si vous seriez fidèle ou infidèle à observer Ses commandements.3 Il vous a affligé de la faim, et Il vous a donné pour nourriture la manne qui était inconnue à vous et à vos pères, pour vous faire voir que l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.4 Voici la quarantième année que vous êtes en chemin, et cependant les habits dont vous étiez couvert ne sont point rompus par la longueur de ce temps, et les souliers que vous aviez à vos pieds ne se sont point usés.5 Pensez donc en vous-même que le Seigneur votre Dieu S’est appliqué à vous instruire, comme un homme s’applique à instruire son fils ;6 afin que vous observiez les commandements du Seigneur votre Dieu, que vous marchiez dans Ses voies, et que vous soyiez pénétré de Sa crainte.
 
7 Car le Seigneur votre Dieu va vous introduire dans une bonne terre, dans une terre pleine de ruisseaux, d’étangs et de fontaines, où les sources des fleuves répandent leurs eaux en abondance dans les plaines et le long des montagnes ;8 dans une terre qui produit du froment, de l’orge et des vignes ; où naissent les figuiers, les grenadiers, les oliviers ; dans une terre d’huile et de miel,9 où vous mangerez votre pain sans que vous en manquiez jamais, où vous serez dans une abondance de toutes choses ; une terre, dont les pierres sont du fer, et des montagnes desquelles on tire les métaux d’airain ;10 afin qu’après avoir mangé et vous être rassasié, vous bénissiez le Seigneur votre Dieu qui vous aura donné une si excellente terre.11 Prenez garde avec grand soin de n’oublier jamais le Seigneur votre Dieu, et de ne point négliger Ses préceptes, Ses lois et Ses cérémonies, que je vous prescris aujourd’hui ;12 de peur qu’après que vous aurez mangé et que vous vous serez rassasié, que vous aurez bâti de belles maisons, et que vous vous y serez établi,13 que vous aurez eu des troupeaux de bœufs et des troupeaux de brebis, et une abondance d’or et d’argent et de toutes choses,14 votre cœur ne s’élève, et que vous ne vous souveniez plus du Seigneur votre Dieu, qui vous a tiré du pays d’Égypte, de la maison de servitude ;15 qui a été votre conducteur dans un désert vaste et affreux, où il y avait des serpents qui brûlaient par leur souffle, des scorpions et des dipsades, et où il n’y avait aucune eau ; qui a fait sortir des ruisseaux de la pierre la plus dure ;16 qui vous a nourri dans cette solitude de la manne inconnue à vos pères, et qui, après vous avoir puni et vous avoir éprouvé, a eu enfin pitié de vous ;17 afin que vous ne disiez point dans votre cœur : C’est par ma propre puissance et par la force de mon bras que je me suis acquis toutes ces choses ;18 mais que vous vous souveniez que c’est le Seigneur votre Dieu qui vous a donné Lui-même toute votre force, pour accomplir ainsi l’alliance qu’Il a jurée avec vos pères, comme vous le voyez aujourd’hui.19 Mais si, oubliant le Seigneur votre Dieu, vous suivez des dieux étrangers, et que vous les serviez et les adoriez, je vous prédis dès maintenant que vous serez tout à fait détruit.20 Vous périrez misérablement, comme les nations que le Seigneur a détruites à votre entrée, si vous êtes désobéissants à la voix du Seigneur votre Dieu.

Chapitre 9

 | 
 | 
Chap. : 
1 Écoutez, Israël. Vous passerez aujourd’hui le Jourdain pour vous rendre maître de ces nations qui sont plus nombreuses et plus puissantes que vous ; de ces grandes villes dont les murailles s’élèvent jusqu’au ciel ;2 de ce peuple d’une taille haute et surprenante, de ces enfants d’Enac que vous avez vus vous-même, et dont vous avez entendu parler, et à qui nul homme ne peut résister.3 Vous saurez donc aujourd’hui que le Seigneur votre Dieu passera Lui-même devant vous comme un feu dévorant et consumant, qui les réduira en poussière, qui les perdra, qui les exterminera en peu de temps devant votre face, selon qu’Il vous l’a promis.4 Après que le Seigneur votre Dieu les aura détruits devant vos yeux, ne dites pas dans votre cœur : C’est à cause de ma justice que le Seigneur m’a fait entrer dans cette terre et qu’Il m’en a mis en possession ; puisque ces nations ont été détruites à cause de leurs impiétés.5 Car ce n’est ni votre justice ni la droiture de votre cœur qui sera cause que vous entrerez dans leur pays pour le posséder ; mais elles seront détruites à votre entrée, parce qu’elles ont agi d’une manière impie, et que le Seigneur voulait accomplir ce qu’Il a promis avec serment à vos pères, Abraham, Isaac et Jacob.6 Sachez donc que ce ne sera point pour votre justice que le Seigneur votre Dieu vous fera posséder cette terre si excellente, puisque vous êtes un peuple d’une tête très dure.
 
7 Souvenez-vous et n’oubliez jamais de quelle manière vous avez excité contre vous la colère du Seigneur votre Dieu dans le désert. Depuis le jour que vous êtes sortis de l’Égypte jusqu’à ce lieu où nous sommes, vous avez toujours murmuré contre le Seigneur.
 
8 Car à l’Horeb même vous L’avez provoqué ; aussi, S’étant irrité contre vous, Il voulut dès lors vous perdre,9 quand je montai sur la montagne pour y recevoir les tables de pierre, les tables de l’alliance que le Seigneur fit avec vous ; et je demeurai sur cette montagne pendant quarante jours et quarante nuits, sans boire ni manger.10 Le Seigneur me donna alors deux tables de pierre, écrites du doigt de Dieu, qui contenaient toutes les paroles qu’Il vous avait dites du haut de la montagne, du milieu du feu, lorsque tout le peuple était assemblé.11 Après que les quarante jours et les quarante nuits furent passés, le Seigneur me donna les deux tables de pierre, les tables de l’alliance ;12 et Il me dit : Levez-vous, descendez vite de cette montagne, parce que votre peuple, que vous avez tiré de l’Égypte, a abandonné aussitôt la voie que vous lui aviez montrée : ils se sont fait une idole coulée en fonte.13 Le Seigneur me dit encore : Je vois que ce peuple a la tête dure ;14 laissez-Moi faire, et Je le détruirai ; J’effacerai son nom de dessous le ciel, et Je vous établirai sur un autre peuple qui sera plus grand et plus puissant que celui-ci.15 Je descendis donc de cette montagne qui était tout ardente, tenant dans mes deux mains les deux tables de l’alliance.16 Et voyant que vous aviez péché contre le Seigneur votre Dieu, que vous vous étiez fait un veau de fonte, et que vous aviez abandonné si promptement Sa voie qu’Il vous avait montrée,17 je jetai de mes mains les tables, et les brisai sous vos yeux ;18 je me prosternai devant le Seigneur comme j’avais fait auparavant, et je demeurai quarante jours et quarante nuits sans boire ni manger, à cause de tous les péchés que vous aviez commis contre le Seigneur, et par lesquels vous avez excité Sa colère contre vous.19 Car j’appréhendais l’indignation et la fureur qu’Il avait conçue contre vous, et qui Le portait à vouloir vous exterminer. Et le Seigneur m’exauça encore pour cette fois.20 Il fut aussi extrêmement irrité contre Aaron, et Il voulait le perdre ; mais j’intercédai aussi pour lui.21 Je pris alors votre péché, c’est-à-dire le veau que vous aviez fait ; et l’ayant brûlé dans le feu, je le rompis en morceaux, je le réduisis tout à fait en poudre, et je le jetai dans le torrent qui descend de la montagne.
 
22 Vous avez aussi irrité le Seigneur à la station de l’Embrasement, à celle de la Tentation et aux Sépulcres de la concupiscence.23 Et lorsque le Seigneur vous renvoya de Cadèsbarné, en disant : Montez, et allez prendre possession de la terre que Je vous ai donnée, vous méprisâtes le commandement du Seigneur votre Dieu, vous ne crûtes point ce qu’Il vous disait, et vous ne voulûtes point écouter Sa voix ;24 mais vous Lui avez toujours été rebelles depuis le jour où j’ai commençai à vous connaître.
 
25 Je me prosternai donc devant le Seigneur quarante jours et quarante nuits, Le priant et Le conjurant de ne point vous perdre selon la menace qu’Il en avait faite ;26 et je Lui dis dans ma prière : Seigneur Dieu, ne perdez point Votre peuple et Votre héritage, ne perdez point ceux que Vous avez rachetés par Votre grande puissance, que Vous avez tirés de l’Égypte par la force de Votre bras.27 Souvenez-Vous de Vos serviteurs Abraham, Isaac et Jacob ; ne considérez point la dureté de ce peuple, ni leur impiété et leur péché ;28 de peur que les habitants du pays d’où Vous nous avez tirés ne disent : Le Seigneur ne pouvait pas les faire entrer dans le pays qu’Il leur avait promis, et Il les haïssait ; c’est pourquoi Il les a tirés de l’Égypte pour les faire mourir dans le désert.29 Ils sont Votre peuple et Votre héritage, et ce sont eux que Vous avez fait sortir d’Égypte par Votre grande puissance, et en déployant toute la force de Votre bras.

Chapitre 10

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 En ce temps-là, le Seigneur me dit : Taillez-vous deux tables de pierre, comme étaient les premières ; et montez vers moi sur la montagne, et faites-vous une arche de bois.2 J’écrirai sur ces tables les paroles qui étaient sur celles que vous avez brisées auparavant, et vous les mettrez dans l’arche.3 Je fis donc une arche de bois de sétim, et ayant taillé deux tables de pierre comme les premières, je gravis la montagne, les tenant entre mes mains.4 Et le Seigneur écrivit sur ces tables, comme Il avait fait sur les premières, les dix commandements qu’Il vous fit entendre en vous parlant du haut de la montagne, du milieu du feu, lorsque le peuple était assemblé ; et Il me les donna.5 Je revins ensuite et descendis de la montagne, et je mis les tables dans l’arche que j’avais faite, où elles sont demeurées jusqu’à ce jour, selon que le Seigneur me l’avait commandé.
 
6 Or les enfants d’Israël décampèrent de Béroth, qui appartenait aux enfants de Jacan, et ils allèrent à Moséra, où Aaron est mort, et où il a été enseveli ; Eléazar, son fils, lui succéda dans les fonctions de son sacerdoce.7 Ils vinrent de là à Gadgad, d’où étant partis ils campèrent à Jétébatha, qui est une terre d’eaux et de torrents.
 
8 En ce temps-là, le Seigneur sépara la tribu de Lévi des autres tribus afin qu’elle portât l’arche d’alliance du Seigneur, qu’elle assistât devant Lui dans les fonctions de Son ministère, et qu’elle donna la bénédiction au peuple en Son nom, comme elle fait encore jusqu’à ce jour.9 C’est pourquoi Lévi n’a point eu part avec ses frères au pays qu’ils possèdent, parce que le Seigneur est Lui-même son partage, selon que le Seigneur votre Dieu le lui a promis.
 
10 Pour moi, je demeurai encore sur la montagne quarante jours et quarante nuits, comme j’avais fait la première fois, et le Seigneur m’exauça encore cette fois et ne voulu pas vous perdre.11 Il me dit ensuite : Allez et marchez à la tête de ce peuple, afin qu’ils entrent en possession de la terre que J’ai promise avec serment à leurs pères de leur donner.
 
12 Maintenant donc, Israël, qu’est-ce que le Seigneur votre Dieu demande de vous, sinon que vous craigniez le Seigneur votre Dieu, que vous marchiez dans Ses voies, que vous L’aimiez, que vous serviez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur et de toute votre âme,13 et que vous observiez les commandements et les cérémonies du Seigneur que je vous prescris aujourd’hui, afin que vous soyez heureux ?14 Vous voyez que le ciel et le ciel des cieux, la terre et tout ce qu’elle contient appartiennent au Seigneur votre Dieu.15 Et cependant le Seigneur a fait une étroite alliance avec vos pères, les a aimés, et a choisi leur postérité après eux, c’est-à-dire vous-mêmes, d’entre toutes les nations, comme il paraît visiblement en ce jour.
 
16 Ayez donc soin de circoncire la chair de votre cœur, et n’endurcissez pas davantage votre tête ;17 parce que le Seigneur votre Dieu est Lui-même le Dieu des dieux et le Seigneur des seigneurs ; le Dieu grand, puissant et terrible, qui n’a point égard à la qualité des personnes, qu’on ne gagne point par les présents,18 qui fait justice à l’orphelin et à la veuve, qui aime l’étranger, et qui lui donne de quoi vivre et de quoi se vêtir.19 Aimez donc aussi les étrangers, parce que vous l’avez été vous-mêmes en Égypte.20 Vous craindrez le Seigneur votre Dieu, et vous ne servirez que Lui seul. Vous Lui demeurerez attachés et vous ne jurerez que par Son nom.21 C’est Lui-même qui est votre gloire et votre Dieu. C’est Lui qui a fait en votre faveur ces merveilles si grandes et si terribles, dont vos yeux ont été témoins.22 Vos pères n’étaient qu’au nombre de soixante-dix personnes lorsqu’ils descendirent en Égypte ; et vous voyez maintenant que le Seigneur votre Dieu vous a multipliés comme les étoiles du ciel.

Chapitre 11

 | 
 | 
Chap. : 
1 Aimez donc le Seigneur votre Dieu, et gardez en tout temps Ses préceptes et Ses cérémonies, Ses lois et Ses ordonnances.2 Reconnaissez aujourd’hui ce que vos enfants ignorent, eux qui n’ont point vu les châtiments du Seigneur votre Dieu, Ses merveilles, et les effets de Sa main toute-puissante et de la force de Son bras,3 les miracles et les œuvres qu’Il a accomplis au milieu de l’Égypte sur le roi pharaon et sur tout son pays,4 sur toute l’armée des Égyptiens, sur leurs chevaux et leurs chariots ; de quelle manière les eaux de la mer Rouge les ont enveloppés lorsqu’ils vous poursuivaient, le Seigneur les ayant exterminés, comme on le voit encore aujourd’hui.5 Souvenez-vous aussi de tout ce qu’Il a fait à votre égard dans ce désert, jusqu’à ce que vous soyez arrivés en ce lieu-ci ;6 et comment il punit Dathan et Abiron, fils d’Eliab, qui était fils de Ruben, la terre s’étant entr’ouverte et les ayant engloutis avec leurs maisons, leurs tentes, et tout ce qu’ils possédaient au milieu d’Israël.7 Vous avez vu de vos yeux toutes ces œuvres merveilleuses que le Seigneur a faites,8 afin que vous gardiez tous Ses préceptes que je vous prescris aujourd’hui, que vous puissiez vous mettre en possession de la terre dans laquelle vous allez entrer,9 et que vous viviez longtemps en cette terre où coulent des ruisseaux de lait et de miel, et que le Seigneur avait promise avec serment à vos pères et à leur postérité.10 Car la terre dont vous allez entrer en possession n’est pas comme la terre d’Égypte d’où vous êtes sortis, où, après qu’on a jeté la semence, on fait venir l’eau par les canaux pour l’arroser, comme on fait dans les jardins ;11 mais c’est une terre de montagnes et de plaines, qui attend les pluies du ciel :12 le Seigneur votre Dieu l’a toujours visitée, et Il jette sur elle des regards favorables depuis le commencement de l’année jusqu’à la fin.
 
13 Si donc vous obéissez aux commandements que je vous fais aujourd’hui d’aimer le Seigneur votre Dieu, et de Le servir de tout votre cœur et de toute votre âme,14 Il donnera à votre terre les premières et les dernières pluies, afin que vous recueilliez de vos champs le froment, le vin et l’huile,15 et du foin pour nourrir vos bêtes, et que vous ayez vous-mêmes de quoi manger et vous rassasier.16 Prenez bien garde que votre cœur ne se laisse pas séduire, et que vous n’abandonniez pas le Seigneur pour servir et adorer des dieux étrangers ;17 de peur que le Seigneur, irrité, ne ferme le ciel, que les pluies ne tombent plus, que la terre ne produise plus son fruit, et que vous ne soyez exterminés en peu de temps de cette terre excellente que le Seigneur va vous donner.
 
18 Gravez ces paroles que je vous dis dans vos cœurs et dans vos esprits, tenez-les suspendues comme un signe dans vos mains, et placez-les entre vos yeux ;19 apprenez-les à vos enfants, afin qu’ils les méditent ; instruisez-les lorsque vous êtes assis en votre maison, ou que vous marchez, lorsque vous vous couchez, ou que vous vous levez.20 Écrivez-les sur les poteaux et sur les portes de votre maison ;21 afin que vos jours et ceux de vos enfants se multiplient dans la terre que le Seigneur a promis avec serment de donner à vos pères, pour la posséder aussi longtemps que le ciel couvrira la terre.22 Car si vous observez et si vous pratiquez les commandements que je vous prescris, d’aimer le Seigneur votre Dieu, de marcher dans toutes Ses voies, et de demeurer très étroitement unis à Lui ;23 le Seigneur exterminera sous vos yeux toutes ces nations qui sont plus grandes et plus puissantes que vous, et vous posséderez leur pays.24 Tout lieu où vous aurez mis le pied sera à vous. Les confins de votre pays seront depuis le désert, depuis le Liban, depuis le grand fleuve d’Euphrate, jusqu’à la mer occidentale.25 Nul ne pourra subsister devant vous. Le Seigneur votre Dieu répandra la terreur et l’effroi de votre nom sur toute la terre où vous devez mettre le pied, selon qu’Il vous l’a promis.
 
26 Vous voyez que je mets aujourd’hui sous vos yeux la bénédiction et la malédiction :27 la bénédiction, si vous obéissez aux commandements du Seigneur votre Dieu, que je vous prescris aujourd’hui ;28 et la malédiction, si vous n’obéissez point aux ordonnances du Seigneur votre Dieu, et si vous vous retirez de la voie que je vous montre maintenant, pour courir après des dieux étrangers que vous ne connaissez pas.29 Et lorsque le Seigneur votre Dieu vous aura fait entrer dans la terre que vous allez habiter, vous mettrez la bénédiction sur le mont Garizim, et la malédiction sur le mont Hébal,30 montagnes situées au delà du Jourdain, à côté du chemin qui mène vers l’occident, dans le pays des Chananéens qui habitent les plaines opposées à Galgala, près d’une vallée qui s’étend et s’avance bien loin.31 Car vous passerez le Jourdain pour posséder la terre que le Seigneur votre Dieu doit vous donner, afin que vous en soyez les maîtres et qu’elle soit votre héritage.32 Prenez donc bien garde d’accomplir les cérémonies et les ordonnances que je vous proposerai aujourd’hui.

Chapitre 12

 | 
 | 
Chap. : 
1 Voici les préceptes et les ordonnances que vous devez observer dans le pays que le Seigneur, le Dieu de vos pères, vous donnera, afin que vous le possédiez pendant tout le temps que vous serez sur la terre.
 
2 Renversez tous les lieux où les nations dont vous posséderez le pays ont adoré leurs dieux, sur les hautes montagnes, et sur les collines, et sous tous les arbres touffus.3 Détruisez leurs autels, brisez leurs statues, brûlez leurs bois profanes, réduisez leurs idoles en poussière, et effacez de tous ces lieux la mémoire de leur nom.
 
4 Vous ne vous conduirez pas comme ces nations à l’égard du Seigneur votre Dieu ;5 mais vous viendrez au lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi d’entre toutes vos tribus pour y établir Son nom, et pour y habiter :6 et vous offrirez en ce lieu-là vos holocaustes et vos victimes, les dîmes, les prémices des œuvres de vos mains, vos vœux et vos dons, les premiers-nés de vos bœufs et de vos brebis.7 Vous mangerez là en la présence du Seigneur votre Dieu ; et vous y goûterez avec joie, vous et vos familles, de tous les fruits des travaux de vos mains, que le Seigneur votre Dieu aura bénis.8 Vous n’agirez plus alors comme nous le faisons aujourd’hui, où chacun fait ce qui paraît droit à ses yeux.9 Car vous n’êtes point encore entrés jusqu’à ce jour dans le repos et l’héritage que le Seigneur votre Dieu doit vous donner.10 Vous passerez le Jourdain, et vous habiterez dans le pays que le Seigneur votre Dieu vous donnera, afin que vous y soyez en repos du côté de tous les ennemis qui vous environnent, et que vous demeuriez sans aucune crainte11 dans le lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi pour y établir Sa gloire et Son nom. C’est là que vous apporterez, selon l’ordre que je vous prescris, vos holocaustes, vos hosties, vos dîmes, et les prémices des œuvres de vos mains, et tout ce qu’il y aura de meilleur dans les dons que vous aurez fait vœu d’offrir au Seigneur.12 C’est là que vous ferez des festins de réjouissance devant le Seigneur votre Dieu, vous, vos fils et vos filles, vos serviteurs et vos servantes, et les lévites qui demeurent dans vos villes ; car ils n’ont point d’autre part, et ils ne possèdent point autre chose parmi vous.13 Prenez bien garde de ne point offrir vos holocaustes dans tous les lieux que vous verrez ;14 mais offrez vos victimes dans celui que le Seigneur aura choisi chez l’une de vos tribus, et observez-y tout ce que je vous ordonne.
 
15 Si vous voulez manger de la viande, si vous aimez à vous nourrir de chair, tuez des bêtes, et mangez-en selon la bénédiction que le Seigneur votre Dieu vous aura donnée dans vos villes ; soit que ces bêtes soient impures, c’est-à-dire quelles aient quelque tache ou quelque défaut dans les membres du corps ; soit quelles soient pures, c’est-à-dire entières et sans tache, comme celles qui peuvent être offertes à Dieu ; mangez-en, ainsi que vous mangez de la biche ou du cerf.16 Abstenez-vous seulement de manger le sang, et ayez soin de le répandre à terre comme de l’eau.
 
17 Vous ne pourrez manger dans vos villes la dîme de votre froment, de votre vin et de votre huile, ni les premiers-nés des bœufs et des autres bestiaux, ni rien de ce que vous aurez voué, ou que vous voudrez de vous-même offrir à Dieu, ni les prémices des œuvres de vos mains ;18 mais vous mangerez de ces choses devant le Seigneur votre Dieu, dans le lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi : vous, votre fils et votre fille, votre serviteur et votre servante, et les lévites qui demeurent dans vos villes ; et vous prendrez votre nourriture avec joie devant le Seigneur votre Dieu, en recueillant le fruit de tous les travaux de vos mains.19 Prenez bien garde de ne pas abandonner le lévite, pendant tout le temps que vous serez sur la terre.
 
20 Quand le Seigneur votre Dieu aura étendu vos limites, selon qu’Il vous l’a promis, et que vous voudrez manger de la chair dont vous aurez envie,21 si le lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi pour y établir son nom est éloigné, vous pourrez tuer des bœufs et des brebis que vous aurez, selon que je vous l’ai ordonné, et vous en mangerez dans vos villes comme vous le désirerez.22 Vous mangerez de cette chair comme vous mangez de celle des chèvres sauvages et des cerfs ; et le pur et l’impur en mangeront indifféremment.23 Gardez-vous seulement de manger du sang de ces bêtes ; car leur sang leur tient lieu d’âme ; vous ne devez pas manger avec leur chair ce qui est comme leur âme.24 Mais vous répandrez ce sang à terre comme de l’eau,25 afin que vous soyez heureux, vous et vos enfants après vous, ayant fait ce qui est agréable aux yeux du Seigneur.
 
26 Quant aux choses que vous aurez consacrées, et que vous aurez vouées au Seigneur, vous les prendrez, et étant venu au lieu que le Seigneur aura choisi,27 vous présenterez en oblation la chair et le sang sur l’autel du Seigneur votre Dieu. Vous répandrez le sang des victimes autour de l’autel, et vous vous nourrirez vous-même de leur chair.28 Observez et écoutez bien toutes les choses que je vous ordonne, afin que vous soyez heureux pour jamais, vous et vos enfants après vous, lorsque vous aurez fait ce qui est bon et agréable aux yeux du Seigneur votre Dieu.
 
29 Quand le Seigneur votre Dieu aura exterminé devant vous les nations dont vous allez posséder le pays, que vous en serez actuellement en possession, et que vous habiterez dans leurs terres,30 prenez bien garde d’imiter ces nations, après qu’elles auront été détruites à votre entrée, et de vous informer de leurs cérémonies, en disant : Je veux suivre moi-même le culte dont ces nations ont honoré leurs dieux.31 Vous ne rendrez point de semblable culte au Seigneur votre Dieu. Car elles ont fait, pour honorer leurs dieux, toutes les abominations que le Seigneur a en horreur, leur offrant en sacrifice leurs fils et leurs filles, et les brûlant dans le feu.32 Faites seulement en l’honneur du Seigneur ce que je vous ordonne, sans y rien ajouter ni en rien enlever.

Chapitre 13

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 S’il s’élève au milieu de vous un prophète, ou quelqu’un qui dise qu’il a eu une vision en songe, et qui prédise quelque chose d’extraordinaire et de prodigieux,
 
2 et que ce qu’il avait prédit soit arrivé, et qu’il vous dise en même temps : Allons, suivons des dieux étrangers qui vous étaient inconnus, et servons-les ;3 vous n’écouterez point les paroles de ce prophète ou de cet inventeur de visions et de songes ; parce que le Seigneur votre Dieu vous tente, afin qu’il paraisse clairement si, oui ou non, vous L’aimez de tout votre cœur et de toute votre âme.4 Suivez le Seigneur votre Dieu, craignez-Le, gardez Ses commandements, écoutez Sa voix, servez-Le, et attachez-vous à Lui seul ;5 mais que ce prophète et cet inventeur de songes soit puni de mort, parce qu’il vous a parlé pour vous détourner du Seigneur votre Dieu, qui vous a tirés de l’Égypte, et qui vous a rachetés du séjour de servitude ; et pour vous détourner de la voie que le Seigneur votre Dieu vous a prescrite ; et vous ôterez ainsi le mal du milieu de vous.6 Si votre frère, fils de votre mère, ou votre fils, ou votre fille, ou votre femme qui vous est si chère, ou votre ami que vous aimez comme votre âme, veut vous persuader et vient vous dire en secret : Allons, et servons les dieux étrangers qui vous sont inconnus comme ils l’ont été à vos pères,
 
7 les dieux de toutes les nations dont nous sommes environnés, soit de près, soit de loin, depuis une extrémité de la terre jusqu’à l’autre ;8 ne vous rendez point à ses persuasions, et ne l’écoutez pas ; et ne soyez pas d’aucune compassion à son sujet ; ne l’épargnez point, et ne tenez point secret ce qu’il aura dit :9 mais tuez-le aussitôt. Que votre main lui donne le premier coup, et que tout le peuple le frappe ensuite.10 Qu’il périsse accablé de pierres, parce qu’il a voulu vous détourner du Seigneur votre Dieu, qui vous a tiré de l’Égypte et de la maison de servitude ;11 afin que tout Israël, entendant cet exemple, soit saisi de crainte, et qu’il ne se trouve plus personne qui ose entreprendre rien de semblable.12 Si dans quelqu’une de vos villes, que le Seigneur votre Dieu vous aura données pour les habiter, vous entendez dire à quelques-uns :
 
13 Des enfants de Bélial sont sortis du milieu de vous, et ont perverti les habitants de leur ville, en leur disant : Allons, et servons les dieux étrangers qui vous sont inconnus,14 informez-vous avec tout le soin possible de la vérité de la chose, et après l’avoir connue, si vous trouvez que ce qu’on vous avait dit est certain, et que cette abomination a été commise effectivement,15 vous ferez passer aussitôt au fil de l’épée les habitants de cette ville, et vous le détruirez avec tout ce qui s’y rencontrera, même les animaux.16 Vous amasserez aussi au milieu des rues tous les meubles qui s’y trouveront, et vous les brûlerez avec la ville, consumant tout en l’honneur du Seigneur votre Dieu, en sorte que cette ville devienne comme un tombeau éternel. Elle ne sera jamais bâtie,17 et il ne demeurera rien dans vos mains de cet anathème, afin que le Seigneur apaise Sa colère et Sa fureur, qu’il ait pitié de vous, et qu’Il vous multiplie comme Il l’a juré à vos pères,18 tant que vous écouterez la voix du Seigneur votre Dieu, et que vous observerez toutes Ses ordonnances que je vous prescris aujourd’hui, afin que vous fassiez ce qui est agréable aux yeux du Seigneur votre Dieu.

Chapitre 14

 | 
 | 
Chap. : 
1 Soyez les dignes enfants du Seigneur votre Dieu. Ne vous faites point d’incisions, et ne vous rasez point à propos des morts,2 parce que vous êtes un peuple saint et consacré au Seigneur votre Dieu, et qu’Il vous a choisi de toutes les nations qui sont sur la terre, afin que vous fussiez particulièrement Son peuple.
 
3 Ne mangez point de ce qui est impur.
 
4 Voici les animaux que vous devez manger : le bœuf, la brebis, la chèvre,5 le cerf, la biche, le bubale, le mouflon, le chevreuil, l’oryx, la girafe.6 Vous mangerez de tous les animaux qui ont la corne divisée en deux et qui ruminent.7 Mais vous ne devez point manger de ceux qui ruminent et dont la corne n’est point fendue, comme du chameau, du lièvre, du chœrogrille. Ces animaux vous seront impurs, parce que, bien qu’ils ruminent, ils n’ont point la corne fendue.8 Le pourceau aussi vous sera impur, parce que, bien qu’il ait la corne fendue, il ne rumine point. Vous ne mangerez point la chair de ces animaux, et vous n’y toucherez point lorsqu’ils seront morts.
 
9 Entre tous les animaux qui vivent dans les eaux, vous mangerez de ceux qui ont des nageoires et des écailles.10 Vous ne mangerez point de ceux qui n’ont point de nageoires ni d’écailles, parce qu’ils sont impurs.
 
11 Mangez de tous les oiseaux qui sont purs ;12 mais ne mangez point de ceux qui sont impurs tels que l’aigle, le griffon, l’aigle de mer,13 l’ixion, le vautour et le milan, selon ses espèces ;14 le corbeau, et tout ce qui est de son espèce ;15 l’autruche, la chouette, le larus avec l’épervier, et tout ce qui est de la même espèce ;16 le héron, le cygne, l’ibis,17 le plongeon, le porphyrion, le hibou,18 l’onocrotalus et le charadius, chacun selon son espèce, la huppe et la chauve-souris.19 Tout ce qui rampe sur la terre, et qui a des ailes, sera impur, et on n’en mangera point.20 Mangez de tout ce qui est pur.
 
21 Ne mangez d’aucune bête qui sera morte d’elle-même ; mais donnez-la, ou vendez-là à l’étranger qui est dans l’enceinte de vos murailles, afin qu’il en mange, parce que, pour vous, vous êtes le peuple saint du Seigneur votre Dieu. Vous ne ferez point cuire le chevreau dans le lait de sa mère.
 
22 Vous mettrez à part chaque année la dîme de tous vos fruits qui naissent de la terre ;23 et vous mangerez en la présence du Seigneur votre Dieu, au lieu qu’Il aura choisi pour que Son nom y soit invoqué, la dîme de votre froment, de votre vin et de votre huile, et les premiers-nés de vos bœufs et de vos brebis ; afin que vous appreniez à craindre le Seigneur votre Dieu en tout temps.24 Mais lorsque vous aurez un trop long chemin à faire jusqu’au lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi, et que le Seigneur votre Dieu vous ayant béni, vous ne pourrez Lui apporter toutes ces dîmes,25 vous vendrez tout, et vous l’échangerez pour de l’argent que vous porterez en votre main, et vous irez au lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi.26 Vous achèterez de ce même argent tout ce que vous voudrez, soit des bœufs, soit des brebis, du vin aussi et des liqueurs fortes, et tout ce que vous désirerez ; et vous mangerez devant le Seigneur votre Dieu, vous réjouissant, vous et votre famille,27 avec le lévite qui est dans l’enceinte de vos murailles ; prenez bien garde de ne pas l’abandonner, parce qu’il n’a point d’autre part dans la terre que vous possédez.
 
28 Tous les trois ans vous séparerez encore une autre dîme de tous les biens qui vous seront venus en ce temps-là, et vous les mettrez en réserve dans vos maisons ;29 et le lévite qui n’a point d’autre part dans la terre que vous possédez, l’étranger, l’orphelin et la veuve qui sont dans vos villes, viendront en manger et se rassasier, afin que le Seigneur votre Dieu vous bénisse dans tout le travail que vous ferez de vos mains.

Chapitre 15

 | 
 | 
Chap. : 
1 La septième année sera l’année de la remise,2 qui se fera en cette manière. Un homme à qui il sera dû quelque chose par son ami, ou son prochain et son frère, ne pourra le redemander, parce que c’est l’année de la remise du Seigneur.3 Vous pourrez l’exiger de l’étranger et de celui qui est venu du dehors dans votre pays ; mais vous n’aurez point le pouvoir de le redemander à vos concitoyens et à vos proches ;4 et il ne se trouvera parmi vous aucun pauvre ni aucun mendiant, afin que le Seigneur votre Dieu vous bénisse dans le pays qu’Il doit vous donner pour le posséder.5 Si toutefois vous écoutez la voix du Seigneur votre Dieu, et que vous observiez ce qu’Il vous a commandé et ce que je vous prescris aujourd’hui, c’est alors qu’Il vous bénira, comme Il vous l’a promis.6 Vous prêterez à beaucoup de peuples, et vous n’emprunterez rien vous-même de personne ; vous dominerez sur plusieurs nations, et nul ne vous dominera.
 
7 Si, quand vous serez dans le pays que le Seigneur votre Dieu doit vous donner, un de vos frères qui demeurera dans votre ville tombe dans la pauvreté, vous n’endurcirez point votre cœur, et vous ne resserrerez point votre main ;8 mais vous l’ouvrirez au pauvre, et vous lui prêterez ce dont vous verrez qu’il aura besoin.9 Prenez garde de ne pas vous laisser surprendre par cette pensée impie, et de ne pas dire dans votre cœur : La septième année, qui est l’année de la remise, est proche ; et de détourner ainsi vos yeux de votre frère qui est pauvre, sans vouloir lui prêter ce qu’il vous demande ; de peur qu’il ne crie contre vous au Seigneur, et que cela ne vous soit imputé à péché ;10 mais vous lui donnerez ce qu’il désire, et vous n’userez d’aucune finesse lorsqu’il s’agit de le soulager dans sa nécessité, afin que le Seigneur votre Dieu vous bénisse en tout temps et dans toutes les choses que vous entreprendrez.11 Il y aura toujours des pauvres dans le pays où vous habiterez. C’est pourquoi je vous ordonne d’ouvrir votre main aux besoins de votre frère qui est pauvre et sans secours, et qui demeure avec vous dans votre pays.
 
12 Lorsque votre frère ou votre sœur, Hébreux d’origine, vous ayant été vendus, vous auront servi six ans, vous les renverrez libres la septième année,13 et vous ne laisserez pas aller les mains vides celui à qui vous donnerez la liberté ;14 mais vous lui donnerez pour subsister en chemin quelque chose de vos troupeaux, de votre grange et de votre pressoir, comme des biens que vous avez reçus par la bénédiction du Seigneur votre Dieu.15 Souvenez-vous que vous avez été esclave vous-même dans l’Égypte, et que le Seigneur votre Dieu vous a mis en liberté ; c’est pour cela que je vous donne maintenant cet ordre.16 Mais si votre serviteur vous dit qu’il ne veut pas sortir, parce qu’il vous aime, vous et votre maison, et qu’il trouve son avantage à être avec vous,17 vous prendrez une alène, et vous lui percerez l’oreille à la porte de votre maison, et il vous servira à jamais. Vous ferez de même à votre servante.18 ne détournez point vos yeux de dessus eux, après que vous les aurez renvoyés libres, puisqu’ils vous ont servi pendant six ans comme vous aurait servi un mercenaire ; afin que le Seigneur votre Dieu vous bénisse dans toutes les choses que vous ferez.
 
19 Vous consacrerez au Seigneur votre Dieu tous les mâles d’entre les premiers-nés de vos bœufs et de vos brebis. Vous ne labourerez point avec le premier-né du bœuf, et vous ne tondrez point les premiers-nés de vos moutons ;20 mais vous les mangerez chaque année, vous et votre maison, en la présence du Seigneur votre Dieu, au lieu que le Seigneur aura choisi.21 Mais si le premier-né a une tache, s’il est boiteux ou aveugle, s’il a quelque difformité ou quelque défaut en quelque partie de son corps, il ne sera point immolé au Seigneur votre Dieu ;22 mais vous le mangerez dans l’enceinte des murailles de votre ville ; le pur et l’impur en mangeront indifféremment, comme on mange de la chèvre sauvage et du cerf.23 Vous prendrez garde seulement de ne pas manger de leur sang ; mais vous le répandrez sur la terre comme de l’eau.

Chapitre 16

 | 
 | 
Chap. : 
1 Observez le mois des grains nouveaux, qui est au commencement du printemps, en célébrant la Pâque en l’honneur du Seigneur votre Dieu ; car c’est le mois où le Seigneur votre Dieu vous a fait sortir de l’Égypte pendant la nuit.2 Vous immolerez la Pâque au Seigneur votre Dieu, en Lui sacrifiant des brebis et des bœufs, dans le lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi pour y établir la gloire de Son nom.3 Vous ne mangerez pas de pain levé durant cette fête ; mais pendant sept jours vous mangerez du pain d’affliction, où il n’y ait pas de levain ; parce que vous êtes sorti de l’Égypte dans une grande frayeur, afin que vous vous souveniez du jour de votre sortie d’Égypte tous les jours de votre vie.4 Il ne paraîtra point de levain dans toute l’étendue de votre pays pendant sept jours, et il ne devra rien rester de la chair de la victime qui aura été immolée au soir du premier jour, jusqu’au matin.5 Vous ne pourrez pas immoler la Pâque indifféremment dans toutes les villes que le Seigneur votre Dieu vous donnera,6 mais seulement dans le lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi pour y établir Son nom ; et vous immolerez la Pâque le soir au soleil couchant, car c’est le temps où vous êtes sorti d’Égypte.7 Vous ferez cuire la victime et vous la mangerez au lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi ; et, vous levant le matin, vous retournerez dans vos maisons.8 Vous mangerez des pains sans levain pendant six jours ; et, le septième jour, vous ne ferez point d’œuvre servile, parce que ce sera le jour de l’assemblée solennelle instituée en l’honneur du Seigneur votre Dieu.
 
9 Vous compterez sept semaines depuis le jour où vous aurez mis la faucille dans les blés,10 et vous célébrerez la fêtes des Semaines en l’honneur du Seigneur votre Dieu, en Lui présentant l’oblation volontaire du travail de vos mains, que vous Lui offrirez, selon que le Seigneur votre Dieu y aura donné Sa bénédiction.11 Et vous ferez devant le Seigneur votre Dieu des festins de réjouissance, vous, votre fils et votre fille, votre serviteur et votre servante, le lévite qui est dans l’enceinte de vos murailles, l’étranger, l’orphelin et la veuve qui demeurent avec vous, dans le lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi pour établir Son nom.12 Vous vous souviendrez que vous avez été vous-même esclave en Égypte, et vous aurez soin d’observer et de faire ce qui vous a été commandé.
 
13 Vous célébrerez aussi la fête solennelle des Tabernacles pendant sept jours, lorsque vous aurez recueilli de l’aire et du pressoir les fruits de vos champs ;14 et vous ferez des festins de réjouissance en cette fête, vous, votre fils et votre fille, votre serviteur et votre servante, avec le lévite, l’étranger, l’orphelin et la veuve qui sont dans vos villes.15 Vous célébrerez cette fête pendant sept jours en l’honneur du Seigneur votre Dieu, dans le lieu que le Seigneur aura choisi ; et le Seigneur votre Dieu vous bénira dans tous les fruits de vos champs et dans tout le travail de vos mains, et vous serez dans la joie.
 
16 Tous les mâles paraîtront trois fois l’année devant le Seigneur votre Dieu dans le lieu qu’Il aura choisi : à la fête solennelle des pains sans levain, à la fête solennelle des Semaines et à la fête solennelle des Tabernacles. Ils ne paraîtront point les mains vides devant le Seigneur ;17 mais chacun offrira à proportion de ce qu’il aura, selon que le Seigneur son Dieu lui aura donné Sa bénédiction.
 
18 Vous établirez des juges et des magistrats à toutes les portes des villes que le Seigneur votre Dieu vous aura données dans chacune de vos tribus, afin qu’ils jugent le peuple selon la justice,19 sans se détourner ni d’un côté ni de l’autre. Vous n’aurez point d’égard à la qualité des personnes, et vous ne recevrez point de présents, parce que les présents aveuglent les yeux des sages, et corrompent les sentiments des justes.20 Vous vous attacherez à ce qui est juste, dans la vue de la justice ; afin que vous viviez et que vous possédiez la terre que le Seigneur votre Dieu vous aura donnée.
 
21 Vous ne planterez ni de grands bois ni aucun arbre auprès de l’autel du Seigneur votre Dieu.22 Vous ne vous ferez et ne vous dresserez point de statue, parce que le Seigneur votre Dieu hait toutes ces choses.

Chapitre 17

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Vous n’immolerez point au Seigneur votre Dieu une brebis ou un bœuf qui ait quelque tache ou quelque défaut, parce que c’est une abomination devant le Seigneur votre Dieu.
 
2 Lorsque l’on aura trouvé parmi vous, dans une des villes que le Seigneur votre Dieu vous donnera, un homme ou une femme qui commette le mal devant le Seigneur votre Dieu, et qui viole Son alliance3 en servant les dieux étrangers et les adorant, par exemple le soleil et la lune, et toutes les étoiles du ciel, contrairement à mes ordres,4 et que l’on vous en aura fait rapport : si, après l’avoir appris, vous vous en êtes informé très exactement, et que vous ayez reconnu que la chose est véritable, et que cette abomination a été commise dans Israël,5 vous amènerez à la porte de votre ville l’homme ou la femme qui auront fait une chose si détestable, et ils seront lapidés.6 Celui qui sera puni de mort sera condamné sur la déposition de deux ou trois témoins ; et nul ne mourra sur le témoignage d’un seul.7 Les témoins lui jetteront les premiers la pierre de leur propre main, et ensuite tout le reste du peuple le lapidera, afin que vous enleviez le mal du milieu de vous.
 
8 Lorsqu’il se trouvera une affaire embrouillée, et où il soit difficile de juger et de discerner entre le sang et le sang, entre une cause et une cause, entre la lèpre et la lèpre ; si vous voyez que dans les assemblées qui se tiennent à vos portes les avis des juges sont partagés, allez au lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi.9 et adressez-vous aux prêtres de la race de Lévi, et à celui qui aura été établi en ce temps-là le juge du peuple : vous les consulterez, et ils vous découvriront la vérité du jugement que vous devez en porter.10 Vous ferez tout ce qu’auront dit ceux qui président au lieu que le Seigneur aura choisi, et tout ce qu’ils vous auront enseigné11 selon Sa loi ; et vous suivrez leurs avis, sans vous détourner ni à droite ni à gauche.12 Mais celui qui, s’enflant d’orgueil, ne voudra point obéir au commandement du pontife qui en ce temps-là sera le ministre du Seigneur votre Dieu, ni à l’arrêt du juge, sera puni de mort, et vous enlèverez le mal du milieu d’Israël,13 afin que tout le peuple, entendant ce jugement, soit saisi de crainte, et qu’à l’avenir nul se s’enfle d’orgueil.
 
14 Quand vous serez entré dans le pays que le Seigneur votre Dieu vous donnera, que vous en serez en possession, et que vous y demeurerez, si vous venez à dire : Je choisirai un roi pour me commander, comme en ont toutes les nations qui nous environnent ;15 vous établirez celui que le Seigneur votre Dieu aura choisi du nombre de vos frères. Vous ne pourrez prendre pour roi un homme d’une autre nation et qui ne soit point votre frère.16 Et lorsqu’il sera établi roi, il n’amassera point un grand nombre de chevaux, et il ne ramènera point le peuple en Égypte, s’appuyant sur cette grande quantité de cavalerie, surtout après que le Seigneur vous a commandé de ne plus retourner à l’avenir par cette même voie.17 Il n’aura point une multitude de femmes qui attirent son esprit par leurs caresses, ni une quantité immense d’or et d’argent.18 Après qu’il se sera assis sur le trône, il fera transcrire dans un livre ce Deutéronome et cette loi du Seigneur dont il recevra une copie des mains des prêtres de la tribu de Lévi.19 Il l’aura avec lui, et il en lira tous les jours de sa vie, pour apprendre à craindre le Seigneur son Dieu, et à garder Ses paroles et Ses cérémonies qui sont prescrites dans la loi.20 Que son cœur ne s’élève point par orgueil au-dessus de ses frères, et qu’il ne se détourne ni à droite ni à gauche, afin qu’il règne longtemps, lui et ses fils, sur le peuple d’Israël.

Chapitre 18

 | 
 | 
Chap. : 
1 Les prêtres, les lévites, et tous ceux qui sont de cette même tribu, n’auront point de part ni d’héritage avec le reste d’Israël, mais ils mangeront des sacrifices du Seigneur et des oblations qui Lui seront faites ;2 et ils ne prendront rien autre chose de ce que leurs frères posséderont, parce que le Seigneur est Lui-même leur héritage, selon qu’Il le leur a dit.3 Voici ce que les prêtres auront droit de prendre du peuple et de ceux qui offrent des victimes. Quand ils immoleront soit un bœuf, soit une brebis, ils donneront au prêtre l’épaule et la poitrine.4 Ils lui donneront aussi les prémices du froment, du vin et de l’huile, et une partie des laines lorsqu’ils feront tondre leurs brebis.5 Car le Seigneur votre Dieu l’a choisi d’entre toutes vos tribus, afin qu’il se tienne devant le Seigneur, et qu’il serve à la gloire de Son nom, lui et ses enfants, à jamais.
 
6 Si un lévite sort de l’une de vos villes répandues dans tout Israël, dans laquelle il habite, et qu’il veuille demeurer au lieu que le Seigneur aura choisi,7 il sera employé au ministère du Seigneur votre Dieu, comme tous les lévites, ses frères, qui se tiendront pendant ce temps-là devant le Seigneur.8 Il recevra la même part que les autres des viandes qui seront offertes, outre la part qui lui est acquise dans sa ville par la succession aux droits de son père.
 
9 Lorsque vous serez entré dans le pays que le Seigneur votre Dieu vous donnera, prenez bien garde de ne pas vouloir imiter les abominations de ces peuples ;10 et qu’il ne se trouve personne parmi vous qui prétende purifier son fils ou sa fille en les faisant passer par le feu, ou qui consulte les devins, ou qui observe les songes et les augures, ou qui use de maléfices,11 de sortilèges et d’enchantements, ou qui consulte ceux qui ont l’esprit de python et qui s’occupent de divination, ou qui interroge les morts pour apprendre d’eux la vérité.12 Car le Seigneur a en abomination toutes ces choses, et Il exterminera tous ces peuples à votre entrée, à cause de ces sortes de crimes qu’ils ont commis.13 Vous serez parfait et sans tache avec le Seigneur votre Dieu.14 Ces nations dont vous allez posséder le pays écoutent les augures et les devins ; mais, pour vous, vous avez été instruit autrement par le Seigneur votre Dieu.
 
15 Le Seigneur votre Dieu vous suscitera un Prophète comme moi, de votre nation et d’entre vos frères ; c’est Lui que vous écouterez,16 selon la demande que vous fîtes au Seigneur votre Dieu près du mont Horeb, où tout le peuple était assemblé, en Lui disant : Que je n’entende plus la voix du Seigneur mon Dieu, et que je ne vois plus ce feu effroyable, de peur que je ne meure.17 Et le Seigneur me dit : Tout ce que ce peuple vient de dire est raisonnable.18 Je leur susciterai du milieu de leurs frères un Prophète semblable à vous ; je Lui mettrai Mes paroles dans la bouche, et Il leur dira tout ce que Je Lui ordonnerai.19 Si quelqu’un ne veut pas entendre les paroles que ce Prophète prononcera en Mon nom, c’est Moi qui en ferai la vengeance.20 Si un prophète corrompu par son orgueil entreprend de parler en Mon nom, et de dire des choses que Je ne lui ai point commandé de dire, ou s’il parle au nom des dieux étrangers, il sera puni de mort.21 Que si vous dites secrètement en vous-même : Comment puis-je discerner une parole que le Seigneur n’a point dite ?22 voici le signe que vous aurez pour le connaître : Si ce que ce prophète a prédit au nom du Seigneur n’arrive point, c’est une marque que ce n’était pas le Seigneur qui l’avait dit, mais que ce prophète l’avait inventé par l’orgueil et l’enflure de son esprit. C’est pourquoi vous n’aurez aucun respect pour ce prophète.

Chapitre 19

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Quand le Seigneur votre Dieu aura exterminé les peuples dont Il doit vous donner la terre, que vous serez en possession du pays, et que vous demeurerez dans ses villes et dans ses maisons,2 vous vous destinerez trois villes au milieu du pays dont le Seigneur votre Dieu doit vous mettre en possession.3 Vous aurez soin d’en rendre le chemin aisé, et de séparer en trois parties égales toute l’étendue du pays que vous posséderez, afin que celui qui sera obligé de s’enfuir pour avoir tué un homme ait un lieu rapproché où il puisse se retirer en sûreté.4 Voici la loi que vous garderez à l’égard de l’homicide en fuite à qui on devra conserver la vie. Si quelqu’un a frappé son prochain par mégarde, et qu’il soit prouvé qu’il n’avait aucune haine contre lui quelques jours auparavant,5 mais qu’il s’en était allé simplement en une forêt pour couper du bois, et que le fer de sa hache, lorsqu’il en voulait couper un arbre, s’est échappé de sa main, et, sortant du manche où il était attaché, a frappé son ami et l’a tué, il se retirera dans l’une de ces trois villes, et sa vie y sera en sûreté ;6 de peur que le plus proche parent de celui dont le sang a été répandu, étant emporté par sa douleur, ne poursuive l’homicide et ne l’atteigne si le chemin est trop long, et ne tue celui qui n’a point mérité la mort, parce qu’il ne paraît point qu’il ait eu auparavant de haine contre celui qui a été tué.7 C’est pourquoi je vous ordonne de mettre ces trois villes à une égale distance de l’une à l’autre.8 Mais lorsque le Seigneur votre Dieu aura étendu vos limites, selon qu’Il en a assuré vos pères avec serment, et qu’Il vous aura donné toute la terre qu’Il leur a promise9 (au cas néanmoins que vous gardiez Ses ordonnances, et que vous fassiez ce que je vous prescris aujourd’hui, qui est d’aimer le Seigneur votre Dieu, et de marcher dans Ses voies en tout temps), vous ajouterez trois autres villes à ces premières, et vous en doublerez ainsi le nombre ;10 afin qu’on ne répande pas le sang innocent au milieu du pays que le Seigneur votre Dieu doit vous faire posséder, et que vous ne deveniez pas vous-même coupable de l’effusion du sang.
 
11 Mais si quelqu’un, haïssant son prochain, a cherché l’occasion de le surprendre et lui ôter la vie, et que l’attaquant, il le frappe et le tue, et qu’il s’enfuie dans l’une de ces villes,12 les anciens de cette ville l’enverront prendre, et, l’ayant tiré du lieu où il s’était mis en sûreté, ils le livreront entre les mains du parent de celui dont le sang aura été répandu, et il sera puni de mort.13 Vous n’aurez point pitié de lui, et vous ôterez du milieu d’Israël le crime commis par l’effusion du sang innocent, afin que vous soyez heureux.
 
14 Vous ne lèverez pas, et vous ne transportez pas les bornes de votre prochain placées par vos prédécesseurs dans l’héritage que le Seigneur votre Dieu vous donnera dans le pays que vous devez posséder.
 
15 Un seul témoin ne s’élèvera point contre quelqu’un, quelle que soit la faute ou le crime dont il l’accuse ; mais tout sera vérifié par la bouche de deux ou de trois témoins.
 
16 Si un faux témoin entreprend d’accuser un homme d’avoir violé la loi,17 dans ce démêlé qu’ils auront ensemble, ils se présenteront tous deux devant le Seigneur en la présence des prêtres et des juges qui seront en charge en ce temps-là.18 Et lorsqu’après une très exacte recherche ils auront reconnu que le faux témoin a avancé une calomnie contre son frère,19 ils le traiteront comme il avait dessein de traiter son frère, et vous ôterez le mal d’au milieu de vous ;20 afin que les autres, l’apprenant, soient dans la crainte, et qu’ils n’osent entreprendre rien de semblable.21 Vous n’aurez point compassion du coupable ; mais vous ferez rendre vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied.

Chapitre 20

 | 
 | 
Chap. : 
1 Lorsque vous irez faire la guerre contre vos ennemis, et qu’ayant vu leur cavalerie et leurs chars, vous trouverez que leur armée sera plus nombreuse que la vôtre, vous ne les craindrez point, parce que le Seigneur votre Dieu qui vous a tiré de l’Égypte est avec vous.
 
2 Et quand l’heure du combat sera proche, le prêtre se présentera à la tête de l’armée, et il parlera ainsi au peuple :3 Écoutez, Israël ; vous devez aujourd’hui combattre contre vos ennemis ; que votre cœur ne s’étonne point, ne craignez point, ne reculez point devant eux, et n’en ayez aucune peur ;4 car le Seigneur votre Dieu est au milieu de vous, et Il combattra pour vous contre vos ennemis, afin de vous délivrer du péril.
 
5 Les officiers aussi crieront chacun à la tête de son corps, en sorte que l’armée l’entende : Y a-t-il quelqu’un qui ait bâti une maison neuve, et qui ne l’ait pas encore habitée ? Qu’il s’en aille et retourne en sa maison, de peur qu’il ne meure dans le combat, et qu’un autre ne loge le premier dans sa maison.6 Y a-t-il quelqu’un qui ait planté une vigne, laquelle ne soit pas encore en un tel état que tout le monde ait la liberté d’en manger ? Qu’il s’en aille, et qu’il retourne en sa maison, de peur que, s’il vient à mourir dans le combat, un autre ne fasse ce qu’il devait faire.7 Y a-t-il quelqu’un qui ait été fiancé a une femme, et qui ne l’ait pas encore épousée ? Qu’il s’en aille et qu’il s’en retourne en sa maison, de peur qu’il ne meure dans le combat et qu’un autre ne l’épouse.8 Après avoir dit ces choses, ils ajouteront encore ce qui suit, et ils diront au peuple : Y a-t-il quelqu’un qui soit timide, et dont le cœur soit frappé de frayeur ? Qu’il s’en aille, et qu’il retourne en sa maison, de peur qu’il ne jette l’épouvante dans le cœur de ses frères, comme il est déjà lui-même tout saisi de crainte.9 Et après que les officiers de l’armée auront cessé de parler, chacun préparera ses bataillons pour le combat.
 
10 Quand vous vous approcherez d’une ville pour l’assiéger, vous lui offrirez d’abord la paix.11 Si elle l’accepte, et qu’elle vous ouvre ses portes, tout le peuple qui s’y trouvera sera sauvé, et vous sera assujetti moyennant un tribut.12 Mais si elle ne veut point recevoir les conditions de paix, et qu’elle commence à vous déclarer la guerre, vous l’assiégerez.13 Et lorsque le Seigneur votre Dieu vous l’aura livrée entre les mains, vous ferez passer tous les mâles au fil de l’épée,14 en réservant les femmes, les enfants, le bétail et tout le reste de ce qui se trouvera dans la ville. Vous distribuerez le butin à toute l’armée, et vous vous nourrirez des dépouilles de vos ennemis que le Seigneur votre Dieu vous aura données.15 C’est ainsi que vous en userez à l’égard de toutes les villes qui seront très éloignées de vous, et qui ne sont pas de celles que vous devez recevoir pour les posséder.
 
16 Mais quant aux villes qui vous seront données, vous ne laisserez la vie à aucun de leurs habitants ;17 mais vous les ferez tous passer au fil de l’épée, c’est-à-dire les Héthéens, les Amorrhéens, les Chananéens, les Phérézéens, les Hévéens et les Jébuséens, comme le Seigneur votre Dieu vous l’a commandé ;18 de peur qu’ils ne vous apprennent à commettre toutes les abominations qu’ils ont commises eux-mêmes dans le culte de leurs dieux, et que vous ne péchiez contre le Seigneur votre Dieu.
 
19 Lorsque vous assiégerez longtemps une ville, et que vous élèverez tout autour des forts et des remparts afin de la prendre, vous n’abattrez point les arbres qui portent du fruit dont on peut manger, et vous ne renverserez point à coups de hache tous les arbres du pays d’alentour, parce que ce n’est que du bois, et non pas des hommes qui puissent accroître le nombre de vos ennemis.20 Si ce ne sont point des arbres fruitiers, mais des arbres sauvages qui servent aux autres usages de la vie, vous les abattrez pour en faire des machines, jusqu’à ce que vous ayez pris la ville qui se défend contre vous.

Chapitre 21

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Lorsque, dans le pays que le Seigneur votre Dieu doit vous donner, on trouvera le cadavre d’un homme qui aura été tué, sans qu’on sache qui a commis ce meurtre,2 les anciens et ceux que vous aurez comme juges viendront et mesureront l’espace qu’il y aura depuis le cadavre jusqu’à toutes les villes d’alentour ;3 et ayant reconnu celle qui en sera la plus rapprochée, les anciens de cette ville prendront dans le troupeau une génisse qui n’aura point encore porté le joug ni labouré la terre ;4 ils la mèneront dans une vallée toute raboteuse et pleine de cailloux, qui n’ait jamais été labourée ni ensemencée, et là ils couperont le cou à la génisse.5 Les prêtres, enfants de Lévi, que le Seigneur votre Dieu aura choisis pour exercer les fonctions de leur ministère, afin qu’ils donnent la bénédiction en Son nom, et que tout affaire qui survient, tout ce qui est pur ou impur, se juge par leur avis, s’approcheront ;6 et les anciens de cette ville viendront près du corps de celui qui aura été tué ; ils laveront leurs mains sur la génisse qu’on aura fait mourir dans la vallée,7 et ils diront : Nos mains n’ont pas répandu ce sang, et nos yeux ne l’ont point vu répandre.8 Seigneur, soyez favorable à Votre peuple d’Israël que Vous avez racheté, et ne lui imputez pas le sang innocent qui a été répandu au milieu de Votre peuple. Ainsi le crime de ce meurtre ne tombera point sur eux,9 et vous n’aurez aucune part à cette effusion du sang innocent, lorsque vous aurez fait ce que le Seigneur vous a commandé.
 
10 Lorsque vous serez allé combattre vos ennemis, si le Seigneur votre Dieu vous les livre entre les mains, et que, les emmenant captifs,11 vous voyiez parmi les prisonniers de guerre une femme qui soit belle, que vous conceviez pour elle de l’affection, et que vous vouliez l’épouser,12 vous la ferez entrer dans votre maison, où elle se rasera les cheveux et se coupera les ongles ;13 elle quittera la robe avec laquelle elle a été prise, et, se tenant assise en votre maison, elle pleurera son père et sa mère un mois durant ; après cela, vous la prendrez pour vous, vous dormirez avec elle, et elle sera votre femme.14 Mais si elle cesse plus tard de vous plaire, vous la renverrez libre, et vous ne pourrez point la vendre pour de l’argent, ni l’opprimer par votre puissance, parce que vous l’avez humiliée.
 
15 Si un homme a deux femmes, dont il aime l’une et n’aime pas l’autre, et que ces deux femmes ayant eu des enfants de lui, le fils de celle qu’il n’aime pas soit l’aîné,16 lorsqu’il voudra partager son bien entre ses enfants, il ne pourra pas faire son aîné le fils de celle qu’il aime, ni le préférer au fils de celle qu’il n’aime pas ;17 mais il reconnaîtra pour l’aîné le fils de celle qu’il n’aime pas, et lui donnera une portion double de tout ce qu’il possède ; parce que c’est lui qui est le premier de ses enfants, et que le droit d’aînesse lui est dû.
 
18 Si un homme a un fils rebelle et insolent, qui ne se rende pas au commandement de son père ni de sa mère, et qui, en ayant été réprimandé, refuse avec mépris de leur obéir,19 ils le prendront et le mèneront aux anciens de la ville, et à la porte où se rendent les jugements,20 et ils leur diront : Voici notre fils qui est un rebelle et un insolent ; il méprise et refuse d’écouter nos remontrances, et il passe sa vie dans les débauches, dans la dissolution et dans la bonne chère ;21 alors le peuple de cette ville le lapidera, et il sera puni de mort, afin que vous ôtiez le mal du milieu de vous, et que tout Israël, entendant cet exemple, soit saisi de crainte.22 Lorsqu’un homme aura commis un crime digne de mort, et qu’ayant été condamné à mourir, il aura été attaché à une potence,23 son cadavre ne demeurera point à cette potence, mais il sera enseveli le même jour, parce que celui qui est pendu au bois est maudit de Dieu. Et vous prendrez garde de ne pas souiller la terre que le Seigneur votre Dieu vous aura donnée pour la posséder.

Chapitre 22

 | 
 | 
Chap. : 
1 Lorsque vous verrez le bœuf ou la brebis de votre frère égarés, vous ne passerez point votre chemin, mais vous les ramènerez à votre frère,2 quand même il ne serait point votre parent, et ne le connussiez-vous pas : vous les mènerez à votre maison, et ils y demeureront jusqu’à ce que votre frère les cherche et les reçoive de vous.3 Vous ferez de même à l’égard de l’âne, ou du vêtement, ou de quoi que ce soit que votre frère ait perdu ; et quand vous l’aurez trouvé, vous ne le négligerez point sous prétexte que cela ne vous appartient point, mais à un autre.4 Si vous voyez l’âne ou le bœuf de votre frère tombé dans le chemin, vous ne serez point indifférent, mais vous l’aiderez à se relever.
 
5 Une femme ne prendra point un vêtement d’homme, et un homme ne prendra point un vêtement de femme ; car celui qui le fait est abominable devant Dieu.
 
6 Si, marchant dans un chemin, vous trouvez sur un arbre ou à terre le nid d’un oiseau, et la mère sur ses petits ou sur ses œufs, vous ne retiendrez point la mère avec ses petits ;7 mais, ayant pris les petits, vous la laisserez aller, afin que vous soyez heureux, et que vous viviez longtemps.
 
8 Lorsque vous aurez bâti une maison neuve, vous ferez un petit mur tout autour du toit ; de peur que le sang ne soit répandu dans votre maison, et que, quelqu’un tombant de ce lieu élevé, vous ne soyez coupable de sa mort.
 
9 Vous ne sèmerez point d’autre semence dans votre vigne, de peur que la graine que vous aurez semée et ce qui naîtra de la vigne ne se corrompent l’un l’autre.10 Vous ne labourerez point avec un bœuf et un âne attelés ensemble.11 Vous ne vous revêtirez pas d’un habit qui soit tissé de laine et de lin.
 
12 Vous ferez avec de petits cordons des franges que vous mettrez aux quatre coins de votre manteau dont vous vous couvrez.
 
13 Si un homme, ayant épousé une femme, en conçoit ensuite de l’aversion,14 et que, cherchant un prétexte pour la répudier, il lui impute un crime honteux, en disant : J’ai épousé cette femme ; mais m’étant approché d’elle, j’ai reconnu qu’elle n’était pas vierge,15 son père et sa mère la prendront, et ils présenteront aux anciens de la ville, qui se tiennent à la porte, les preuves de la virginité de leur fille ;16 et le père dira : J’ai donné ma fille à cet homme pour femme ; mais, parce qu’il en a maintenant de l’aversion,17 il lui impute un crime honteux, en disant : Je n’ai pas trouvé que votre fille fût vierge. Et cependant voici les preuves de la virginité de ma fille. Ils présenteront en même temps le linge devant les anciens de la ville ;18 et ces anciens de la ville, prenant cet homme, lui feront souffrir la peine du fouet,19 et le condamneront de plus à payer cent sicles d’argent, qu’il donnera au père de la jeune fille, parce qu’il a déshonoré par une accusation d’infamie une vierge d’Israël ; elle demeurera sa femme, sans qu’il puisse la répudier tant qu’il vivra.20 Mais si ce qu’il objecte est véritable, et s’il se trouve que la jeune femme, quand il l’épousa, n’était pas vierge,21 on la chassera hors de la porte de la maison de son père, et les habitants de cette ville la lapideront, et elle mourra, parce qu’elle a commis un crime détestable dans Israël, étant tombée en fornication dans la maison de son père ; vous ôterez ainsi le mal du milieu de vous.
 
22 Si un homme dort avec la femme d’un autre, ils mourront tous deux, l’homme adultère et la femme adultère ; et vous ôterez le mal du milieu d’Israël.
 
23 Si, après qu’une jeune fille vierge a été fiancée, quelqu’un la trouve dans la ville et la corrompt,24 vous les ferez sortir l’un et l’autre à la porte de la ville, et ils seront tous deux lapidés : la jeune fille, parce qu’étant dans la ville, elle n’a pas crié ; et l’homme, parce qu’il a abusé de la femme de son prochain ; et vous ôterez le mal du milieu de vous.25 Mais si un homme trouve dans un champ une jeune fille qui est fiancée, et que, lui faisant violence, il la déshonore, il sera seul puni de mort ;26 la jeune fille ne souffrira rien, et elle n’est point digne de mort, parce que, de même qu’un voleur s’élevant tout à coup contre son frère lui ôte la vie, ainsi cette jeune fille a souffert une semblable violence.27 Elle était seule dans un champ, elle a crié, et personne n’est venu pour la délivrer.
 
28 Si un homme trouve une jeune fille vierge qui n’a point été fiancée, et que, lui faisant violence, il la déshonore, les juges, après avoir pris connaissance de cette affaire,29 condamneront celui qui l’a déshonorée à donner au père de la jeune fille cinquante sicles d’argent, et il la prendra pour femme, parce qu’il a abusé d’elle, et jamais il ne pourra la répudier.30 Un homme n’épousera pas la femme de son père, et il ne découvrira point ce que la pudeur doit cacher.

Chapitre 23

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 L’eunuque, dans lequel ce que Dieu a destiné à la conservation de l’espèce aura été ou retranché ou blessé d’une blessure incurable, n’entrera point dans l’assemblée du Seigneur.
 
2 Celui qui est bâtard, c’est-à-dire qui est né d’une femme prostituée, n’entrera point dans l’assemblée du Seigneur jusqu’à la dixième génération.3 L’Ammonite et le Moabite n’entreront jamais dans l’assemblée du Seigneur, pas même après la dixième génération,4 parce qu’ils n’ont pas voulu venir au-devant de vous avec du pain et de l’eau, lorsque vous étiez en chemin, après votre sortie d’Égypte ; et parce qu’ils ont gagné et fait venir contre vous Balaam, fils de Béor, de la Mésopotamie de Syrie, afin qu’il vous maudît.5 Mais le Seigneur votre Dieu ne voulut point écouter Balaam ; et, parce qu’Il vous aimait, Il obligea Balaam de vous donner des bénédictions au lieu des malédictions qu’il voulait vous donner.6 Vous ne ferez point de paix avec ces peuples, et vous ne leur procurerez jamais aucun bien tant que vous vivrez.7 Vous n’aurez pas l’Iduméen en abomination, parce qu’il est votre frère ; ni l’Égyptien, parce que vous avez été étranger en son pays.8 Ceux qui seront nés de ces deux peuples entreront à la troisième génération dans l’assemblée du Seigneur.9 Lorsque vous marcherez contre vos ennemis pour les combattre, vous aurez soin de vous abstenir de toute action mauvaise.
 
10 Si un homme d’entre vous a souffert quelque chose d’impur dans un songe pendant la nuit, il sortira hors du camp,11 et il n’y reviendra point jusqu’à ce qu’au soir il se soit lavé dans l’eau ; et, après le coucher du soleil, il reviendra dans le camp.12 Vous aurez un lieu hors du camp où vous irez pour vos besoins naturels.13 Et portant un bâton pointu à votre ceinture, lorsque vous voudrez vous soulager, vous ferez un creux en rond, et vous recouvrirez les excréments de terre14 après vous être soulagé. (Car le Seigneur votre Dieu marche au milieu de votre camp pour vous délivrer de tout péril, et pour vous livrer vos ennemis.) Ainsi vous aurez soin que votre camp soit pur et saint, et qu’il n’y paraisse rien qui le souille, de peur que le Seigneur ne vous abandonne.15 Vous ne livrerez point entre les mains de son maître l’esclave qui s’est réfugié chez vous.
 
16 Il demeurera parmi vous au lieu où il lui plaira, et il trouvera le repos et la sûreté dans quelqu’une de vos villes, sans que vous lui fassiez aucune peine.17 Il n’y aura point de femme prostituée d’entre les filles d’Israël, ni de fornicateur d’entre les enfants d’Israël.
 
18 Vous n’offrirez point dans la maison du Seigneur votre Dieu la récompense de la prostituée, ni le prix du chien, quelque vœu que vous ayez fait : parce que l’un et l’autre est abominable devant le Seigneur votre Dieu.19 Vous ne prêterez à usure à votre frère ni de l’argent, ni du grain, ni quelque autre chose que ce soit,
 
20 mais seulement aux étrangers. Vous prêterez à votre frère ce dont il aura besoin, sans en tirer aucun intérêt ; afin que le Seigneur votre Dieu vous bénisse en tout ce que vous ferez dans le pays dont vous devez entrer en possession.21 Lorsque vous aurez fait un vœu au Seigneur votre Dieu, vous ne différerez point de l’accomplir, parce que le Seigneur votre Dieu vous en demandera compte, et que si vous différez, cela vous sera imputé à péché.
 
22 Vous serez exempt de péché si vous ne voulez faire aucune promesse ;23 mais, lorsqu’une fois la parole sera sortie de votre bouche, vous l’accomplirez, et vous ferez selon ce que vous avez promis au Seigneur votre Dieu, l’ayant fait de votre propre volonté, et l’ayant déclaré par votre bouche.24 Quand vous entrerez dans la vigne de votre prochain, vous pourrez manger des raisins autant que vous voudrez ; mais vous n’en apporterez point dehors avec vous.
 
25 Si vous entrez dans les blés de votre ami, vous en pourrez cueillir des épis et les froisser avec la main ; mais vous n’en pourrez pas couper avec la faucille.

Chapitre 24

 | 
 | 
Chap. : 
1 Si un homme, ayant épousé une femme et ayant vécu avec elle, en conçoit ensuite du dégoût à cause de quelque défaut honteux, il fera un écrit de divorce, et, l’ayant mis entre les mains de cette femme, il la renverra hors de sa maison.2 Et si, après qu’elle est sortie, elle épouse un second mari,3 qui conçoive de l’aversion pour elle, et qui la renvoie encore hors de sa maison après lui avoir donné un écrit de divorce, ou s’il vient simplement à mourir,4 le premier mari ne pourra plus la reprendre pour sa femme, parce qu’elle a été souillée, et qu’elle est devenue abominable devant le Seigneur ; ne souffrez pas qu’un tel péché se commette dans la terre dont le Seigneur votre Dieu doit vous mettre en possession.
 
5 Lorsqu’un homme aura épousé une femme depuis peu, il n’ira point à la guerre, et on ne lui imposera aucune charge publique ; mais il pourra sans aucune faute s’appliquer à sa maison, et passer une année en joie avec sa femme.
 
6 Vous ne recevrez point pour gage la meule inférieure ou supérieure du moulin, parce que celui qui vous l’offre vous engage sa propre vie.
 
7 Si un homme est surpris tendant un piège à son frère d’entre les enfants d’Israël, et que, l’ayant vendu comme esclave, il en ait reçu le prix, il sera puni de mort ; et vous ôterez le mal du milieu de vous.
 
8 Évitez avec un soin extrême tout ce qui pourrait vous faire tomber dans la plaie de la lèpre ; faites pour cela tout ce que les prêtres de la race de Lévi vous enseigneront, selon ce que je leur ai commandé, et accomplissez-le exactement.9 Souvenez-vous de la manière dont le Seigneur votre Dieu a traité Marie durant le voyage, après votre sortie de l’Égypte.
 
10 Lorsque vous redemanderez à votre prochain quelque chose qu’il vous doit, vous n’entrerez point dans sa maison pour en apporter un gage,11 mais vous vous tiendrez dehors, et il vous donnera lui-même ce qu’il aura ;12 Et s’il est pauvre, le gage qu’il vous aura donné ne passera pas la nuit chez vous ;13 mais vous le lui rendrez aussitôt avant le coucher du soleil, afin que, dormant dans son vêtement, il vous bénisse, et que vous soyez trouvé juste devant le Seigneur votre Dieu.
 
14 Vous ne refuserez point à l’indigent et au pauvre ce que vous lui devez, soit qu’il soit votre frère, ou qu’étant venu du dehors, il demeure avec vous dans votre pays et dans votre ville ;15 mais vous lui rendrez le même jour le prix de son travail avant le coucher du soleil, parce qu’il est pauvre et qu’il n’a que cela pour vivre ; de peur qu’il ne crie contre vous au Seigneur, et que cela ne vous soit imputé à péché.
 
16 On ne fera pas mourir les pères pour les enfants, ni les enfants pour les pères ; mais chacun mourra pour son péché.
 
17 Vous ne renverserez pas la justice dans la cause de l’étranger ni de l’orphelin, et vous n’ôterez point à la veuve son vêtement pour qu’il vous tienne lieu de gage.18 Souvenez-vous que vous avez été esclave en Égypte, et que le Seigneur votre Dieu vous en a tiré. C’est pourquoi voici ce que je vous commande de faire :
 
19 Lorsque vous aurez coupé vos grains dans votre champ, et que vous y aurez laissé une javelle par oubli, vous n’y retournerez point pour l’emporter ; mais vous la laisserez prendre à l’étranger, à l’orphelin, et à la veuve, afin que le Seigneur votre Dieu vous bénisse dans toutes les œuvres de vos mains.20 Quand vous aurez recueilli les fruits des oliviers, vous ne reviendrez point reprendre ceux qui seront restés sur les arbres ; mais vous les laisserez à l’étranger, à l’orphelin et à la veuve.21 Quand vous aurez vendangé votre vigne, vous n’irez point cueillir les raisins qui y seront demeurés ; mais ils seront pour l’étranger, pour l’orphelin et pour la veuve.22 Souvenez-vous que vous avez été vous-même esclave en Égypte ; car c’est pour cela que je vous fais ce commandement.

Chapitre 25

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 S’il s’excite un différend entre deux hommes, et qu’ils portent l’affaire devant les juges, celui qu’ils reconnaîtront avoir la justice de son côté sera purifié par eux et gagnera sa cause ; et ils condamneront d’impiété celui qu’ils auront jugé impie.2 Et s’ils trouvent que le coupable mérite d’être battu, ils ordonneront qu’il soit couché par terre, et qu’il soit battu devant eux. Le nombre des coups se règlera d’après la nature du péché ;3 en sorte, néanmoins, qu’ils ne dépassent point celui de quarante, de peur que votre frère ne s’en aille après en avoir été déchiré misérablement devant vos yeux.
 
4 Vous ne lierez pas la bouche du bœuf qui foule vos grains dans l’aire.
 
5 Lorsque deux frères demeurent ensemble, et que l’un d’eux sera mort sans enfants, la femme du mort n’en épousera point un autre, mais le frère de son mari l’épousera, et suscitera des enfants à son frère.6 et il donnera le nom de son frère à l’aîné des fils qu’il aura d’elle, afin que le nom de son frère ne se perde point dans Israël.7 Mais s’il ne veut pas épouser la femme de son frère, qui lui est due selon la loi, cette femme ira à la porte de la ville, et elle s’adressera aux anciens, et leur dira : Le frère de mon mari ne veut pas susciter dans Israël le nom de son frère, ni me prendre pour sa femme,8 et aussitôt ils le feront appeler et ils l’interrogeront. S’il répond : Je ne veux point épouser cette femme,9 la femme s’approchera de lui devant les anciens, et lui ôtera sa chaussure du pied, et lui crachera au visage, en disant : C’est ainsi que sera traité celui qui ne veut pas établir la maison de son frère ;10 et sa maison sera appelée dans Israël la maison du déchaussé.
 
11 S’il arrive un démêlé entre deux hommes, et qu’ils commencent à se quereller l’un l’autre, et que la femme de l’un, voulant tirer son mari d’entre les mains de l’autre qui sera plus fort que lui, étende la main et le prenne par un endroit que la pudeur défend de nommer,12 vous lui couperez la main, sans vous laisser fléchir d’aucune compassion pour elle.
 
13 Vous n’aurez point en réserve plusieurs poids, l’un plus fort et l’autre plus faible ;14 et il n’y aura pas dans votre maison une mesure plus grande et une plus petite.15 Vous n’aurez qu’un poids juste et véritable ; et il n’y aura chez vous qu’une mesure, qui sera la véritable et toujours la même ; afin que vous viviez longtemps sur la terre que le Seigneur votre Dieu vous aura donnée.16 Car le Seigneur votre Dieu a en abomination celui qui fait ces choses, et Il a horreur de toute injustice.
 
17 Souvenez-vous de ce que vous a fait Amalec dans le chemin, lorsque vous sortiez d’Égypte ;18 de quelle manière il fondit sur vous, et tailla en pièces la queue de votre armée, que la lassitude avait obligé de s’arrêter lorsque vous étiez vous-même tout épuisé de faim et de travail, sans qu’il ait eu aucune crainte de Dieu.19 Lors donc que le Seigneur votre Dieu vous aura donné du repos, et qu’Il vous aura assujetti toutes les nations situées tout autour de vous dans la terre qu’Il vous a promise, vous exterminerez de dessous le ciel le nom d’Amalec. Prenez bien garde de l’oublier.

Chapitre 26

 | 
 | 
Chap. : 
1 Lorsque vous serez entrés dans le pays dont le Seigneur votre Dieu doit vous mettre en possession, que vous en serez devenu le maître, et que vous y serez établi,2 vous prendrez les prémices de tous les fruits de votre terre, et, les ayant mis dans une corbeille, vous irez au lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi afin que Son nom y soit invoqué.3 Là, vous approchant du prêtre qui sera en ce temps-là, vous lui direz : Je reconnais aujourd’hui publiquement devant le Seigneur votre Dieu que je suis entré dans la terre qu’Il avait promis avec serment à nos pères de nous donner.4 Et le prêtre, prenant la corbeille de votre main, la mettra devant l’autel du Seigneur votre Dieu ;5 et vous direz en la présence du Seigneur votre Dieu : Le Syrien poursuivait mon père, qui descendit en Égypte, et il y demeura comme étranger, ayant très peu de personnes avec lui ; mais il s’accrut depuis, jusqu’à former un peuple grand et puissant, qui se multiplia jusqu’à l’infini.6 Cependant les Égyptiens nous affligèrent et nous persécutèrent, nous accablant de charges insupportables ;7 mais nous criâmes au Seigneur, le Dieu de nos pères, qui nous exauça, et qui, regardant favorablement notre affliction, nos travaux, et l’extrémité où nous étions réduits,8 nous tira d’Égypte par Sa main toute-puissante et en déployant toute la force de Son bras, après avoir jeté une frayeur extraordinaire dans ces peuples par des miracles et des prodiges inouïs ;9 et Il nous a fait entrer dans ce pays, et nous a donné cette terre où coulent le lait et le miel.10 C’est pourquoi j’offre maintenant les prémices des fruits de la terre que le Seigneur m’a donnée. Vous laisserez ces prémices devant le Seigneur votre Dieu, et après avoir adoré le Seigneur votre Dieu,
 
11 vous ferez un festin de réjouissance en mangeant de tous les biens que le Seigneur votre Dieu vous aura donnés et à toute votre maison, vous, le lévite et l’étranger qui est avec vous.
 
12 Lorsque vous aurez achevé de donner la dîme de tous vos fruits, vous donnerez, la troisième année, les dîmes aux lévites, à l’étranger, à l’orphelin et à la veuve, afin qu’ils mangent au milieu de vous et qu’ils soient rassasiés ;13 et vous direz ceci devant le Seigneur votre Dieu : J’ai ôté de ma maison ce qui Vous était consacré, et je l’ai donné au lévite, à l’étranger, à l’orphelin et à la veuve, comme Vous me l’avez commandé ; je n’ai point négligé Vos ordonnances, ni oublié ce que Vous m’avez commandé.14 Je n’ai pas mangé de ces choses lorsque j’étais dans le deuil ; je ne les ai point mises à part pour m’en servir à des usages profanes, et je n’en ai rien employé dans les funérailles des morts ; j’ai obéi à la voix du Seigneur mon Dieu, et j’ai fait tout ce que Vous m’avez ordonné.15 Regardez-nous donc de Votre sanctuaire et de ce lieu où Vous demeurez au plus haut des cieux, et bénissez Votre peuple d’Israël, et la terre que Vous nous avez donnée selon le serment que Vous en avez fait à nos pères, cette terre où coulent le lait et le miel.
 
16 Le Seigneur votre Dieu vous commande aujourd’hui d’observer ces ordonnances et ces lois, de les garder et de les accomplir de tout votre cœur et de toute votre âme.17 Vous avez aujourd’hui choisi le Seigneur, afin qu’il soit votre Dieu, afin que vous marchiez dans Ses voies, que vous gardiez Ses cérémonies, Ses ordonnances et Ses lois, et que vous obéissiez à Ses commandements.18 Et le Seigneur vous a aussi choisi aujourd’hui, afin que vous soyez Son peuple particulier, selon qu’Il vous l’a déclaré, afin que vous observiez Ses préceptes,19 et qu’Il vous rende le peuple le plus illustre de toutes les nations qu’Il a créées pour Sa louange, pour Son nom et pour Sa gloire ; et que vous soyez le peuple saint du Seigneur votre Dieu, selon Sa parole.

Chapitre 27

 | 
 | 
Chap. : 
1 Moïse et les anciens d’Israël ordonnèrent encore ceci au peuple, et lui dirent : Observez toutes les ordonnances que je vous prescris aujourd’hui.
 
2 Et lorsqu’ayant passé le Jourdain, vous serez entrés dans le pays que le Seigneur votre Dieu vous donnera, vous élèverez de grandes pierres que vous enduirez de chaux,3 pour y pouvoir écrire toutes les paroles de cette loi quand vous aurez passé le Jourdain ; afin que vous entriez dans la terre que le Seigneur votre Dieu vous donnera, cette terre où coulent le lait et le miel, selon que le Seigneur l’a juré à vos pères.4 Lors donc que vous aurez passé le Jourdain, vous élèverez ces pierres sur le mont Hébal, selon que je vous l’ordonne aujourd’hui, et vous les enduirez de chaux.5 Vous dresserez là aussi au Seigneur votre Dieu un autel de pierres, auxquelles le fer n’aura pas touché,6 de pierres brutes et non polies ; et vous offrirez sur cet autel des holocaustes au Seigneur votre Dieu.7 Vous immolerez en ce lieu des hosties pacifiques, dont vous mangerez avec joie devant le Seigneur votre Dieu.8 Et vous écrirez distinctement et nettement sur les pierres toutes les paroles de cette loi que je vous propose.
 
9 Alors Moïse et les prêtres de la race de Lévi dirent à tout Israël : Soyez attentif, ô Israël, et écoutez. Vous êtes devenu aujourd’hui le peuple du Seigneur votre Dieu.10 Écoutez donc Sa voix, et observez les préceptes et les ordonnances que je vous prescris.
 
11 Ce jour-là même, Moïse fit ce commandement au peuple, et lui dit :12 Après que vous aurez passé le Jourdain, Siméon, Lévi, Juda, Issachar, Joseph et Benjamin se tiendront sur la montagne de Garizim pour bénir le peuple ;13 et Ruben, Gad, Aser, Zabulon, Dan et Nephthali se tiendront de l’autre côté, sur le mont Hébal, pour le maudire.14 Et les lévites prononceront ces paroles à haute voix, et diront devant tout le peuple d’Israël :
 
15 Maudit est l’homme qui fait une image sculptée ou coulée en fonte, abomination du Seigneur et œuvre de la main d’un artisan, et qui la met dans un lieu secret. Et tout le peuple répondra, et dira : Amen.
 
16 Maudit celui qui n’honore point son père et sa mère. Et tout le peuple répondra : Amen.
 
17 Maudit celui qui change les bornes de l’héritage de son prochain. Et tout le peuple répondra : Amen.
 
18 Maudit celui qui fait égarer l’aveugle dans le chemin. Et tout le peuple répondra : Amen.
 
19 Maudit celui qui viole la justice dans la cause de l’étranger, de l’orphelin et de la veuve. Et tout le peuple répondra : Amen.
 
20 Maudit celui qui dort avec la femme de son père, et qui découvre la couverture de son lit. Et tout le peuple répondra : Amen.
 
21 Maudit celui qui dort avec toutes sortes de bêtes. Et tout le peuple répondra : Amen.
 
22 Maudit celui qui dort avec sa sœur, qui est la fille de son père ou de sa mère. Et tout le peuple répondra : Amen.
 
23 Maudit celui qui dort avec sa belle-mère. Et tout le peuple répondra : Amen.
 
24 Maudit celui qui frappe son prochain en secret. Et tout le peuple répondra : Amen.
 
25 Maudit celui qui reçoit des présents pour répandre le sang innocent. Et tout le peuple répondra : Amen.
 
26 Maudit celui qui ne demeure pas ferme dans les ordonnances de cette loi, et qui ne les accomplit pas effectivement. Et tout le peuple répondra : Amen.

Chapitre 28

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Mais si vous écoutez la voix du Seigneur votre Dieu, en gardant et en observant toutes Ses ordonnances que je vous prescris aujourd’hui, le Seigneur votre Dieu vous élèvera au-dessus de toutes les nations qui vivent sur la terre.2 Toutes ces bénédictions se répandront sur vous, et vous en serez comblé ; pourvu néanmoins que vous obéissiez à Ses préceptes.
 
3 Vous serez béni dans la ville, vous serez béni dans les champs.4 Le fruit de votre sein, le fruit de votre terre, et le fruit de votre bétail sera béni ; vos troupeaux de bœufs et vos troupeaux de brebis seront bénis.5 Vos greniers seront bénis, et les fruits que vous mettrez en réserve seront bénis.6 A l’entrée et à la fin de toutes vos actions, vous serez béni.
 
7 Le Seigneur fera que vos ennemis qui s’élèveront contre vous tomberont sous vos yeux. Ils viendront vous attaquer par un chemin, et ils s’enfuiront par sept routes devant vous.
 
8 Le Seigneur répandra Sa bénédiction sur vos celliers et sur tous les travaux de vos mains ; et Il vous bénira dans le pays que vous aurez reçu de Lui.
 
9 Le Seigneur Se suscitera et Se formera en vous un peuple saint, selon qu’Il vous l’a juré ; pourvu que vous observiez les commandements du Seigneur votre Dieu, et que vous marchiez dans Ses voies.10 Tous les peuples de la terre verront que le nom de Dieu a été invoqué sur vous, et ils vous craindront.
 
11 Le Seigneur vous mettra dans l’abondance de toutes sortes de biens, en multipliant le fruit de votre ventre, le fruit de votre bétail, et le fruit de votre terre, qu’Il a juré à vos pères de vous donner.12 Le Seigneur ouvrira le ciel, qui est Son riche trésor, pour répandre sur votre terre la pluie en son temps ; et Il bénira tous les travaux de vos mains. Vous prêterez à plusieurs peuples, et vous n’emprunterez de personne.13 Le Seigneur vous mettra à la tête des peuples, et non derrière eux ; et vous serez toujours au-dessus, et non au-dessous ; pourvu néanmoins que vous écoutiez les ordonnances du Seigneur votre Dieu que je vous prescris aujourd’hui, que vous vous les gardiez et les pratiquiez,14 sans vous en détourner ni à droite ni à gauche, et que vous ne suiviez ni n’adoriez les dieux étrangers.
 
15 Que si vous ne voulez point écouter la voix du Seigneur votre Dieu, et que vous ne gardiez et ne pratiquiez pas toutes Ses ordonnances et les cérémonies que je vous prescris aujourd’hui, toutes ces malédictions fondront sur vous, et vous saisiront.
 
16 Vous serez maudit dans la ville, et maudit dans les champs.17 Votre grenier sera maudit, et les fruits que vous aurez mis en réserve seront maudits.18 Le fruit de votre sein et le fruit de votre terre sera maudit, aussi bien que vos troupeaux de bœufs et vos troupeaux de brebis.19 Vous serez maudit à l’entrée et à la fin de toutes vos actions.
 
20 Le Seigneur enverra parmi vous l’indigence et la famine, et Il répandra Sa malédiction sur tous vos travaux, jusqu’à ce qu’Il vous écrase et qu’Il vous extermine en peu de temps, à cause des actions pleines de malice par lesquelles vous L’aurez abandonné.21 Le Seigneur vous affligera par la peste, jusqu’à ce qu’Il vous ait fait périr dans le pays où vous allez entrer pour le posséder.22 Le Seigneur vous frappera de misère et de pauvreté, de fièvre, de froid, d’une chaleur brûlante, de corruption d’air et de nielle, et Il vous poursuivra jusqu’à ce que vous périssiez entièrement.23 Le ciel qui est au-dessus de vous sera d’airain, et la terre sur laquelle vous marcherez sera de fer.24 Le Seigneur répandra sur votre terre des nuées de poussière au lieu de pluie, et Il fera tomber du ciel sur vous de la cendre, jusqu’à ce que vous soyez écrasé.25 Le Seigneur vous fera tomber devant vos ennemis ; vous marcherez par un seul chemin contre eux, et vous fuirez par sept ; et vous serez dispersé dans tous les royaumes de la terre.26 Vos cadavres serviront de nourriture à tous les oiseaux du ciel et à toutes les bêtes de la terre, sans que personne se mette en peine de les chasser.
 
27 Le Seigneur vous frappera d’ulcères, comme Il en frappa autrefois l’Égypte ; et Il frappera aussi d’une gale et d’une démangeaison incurable la partie du corps par laquelle la nature rejette ce qui lui est resté de sa nourriture.28 Le Seigneur vous frappera de frénésie, d’aveuglement et de fureur ;29 en sorte que vous marcherez à tâtons en plein midi, comme fait l’aveugle, étant tout enseveli dans les ténèbres, et que vous ne réussirez point en ce que vous aurez entrepris. Vous serez noirci en tout temps par des calomnies, et opprimé par des violences, sans que vous ayez personne pour vous délivrer.30 Vous épouserez une femme, et un autre la prendra pour lui. Vous bâtirez une maison, et vous ne l’habiterez point. Vous planterez une vigne, et vous n’en recueillerez pas le fruit.31 Votre bœuf sera immolé devant vous, et vous n’en mangerez point. Votre âne vous sera ravi sous vos yeux, et on ne vous le rendra point. Vos brebis seront livrées à vos ennemis, et personne ne se mettra en peine de vous secourir.32 Vos fils et vos filles seront livrés à un peuple étranger ; vos yeux le verront, et seront tout desséchés par la vue continuelle de leur misère ; et vos mains se trouveront sans aucune force pour les délivrer.33 Un peuple qui vous sera inconnu dévorera tout ce que votre terre avait produit, et tout le fruit de vos travaux ; vous serez toujours abandonné à la calomnie et exposé à l’oppression tous les jours de votre vie ;34 et vous demeurerez comme interdit et hors de vous par la frayeur des choses que vous verrez de vos yeux.35 Le Seigneur vous frappera d’un ulcère très malin dans les genoux et dans le gras des jambes, et d’un mal incurable depuis la plante des pieds jusqu’au sommet de la tête.
 
36 Le Seigneur vous emmènera, vous et votre roi que vous aurez établi sur vous, parmi un peuple que vous aurez ignoré vous et vos peuples ; et vous adorerez là des dieux étrangers, du bois et de la pierre ;37 et vous serez dans la dernière misère, et comme le jouet et la fable de tous les peuples parmi lesquels le Seigneur vous aura conduit.38 Vous sèmerez beaucoup de grain dans votre terre, et vous en recueillerez peu, parce que les sauterelles mangeront tout.39 Vous planterez une vigne, et vous la labourerez ; mais vous n’en boirez point de vin, et vous n’en recueillerez rien, parce qu’elle sera gâtée par les vers.40 Vous aurez des oliviers dans toutes vos terres, et vous ne pourrez en avoir d’huile pour vos onctions, parce que tout coulera et périra.41 Vous mettrez au monde des fils et des filles, et vous n’aurez pas la joie de les posséder, parce qu’ils seront emmenés captifs.42 La nielle consumera tous vos arbres et les fruits de votre terre.43 L’étranger qui est avec vous dans votre pays s’élèvera au-dessus de vous, et il deviendra plus puissant ; et pour vous, vous descendrez et vous serez au-dessous de lui.44 Ce sera lui qui vous prêtera de l’argent, et vous ne lui en prêterez point. Il sera lui-même à la tête, et vous ne marcherez qu’après lui.
 
45 Toutes les malédictions fondront sur vous, et elles vous accableront jusqu’à ce que vous périssiez entièrement ; parce que vous n’aurez point écouté la voix du Seigneur votre Dieu, ni observé Ses ordonnances et les cérémonies qu’Il vous a prescrites.46 Ces malédictions demeureront à jamais et sur vous et sur votre postérité, comme une marque étonnante de la colère de Dieu sur vous ;
 
47 parce que vous n’aurez point servi le Seigneur votre Dieu avec la reconnaissance et la joie du cœur que demandait cette abondance de toutes choses.48 Vous deviendrez l’esclave d’un ennemi que le Seigneur vous enverra ; vous le servirez dans la faim, dans la soif, dans la nudité, et dans le besoin de toutes choses ; et il vous fera porter un joug de fer, jusqu’à ce que vous en soyez écrasé.49 Le Seigneur fera venir d’un pays reculé et des extrémités de la terre un peuple qui fondra sur vous comme un aigle fond sur sa proie, et dont vous ne pourrez entendre la langue ;50 un peuple tout à fait insolent, qui ne sera touché ni de respect pour les vieillards, ni de pitié pour les plus petits enfants.51 Il dévorera tout ce qui naîtra de votre bétail, et tous les fruits de votre terre, jusqu’à ce que vous périssiez ; il ne vous laissera ni blé, ni vin, ni huile, ni troupeaux de bœufs, ni troupeaux de brebis, jusqu’à ce qu’il vous détruise entièrement.52 Il vous écrasera dans toutes vos villes ; et vos murailles si fortes et si élevées, dans lesquelles vous avez mis votre confiance, tomberont dans toute l’étendue de votre pays. Vous serez assiégé dans toutes les villes du pays que le Seigneur votre Dieu vous donnera ;53 et vous mangerez le fruit de votre sein, et la chair de vos fils et de vos filles que le Seigneur votre Dieu vous aura donnés, tant sera grande l’extrémité de la misère où vos ennemis vous auront réduit.54 L’homme d’entre vous le plus délicat et le plus plongé dans ses plaisirs refusera à son frère et à sa femme qui dort auprès de lui,55 et il ne voudra pas leur donner de la chair de ses fils dont il mangera, parce qu’il n’aura rien autre chose à manger pendant le siège, et dans le besoin extrême où vous réduiront vos ennemis par leur violence dans l’enceinte de toutes vos villes.56 La femme délicate, habituée à une vie molle, qui ne pouvait pas seulement marcher, et qui avait peine à poser un pied sur la terre à cause de son extrême mollesse et délicatesse, refusera à son mari, qui dort auprès d’elle, de lui donner de la chair de son fils et de sa fille,57 de cette masse d’ordures qu’elle a rejetée de son sein en se délivrant de son fruit, et de la chair de son enfant qui ne venait que de naître ; car ils mangeront en cachette leurs propres enfants, n’ayant plus de quoi se nourrir dans cette cruelle famine, à laquelle, pendant le siège, vos ennemis vous réduiront par leur violence dans l’enceinte de vos villes.
 
58 Si vous ne gardez et n’accomplissez pas toutes les paroles de cette loi qui sont écrites dans ce livre, et si vous ne craignez Son nom glorieux et terrible, c’est-à-dire le Seigneur votre Dieu,59 le Seigneur augmentera de plus en plus vos plaies, et les plaies de vos enfants, plaies grandes et opiniâtres, langueurs malignes et incurables.60 Il fera retomber sur vous toutes ces plaies dont Il a affligé l’Égypte, et dont vous avez été effrayés ; et elles s’attacheront inséparablement à vous.61 Le Seigneur fera encore fondre sur vous toutes les langueurs et toutes les plaies qui ne sont point écrites dans le livre de cette loi, jusqu’à ce qu’Il vous écrase ;62 et vous demeurerez en très petit nombre, vous qui vous étiez multipliés auparavant comme les étoiles du ciel, parce que vous n’aurez point écouté la voix du Seigneur votre Dieu.63 Et de même que le Seigneur avait pris plaisir auparavant à vous combler de biens et à vous multiplier de plus en plus, ainsi Il prendra plaisir à vous perdre, à vous détruire, et à vous extirper de la terre où vous allez entrer pour la posséder.64 Le Seigneur vous dispersera parmi tous les peuples, depuis une extrémité de la terre jusqu’à l’autre ; et vous adorerez là des dieux étrangers que vous ignoriez, vous et vos pères, des dieux de bois et de pierre.65 Même parmi ces peuples vous ne trouverez aucun repos, et vous ne trouverez pas seulement où appuyer en paix la plante de votre pied. Car le Seigneur vous donnera un cœur toujours agité de crainte, des yeux languissants, et une âme tout abîmée dans la douleur.66 Votre vie sera comme en suspens devant vous ; vous tremblerez nuit et jour, et vous ne croirez pas à votre vie.67 Vous direz le matin : Qui me donnera de voir le soir ? et le soir : Qui me donnera le voir le matin ? tant votre cœur sera saisi d’épouvante, et tant la vue des choses qui se passeront devant vos yeux vous effrayera.68 Le Seigneur vous ramènera en Égypte sur des vaisseaux, par un chemin dont Il vous avait dit que vous ne le reverriez jamais. Vous serez vendus là à vos ennemis comme esclaves et comme servantes ; et il n’y aura personne pour vous acheter.

Chapitre 29

 | 
 | 
Chap. : 
1 Voici les paroles de l’alliance que le Seigneur commanda à Moïse de faire avec les enfants d’Israël dans le pays de Moab, outre la première alliance qu’Il avait faite avec eux sur le mont Horeb.2 Moïse fit donc assembler tout le peuple d’Israël, et il leur dit : Vous avez vu tout ce que le Seigneur a fait devant vous en Égypte, de quelle manière Il a traité le Pharaon, tous ses serviteurs et tout son royaume.3 Vos yeux ont vu les grandes plaies par lesquelles Il les a éprouvés, ces miracles et ces prodiges épouvantables ;4 et le Seigneur ne vous a pas donné jusqu’à ce jour un cœur qui eût de l’intelligence, des yeux qui pussent voir, et des oreilles qui pussent entendre.5 Il vous a conduits jusqu’ici à travers le désert pendant quarante ans ; vos vêtements se sont conservés, et les chaussures de vos pieds n’ont point été usées pendant tout ce temps.6 Vous n’avez ni mangé de pain, ni bu de vin ou de liqueur fermentée, afin que vous sussiez que c’est Moi le Seigneur votre Dieu.7 Lorsque vous êtes venus en ce lieu, Séhon, roi d’Hésébon, et Og, roi de Basan, ont marché au-devant de nous pour nous combattre, et nous les avons taillés en pièces.8 Nous avons pris leur pays, et nous l’avons donné en possession à Ruben, à Gad et à la moitié de la tribu de Manassé.
 
9 Gardez donc les paroles de cette alliance, et accomplissez-les ; afin que vous compreniez tout ce que vous faites.10 Nous voilà tous aujourd’hui présents devant le Seigneur votre Dieu, les princes de vos tribus, les anciens et les docteurs, et tout le peuple d’Israël,11 vos enfants, vos femmes, et l’étranger qui demeure avec vous dans le camp, outre ceux qui coupent le bois et ceux qui apportent l’eau :12 vous êtes tous ici, afin que vous entriez dans l’alliance du Seigneur votre Dieu, cette alliance que le Seigneur votre Dieu contracte et jure aujourd’hui avec vous ;13 afin qu’Il fasse de vous Son propre peuple, et qu’Il soit Lui-même votre Dieu, selon qu’Il vous l’a promis, et selon qu’Il l’a juré à vos pères, Abraham, Isaac et Jacob.14 Cette alliance que je fais aujourd’hui, ce serment que je confirme de nouveau, n’est pas pour vous seuls,
 
15 mais pour tous ceux qui sont présents et qui sont absents.16 Car vous savez de quelle manière nous avons séjourné en Égypte, et comment nous avons passé au milieu des nations, et qu’en passant,17 vous y avez vu des abominations et des ordures ; c’est-à-dire leurs idoles, le bois et la pierre, l’argent et l’or qu’ils adoraient.18 Qu’il ne se trouve donc pas aujourd’hui parmi vous un homme ou une femme, une famille ou une tribu, dont le cœur, se détournant du Seigneur notre Dieu, aille adorer les dieux de ces nations ; qu’il ne se produise pas parmi vous une racine et un germe de fiel et d’amertume ;19 et que personne, après avoir entendu les paroles de cette alliance que Dieu a jurée avec vous, ne se flatte en son propre cœur et ne dise : Je vivrai en paix, je m’abandonne à la dépravation de mon cœur ; de peur qu’enivré de cette erreur, il n’entraîne avec lui les innocents.20 Le Seigneur ne pardonnera point à cet homme ; mais Sa fureur s’allumera alors d’une terrible manière, et Sa colère éclatera contre lui ; il se trouvera accablé de toutes les malédictions qui sont écrites dans ce livre ; le Seigneur effacera la mémoire de son nom de dessous le ciel ;21 Il l’exterminera à jamais de toutes les tribus d’Israël, selon les malédictions qui sont contenues dans ce livre de la loi et de l’alliance.22 La postérité qui viendra après nous, les enfants qui naîtront dans la suite d’âge en âge, et les étrangers qui seront venus de loin, voyant les plaies de ce pays et les langueurs dont le Seigneur l’aura affligé,23 voyant qu’Il l’aura consumé par le souffre et par un sel brûlant, de sorte qu’on n’y jette plus aucune semence, et qu’il n’y puisse plus pousser aucune verdure, et qu’il y renouvelle une image de la ruine de Sodome et de Gomorrhe, d’Adama et de Séboïm, que le Seigneur a détruites dans Sa colère et dans Sa fureur ;24 la postérité et tous les peuples diront, en voyant ces choses : Pourquoi le Seigneur a-t-Il traité ainsi ce pays ? D’où vient qu’Il a fait éclater Sa fureur avec tant de violence ?25 Et on leur répondra : Parce qu’ils ont abandonné l’alliance que le Seigneur avait faite avec leurs pères, lorsqu’Il les tira d’Égypte,26 et qu’ils ont servi et adoré des dieux étrangers, qui leur étaient inconnus, et au culte desquels ils n’avaient point été destinés.27 C’est pour cela que la fureur du Seigneur s’est allumée contre le peuple de ce pays, qu’Il a fait fondre sur eux toutes les malédictions qui sont écrites dans ce livre,28 qu’Il les a chassés de leur pays dans Sa colère, dans Sa fureur et dans Son extrême indignation, et qu’Il les a envoyés bien loin dans une terre étrangère, comme on le voit aujourd’hui.29 Ces secrets étaient cachés dans le Seigneur notre Dieu, et maintenant Il nous les a découverts à nous et à nos enfants pour jamais, afin que nous accomplissions toutes les paroles de cette loi.

Chapitre 30

 | 
 | 
Chap. : 
1 Lors donc que tout ce que je viens de dire vous sera arrivé, et que les bénédictions ou les malédictions que je viens de vous représenter seront venues sur vous, et qu’étant touchés de repentir au fond du cœur, parmi les nations chez lesquelles le Seigneur votre Dieu vous aura dispersés,2 vous reviendrez à Lui avec vos enfants, et que vous obéirez à Ses commandements de tout votre cœur et de toute votre âme, selon que je vous l’ordonne aujourd’hui,3 Le Seigneur vous fera revenir de votre captivité, Il aura pitié de vous et Il vous rassemblera encore en vous retirant du milieu de tous les peuples où Il vous avait auparavant dispersés.4 Quand vous auriez été dispersés jusqu’aux extrémités du monde, le Seigneur Dieu vous en retirera ;5 Il vous reprendra à Lui, et Il vous ramènera dans le pays que vos pères auront possédé, et vous le posséderez de nouveau ; et, vous bénissant, Il vous fera croître en plus grand nombre que n’avaient été vos pères.6 Le Seigneur votre Dieu circoncira votre cœur et le cœur de vos enfants, afin que vous aimiez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur et de toute votre âme, et que vous puissiez vivre.7 Il fera retomber toutes Ses malédictions sur vos ennemis, sur ceux qui vous haïssent et vous persécutent.8 Et pour vous, vous reviendrez, et vous écouterez la voix du Seigneur votre Dieu, et vous observerez toutes les ordonnances que je vous prescris aujourd’hui ;9 et le Seigneur votre Dieu vous comblera de biens dans tous les travaux de vos mains, dans les enfants qui sortiront de votre sein, dans tout ce qui naîtra de vos troupeaux, dans la fécondité de votre terre, et dans une abondance de toutes choses. Car le Seigneur reviendra à vous, pour mettre Sa joie à vous combler de biens, comme Il avait fait à l’égard de vos pères ;10 pourvu néanmoins que vous écoutiez la voix du Seigneur votre Dieu, que vous observiez Ses préceptes et les cérémonies qui sont écrites dans la loi que je vous propose, et que vous retourniez au Seigneur votre Dieu de tout votre cœur et de toute votre âme.
 
11 Ce commandement que je vous prescris aujourd’hui n’est ni au-dessus de vous, ni loin de vous.12 Il n’est point dans le ciel, pour vous donner lieu de dire : Qui de nous peut monter au ciel, pour nous apporter ce commandement, afin que, l’ayant entendu, nous l’accomplissions par nos œuvres ?13 Il n’est pas non plus au delà de la mer, pour vous donner lieu de vous excuser, en disant : Qui de nous pourra passer la mer, pour l’apporter jusqu’à nous, afin que, l’ayant entendu, nous puissions faire ce qu’on nous ordonne ?14 Mais ce commandement est tout près de vous ; il est dans votre bouche et dans votre cœur, afin que vous l’accomplissiez.
 
15 Considérez que j’ai proposé aujourd’hui devant vos yeux d’un côté la vie et les biens, et de l’autre la mort et les maux ;16 afin que vous aimiez le Seigneur votre Dieu, et que vous marchiez dans Ses voies, que vous observiez Ses préceptes, Ses cérémonies et Ses ordonnances, et que vous viviez, qu’Il vous multiplie et vous bénisse dans la terre où vous entrerez pour la posséder.17 Mais si votre cœur se détourne de Lui, si vous ne voulez pas L’écouter, et que, vous laissant séduire par l’erreur, vous adoriez et serviez des idoles étrangers,18 je vous déclare aujourd’hui par avance que vous périrez, et que vous ne demeurerez pas longtemps dans la terre où, après avoir passé le Jourdain, vous devez entrer pour la posséder.19 Je prends aujourd’hui à témoin le ciel et la terre que je vous ai proposé la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisissez donc la vie, afin que vous viviez, vous et votre postérité ;20 que vous aimiez le Seigneur votre Dieu, que vous obéissiez à Sa voix, et que vous demeuriez attaché à Lui (car Il est votre vie, et Celui qui doit vous donner une longue suite de jours), afin que vous habitiez dans le pays que le Seigneur a juré de donner à vos pères, Abraham, Isaac et Jacob.

Chapitre 31

 | 
 | 
Chap. : 
1 Moïse alla donc déclarer toutes ces choses à tout le peuple d’Israël,2 et il leur dit : J’ai actuellement cent vingt ans ; je ne puis plus vous conduire, principalement après que le Seigneur m’a dit : Vous ne passerez point ce Jourdain.3 Le Seigneur votre Dieu passera donc devant vous ; c’est Lui-même qui exterminera devant vous toutes ces nations dont vous posséderez le pays ; et Josué, que vous voyez, marchera à votre tête, selon que le Seigneur l’a ordonné.4 Le Seigneur traitera ces peuples comme Il a traité Séhon et Og, rois des Amorrhéens, avec tout leur pays, et Il les extermina.5 Lors donc que le Seigneur vous aura livré aussi ces peuples, vous les traiterez comme vous avez traité les autres, selon que je vous l’ai ordonné.6 Soyez courageux et ayez de la fermeté ; ne craignez pas, et ne vous laissez pas saisir de frayeur en les voyant, parce que le Seigneur votre Dieu est Lui-même votre guide, et qu’Il ne vous délaissera et ne vous abandonnera pas.
 
7 Moïse appela donc Josué, et lui dit devant tout le peuple d’Israël : Soyez ferme et courageux, car c’est vous qui ferez entrer ce peuple dans la terre que le Seigneur a juré à leurs pères de leur donner, et c’est vous aussi qui la leur partagerez au sort.8 Le Seigneur, qui est votre guide, sera Lui-même avec vous ; Il ne vous délaissera pas et ne vous abandonnera pas ; ne craignez point, et ne vous laissez pas intimider.
 
9 Moïse écrivit donc cette loi, et il la donna aux prêtres, enfants de Lévi, qui portaient l’arche de l’alliance du Seigneur, et à tous les anciens d’Israël.10 Et il leur donna cet ordre, et leur dit : Tous les sept ans, lorsque l’année de la remise sera venue, et au temps de la fête des Tabernacles,11 quand tous les enfants d’Israël s’assembleront pour paraître devant le Seigneur votre Dieu, au lieu que le Seigneur aura choisi, vous lirez les paroles de cette loi devant tout Israël, qui l’écoutera attentivement,12 tout le peuple étant assemblé, tant les hommes que les femmes, les petits enfants que les étrangers qui se trouveront dans vos villes ; afin que l’écoutant, ils l’apprennent, qu’ils craignent le Seigneur votre Dieu, et qu’ils observent et accomplissent toutes les ordonnances de cette loi,13 et que leurs enfants mêmes, qui n’en ont encore aucune connaissance, puissent les entendre, et qu’ils craignent le Seigneur leur Dieu pendant tout le temps qu’ils demeureront dans la terre que vous allez posséder, quand vous aurez passé le Jourdain.
 
14 Alors le Seigneur dit à Moïse : Le jour de votre mort approche ; faites venir Josué, et présentez-vous tous deux devant le tabernacle du témoignage, afin que Je lui donne Mes ordres. Moïse et Josué allèrent donc se présenter devant le tabernacle du témoignage ;15 et le Seigneur y parut en même temps dans la colonne de nuée, qui s’arrêta à l’entrée du tabernacle.
 
16 Le Seigneur dit alors à Moïse : Vous allez vous reposer avec vos pères, et ce peuple s’abandonnera et se prostituera à des dieux étrangers dans le pays où il va entrer pour y habiter. Il se séparera de Moi lorsqu’il y sera, et il violera l’alliance que J’avais faite avec lui.17 Et Ma fureur s’allumera contre lui en ce temps-là ; Je l’abandonnerai et lui cacherai Mon visage, et il sera exposé comme une proie. Tous les maux et toutes les afflictions viendront sur lui, et le contraindront de dire en ce jour-là : vraiment c’est parce que Dieu n’est point avec moi, que je suis tombé dans tous ces maux.18 Cependant Je Me cacherai et Je lui couvrirai Ma face, à cause de tous les maux qu’il aura faits en suivant des dieux étrangers.19 Maintenant donc écrivez pour vous ce cantique, et apprenez-le aux enfants d’Israël, afin qu’ils le sachent par cœur, qu’ils l’aient dans la bouche et qu’ils le chantent, et que ce cantique Me serve de témoignage au milieu des enfants d’Israël.20 Car Je les ferai entrer dans la terre que J’ai juré de donner à leurs pères, où coulent le lait et le miel. Et lorsqu’ils auront mangé et qu’ils se seront rassasiés et engraissés, ils se détourneront de Moi pour aller après des dieux étrangers ; ils les adoreront, ils parleront contre Moi, et ils violeront Mon alliance.21 Et lorsque les maux et les afflictions seront tombés sur eux, ce cantique portera contre eux un témoignage qui vivra dans la bouche de leurs enfants, sans qu’ils puissent jamais être effacé. Car Je connais leurs pensées, et Je sais ce qu’ils doivent faire aujourd’hui avant que Je leur fasse entrer dans la terre que Je leur ai promise.
 
22 Moïse écrivit donc le cantique, et il l’apprit aux enfants d’Israël.
 
23 Alors le Seigneur donna cet ordre à Josué, fils de Nun, et il lui dit : Soyez ferme et courageux, car c’est vous qui ferez entrer les enfants d’Israël dans la terre que Je leur ai promise, et Je serai avec vous.
 
24 Après donc que Moïse eut achevé d’écrire dans un livre les ordonnances de cette loi,25 Il donna cette ordre aux lévites qui portaient l’arche d’alliance du Seigneur, et il leur dit :26 Prenez ce livre, et mettez-le à côté de l’arche d’alliance du Seigneur votre Dieu, afin qu’il y serve de témoignage contre vous.27 Car je sais quelle est votre obstination, et combien vous êtes durs et inflexibles. Pendant tout le temps que j’ai vécu et que j’ai agi parmi vous, vous avez toujours disputé et murmuré contre le Seigneur, combien plus le ferez-vous quand je serai mort ?28 Assemblez devant moi tous les anciens de vos tribus et tous vos docteurs, et je prononcerai devant eux les paroles de ce cantique, et j’appellerai à témoin contre eux le ciel et la terre.29 Car je sais qu’après ma mort vous vous conduirez fort mal, que vous vous détournerez promptement de la voie que je vous ai prescrite ; et le mal finira par vous atteindre quand vous ferez ce qui est mal devant le Seigneur, au point de L’irriter par les œuvres de vos mains.
 
30 Moïse prononça donc les paroles de ce cantique, et il le récita jusqu’à la fin devant tout le peuple d’Israël qui l’écoutait.

Chapitre 32

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
1 Cieux, écoutez ce que je vais dire ; que la terre entende les paroles de ma bouche.2 Que mes instructions soient comme la pluie qui s’épaissit dans les nuées ; que mes paroles se répandent comme la rosée, comme la pluie sur l’herbe, et comme les gouttes d’eau sur le gazon.3 Car je proclamerai le nom du Seigneur. Rendez gloire à notre Dieu.
 
4 Les œuvres de Dieu sont parfaites, et toutes Ses voies sont pleines d’équité ; Dieu est fidèle à Ses promesses, Il est éloigné de toute iniquité, et Il est rempli de justice et de droiture.5 Ceux qui portaient si indignement le nom de Ses enfants L’ont offensé ; ils se sont souillés : c’est une race pervertie et corrompue.6 Est-ce là, peuple fou et insensé, ce que vous rendez au Seigneur ? N’est-ce pas Lui qui est votre père ? , qui vous a possédé comme Son héritage, qui vous a fait, et qui vous a créé ?
 
7 Consultez les siècles anciens, considérez la suite de toutes les races ; interrogez votre père, et il vous instruira : vos aïeux, et ils vous diront ces choses.8 Quand le Très-Haut a fait la division des peuples, quand Il a séparé les enfants d’Adam, Il a marqué les limites des peuples selon le nombre des enfants d’Israël ;9 mais la portion du Seigneur, c’est Son peuple, et Jacob est la part de Son héritage.
 
10 Il l’a trouvé dans une terre déserte, dans un lieu affreux, et dans une vaste solitude ; Il l’a conduit par divers chemins, Il l’a instruit, et Il l’a conservé comme la prunelle de Son œil.11 Comme une aigle qui excite ses petits à voler, et voltige doucement sur eux, Il a de même étendu Ses ailes, Il a pris Son peuple sur Lui, et Il l’a porté sur Ses épaules.12 Le Seigneur a été seul son conducteur, et il n’y avait point avec lui de dieu étranger.
 
13 Il l’a établi dans une terre élevée, pour lui faire manger les fruits des champs, lui faire sucer le miel de la pierre, et tirer l’huile des plus durs rocher ;14 pour qu’il s’y nourrit du beurre des troupeaux et du lait des brebis, de la graisse des agneaux, des moutons du pays de Basan, des chevreaux et de la fleur du froment, et pour qu’il y bût le vin le plus pur.
 
15 Le bien-aimé, étant devenu gras, a regimbé ; étant devenu gras, épais, replet, il a abandonné Dieu son Créateur ; il s’est éloigné du Dieu qui l’avait sauvé.16 Ces rebelles L’ont irrité en adorant des dieux étrangers ; ils ont attiré Sa colère par leurs abominations.17 Ils ont offert leurs sacrifices aux démons, point à Dieu ; à des dieux qui leur étaient inconnus, à des dieux nouveaux venus, que leurs pères n’avaient jamais révérés.18 Peuple ingrat, tu as abandonné le Dieu qui t’a donné la vie ; tu as oublié ton Seigneur qui t’a créé.
 
19 Le Seigneur l’a vu, et S’est irrité ; parce que ce sont ses fils et ses filles qui L’ont provoqué.20 Alors Il a dit : Je leur cacherai Mon visage, et Je considérerai leur fin malheureuse ; car ce peuple est une race corrompue, ce sont des enfants infidèles.21 Ils ont voulu Me piquer de jalousie en adorant ceux qui n’étaient point dieux, et ils M’ont irrité par leurs vanités sacrilèges. Et Moi Je les piquerai aussi de jalousie, en aimant ceux qui n’étaient point Mon peuple, et Je les irriterai en leur substituant une nation insensée.22 Ma fureur s’est allumée comme un feu ; elle pénétrera jusqu’au fond des enfers ; elle dévorera la terre et ses produits ; elle embrasera les montagnes jusque dans leurs fondements.
 
23 Je les accablerai de maux ; Je tirerai contre eux toutes Mes flèches.24 La famine les consumera, et les oiseaux les déchireront par leurs morsures cruelles. J’armerai contre eux les dents des bêtes fauves, et la fureur de celles qui se traînent et qui rampent sur la terre.25 L’épée les désolera au dehors, et la frayeur au dedans : les jeunes hommes avec les vierges, les vieillards avec les enfants qui tètent encore.
 
26 J’ai dit alors : Où sont-ils maintenant ? Je veux effacer leur mémoire de l’esprit des hommes.27 Mais J’ai différé Ma vengeance, pour ne pas satisfaire la fureur des ennemis de Mon peuple ; de peur que leurs ennemis ne s’élevassent d’orgueil et ne dissent : Ce n’a point été le Seigneur, mais c’est notre main très puissante qui a fait toutes ces merveilles.28 Ce peuple n’a pas de sens ; il n’a aucune sagesse.29 Ah ! s’ils avaient de la sagesse ! s’ils comprenaient et s’ils prévoyaient quelle sera leur fin !30 Comment peut-il se faire qu’un seul ennemi batte mille d’entre eux, et que deux en fassent fuir dix mille ? N’est-ce point parce que Dieu les a vendus, et parce que le Seigneur les a livrés ?
 
31 Car notre Dieu n’est point comme leurs dieux, et j’en prends pour juges nos ennemis eux-mêmes.32 Leurs vignes sont des vignes de Sodome, des vignes des faubourgs de Gomorrhe : leurs raisins sont des raisins de fiel, et leurs grappes ne sont qu’amertume.33 Leur vin est un fiel de dragons, c’est un venin d’aspics qui est incurable.
 
34 Ces choses ne sont-elles pas cachées auprès de Moi, et scellées dans Mes trésors ?35 A Moi la vengeance, et c’est Moi qui leur rendrai en son temps ce qui leur est dû ; leurs pieds ne trouveront que des pièges ; le jour de leur perte s’approche, et les moments s’en avancent.36 Le Seigneur jugera Son peuple, et Il aura pitié de Ses serviteurs, lorsqu’Il verra que la main de ceux qui les défendaient sera sans force, que ceux mêmes qui étaient renfermés dans les citadelles auront péri, et que les autres auront été de même consumés.
 
37 Et Il dira : Où sont leurs dieux, dans lesquels ils avaient mis leur confiance ;38 ces dieux dont ils mangeaient la graisse des victimes, et dont ils buvaient le vin des sacrifices ? Qu’ils viennent maintenant vous secourir, et qu’ils vous protègent dans l’extrémité où vous êtes.39 Considérez que Je suis le Dieu unique, qu’il n’y en a point d’autre que Moi seul. C’est Moi qui fait mourir, et c’est Moi qui fait vivre ; c’est Moi qui blesse, et c’est Moi qui guéris, et nul ne peut délivrer de Ma main.40 Je lèverai Ma main au ciel, et Je dirai : C’est Moi qui vis éternellement.41 Si J’aiguise Mon glaive comme la foudre, et si Ma main saisit la justice, Je Me vengerai de Mes ennemis ; Je traiterai ceux qui Me haïssent comme ils M’ont traité.42 J’enivrerai Mes flèches de sang, et Mon épée dévorera les chairs ; Mes armes seront teintes du sang des morts, Mes ennemis perdront la liberté avec la vie.
 
43 Nations, louez Son peuple, parce qu’Il vengera le sang de Ses serviteurs ; Il tirera vengeance de leurs ennemis, et Il sera propice au pays de Son peuple.
 
44 Moïse prononça donc avec Josué, fils de Nun, toutes les paroles de ce cantique devant le peuple.45 Et après qu’il eut achevé de les réciter devant tout Israël,46 il leur dit : Gravez dans votre cœur toutes les instructions que je vous donne aujourd’hui, afin de recommander à vos enfants de garder, de pratiquer et d’accomplir tout ce qui est écrit dans cette loi.47 Car ce n’est pas en vain que ces ordonnances vous ont été prescrites ; mais c’est afin que chacun de vous y trouve la vie, et que, les gardant, vous demeuriez longtemps dans le pays que vous allez posséder après que vous aurez passé le Jourdain.48 Le même jour, le Seigneur parla à Moïse, et Il lui dit :49 Montez sur cette montagne d’Abarim, c’est-à-dire des passages, sur le mont Nébo, qui est au pays de Moab, vis-à-vis de Jéricho, et contemplez la terre de Chanaan, que Je donnerai en possession aux enfants d’Israël ; et mourez sur cette montagne.50 Quand vous y serez monté, vous serez réuni à votre peuple, comme Aaron votre frère est mort sur la montagne de Hor, et a été réuni à son peuple ;51 parce que vous avez péché contre Moi au milieu des enfants d’Israël, aux eaux de contradiction, à Cadès, au désert de Sin, et que vous n’avez pas rendu gloire à Ma sainteté devant les enfants d’Israël.52 Vous verrez devant vous le pays que Je donnerai aux enfants d’Israël, et vous n’y entrerez point.

Chapitre 33

 | 
 | 
Chap. : 
1 Voici la bénédiction que Moïse, homme de Dieu, donna aux enfants d’Israël avant sa mort.2 Il dit : Le Seigneur est venu du Sinaï, Il S’est levé sur nous de Séïr ; Il a paru sur le mont Pharan, et des milliers de saints avec Lui. Dans Sa main droite était la loi de feu.3 Il a aimé les peuples, tous les saints sont dans Sa main, et ceux qui se tiennent à Ses pieds recevront recevront Sa doctrine.4 Moïse nous a donné la loi, héritage de tout le peuple de Jacob.5 Dieu sera roi de Jacob, tant qu’il aura le cœur droit, les princes du peuple étant unis avec les tribus d’Israël.6 Que Ruben vive, et qu’il ne meure pas ; mais qu’il soit en petit nombre.
 
7 Voici la bénédiction de Juda : Seigneur, écoutez la voix de Juda, et donnez-lui parmi son peuple la part que Vous lui avez destinée ; ses mains combattront pour Israël, et il sera son protecteur contre ceux qui l’attaqueront.
 
8 Il dit aussi à Lévi : O Dieu, Votre perfection et Votre doctrine a été donnée au saint homme que Vous avez choisi, que Vous avez éprouvé dans la tentation, et que Vous avez jugé auprès des eaux de contradiction ;9 qui a dit à son père et à sa mère : Je ne vous connais point ; et à ses frères : Je ne sais qui vous êtes ; et ils n’ont point connu leurs propres enfants. Voila ceux qui ont exécuté Votre parole, et qui ont gardé Votre alliance,10 qui ont observé Vos ordonnances, ô Jacob, et Votre loi, ô Israël. Voilà, Seigneur, ceux qui offriront de l’encens au temps de Votre colère, et qui mettront l’holocauste sur Votre autel.11 Bénissez sa force, Seigneur, et recevez les œuvres de ses mains. Frappez le dos de ses ennemis, et que ceux qui le haïssent tombent sans pouvoir se relever.
 
12 Moïse dit aussi à Benjamin : Celui qui est le bien-aimé du Seigneur habitera auprès de lui avec confiance. Le Seigneur habitera au milieu de lui tout le jour comme dans la chambre nuptiale, et il se reposera entre Ses bras.
 
13 Moïse dit aussi à Joseph : Que la terre de Joseph soit remplie des bénédictions du Seigneur, des fruits du ciel, de la rosée et des sources d’eaux cachées sous la terre.14 des fruits produits par l’influence du soleil et de la lune ;15 des fruits qui croissent au sommet des montagnes anciennes et sur les collines éternelles ;16 de tous les grains et de toute l’abondance de la terre. Que la bénédiction de celui qui a paru dans le buisson ardent vienne sur la tête de Joseph, sur le haut de la tête de celui qui a été comme un Nazaréen entre ses frères.17 Par sa beauté il ressemble au premier-né du taureau ; ses cornes sont comme celles du rhinocéros : avec elles, il lancera en l’air tous les peuples jusqu’aux extrémités de la terre. Telles seront les troupes innombrables d’Éphraïm et les milliers de Manassé.18 Moïse dit ensuite à Zabulon : Réjouissez-vous, Zabulon, dans votre sortie, et vous, Issachar, dans vos tentes.19 Vos enfants appelleront les peuples sur la montagne, où ils immoleront des victimes de justice. Ils suceront comme le lait les richesses de la mer, et les trésors cachés dans le sable.
 
20 Moïse dit à Gad : Gad a été comblé de bénédictions ; il s’est reposé comme un lion, il a saisi le bras et la tête de sa proie.21 Il a reconnu sa principauté en ce que le docteur d’Israël devait être déposé dans sa terre. Il a marché avec les princes de son peuple, et a observé à l’égard d’Israël les lois du Seigneur et les ordres qu’on lui avait prescrits.
 
22 Moïse dit ensuite à Dan : Dan est comme un jeune lion ; il se répandra de Basan, et il s’étendra au loin.23 Moïse dit aussi à Nephthali : Nephthali jouira de tout en abondance, il sera comblé des bénédictions du Seigneur ; il possédera la mer et le midi.
 
24 Il dit ensuite à Aser : Qu’Aser soit béni entre tous les enfants d’Israël, qu’il soit agréable à ses frères, et qu’il trempe son pied dans l’huile.25 Sa chaussure sera de fer et d’airain. Les jours de ta vieillesse, ô Aser, seront comme ceux de ta jeunesse.
 
26 Il n’y a pas d’autre Dieu semblable au Dieu du peuple très droit. Votre protecteur est Celui qui monte au plus haut des cieux. C’est par Sa toute-puissance qu’Il règle le cours des nuées.27 Sa demeure est au plus haut des cieux, et au-dessous Il fait sentir les effets de Son bras éternel. Il fera fuir devant vous vos ennemis, et Il leur dira : Soyez réduits en poudre.28 Israël habitera seul, dans une pleine assurance. L’œil de Jacob verra sa terre pleine de blé et de vin, et l’air sera obscurci par la rosée.29 Tu es heureux, ô Israël. Qui est semblable à toi, ô peuple qui trouves ton salut dans le Seigneur ? Il te sert de bouclier pour te défendre, et d’épée pour te procurer une glorieuse victoire. Tes ennemis refuseront de te reconnaître, mais tu fouleras leurs têtes sous tes pieds.

Chapitre 34

 | 
 | 
Chap. : 
1 Moïse monta donc de la plaine de Moab sur la montagne de Nébo, au sommet du Phasga, vis-à-vis de Jéricho ; et le Seigneur lui fit voir de là tout le pays de Galaad jusqu’à Dan,2 tout Nephthali, toute la terre d’Éphraïm et de Manassé, et tout le pays de Juda jusqu’à la mer occidentale,3 tout le côté du midi, toute l’étendue de la campagne de Jéricho, qui est la ville des palmes, jusqu’à Ségor.4 Et le Seigneur lui dit : Voilà le pays pour lequel J’ai fait serment à Abraham, à Isaac et à Jacob, en leur disant : Je donnerai ce pays à votre postérité. Vous l’avez vu de vos yeux, et vous n’y passerez point.
 
5 Moïse, serviteur du Seigneur, mourut donc en ce lieu, dans le pays de Moab, par l’ordre du Seigneur,6 qui l’ensevelit dans la vallée du pays de Moab, en face de Phogor ; et personne jusqu’à ce jour n’a connu le lieu de sa sépulture.7 Moïse avait cent vingt ans lorsqu’il mourut ; sa vue n’avait pas baissé, et ses dents ne s’étaient pas ébranlées.8 Les enfants d’Israël le pleurèrent dans la plaine de Moab pendant trente jours, et alors le deuil de ceux qui le pleuraient fut achevé.
 
9 Quant à Josué fils de Nun, il fut rempli de l’esprit de sagesse, parce que Moïse lui avait imposé les mains ; et les enfants d’Israël lui obéirent en faisant ce que le Seigneur avait commandé à Moïse.
 
10 Il ne s’éleva plus dans Israël de prophète semblable à Moïse, à qui le Seigneur parlât comme à lui face à face ;11 ni qui ait fait des miracles et des prodiges comme ceux que le Seigneur a opérés par Moïse dans l’Égypte, aux yeux du pharaon, de ses serviteurs, et de tout son royaume ;12 ni qui ait agi avec un bras si puissant, et qui ait exécuté des œuvres aussi grandes et aussi merveilleuses que celles que Moïse a faites devant tout Israël.

Bible Fillion


La Sainte Bible commentée d’après la Vulgate (Clémentine) et les textes originaux à l’usage des séminaires et du clergé par l'abbé Louis-Claude Fillion, prêtre de Saint-Sulpice, professeur d’Ecriture Sainte à l’Institut Catholique de Paris, membre de la Commission Biblique Pontificale. Imprimatur : Lugduni, 20 février 1888 † JOSEPH, Arch. Lugd. Edition de 1920 de la librairie Letouzey et Ané - 87, boul. Raspail - rue de vaugirard - Paris. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre page de présentation des différentes versions de la Bible expliquant notre choix.