Moteur de recherche catholique portant sur la Bible et sur une bibliothèque d'ouvrages de référence en théologie, philosophie et histoire.
Parce que moi, le Seigneur, j'aime la justice, et j'ai en haine la rapine dans l'holocauste, j'établirai leur œuvre dans la vérité, je ferai avec eux une alliance perpétuelle.
|
Saisissez un texte à rechercher ou bien sélectionnez un livre
Livre du prophète Nahum
La recherche n'a donné aucun résultat.
AccueilFillionNahum0/0 résultat(s)
0/0 résultat(s)

Livre du prophète Nahum

Chapitre 1

 | 
 | 
Chap. : 
1 Fardeau de Ninive. Livre de la vision de Nahum, l’Elcéséen.
 
2 Le Seigneur est un Dieu jaloux et qui Se venge. Le Seigneur Se venge, et Il éprouve de la fureur ; le Seigneur Se venge de Ses ennemis, et Il S’irrite contre Ses adversaires.3 Le Seigneur est patient et grand en puissance, et Il ne laisse pas impuni. Le Seigneur marche dans la tempête et le tourbillon, et les nuages sont la poussière de Ses pieds.
 
4 Il menace la mer et la dessèche, et Il change tous les fleuves en désert. Basan et le Carmel se flétrissent, et la fleur du Liban se fane.5 Les montagnes sont ébranlées par Lui, et les collines dévastées ; la terre, le monde, et tous ceux qui l’habitent tremblent devant Sa face.6 Qui résistera devant Son indignation, et qui soutiendra la fureur de Sa colère ? Son indignation se répand comme le feu, et Il dissout les pierres.
 
7 Le Seigneur est bon, Il réconforte au jour de l’affliction, et Il connaît ceux qui espèrent en Lui.
 
8 Par un déluge qui passera Il anéantira ce lieu, et les ténèbres poursuivront Ses ennemis.9 Que méditez-vous contre le Seigneur ? C’est Lui-même qui anéantira ; la tribulation ne viendra pas deux fois.10 Comme des épines qui s’entrelacent, tel est le festin où ils s’enivrent ensemble ; ils seront consumés comme de la paille tout à fait sèche.11 De toi sortira celui qui médite le mal contre le Seigneur, et qui agite dans son esprit des pensées de perfidie.
 
12 Ainsi parle le Seigneur : Quoique très forts et nombreux, même ainsi ils seront fauchés et disparaîtront. Je t’ai affligé, mais Je ne t’affligerai plus.13 Et maintenant Je vais briser sa verge de dessus ton dos, et Je romprai tes liens.
 
14 Le Seigneur donnera des ordres à ton sujet, il n’y aura plus de rejeton de ton nom ; J’exterminerai de la maison de ton dieu les statues et les idoles ; Je préparerai ton sépulcre, parce que tu es méprisable.15 Voici sur les montagnes les pieds de celui qui apporte la bonne nouvelle et qui annonce la paix. Célèbre, Juda, tes jours de fêtes, et rends tes vœux, parce que Bélial ne passera plus désormais au milieu de toi ; il a péri tout entier.

Chapitre 2

 | 
 | 
Chap. : 
1 Il monte, celui qui te renversera, qui te tiendra assiégée ; surveille le chemin, fortifie tes reins, rassemble toutes tes forces.
 
2 Car le Seigneur rétablit la gloire de Jacob et la gloire d’Israël, parce que les dévastateurs les ont pillés et ont détruit leurs sarments.
 
3 Le bouclier de ses héros est embrasé, les guerriers sont vêtus de pourpre ; les rênes des chars étincellent au jour du combat, et leurs conducteurs sont assoupis.
 
4 Ils se rencontrent sur les routes, les chars se heurtent sur les places ; à les voir, on dirait des lampes, des éclairs qui courent.5 Il se souviendra de ses héros, ils précipiteront leur marche ; ils se hâteront de monter sur les murs, et ils prépareront des abris.
 
6 Les portes des fleuves sont ouvertes, et le temple est détruit au ras du sol.
 
7 Le soldat est fait prisonnier, ses servantes sont emmenées, gémissant comme des colombes et murmurant dans leur cœur.8 Les eaux de Ninive étaient comme les eaux d’un étang ; mais ils ont pris la fuite. Arrêtez, arrêtez ! mais personne ne revient.9 Pillez l’argent, pillez l’or ; ses richesses sont sans fin, elle est remplie d’objets précieux.
 
10 Elle est détruite, renversée et déchirée ; les cœurs se dessèchent, les genoux tremblent, tous les reins sont sans force, et les visages de tous sont noirs comme une chaudière.11 Où est le repaire des lions, et le pâturage des lionceaux, où le lion se retirait avec ses petits, sans qu’il y eût personne pour les troubler ?
 
12 Le lion apportait une proie suffisante pour ses petits, il égorgeait pour ses lionnes ; il remplissait ses antres de sa proie, et son repaire de rapines.13 Voici, Je viens à toi, dit le Seigneur des armées ; Je mettrai le feu à tes chars, et Je le réduirai en fumée ; l’épée dévorera tes jeunes lions ; J’arracherai du pays ta proie, et l’on n’entendra plus la voix de tes messagers.
 

Chapitre 3

 | 
 | 
Chap. : 
1 Malheur à toi, ville de sang, toute pleine de fourberie et de violence, qui ne cesses pas tes rapines !2 Bruit du fouet, bruit des roues qui se précipitent, et du coursier frémissant, et du char qui bondit, et du cavalier qui s’avance,3 et de l’épée qui brille, et de la lance qui étincelle, et de la multitude égorgée, et d’une ruine terrible ; le carnage n’a point de fin, et l’on tombe sur les morts.
 
4 C’est à cause des nombreuses fornications de cette prostituée, belle et agréable, qui s’est servie des enchantements, qui a vendu les peuples par ses fornications, et les nations par ses maléfices.5 Voici, Je viens à toi, dit le Seigneur des armées, et Je révélerai tes parties honteuses ; Je montrerai aux nations ta nudité, et aux royaumes ton ignominie.6 Je ferai retomber sur toi tes abominations, Je t’accablerai d’outrages, et Je te donnerai en exemple.7 Et alors tous ceux qui te verront s’éloigneront de toi, et diront : Ninive est détruite. Qui branlera la tête à ton sujet ? où te trouverai-je un consolateur ?8 Es-tu meilleure qu’Alexandrie des peuples, située au milieu des fleuves, et tout entourée d’eau, dont la mer est le trésor, et dont les eaux sont les murailles ?9 L’Éthiopie était sa force, ainsi que l’Égypte et des peuples sans nombre ; l’Afrique et la Libye venaient à son secours.10 Et cependant, elle aussi, elle a été emmenée captive sur une terre étrangère ; ses petits enfants ont été écrasés au coin de toutes les rues, ses nobles ont été partagés au sort, et tous ses grands ont été chargés de fers.
 
11 Toi donc aussi tu seras enivrée et tu seras méprisée, et tu demanderas du secours à ton ennemi.12 Toutes tes forteresses seront comme des figuiers avec leurs figues ; si on les secoue, elles tombent dans la bouche de celui qui veut les manger.13 Voici, ton peuple est comme des femmes au milieu de toi ; les portes de ton pays seront complètement ouvertes à tes ennemis, le feu dévorera tes barres.
 
14 Puise de l’eau pour le siège, répare tes forteresses ; entre dans l’argile, foule-la aux pieds, et fabriques-en des briques.15 Là le feu te consumera ; tu périras par l’épée, elle te dévorera comme le hanneton ; entasse-toi comme le hanneton, multiplie-toi comme les sauterelles.
 
16 Tu as fait plus de trafic qu’il n’y a d’étoiles dans le ciel ; le hanneton a étendu ses ailes et s’est envolé.17 Tes gardes sont comme des sauterelles, et tes petits enfants sont comme les petites sauterelles, qui se posent sur les haies en un jour de froid ; le soleil se lève, et elles s’envolent, et on ne reconnaît plus la place où elles étaient.18 Tes pasteurs se sont endormis, roi d’Assur ; tes princes ont été ensevelis, ton peuple s’est caché dans les montagnes, et il n’y a personne pour le rassembler.
 
19 Ta ruine n’est pas cachée, ta plaie est mortelle. Tous ceux qui ont entendu parler de toi ont battu des mains à ton sujet ; car sur qui n’a point passé sans fin ta méchanceté ?

Bible Fillion


La Sainte Bible commentée d’après la Vulgate (Clémentine) et les textes originaux à l’usage des séminaires et du clergé par l'abbé Louis-Claude Fillion, prêtre de Saint-Sulpice, professeur d’Ecriture Sainte à l’Institut Catholique de Paris, membre de la Commission Biblique Pontificale. Imprimatur : Lugduni, 20 février 1888 † JOSEPH, Arch. Lugd. Edition de 1920 de la librairie Letouzey et Ané - 87, boul. Raspail - rue de vaugirard - Paris. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre page de présentation des différentes versions de la Bible expliquant notre choix.