Moteur de recherche catholique portant sur la Bible et sur une bibliothèque d'ouvrages de référence en théologie, philosophie et histoire.
Car c'est un peuple provoquant au courroux, et ce sont des fils menteurs, des fils qui ne veulent pas entendre la loi de Dieu ;
|
Saisissez un texte à rechercher ou bien sélectionnez un livre
Introduction
La recherche n'a donné aucun résultat.
AccueilGlaire & VigourouxAmos > Introduction0/0 résultat(s)
0/0 résultat(s)

Introduction

Amos est le troisième des petits prophètes, d’après l’ordre reçu dans nos Bibles. L’orthographe de son nom montre qu’il était différent du père d’Isaïe, avec qui on l’a quelquefois confondu. Ce dernier s’appelait ’Amots, et le petit prophète ’Amos. Il nous fournit lui-même sur sa personne quelques renseignements utiles à connaître pour l’intelligence de sa prophétie. Il était berger et cultivait les sycomores à Thécué (voir chapitre 7, verset 14), à quatre ou cinq lieues de distance au sud de Jérusalem. Sur l’ordre de Dieu, il quitta sa patrie pour aller à Béthel, dans le nord, prophétiser contre Israël. Quoiqu’il s’occupe principalement du royaume des dix tribus dans son livre, il parle plusieurs fois aussi de Juda.
Amos prophétisa sous le règne d’Ozias, roi de Juda de 809 à 758 avant Jésus-Christ, et de Jéroboam II, de 825 à 784 avant Jésus-Christ, deux ans avant le tremblement de terre. Nous ignorons à quelle date eut lieu cet événement. Il est certain qu’Amos fut contemporain d’Osée ; il le fut probablement aussi d’Isaïe ; il était, croyons-nous, plus âgé qu’eux.
A l’époque où Amos prophétisa, le royaume d’Israël était très florissant sous le gouvernement de Jéroboam II. Ce prince était habile et, par des guerres heureuses, avait agrandi son royaume, qui s’étendait de la ville chananéenne d’Emath, dans la Cœlésyrie, autrefois limite septentrionale de l’empire de David, jusqu’à la mer Morte. Malheureusement le roi d’Israël, si habile à gouverner ses sujets au point de vue humain, n’avait pas su leur faire pratiquer la religion de leurs pères : l’idolâtrie, avec tous les vices qui l’accompagnent, déshonorait ses Etats. C’est contre ces crimes que s’élève Amos : Dieu l’envoie pour annoncer aux coupables que, malgré la prospérité matérielle dont ils jouissent, Dieu les punira bientôt de leurs infidélités.
Le style d’Amos, sans s’élever jusqu’au sublime, se distingue par de grandes qualités : il est clair, vif, énergique, coloré comme les mûres des buissons qu’il taillait dans le désert de Thécué, ainsi que le remarque saint Jérôme. Les images sont la plupart originales, empruntées à la vie pastorale et aux scènes champêtres.
La prophétie d’Amos forme un tout suivi, rédigé probablement quand l’auteur eut terminé sa mission en Israël ; elle se divise en trois parties : Introduction, chapitres 1 et 2 ; prophéties contre Israël, du chapitre 3 au chapitre 6 ; visions et symboles prophétiques annonçant le châtiment d’Israël, du chapitre 7 au chapitre 9.

Bible Glaire & Vigouroux


Traduction de la Sainte Bible d'après la Vulgate (Clémentine) par l'abbé Jean-Baptiste Glaire éditée une première fois de 1871 à 1873, puis complétée par des introductions, des commentaires, des notes et des appendices rédigés par l'abbé Fulcran Vigouroux dans une troisième édition en 1890. L'édition reprise par Recatho est celle de 1905 des éditeurs A. et R. Roger, et F. Chernoviz téléchargeable également au format PDF ici. Recatho est le seul site web à offrir une version HTML de la Bible Glaire & Vigouroux. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre page de présentation des différentes versions de la Bible expliquant notre choix.