Moteur de recherche catholique portant sur la Bible et sur une bibliothèque d'ouvrages de référence en théologie, philosophie et histoire.
Si donc il est quelque consolation dans le Christ, quelque douceur dans la charité, quelque communion d'esprit; s'il est des entrailles de commisération,
|
Saisissez un texte à rechercher ou bien sélectionnez un livre
Premier livre des Paralipomènes (ou Chroniques)
La recherche n'a donné aucun résultat.
0/0 résultat(s)

Premier livre des Paralipomènes (ou Chroniques)

Chapitre 1

 | 
 | 
Chap. : 
Généalogie d’Adam jusqu’à Noé, et depuis Noé jusqu’à Abraham.
Enfants d’Abraham.
Postérité d’Esaü.
1 Adam, Seth, Enos,
Note I Par. 1,1 : Voir Genèse, 2, 7 ; 4, 25 ; 5, vv. 6, 9. ― Adam, Seth, etc., c’est-à-dire Adam engendra Seth, Seth engendra Enos, et ainsi de suite jusqu’à Noé.
Note I Par. 1,1-4 : Généalogie des patriarches depuis Adam jusqu’à Noé et ses fils, à l’exclusion des descendants de Caïn.
2 Caïnan, Malaléel, Jared,3 Hénoch, Mathusalé, Lamech,
Note I Par. 1,3 : Mathusalé est écrit dans la Genèse Mathusala. Les Paralipomènes contiennent des noms propres qui se lisent autrement que dans d’autres livres sacrés. Cette différence vient probablement, dans les uns, de la prononciation, qui a varié, dans les autres, de la faute des copistes, dans d’autres, enfin, de ce que certains personnages et certains lieux portaient différents noms, ou de ce que la signification de leur nom pouvait s’exprimer par plusieurs mots.
4 Noé, Sem, Cham et Japheth.
Note I Par. 1,4 : Noé engendra Sem, Cham et Japhet, fils de Noé.
 
5 Les fils de Japheth sont Gomer, et Magog, et Madaï, et Javan, Thubal, Mosoch, Thiras;
Note I Par. 1,5-7 : Descendants de Japhet, fils de Noé.
6 Or les fils de Gomer, Ascenez, Riphath et Thogorma ;7 Mais les fils de Javan, Elisa et Tharsis, Cethim et Dodanim ;
 
8 Les fils de Cham, Chus, Mesraïm, Phut, et Chanaan.
Note I Par. 1,8-16 : Descendants de Cham, fils de Noé.
9 Mais les fils de Chus, Saba, et Hévila, Sabatha, et Regma, et Sabathacha. Or les fils de Regma sont Saba et Dadan.10 Mais Chus engendra Nemrod ; celui-ci commença à être puissant sur la terre.
Note I Par. 1,10 : Voir Genèse, 10, 8.
11 Or Mesraïm engendra Ludim, Anamim, Laabim, et Nephtuim,12 Ainsi que Phétrusim et Casiuim, desquels sont sortis Philistiim et Caphtorim.13 Or Chanaan engendra Sidon, son premier-né, ainsi que Heth, et14 Le Jébuséen, l'Amorrhéen, le Gergéséen,15 L'Hévéen, l'Aracéen, le Sinéen,16 Ainsi que l'Aradien, le Samaréen et l'Amathéen.
 
17 Les fils de Sem sont : Elam, Assur, Arphaxad, Lud, Aram, Hus, Hul, Géther et Mosoch.
Note I Par. 1,17 : Voir Genèse, 10, 22 ; 11, 10.
Note I Par. 1,17-27 : Descendants de Sem, fils de Noé.
18 Or Arphaxad engendra Salé, qui lui-même engendra Héber.19 Mais à Héber naquirent deux fils : le nom de l'un fut Phaleg, parce qu'en ses jours la terre fut divisée; et le nom de son frère, Jectan.20 Or Jectan engendra Elmodad, Saleph, Asarmoth et Jaré,21 Ainsi qu'Adoram, Huzal, Décla,22 Et aussi Hébal, Abimaël, Saba, et de plus23 Ophir, Hévila, et Jobab; tous ceux-là sont les fils de Jectan :
 
24 Sem engendra donc Arphaxad, Salé,25 Héber, Phaleg, Ragaü,26 Sérug, Nachor, Tharé,27 Abram : c'est le même qu'Abraham.
Note I Par. 1,27 : Voir Genèse, 11, 26. ― C’est le même, etc. Voir Genèse, 17, 5.
 
28 Or les enfants d'Abraham sont Isaac et Ismahel.
Note I Par. 1,28-34 : Descendants d’Abraham.
29 Et voici leurs générations. Le premier-né d'Ismahel fut Nabaïoth, ensuite Cédar, Adbéel, Mabsam,
Note I Par. 1,29 : Voir Genèse, 25, 13.
 
30 Masma, Duma, Massa, Hadad et Théma,31 Jétur, Naphis, Cedma; ce sont là les fils d'Ismahel.
 
32 Mais les fils que Cétura, femme du second rang d'Abraham, enfanta, sont Zamran, Jecsan, Madan, Madian, Jesboc et Sué; et les fils de Jecsan;, Saba et Dadan; et les fils de Dadan, Assurim, Latussim et Laomim.
Note I Par. 1,32 : Femme du second rang. Voir 2 Rois, 3, 7.
33 Or les fils de Madian sont Epha, Epher, Hénoch, Abida, Eldaa; tous ceux-là sont fils de Cétura.
Note I Par. 1,33 : Voir Genèse, 25, 4.
 
34 Mais Abraham engendra Isaac, dont les fils furent Esaü et Israël.
Note I Par. 1,34 : Voir Genèse, 25, 19.
 
35 Les fils d'Esaü, Eliphaz, Rahuel, Jéhus, Ihélom et Coré;
Note I Par. 1,35 : Voir Genèse, 36, 10.
Note I Par. 1,35-54 : Descendants d’Esaü ; rois et princes d’Idumée.
36 Les fils d'Eliphaz, Théman, Omar, Séphi, Gathan, Cénez, Thamna, Amalec.37 Les fils de Rahuel, Nahath, Zara, Samma, Méza.
 
38 Les fils de Séir : Lotan, Sobal, Sébéon, Ana, Dison, Eser, Disan.39 Les fils de Lotan : Hori, Homam. Or la sœur de Lothan était Thamna.40 Les fils de Sobal : Alian, Manahath, Ebal, Séphi et Onam. Les fils de Cébéon : Aïa, et Ana. Les fils d'Ana : Dison.
Note I Par. 1,40 : Les fils d’Ana : Dison. Dans les récits généalogiques, ce pluriel s’emploie quelquefois pour le singulier ; mais comme le mot fils signifie aussi enfant des deux sexes, il pourrait se prendre ici dans ce derniers sens et comprendre Oolibama, qui figure comme fille d’Ana dans Genèse, 36, 25.
41 Les fils de Dison : Hamram, Eséban, Jéthran, et Charan.42 Les fils d'Eser : Balaan, Zavan, Jacan. Les fils de Disan : Hus, et Aran.
 
43 Voici les rois qui régnèrent dans la terre d'Edom, avant qu'il y eût un roi sur les enfants d'Israël : Balé, fils de Béor, et le nom de sa ville était Dénaba.44 Mais Balé mourut, et régna à sa place Jobab, fils de Zaré de Bosra.
Note I Par. 1,44 : Bosra. Voir Genèse, 36, 33.
45 Et lorsque Jobab fut mort, régna à sa place Husam, de la terre des Thémanites.46 Husam mourut aussi, et régna à sa place Adad, fils de Badad, qui défit les Madianites dans la terre de Moab : et le nom de sa ville était Avith.47 Et lorsqu'Adad lui-même fut mort, régna à sa place Semla, de Masréca.48 Mais Semla aussi mourut, et régna à sa place Saül, de Rohoboth, qui est située près du fleuve.
Note I Par. 1,48 : Près du fleuve de ce nom (voir Genèse, 36, 37), selon les uns, près du fleuve d’Euphrate, selon les autres.
49 Saül mort aussi, régna à sa place Balanan, fils d'Achobor.50 Mais celui-ci aussi mourut, et régna à sa place Adad, dont le nom de la ville fut Phaü ; et sa femme s'appelait Méétabel, fille de Matred, fille elle-même de Mézaab.51 Or, Adad mort, des chefs, au lieu des rois, commencèrent à gouverner en Edom : le chef Thamna, le chef Alva, le chef Jétheth,
 
52 Le chef Oolibama, le chef Ela, le chef Phinon,53 Le chef Cénez, le chef Théman, le chef Mabsar,54 Le chef Magdiel, le chef Hiram; ce sont là les chefs issus d'Edom.
Note I Par. 1,54 : D’Edom ; le même qu’Esaü.

Chapitre 2

 | 
 | 
Chap. : 
Enfants de Jacob.
Postérité de Juda jusqu’à David.
Enfants de Caleb.
1 Or les fils d'Israël sont : Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Issachar et Zabulon,
Note I Par. 2,1 : Voir Genèse, 29, 32 ; 30, 5 ; 35, 23.
Note I Par. 2,1-2 : Fils de Jacob.
2 Dan, Joseph, Benjamin, Nephthali, Gad et Aser.
 
3 Les fils de Juda : Her, Onan et Séla; ces trois lui naquirent de la fille de Sué, Ghananéenne. Mais Her, le premier-né de Juda, fut méchant devant le Seigneur, qui le frappa de mort.
Note I Par. 2,3 : Voir Genèse, 38, 3 ; 46, 12.
Note I Par. 2,3-5 : Descendants de Juda et de Pharès.
4 Or Thamar, belle-fille de Juda, lui enfanta Pharès et Zara. Tous les fils de Juda furent au nombre de cinq.
Note I Par. 2,4 : Voir 1 Paralipomènes, 4, 1 ; Matthieu, 1, 3.
 
5 Pharès eut deux fils : Hesron et Hamul.6 Et les fils de Zara furent Zamri, Ethan, Eman, ainsi que Chalchal et Dara ; cinq en tout.
Note I Par. 2,6-8 : Descendants de Zara.
7 Les fils de Charmi : Achar, qui troubla Israël, et pécha par le larcin de l'anathème ;
Note I Par. 2,7 : Voir Josué, 7, 1.
Note I Par. 2,7-8 : Les fils. Voir 1 Paralipomènes, 1, 40.
8 Les fils d'Ethan, Azarias;
 
9 Mais les fils d'Hesron, qui lui naquirent : Jéraméel, Ram, et Calubi.
Note I Par. 2,9 : Voir Ruth, 4, 19.
Note I Par. 2,9-41 : Descendants d’Hesron.
 
10 Or Ram engendra Aminadab; Aminadab engendra Nahasson, prince des fils de Juda.11 Nahasson aussi engendra Salma, duquel est né Booz.12 Or Booz engendra Obed, qui lui-même engendra Isaï.13 Mais Isaï engendra son premier-né Eliab ; le second, Abinabad; le troisième, Simmaa;
Note I Par. 2,13 : Voir 1 Rois, 16, 6 ; 8, 9 ; 17, 12.
14 Le quatrième, Nathanaël; le cinquième, Raddaï;15 Le sixième, Asom; le septième, David;16 Dont les sœurs furent Sarvia et Abigaïl; les fils de Sarvia, trois: Abisaï, Joab et Asaël.17 Or Abigaïl enfanta Amasa, dont le père fut Jéther, l'Ismahélite.
 
18 Or Caleb, fils d'Hesron, prit une femme du nom d'Azuba, dont il engendra Jérioth ; et ses fils furent Jaser, Sobab et Ardon.
Note I Par. 2,18 : Caleb, dont il est question ici aux versets 19, 24, 42, 46, 48 et 49 est le même que Calubi, du verset 9.
19 Mais lorsque Azuba fut morte, Caleb prit pour femme Ephratha, qui lui enfanta Hur.20 Or Hur engendra Uri; et Uri engendra Bézéléel.21 Après cela, Hesron s'unit à la fille de Machir, père de Galaad ; et il la prit, lorsqu'il avait soixante ans : elle lui enfanta Ségub.
Note I Par. 2,21 : Père de Galaad. Comme Galaad est à la fois un nom de personne et un nom de lieu, et que le mot hébreu père signifie aussi prince, souverain, on peut traduire par souverain, prince du pays de Galaad, puisque sa postérité y eut sa demeure. Ce double emploi de noms propres dans ce verset et dans plusieurs autres vient de ce que les premiers habitants de la Terre Promise prirent le nom des lieux qu’ils habitaient, ou de ce qu’ils appelèrent ces lieux du nom qu’ils portaient eux-mêmes, ou enfin de ce que leurs descendants donnèrent à leur père le nom de la ville qui fut possédée par sa postérité.
22 Mais Ségub aussi engendra Jaïr ; et il posséda vingt-trois villes dans la terre de Galaad.23 Et Gessur et Aram prirent les villes de Jaïr, et Canath, et ses bourgades, soixante villes. Tous ceux-là étaient les fils de Machir, père de Galaad.
Note I Par. 2,23 : Et ses bourgades, soixante villes; littéralement et ses bourgs de soixante villes; ce qui paraît inintelligible. Le grec porte : Et ses villages, soixante villes, etc., et l’hébreu : Et ses filles, soixante villes. Or les filles d’une ville sont ordinairement les bourges, les villages qui en dépendant. Il faut remarquer de plus que village, bourg, se confondent quelquefois dans les récits géographiques avec le mot ville, qui signifie alors tout simplement un assemblage de maisons plus ou moins considérables. Comparer à 1 Paralipomènes, 4, 32. ― Tous ceux-là, etc. D’autres traduisent : Tous ces petits bourgs appartenaient aux enfants de Machir ; en supposant que le latin filii est au génitif singulier, mis pas énallage pour le pluriel.
24 Mais après qu'Hesron fut mort, Caleb s'unit à Ephratha; Hesron eut encore pour femme Abia, qui lui enfanta Ashur, père de Thécua.
 
25 Or il naquit des fils à Jéraméel, premier-né d'Hesron : Ram, son premier-né, ensuite Buna, Aram, Asom et Achia.26 Et Jéraméel prit encore une autre femme : Atara, qui fut mère d'Onam.27 Mais, de plus, les fils de Ram, fils aîné de Jéraméel, furent Moos, Jamin et Achar.28 Or Onam eut pour fils Séméi et Jada. Les fils de Séméi sont Nadab et Abisur.29 Et le nom de la femme d'Abisur était Abihaïl, laquelle lui enfanta Ahobban et Molid.30 Or les fils de Nadab furent Saled et Apphaïm. Quant à Saled, il mourut sans enfants.31 Mais le fils d'Apphaïm fut Jési; lequel Jési engendra Sésan. Or Sésan engendra Oholaï.32 Et les fils de Jada, frère de Séméi, furent Jéther et Jonathan. Mais Jéther aussi mourut sans enfants.33 Or Jonathan engendra Phaleth et Ziza. Voilà quels ont été les fils de Jéraméel.34 Pour Sésan, il n'eut point de fils, mais des filles, et un esclave égyptien nommé Jéraa,35 Et il lui donna sa fille pour femme, laquelle lui enfanta Ethéi.36 Or Ethéi engendra Nathan, et Nathan engendra Zabad.37 Zabad aussi engendra Ophlal, et Ophlal engendra Obed.38 Obed engendra Jéhu, Jéhu engendra Azarias.39 Azarias engendra Hellès, et Hellès engendra Elasa.40 Elasa engendra Sisamoï; Sisamoï engendra Sellum.41 Sellum engendra Icamia, mais Icamia engendra Elisama.
 
42 Or les fils de Caleb, frère de Jéraméel, furent Mésa, son premier-né ; c'est le père de Ziph, et les fils de Marésa, père d'Hébron ;
Note I Par. 2,42 : Les fils de Marésa, c’est-à-dire ses descendants. Voir pour Ziph, Marésa et Hébron le verset 21.
Note I Par. 2,42-55 : Descendants de Caleb.
43 Et les fils d'Hébron furent Coré, Taphua, Récem et Samma.44 Or Samma engendra Rahani, père de Jercaam, et Récem engendra Sammaï.45 Le fils de Sammaï fut Maon, et Maon fut père de Bethsur.46 Or Epha, femme du second rang de Caleb, enfanta Haran, Mosa et Gézez. Et Haran engendra Gézez.
Note I Par. 2,46 : Haran engendra un fils, nommé aussi Gézez, comme son oncle.
47 Mais les fils de Jahaddaï furent Régom, Joathan, Gésan, Phalet, Epha et Saaph.
Note I Par. 2,47 : Jahaddaï ne se trouvant dans aucune des généalogies précédentes, quelques-uns le confondent avec Mosa du verset 46 ; d’autres veulent que ce soit son fils.
48 Maacha, femme du second rang de Caleb, enfanta Saber, et Tharana.49 Mais Saaph, père de Madména, engendra Sué, père de Machbéna, et père de Gabaa. Or la fille de Caleb fut Achsa,
 
50 Voici quels furent les fils de Caleb, fils d'Hur, premier-né d'Ephratha : Sobal, père de Cariathiarim;
Note I Par. 2,50-51 : Ce Caleb, fils d’Hur, est différent du précédent, qui eut Hesron pour père, et de Caleb, fils de Jéphoné, dont la fille se nommait Axa (voir Josué, 15, 16). ― Cariathiarim, Bethléhem, Bethgader, Nétophath, sont des noms de villes. Voir, pour ces noms et le mot père, le verset 21.
51 Salma, père de Bethléhem; Hariph, père de Bethgader.52 Or Sobal, père de Cariathiarim, eut des fils. Il voyait la moitié des lieux de repos.
Note I Par. 2,52 : Il voyait, etc., hébraïsme, pour il jouissait de la moitié d’un canton appelé le repos. D’autres traduisent l’hébreu par : Les fils de Sobal… furent Haroé, Hatsi, Hammenuhoth, noms propres dont la Vulgate représente la signification.
53 Et des familles de Cariathiarim sont venus les Jéthréens, les Aphuthéens, les Sémathéens, les Maséréens. C'est d'eux que sont sortis les Saraïtes et les Esthaolites.54 Les fils de Salma, Bethléhem et Nétophathi, les Couronnes de la maison de Joab, et la Moitié du lieu de repos de Saraï.
Note I Par. 2,54 : Les fils, c’est-à-dire les descendants. ― Bethléhem et Nétophati, c’est-à-dire les habitants de ces villes. ― Les Couronnes est la traduction pure et simple de l’hébreu Hataroth, que beaucoup d’interprètes prennent pour un nom propre. ― La Moitié, etc., c’est encore la traduction de l’hébreu, qui porte, comme au verset 52, avec une légère différence : Hatsi Hammanahthi. ― Saraï. En hébreu, le mot correspondant Tsorhi est probablement le même nom que Tsorhathi du verset 53, et que la Vulgate a rendu par Saraïte, c’est-à-dire un nom de peuple formé de Tsorha, ville située dans les plaines de Juda, mais qui fut habitée par les Danites.
55 Et les familles des scribes habitant à Jabès, chantant et jouant des instruments, et demeurant dans des tabernacles. Ce sont les Cinéens, qui sont venus de Calor, père de la maison de Réchab.
Note I Par. 2,55 : Chantant, etc. C’est la signification de trois mots hébreux qui paraissent être des noms propres. ― Les noms hébreux traduits par chantant, jouant des instruments et demeurant dans des tabernacles ou des tentes, sont Tirathim, Schirmathim et Soukhathim. ― Jabès, situation inconnue. ― Calor ou Chaleur est la traduction latine du nom propre hébreu Hammath.

Chapitre 3

 | 
 | 
Chap. : 
Descendants de David et des rois de Juda ses successeurs.
1 Or voici les fils qu'eut David, qui lui naquirent à Hébron : l'aîné, Amnon, fils d'Achinoam de Jezrahel; le second, Daniel, fils d'Abigaïl du Carmel;
Note I Par. 3,1 : Voir 2 Rois, 3, 2.
Note I Par. 3,1-9 : Fils de David.
2 Le troisième, Absalom, fils de Maacha, fille de Tholmaï, roi de Gessur ; le quatrième, Adonias, fils d'Aggith ;3 Le cinquième, Saphatias, qu'il eut d'Abital; le sixième, Jéthraham, fils d'Egla, sa femme.
Note I Par. 3,3 : Sa femme du premier rang. Comparer au verset 9.
4 Il lui naquit donc six fils à Hébron, où il régna sept ans et un mois. Mais il régna trente-trois ans à Jérusalem.5 Or, à Jérusalem, voici les fils qui lui naquirent : Simmaa, Sobab, Nathan, Salomon, quatre qu'il eut de Bethsabée, fille d'Ammiel;
Note I Par. 3,5 : Voir 2 Rois, 5, 14.
6 De plus Jébaar et Elisama,7 Eliphaleth, Nogé, Népheg et Japhia,8 Comme aussi Elisama, Eliada et Eliphéleth : en tout, neuf.
 
9 Ce sont là tous les fils de David, outre les fils de ses femmes du second rang; et ils eurent une sœur, Thamar.
 
10 Or le fils de Salomon fut Roboam, dont le fils Abia engendra Asa; de celui-ci aussi est né Josaphat,
Note I Par. 3,10-16 : Rois de la maison de David depuis Roboam jusqu’à la captivité de Babylone.
11 Père de Joram, qui engendra Ochozias, duquel est né Joas;12 Dont le fils Amasias engendra Azarias. Or le fils d'Azarias, Joathan,13 Procréa Achaz, père d'Ezéchias, dont naquit Manassé.14 Mais Manassé aussi engendra Amon, père de Josias.
 
15 Or les fils de Josias furent : le premier-né, Johanan ; le second, Joakim; le troisième, Sédécias; le quatrième, Sellum.16 De Joakim naquit Jéchonias, puis Sédécias.
Note I Par. 3,16 : Voir Matthieu, 1, 11.
17 Les fils de Jéchonias furent Asir, Salathiel,
Note I Par. 3,17-24 : Descendants du roi Jéchonias.
18 Melchiram, Phadaïa, Sennéser et Jécémia, Sama et Nadabia.19 De Phadaïa sont nés Zorobabel et Séméi. Zorobabel engendra Mosollam, et Hananias et Salomith leur sœur;20 Et encore, Hasabas, Ohol, Barachias, Hasadias et Josabhesed : en tout, cinq.21 Or le fils d'Hananias fut Phaltias, père de Jéséias, dont le fils fut Raphaïa, et le fils de celui-ci, Arnan, duquel naquit Obdia, dont le fils fut Séchénias;22 Le fils de Séchénias, Séméia, dont les fils furent Hattus, Jégaal, Baria, Naaria et Saphat; au nombre de six.
Note I Par. 3,22 : Six descendants de Séchénias, et non six fils de Séméias. Cependant le syriaque et l’arabe portent Hazarias pour sixième fils.
23 Les fils de Naarias, Elioénaï, Ezéchias et Ezricam; trois.
Note I Par. 3,23 : Le fils. En hébreu, les fils ; ce qui est la vraie leçon.
24 Les fils d'Elioénaï : Oduïa, Eliasub, Phéléia, Accub, Johanan, Dalaïa et Anani ; sept.

Chapitre 4

 | 
 | 
Chap. : 
Descendants de Juda.
Enfants de Siméon.
1 Les fils de Juda : Pharès. Hesron, Charmi, Hur et Sobal.
Note I Par. 4,1 ; 4.4 : Les fils, c’est-à-dire les descendants.
Note I Par. 4,1-25 : Descendants de Juda.
2 Or Raïa, fils de Sobal, engendra Jabath, dont naquirent Ahumaï et Laad; ce sont là les familles de Sarathi.
Note I Par. 4,2 : De Sarathi, ou plutôt des Saraïtes. Voir 1 Paralipomènes, 2, 54.
 
3 Voici aussi la lignée d'Etam : Jezrahel, Jéséma et Jédébos. De plus, le nom de leur sœur fut Asalelphuni.
Note I Par. 4,3 : La lignée d’Etam ; dans l’hébreu, le père d’Etam ou des habitants d’Etam ; et ainsi des versets suivants. Voir 1 Paralipomènes, 2, 21.
4 Or Phanuel fut père de Gédor, et Eser, père d'Hosa; ce sont là les fils d'Hur, premier-né d'Ephratha, et père de Bethléhem.
 
5 Mais Assur, père de Thécua, avait deux femmes : Halaa et Naara.6 Or Naara lui enfanta Oozam, Hépher, Themani et Ahasthari; ce sont là les fils de Naara;7 Mais les fils de Halaa : Séreth, Isaar et Ethnan.
 
8 Et Cos engendra Anob et Soboba, et la famille d'Aharéhel, fils d'Arum.9 Mais Jabès fut plus illustre que ses frères; et sa mère lui donna le nom de Jabès, disant : C'est parce que je l'ai enfanté dans la douleur.10 Or Jabès invoqua le Dieu d'Israël, disant : Ô si, me bénissant, vous me bénissiez, et si vous étendiez mes limites ; si votre main était avec moi, et si vous faisiez que je ne sois pas opprimé par la malice ! Et Dieu lui accorda ce qu'il demanda.
Note I Par. 4,10 : Si me bénissant, etc., hébraïsme, pour si vous me combliez de bénédictions.
 
11 Quant à Caleb, frère de Sua, il engendra Mahir, qui fut père d'Esthon.12 Or Esthon engendra Bethrapha, Phessé, et Téhinna, le père de la ville de Naas : ce sont là les hommes de la ville de Récha.
Note I Par. 4,12 : Les hommes de la ville, c’est-à-dire qui ont peuplé la ville.
 
13 Mais les fils de Cénez furent Othoniel et Saraïa. Et les fils d'Othoniel : Hathath et Maonathi.14 Maonathi engendra Ophra; mais Saraïa engendra Joab, le père de la Vallée des ouvriers ; car là étaient des ouvriers.
Note I Par. 4,14 : Père de la Vallée des ouvriers ; c’est-à-dire fondateur de la colonie de Gê haraschim ou Vallée des ouvriers. Cette vallée, mentionnée aussi dans 2 Esdras, 11, 35, paraît avoir été située dans le voisinage de Jérusalem, au nord.
15 Or les fils de Caleb, fils de Jéphoné, furent Hir, Ela et Naham. De plus, les fils d'Ela : Cénez.
Note I Par. 4,15 : Les fils. Voir, sur ce pluriel, 1 Paralipomènes, 1, 40.
 
16 Les fils de Jaléléel aussi furent Ziph, Zipha, Thiria, et Asraël ;
 
17 Et les fils d'Ezra : Jéther, Méred, Epher et Jalon; il engendra encore Marie, Sammaï et Jesba, père d'Esthamo.18 Sa femme aussi, Judaïa, enfanta Jared, père de Gédor, Héber, père de Socho, et Icuthiel, père de Zanoé ; or voilà les fils de Béthie, fille de Pharaon, que Méred prit pour femme.
 
19 Et les fils de sa femme Odaïa, sœur de Naham, père de Céila, furent Garmi, et Esthamo, qui était de Machathi.
 
20 De même les fils de Simon furent Amnon et Rinna, fils d'Hanan, et Thilon. Et les fils de Jési : Zoheth et Benzoheth.
Note I Par. 4,20 : Fils d’Hanan ; c’est-à-dire qu’il eut de sa femme, Hanan.
 
21 Les fils de Séla, fils de Juda: Her, père de Lécha, et Laada, père de Marésa, et les familles de la maison de ceux qui travaillent le fin lin dans la Maison du serment;
Note I Par. 4,21 : Voir Genèse, 38, 5. ― La Maison du serment est un nom propre : Beth Aschbea.
22 Celui qui a fait arrêter le soleil, et les hommes de Mensonge, et le Sur, et l'Incendiaire, qui furent princes dans Moab, et qui revinrent à Lahem : or ces paroles sont anciennes.
Note I Par. 4,22 : Celui qui, etc. L’hébreu porte ici des noms propres dont la Vulgate donne la signification. ― Ces paroles, ou ces choses sont anciennes ; c’est-à-dire probablement : Voilà quel était anciennement l’ordre des familles dans les villes de Juda ; voilà comment ce pays fut partagé aux diverses familles de la postérité de Juda. D’autres traduisent : Or ce sont des choses anciennes ; ce qui est faux grammaticalement ; car, dans l’hébreu, le substantif paroles ou choses étant déterminé par l’article, et l’adjectif anciennes ne l’étant point, le premier de ces mots représente nécessairement le sujet de la proposition, et le second l’attribut. ― Voici les noms propres qu’on lit dans le texte hébreu : « Et Jokim, et les hommes de Cozéba et Joas, et Saraph, qui régnèrent sur Moab, et Jaschubilahem. »
23 Ce sont là les potiers habitant dans des plantations et dans des haies, auprès du roi, pour ses ouvrages, et qui ont demeuré là.
Note I Par. 4,23 : Plantations, haies ou enceintes sont encore la traduction de mots hébreux que plusieurs interprètes croient être des noms propres. ― On rend ainsi communément l’hébreu : « Ce sont les potiers et les habitants de Netaïm et de Gédéra. » La position de Netaïm est inconnue. Gédéra est la ville de la plaine de Juda mentionnée dans Josué, 15, 36.
 
24 Les fils de Siméon furent Namuel, Jamin, Jarib, Zara, et Saül,
Note I Par. 4,24 : Voir Genèse, 46, 10.
Note I Par. 4,24-43 : Descendants de Siméon.
25 Dont le fils, Sellum, dont le fils, Mapsam, dont le fils, Masma.26 Les fils de Masma : Hamuel, dont le fils, Zachur , dont le fils, Séméi.
Note I Par. 4,26 : Les fils. Voir sur ce pluriel, 1 Paralipomènes, 1, 40.
27 Les fils de Séméi furent au nombre de seize, et ses filles, au nombre de cinq; mais ses frères n'eurent pas beaucoup d'enfants, et toute leur parenté ne put égaler le nombre des enfants de Juda.28 Or ils habitèrent dans Bersabée, dans Molada, dans Hasarsuhal,29 Dans Bala, dans Asom, dans Tholad,30 Dans Bathuel, dans Horma et dans Sicéleg,31 Dans Bethmarchaboth, dans Hasarsusim, dans Bethbéraï et dans Saarim : ce furent leurs villes jusqu'au roi David.32 Leurs villages aussi furent Etam, Aën, Remmon, Thochen et Asan : cinq villes.
Note I Par. 4,32 : Villes. Voir 1 Paralipomènes, 2, 21.
33 Et toutes les bourgades aux environs de ces villes jusqu'à Baal furent à eux : voilà leur habitation, et la distribution de leurs demeures.
 
34 De plus, Mosobab, Jemlech, et Josa, fils d'Amasias,35 Joël, et Jéhu, fils de Josabia, fils de Saraïa, fils d'Asiel,36 Elioénaï, Jacoba, Isuhaïa, Asaïa, Adiel, Ismiel et Banaïa,37 Ainsi que Ziza, fils de Séphéi, fils d'Allon, fils d'Idaïa, fils de Semri, fils de Samaïa ;38 Ceux-là sont les princes renommés dans leurs familles ; et ils se multiplièrent extrêmement dans la maison de leurs alliances.
Note I Par. 4,38 : La maison de leurs alliances ; la maison qui provint de leurs alliances par mariage, les familles qui sortirent d’eux.
39 Et ils partirent pour pénétrer dans Gador, jusqu'à l'orient de la vallée, afin de chercher des pâturages pour leurs troupeaux.40 Et ils trouvèrent des pâturages abondants et excellents, et une terre très spacieuse, paisible et fertile, dans laquelle s'étaient établis des descendants de Cham.41 Ceux-ci donc, que plus haut nous avons désignés nommément, vinrent aux jours d'Ézéchias, roi de Juda, attaquèrent leur tabernacles, et les habitants qui s'y trouvèrent; et ils les ont détruits jusqu'au présent jour; et ils y ont habité en leur place, parce qu'ils ont trouvé là même de très abondants pâturages.
Note I Par. 4,41 : Ils les ont détruits, etc. ; ellipse pour : Et ils n’ont plus existé jusqu’à ce jour.
 
42 Parmi les mêmes fils de Siméon, cinq cents hommes s'en allèrent à la montagne de Séir, ayant pour chefs Phaltias, Naaria, Raphaïa et Osiel, fils de Jési;43 Et ils défirent les restes qui avaient pu échapper des Amalécites ; et ils ont habité dans ce pays, en leur place, jusqu'à ce jour.

Chapitre 5

 | 
 | 
Chap. : 
Descendants de Ruben, de Gad, et de la demi-tribu de Manassé.
1 Voici les fils de Ruben, premier-né d'Israël (car c'est lui qui était son premier-né; mais lorsqu'il eut violé le lit nuptial de son père, son droit d'aînesse fut donné aux fils de Joseph, fils d'Israël ; et Ruben ne fut plus réputé premier-né.
Note I Par. 5,1 : Voir Genèse, 35, 22 ; 49, 4.
Note I Par. 5,1-10 : Descendants de Ruben.
2 Quant à Juda, qui était le plus vaillant parmi ses frères, des princes ont germé de son tronc; mais le droit d'aînesse fut attribué à Joseph).3 Voici donc les fils de Ruben, premier-né d'Israël : Enoch et Phallu, Esron et Carmi.
Note I Par. 5,3 : Voir Genèse, 46, 9 ; Exode, 6, 14 ; Nombres, 26, 5.
 
4 Les fils de Joël : Samaïa, dont le fils, Gog, dont le fils, Séméi,5 Dont le fils, Micha, dont le fils, Réia, dont le fils, Baal,6 Dont le fils, Bééra, que Thelgathphalnasar, roi des Assyriens, emmena captif, et qui fut prince dans la tribu de Ruben.7 Mais ses frères et toute sa parenté, quand ils furent dénombrés, avaient pour chefs Jéhiel et Zacharie.8 Or Bala, fils d'Azaz, fils de Samma, fils de Joël, habita lui-même à Aroër, jusqu'à Nébo et Béelméon.
Note I Par. 5,8 : Aroër de Ruben, sur l’Arnon, vis-à-vis d’Ar-Moab.
9 Il habita aussi contre le côté oriental jusqu'à l'entrée du désert et jusqu'au fleuve d'Euphrate; car ils possédaient un grand nombre de bestiaux dans la terre de Galaad.
Note I Par. 5,9 : Plusieurs commentateurs traduisent : Jusqu’à l’entrée du désert qui s’étend de l’Euphrate aux frontières du pays de Galaad, car rien n’indique que jamais les Rubénites se soient étendus jusqu’à l’Euphrate.
10 Mais, dans les jours de Saül, ils combattirent contre les Agaréens, les tuèrent et habitèrent en leur place dans leurs tabernacles, dans toute la contrée qui regarde Galaad.
 
11 Quant aux enfants de Gad, ils habitèrent vis-à-vis d'eux dans la terre de Basan, jusqu'à Selcha.
Note I Par. 5,11-17 : Descendants de Gad.
12 Joël était à la tête, et Saphan, le second ; mais Janaï et Saphat dans Basan.
Note I Par. 5,12 : Mais Janaï, etc., c’étaient les premiers dans la ville de Basan.
13 Et leurs frères, selon les maisons de leur parenté, étaient Michaël, Mosollam, Sébé, Joraï, Jachan, Zié et Héber, sept en tout.14 Ceux-ci furent fils d'Abihaïl, fils d'Huri, fils de Jara, fils de Galaad, fils de Michaël, fils de Jésési, fils de Jeddo, fils de Buz.15 Leurs frères furent encore les fils d'Abdiel, fils de Guni, chacun chef de maison dans ses familles.16 Et ils habitèrent en Galaad, dans Basan, et ses bourgades, et dans tous les faubourgs de Saron, jusqu'aux limites.17 Tous ceux-ci furent dénombrés dans les jours de Joathan, roi de Juda, et dans les jours de Jéroboam, roi d'Israël.
 
18 Les enfants de Ruben, de Gad, et de la demi-tribu de Manassé, furent des gens de guerre, portant des boucliers et des glaives, tendant l'arc, et formés aux combats, au nombre de quarante-quatre mille sept cent soixante, marchant à la bataille.
Note I Par. 5,18 : Tendant l’arc; c’est-à-dire qu’ils étaient archers.
Note I Par. 5,18-22 : Guerre entre les tribus transjordaniques et diverses tribus arabes.
19 Ils combattirent contre les Agaréens ; mais les Ituréens, Naphis et Nodab20 Leur donnèrent du secours. Et les Agaréens furent livrés entre leurs mains, ainsi que tous ceux qui avaient été avec eux, parce qu'ils invoquèrent Dieu, lorsqu'ils combattaient; et il les exauça, parce qu'ils avaient cru en lui.21 Et ils prirent tout ce que possédaient ces peuples : cinquante mille chameaux, deux cent cinquante mille brebis, deux mille ânes, et cent mille âmes d'hommes.
Note I Par. 5,21 : Mille âmes d’hommes ; hébraïsme, pour mille personnes.
22 De plus, beaucoup de blessés succombèrent: car c'était la guerre du Seigneur. Et ils habitèrent là en leur place jusqu'à la transmigration.
Note I Par. 5,22 : La guerre du Seigneur ; c’est-à-dire très sanglante, terrible, ou bien dans laquelle le Seigneur montra une protection particulière.
 
23 Les enfants de la demi-tribu de Manassé aussi possédèrent le pays depuis les confins de Basan jusqu'à Baal, Hermon et Sanir, et la montagne d'Hermon, parce que leur nombre était grand.
Note I Par. 5,23 : Baal, Hermon désignent une seule et unique montagne, probablement un pic de l’Hermon.
Note I Par. 5,23-26 : La demi-tribu de Manassé transjordanique.
24 Et voici les princes de la maison de leur parenté : Epher, Jési, Eliel, Ezriel, Jérémie, Odoïa, et Jédiel, hommes très braves, et puissants, et princes renommés dans leurs familles.
 
25 Cependant ils abandonnèrent le Dieu de leurs pères, et forniquèrent, en allant après les dieux des peuples de ce pays que Dieu avait détruits devant eux.26 Mais le Dieu d'Israël suscita l'esprit de Phul, roi des Assyriens, et l'esprit de Thelgathphalnasar, roi d'Assur ; et il transféra Ruben, Gad et la demi-tribu de Manassé, et les emmena à Lahéla, à Habor, à Ara, et sur le fleuve de Gozan, jusqu'à ce jour.
Note I Par. 5,26 : Et il les emmena, etc. ; ellipse pour : Et ils ont demeuré là jusqu’à ce jour. ― Sur Phul et Thelgathphalnasar ou plutôt Théglathphalasar, ainsi que sur les lieux de la déportation, voir 4 Rois, 15, vv. 19, 29 ; 17, 6. ― Lahéla est Hala.
 

Chapitre 6

 | 
 | 
Chap. : 
Postérité de Lévi.
Descendants d’Aaron.
Fonctions des prêtres et des Lévites.
Villes qui leur furent assignées pour demeures.
1 Les fils de Lévi furent Gerson, Caath et Mérari;
Note I Par. 6,1 : Voir Genèse, 46, 11 ; 1 Paralipomènes, 23, 6.
Note I Par. 6,1-15 : Descendants d’Aaron jusqu’à la captivité de Babylone.
2 Les fils de Caath, Amram, Isaar, Hébron et Oziel;3 Les fils d'Amram, Aaron, Moïse et Marie ; les fils d'Aaron Nadab et Abiu, Eléazar et Ithamar.4 Eléazar engendra Phinéès, et Phinéès engendra Abisué.
 
5 Abisué engendra Bocci, et Bocci engendra Ozi.6 Ozi engendra Zaraïas, et Zaraïas engendra Méraïoth.7 Méraïoth engendra Amarias, et Amarias engendra Achitob.8 Achitob engendra Sadoc, et Sadoc engendra Achimaas.9 Achimaas engendra Azarias, Azarias engendra Johanan.10 Johanan engendra Azarias: ce fut lui qui remplit les fonctions du sacerdoce dans la maison que bâtit Salomon à Jérusalem.11 Or Azarias engendra Amarias, et Amarias engendra Achitob.12 Achitob engendra Sadoc, et Sadoc engendra Sellum.13 Sellum engendra Helcias, et Helcias engendra Azarias.14 Azarias engendra Saraïas, et Saraïas engendra Josédec.15 Or Josédec sortit du pays, quand le Seigneur déporta Juda et Jérusalem par l'entremise de Nabuchodonosor.
Note I Par. 6,15 : La tribu de Juda, et le peuple de Jérusalem. ― Par l’entremise ; littéralement, par la main. Les Hébreux, comme nous l’avons déjà remarqué, se servaient des mots mains, mains, pour exprimer les idées de moyen, d’instrument, d’entremise, etc.
 
16 Les fils de Lévi furent donc Gerson, Caath et Mérari ;
Note I Par. 6,16 : Voir Exode, 6, 16.
Note I Par. 6,16-30 : Lévites descendants de Gerson, de Caath et de Mérari.
17 Les fils de Gerson, Lobni et Séméi;18 Les fils de Caath, Amram, Isaar, Hébron et Oziel;19 Les fils de Mérari, Moholi et Musi. Mais voici la parenté des enfants de Lévi, selon leurs familles :20 Gerson, dont le fils, Lobni, dont le fils, Jahath, dont le fils, Zamma,21 Dont le fils, Joab, dont le fils, Addo, dont le fils, Zara, dont le fils, Jethraï ;22 Les fils de Caath : Aminadab, son fils, dont le fils, Coré, dont le fils Asir,23 Dont le fils, Elcana, dont le fils, Abiasaph, dont le fils, Asir,24 Dont le fils, Thahath, dont le fils, Uriel, dont le fils, Ozias, dont le fils, Saül.25 Les fils d'Elcana : Amasaï, Achimoth,26 Et Elcana; les fils d'Elcana : Sophaï, son fils, dont le fils, Nahath,27 Dont le fils, Eliab, dont le fils, Jéroham, dont le fils, Elcana.28 Les fils de Samuel : le premier-né, Vasseni, et Abia;
Note I Par. 6,28 : Le premier-né, Vasseni ; mais on lit dans 1 Rois, 8, 2 : Le nom de son fils premier-né fut Joël et le nom du second, Abia. C’est ainsi qu’on traduit la version grecque ; et, en effet, Vasseni signifie en hébreu et le second. Les Versions syriaque et arabes ont remis Joël dans le texte.
29 Mais les fils de Mérari, Moholi, dont le fils, Lobni, dont le fils, Séméi, dont le fils, Oza,30 Dont le fils, Sammaa, dont le fils, Haggia, dont le fils, Asaïa.31 Voilà ceux que David établit sur les chantres de la maison du Seigneur, depuis que l'arche eut été placée.
Note I Par. 6,31-48 : Ancêtres d’Héman, d’Asaph et d’Ethan, chantres du temple.
32 Et ils servaient devant le tabernacle de témoignage, chantant, jusqu'à ce que Salomon eût bâti la maison du Seigneur dans Jérusalem; mais ils exerçaient ce ministère suivant leur rang.
 
33 Or voici ceux qui servaient avec leurs fils d'entre les fils de Caath : Héman, le chantre, fils de Johel, fils de Samuel,34 Fils d'Elcana, fils de Jéroham, fils d'Eliel, fils de Thohu,
 
35 Fils de Suph, fils d'Elcana, fils de Mahath, fils d'Amasa,36 Fils d'Elcana, fils de Joël, fils d'Azarias, fils de Sophonias,37 Fils de Thahath, fils d'Asir, fils d'Abiasaph, fils de Coré,38 Fils d'Isaar, fils de Caath, fils de Lévi, fils d'Israël.
 
39 Et son frère Asaph, qui se tenait à sa droite ; Asaph, fils de Barachias, fils de Samaa,
Note I Par. 6,39 : Son frère ; c’est-à-dire parent d’Héman (voir verset 33), puisqu’il descendait de Gerson, fils de Lévi, comme Héman, quoique par une branche différente.
40 Fils de Michaël, fils de Basaïas, fils de Melchias,41 Fils d'Athanaï, fils de Zara, fils d'Adaïa,42 Fils d'Ethan, fils de Zamma, fils de Séméi,43 Fils de Jeth, fils de Gerson, fils de Lévi ;44 Mais les fils de Mérari, leurs frères, qui se tenaient à la gauche, étaient : Ethan, fils de Cusi, fils d'Abdi, fils de Maloch,45 Fils d'Hasabias, fils d'Amasias, fils d'Helcias,46 Fils d'Amasaï, fils de Boni, fils de Somer,47 Fils de Moholi, fils de Musi, fils de Mérari, fils de Lévi.48 Les Lévites, leurs frères, étaient aussi désignés pour tout le service du tabernacle de la maison du Seigneur.
 
49 Mais Aaron et ses fils offraient ce qui se brûle sur l'autel de l'holocauste et sur l'autel du parfum, pour toute l'œuvre du Saint des Saints, et afin qu'ils priassent pour Israël, selon tout ce qu'avait ordonné Moïse, serviteur de Dieu.
Note I Par. 6,49-53 : Grands-prêtres issus d’Aaron.
50 Or ceux-ci sont les fils d'Aaron : Eléazar, son fils, dont le fils, Phinéès, dont le fils, Abisué,
 
51 Dont le fils, Bocci, dont le fils, Ozi, dont le fils, Zaraïas,52 Dont le fils, Méraïoth, dont le fils, Amarias, dont le fils, Achitob,53 Dont le fils, Sadoc, dont le fils Achimaas.54 Et voici leurs habitations dans les bourgs et les environs, c'est-à-dire les habitations des enfants d'Aaron, selon les familles des Caathites; car c'est à eux qu'elles étaient échues par le sort.
Note I Par. 6,54-84 : Villes sacerdotales et lévitiques.
55 On leur donna donc Hébron, dans la terre de Juda, et ses faubourgs tout autour ;
 
56 Mais les campagnes de la ville et les villages, on les donna à Caleb, fils de Jéphoné.
Note I Par. 6,56 : Voir Josué, 21, 12.
57 Quant aux fils d'Aaron, on leur donna les villes de refuge, Hébron, et Lobna et ses faubourgs ;58 Jéther aussi et Esthémo, avec leurs faubourgs; et même Hélon et Dabir, avec leurs faubourgs,59 Et encore Asan et Bethsémès, et leurs faubourgs ;60 Et de la tribu de Benjamin, Gabée et ses faubourgs, Almath avec ses faubourgs, comme aussi Anathoth avec ses faubourgs; en tout, treize villes, selon leurs familles.61 Mais aux enfants de Caath, qui restaient de sa famille, on donna en possession, sur la demi-tribu de Manassé, dix villes;
 
62 Et aux enfants de Gersom, selon leurs familles, sur la tribu d'Issachar, sur la tribu d'Aser, sur la tribu de Nephthali, et sur la tribu de Manassé, en Basan, treize villes.63 Quant aux enfants de Mérari, on leur donna par le sort, selon leurs familles, sur la tribu de Ruben, sur la tribu de Gad, et sur la tribu de Zabulon, douze villes.64 Ainsi les enfants d'Israël donnèrent aux Lévites ces villes et leurs faubourgs ;
Note I Par. 6,64 : Ces villes ; celles dont l’écrivain sacré vient de parler. L’article déterminatif qui est dans le texte hébreu ne permet aucun autre sens.
65 Et ils donnèrent par le sort sur la tribu des enfants de Juda, et sur la tribu des enfants de Siméon, et sur la tribu des enfants de Benjamin, ces mêmes villes qu'ils appelèrent de leurs noms,66 Et pour ceux qui étaient de la famille des enfants de Caath, il y eut des villes dans leur territoire de la tribu d'Ephraïm.
Note I Par. 6,66 : Voir Josué, 21, 21.
67 Ils leur donnèrent donc j des villes de refuge, Sichem avec ses faubourgs, dans la montagne d'Ephraïm, et Gazer avec ses faubourgs ;
Note I Par. 6,67 : Sichem est la seule ville de refuge, parmi les suivantes.
68 Jecmaam aussi avec ses faubourgs, et Béthoron également;69 En outre, Hélon avec ses faubourgs, et Gethremmon de la même manière.70 Mais sur la demi-tribu de Manassé, Aner et ses faubourgs, et Baalam et ses faubourgs, furent donnés, savoir, à ceux qui restaient de la famille de Caath.71 Et aux enfants de Gersom, sur la famille de la demi-tribu de Manassé, ce fut Gaulon en Basan et ses faubourgs, et Astharoth avec ses faubourgs,72 Sur la tribu d'Issachar, Cédés et ses faubourgs, et Dabéreth avec ses faubourgs ;73 Ramoth aussi et ses faubourgs, et Anem avec ses faubourgs ;74 Mais sur la tribu d'Aser, Masal avec ses faubourgs, et Abdon également;75 Hucac aussi et ses faubourgs, et Rohob avec ses faubourgs ;76 Mais sur la tribu de Nephthali, Cédés en Galilée et ses faubourgs, Hamon avec ses faubourgs, et Cariathaïm et ses faubourgs.77 De plus, aux enfants de Mérari, qui restaient encore, furent donnés, sur la tribu de Zabulon, Remmono et ses faubourgs, et Thabor avec ses faubourgs;78 Au delà du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho, contre l'orient du Jourdain, ce fut sur la tribu de Ruben : Bosor, dans le désert, avec ses faubourgs, et Jassa avec ses faubourgs ;
Note I Par. 6,78 : Bosor. Voir Deutéronome, 4, 43.
79 Cadémoth aussi et ses faubourgs, et Méphaat avec ses faubourgs ;80 De même que sur la tribu de Gad, Ramoth en Galaad et ses faubourgs, et Manaïm avec ses faubourgs;81 Et de plus, Hésébon avec ses faubourgs, et Jézer avec ses faubourgs.

Chapitre 7

 | 
 | 
Chap. : 
Postérité d’Issachar, de Benjamin, de Nephthali, de Manassé, d’Ephraïm et d’Aser.
1 Or les fils d'Issachar furent : Thola et Phua, Jasub et Siméron ; quatre.
Note I Par. 7,1 : Voir Genèse, 46, 13.
Note I Par. 7,1-5 : Descendants d’Issachar.
2 Les fils de Thola : Ozi, Raphaïa, Jériel, Jémaï, Jebsem et Samuel, princes dans les maisons de leurs familles. C'est de la race de Thola que, dans les jours de David, furent dénombrés des hommes très braves, au nombre de vingt-deux mille six cents.3 Les fils d'Ozi : Izrahia, duquel naquirent Michaël, Obadia, Johel et Jésia, tous cinq princes.
Note I Par. 7,3 ; 7.10 ; 7.12 : Les fils. Voir, sur ce pluriel, 1 Paralipomènes, 1, 40.
4 Et il y avait avec eux, dans leurs familles et leurs peuples, prêts au combat, des hommes très braves, au nombre de trente-six mille, car ils eurent beaucoup de femmes et d'enfants.
Note I Par. 7,4 : Leurs peuples ; l’hébreu porte : la maison de leurs pères, la maison paternelle.
5 Leurs frères aussi, dans toute la parenté d'Issachar, étaient très vigoureux pour combattre ; il y en eut quatre-vingt-sept mille de dénombrés.
 
6 Les fils de Benjamin furent Béla, Béchor et Jadihel; trois,
Note I Par. 7,6 : Voir Genèse, 46, 21.
Note I Par. 7,6-11 : Descendants de Benjamin.
7 Les fils de Béla : Esbon, Ozi, Oziel, Jérimoth et Uraï ; cinq princes de familles, et très vigoureux pour combattre : or leur nombre fut de vingt-deux mille et trente-quatre;8 Les fils de Béchor : Zamira, Joas, Eliézer, Elioénaï, Amri, Jérimoth, Abia, Anathoth et Almath : tous ceux-là furent fils de Béchor.9 Or on en dénombra, selon leurs familles, comme princes dans leur parenté, très braves pour les combats, vingt mille et deux cents.10 De plus, les fils de Jadihel : Balan ; et les fils de Balan : Jéhus, Benjamin, Aod, Chanana, Zéthan, Tharsis et Ahisahar,11 Tous ceux-là furent fils de Jadihel, princes dans leur parenté, hommes très braves, au nombre de dix-sept mille et deux cents, marchant aux combats.
 
12 Sépham aussi et Hapham furent les fils de Hir ; et Hasim, les fils d'Aher ;
 
13 Mais les fils de Nephthali : Jasiel, Guni, Jéser et Sellum, fils de Bala.
Note I Par. 7,13 : Voir Genèse, 46, 24. ― Fils de Bala ; dont la mère était Bala. Voir Genèse, 46, 25.
 
14 Or le fils de Manassé fut Esriel; et sa femme du second rang, la Syrienne, enfanta Machir, père de Galaad.
Note I Par. 7,14-19 : Descendants de Manassé, établis à l’ouest du Jourdain.
15 Et Machir prit des femmes pour ses fils Happhim et Saphan; et il eut une sœur du nom de Maacha ; mais le nom du second fut Salphaad ; et il naquit à Salphaad des filles.
Note I Par. 7,15 : Le mot second, qui se trouve également dans l’hébreu, semble ne pouvoir se rapporter qu’à Saphan, qui précède ; et, par conséquent, Salphaad était un de ses noms.
16 Et Maacha, femme de Machir, enfanta un fils qu'elle appela du nom de Pharès : or le nom du frère de Pharès fut Sarès, et les fils de Sarès : Ulam et Récen.
Note I Par. 7,16 : Maacha. La sœur et la femme de Maacha portaient le même nom.
17 Mais le fils d'Ulam fut Badan ; ceux-là sont les fils de Galaad, fils de Machir, fils de Manassé.18 Sa sœur. Reine, enfanta Homme-beau, et Abiézer et Mohola.
Note I Par. 7,18 : Reine et Homme-beau sont la traduction de deux noms propres qui se lisent dans le texte hébreu. ― Reine est en hébreu Hammoléketh et Homme-beau est Ischhod.
19 Et les fils de Sémida étaient Ahir, Séchem, Léci et Aniam;
 
20 Mais les fils d'Ephraïm : Suthala, Bared, son fils, Thahath, son fils, Elada, son fils, Thahath, son fils, le fils de celui-ci, Zabad,
Note I Par. 7,20-21 : Nous avons traduit le plus littéralement possible, et autrement que plus haut (voir 1 Paralipomènes, 6, 50-53), parce que beaucoup d’interprètes prétendent que tous les personnages ici nommés sont les fils immédiats d’Ephraïm.
Note I Par. 7,20-29 : Descendants d’Ephraïm.
21 Elle fils de celui-ci, Suthala, et le fils de celui-ci, Ezer, ainsi qu'Elad; mais les hommes indigènes de Geth les tuèrent, parce qu'ils étaient descendus pour envahir leurs possessions.22 C'est pourquoi Ephraïm, leur père, les pleura pendant un grand nombre de jours; et ses frères vinrent pour le consoler.23 Et il s'approcha de sa femme, qui conçut et eut un fils, et qui l'appela du nom de Béria, parce qu'il était né au milieu des maux de sa maison.24 Mais sa fille fut Sara, qui bâtit Béthoron la Basse et la Haute, et Ozensara.
Note I Par. 7,24 : Bâti, reconstruisit, fortifia. Sur Béthoron, voir Josué, 10, 10-11.
25 Il eut encore pour fils, Rapha, Réseph, et Thalé, duquel naquit Thaan,26 Qui engendra Laadan; et le fils de celui-ci fut Ammiud, qui engendra Elizama,27 Duquel est né Nun, qui eut pour fils Josué.28 Leur possession et leur habitation furent Béthel avec ses filles, Noran, contre l'orient, et contre le côté occidental. Gazer et ses filles, comme aussi Sichem avec ses filles, jusqu'à Aza avec ses filles.
Note I Par. 7,28 : Ses filles. Voir 1 Paralipomènes, 2, 23.
29 Leur possession fut aussi, près des fils de Manassé, Bethsan et ses filles, Thanach et ses filles, Mageddo et ses filles, Dor et ses filles : c'est en ces lieux qu'habitèrent les fils de Joseph, fils d'Israël.
Note I Par. 7,29 : Bethsan et les noms suivants sont à l’accusatif dans la Vulgate, comme les compléments de possession et d’habitation du verset précédent, parce qu’en hébreu, comme quelquefois en latin, les noms d’action gouvernent dans ce cas.
 
30 Les fils d'Aser furent Jemna, Jésua, Jessui et Baria, et Sara était leur sœur;
Note I Par. 7,30 : Voir Genèse, 46, 17.
Note I Par. 7,30-40 : Descendants d’Aser.
31 Mais les fils de Bari : Heber et Melchiel : c'est lui qui est père de Barsaïth.32 Or Héber engendra Jephlat, Somer et Hotham, et Suaa, leur sœur.33 Les fils de Jéphlat furent Phosech, Chamaal et Asoth; ce sont là les fils de Jéphlat.34 Mais les fils de Somer : Ahi, Roaga, Haba et Aram.35 Et les fils d'Hélem, son frère : Supha, Jemna, Sellès et Amal.36 Les fils de Supha : Sué, Harnapher, Sual, Béri et Jamra,37 Bosor, Hod, Samma, Salusa, Jéthran et Béra.38 Les fils de Jéther : Jéphoné, Phaspha et Ara.39 Et les fils d'Olla : Arée, Haniel et Résia.40 Tous ceux-là sont les fils d'Aser, et les princes des familles, chefs distingués et les plus braves des chefs : le nombre de ceux d'un âge propre à la guerre était de vingt-six mille.

Chapitre 8

 | 
 | 
Chap. : 
Descendants de Benjamin jusqu’à Saül.
Enfants de Saül.
1 Or Benjamin engendra Balé son premier-né, Asbel le second, Ahara le troisième,
Note I Par. 8,1 : Voir Genèse, 46, 21 ; 1 Paralipomènes, 7, 6.
2 Nohaa le quatrième, et Rapha le cinquième.3 Et les fils de Balé furent Addar, Géra et Ahiud,4 Abisué aussi, Naaman, et Ahoé;5 Mais encore Géra, Séphuphan et Huram.
 
6 Ceux-là sont fils d'Ahod, et princes des familles habitant à Gabaa, lesquels furent transférés à Manahath :7 C'est-à-dire Naaman, et Achia, et Géra; lui-même, Ahod, les transféra, et il engendra Oza et Ahiud.
Note I Par. 8,7 : Notre traduction, empruntée d’Allioli, et qui n’exige qu’un léger changement de ponctuation, est la seule qui présente un sens admissible.
 
8 Mais Saharaïm engendra dans la contrée de Moab, après qu'il eut renvoyé Husim et Bara, ses femmes.9 Il engendra donc de Hodès, sa femme, Joab, Sébia, Mosa et Molchom :10 Jéhus aussi, et Séchia, et Marma; ceux-là sont ses fils et princes dans leurs familles.11 Or Méhusim engendra Abitob et Elphaal.12 Mais les fils d'Elphaal sont Héber, Misaam, et Samad : celui-ci bâtit Ono, et Lod et ses filles,
Note I Par. 8,12 : Et ses filles. Voir 1 Paralipomènes, 7, 28.
 
13 Baria et Sama lurent princes des familles habitant à Aïalon : ce sont eux qui chassèrent les habitants de Geth.14 De plus, Ahio, Sésac, Jérimoth,15 Zabadia, Arod, Héder,16 Michaël, Jespha et Joha, sont les fils de Baria,17 Et Zabadia, Mosollam, Hézéci, Aéber,18 Jésamari, Jezlia et Johab, les fils d'Elphaal;19 Jacim, Zéchri, Zabdi,20 Elioénaï, Séléthaï, Eliel,21 Adaïa. Baraïa et Samarath, les fils de Séméi ;22 Jespham, Héber, Eliel,23 Abdon, Zéchri, Hanan,24 Hanania, Aelam, Anathothia,25 Jephdaïa et Phanuel, les fils de Sésac ;26 Samsari, Sohoria, Otholia,27 Jersia, Elia et Zéchri, les fils de Jéroham.28 Ce sont là les patriarches et les princes des familles qui ont habité à Jérusalem.
 
29 Mais à Gabaod habitèrent Abigabaaon, dont le nom de la femme était Maacha ;
Note I Par. 8,29 : Voir 1 Paralipomènes, 9, 35.
Note I Par. 8,29-40 : Généalogie de la famille de Saül.
30 Son fils, premier-né, Abdon, et les autres, Sur, Cis, Baal et Nadab,31 Et aussi Gédor, Ahio, Zacher et Macelloth ;32 Et Macelloth engendra Samaa; et ils habitèrent vis-à-vis de leurs frères, à Jérusalem, avec leurs frères.
Note I Par. 8,32 : Avec leurs frères ; avec ceux qui étaient de leur branche.
33 Or Ner engendra Cis, et Cis engendra Saül. Mais Saül engendra Jonathan, Melchisua, Abinadab et Esbaal.
Note I Par. 8,33 : Voir 1 Rois, 14, 51 ; 1 Paralipomènes, 9, 39.
34 Et le fils de Jonathan fut Méribbaal, et Méribbaal engendra Micha.35 Les fils de Micha furent Phithon, Mélech, Tharaa et Ahaz,36 Et Ahaz engendra Joada, et Joada engendra Alamath, Azmoth et Zamri : or Zamri engendra Mosa ;37 Et Mosa engendra Banaa, dont le fils fut Rapha, de qui est né Elasa, qui engendra Asel.38 Or Asel eut six fils de ces noms : Ezricam, Bocru, Ismaël, Saria, Obdia et Hanan : tous ceux-là furent fils d'Asel.39 Mais les fils d'Esec, son frère : Ulam, le premier-né, Jéhus, le second, et Eliphalet, le troisième.40 Et les fils d'Ulam furent des hommes très vigoureux et tendant l'arc avec une grande force ; ayant beaucoup de fils et de petits-fils, jusqu'à cent cinquante. Tous ceux-là sont les fils de Benjamin.
Note I Par. 8,40 : Il y avait une sorte d’arcs qui étaient tellement forts, solides, que souvent les soldats faisaient assaut de force pour les tendre.

Chapitre 9

 | 
 | 
Chap. : 
Premiers habitants de Jérusalem après le retour de la captivité.
Noms des prêtres et des Lévites qui revinrent au temple.
Généalogie de Saül.
1 Tout Israël fut donc dénombré, et leur nombre total écrit dans le Livre des rois d'Israël et de Juda; et ils furent transportés à Babylone à cause de leur péché.
Note I Par. 9,1-34 : Les premiers habitants de Jérusalem.
2 Or ceux qui habitèrent les premiers dans leurs possessions et dans leurs villes furent Israël, les prêtres, les Lévites et les Nathinéens.
Note I Par. 9,2 : Israël ; les Israélites, le peuple. ― Nathinéens ; c’est-à-dire donnés, consacrés aux plus bas services du temple.
 
3 Il demeura à Jérusalem des enfants de Juda et des enfants de Benjamin, et même des enfants d'Ephraïm et de Manassé :4 Othéi, fils d'Ammiud, fils d'Amri, fils d'Omraï, fils de Bonni, l'un des fils de Pharès, fils de Juda ;5 Et de Siloni : Asaïa, le premier-né, et ses autres fils;6 Mais des fils de Zara : Jéhuel et leurs frères, au nombre de six cent quatre-vingt-dix;7 Et des fils de Benjamin : Salo, fils de Mosollam, fils d'Oduïa, fils d'Asana;8 Et Jobania, fils de Jéroham, et Ela, fils d'Ozi. fils de Mochori; et Mosollam, fils de Saphatias, fils de Rahuel, fils de Jébanias,9 Et leurs frères, selon leurs familles, au nombre de neuf cent cinquante-six. Tous ceux-là furent princes de familles, dans les maisons de leurs pères.
 
10 Mais d'entre les prêtres, il y eut Jédaïa, Joïarib et Jachin ;
Note I Par. 9,10-13 : Premiers prêtres établis à Jérusalem.
11 Azarias aussi, fils d'Helcias, fils de Mosollam, fils de Sadoc, fils de Maraïoth, fils d'Achitob, pontife de la maison de Dieu.12 De plus, Adaïas, fils de Jéroham, fils de Phassur, fils de Melchias; et Maasaï, fils d'Adiel, fils de Jezra, fils de Mosollam, fils de Mosollamith. fils d'Emmer;13 Ainsi que leurs frères, princes dans leurs familles, au nombre de mille sept cent soixante, d'une très grande force pour faire l'ouvrage du ministère dans la maison de Dieu.
 
14 Et d'entre les Lévites, il y eut Séméia, fils d'Hassub. fils d'Ezricam, fils d'Hasébia, l'un des fils de Mérari ;
Note I Par. 9,14-34 : Premiers lévites établis à Jérusalem ; leurs fonctions.
15 Bacbachar aussi, charpentier, Galal, et Mathania, fils de Micha, fils de Zéchri, fils d'Asaph ;16 Et Obdia, fils de Séméias, fils de Galal, fils d'Idithun; et Barachia, fils d'Asa, fils d'Elcana, qui habita dans les villages de Nétophati.
 
17 Quant aux portiers, c'étaient Sellum, Accub, Telmon et Ahimam ; et leur frère Sellum était leur chef.18 Jusqu'à ce temps-là, à la porte du roi, vers l'orient, des fils de Lévi faisaient la garde tour à tour.19 Or Sellum, fils de Coré, fils d'Abiasaph, fils de Coré, avec ses frères et la maison de son père, c'est-à-dire les Corites préposés aux ouvrages du ministère, étaient les gardiens des vestibules du tabernacle ; et leurs familles gardaient tour à tour l'entrée du camp du Seigneur.20 Or Phinéès, fils d'Eléazar, était leur chef devant le Seigneur.21 Et Zacharie, fils de Mosollamia, était portier à la porte du tabernacle de témoignage.22 Tous ceux-là, choisis pour portiers aux différentes portes, étaient au nombre de deux cent douze, enregistrés dans leurs propres villages : David et Samuel, le Voyant, les établirent à cause de leur fidélité,
Note I Par. 9,22 : Le Voyant ; c’est-à-dire le prophète. Voir 1 Rois, 9, 9.
23 Tant eux que leurs fils, pour veiller à leur tour aux portes de la maison du Seigneur et du tabernacle.24 Les portiers étaient vers les quatre vents, c'est-à-dire à l'orient, à l'occident, à l'aquilon et au midi.25 Et leurs frères demeuraient dans leurs bourgades, et ils venaient en leurs sabbats depuis un temps jusqu'à un temps.
Note I Par. 9,25 : En leurs sabbats ; aux sabbats qui leur étaient assignés. ― Depuis un temps, etc., depuis un temps de la semaine jusqu’à l’autre temps, c’est-à-dire depuis le commencement de la semaine jusqu’à la fin.
26 C'est à ces quatre Lévites que fut confié le nombre entier des portiers ; et ils veillaient sur les chambres et sur les trésors de la maison du Seigneur.27 Ils demeuraient même autour du temple du Seigneur, pendant leur garde, afin que, lorsque le temps était venu, ils ouvrissent eux-mêmes les portes le matin.
 
28 A leur classe appartenaient aussi ceux qui étaient chargés des vases servant au culte ; car c'était en certain nombre qu'étaient apportés les vases et qu'ils étaient remportés.29 Parmi eux encore se trouvaient ceux qui, ayant la garde des ustensiles du sanctuaire, prenaient soin de la fleur de farine, du vin, de l'huile, de l'encens et des aromates.30 Mais les fils des prêtres composaient les parfums à oindre avec les aromates.31 Et Mathathias le Lévite, le premier-né de Sellum, le Corite, était préposé pour ce qu'on faisait frire dans la poêle.32 Or c'est parmi les enfants de Caath, leurs frères, que se trouvaient ceux qui étaient chargés des pains de proposition, afin d'en préparer toujours de nouveaux à chaque sabbat.
 
33 Ce sont là les chefs des chantres parmi les familles des Lévites, qui demeuraient dans les chambres du temple, afin que, jour et nuit, sans interruption, ils remplissent leur ministère.34 Les chefs des Lévites, princes dans leurs familles, demeurèrent à Jérusalem.
 
35 Mais c'est à Gabaon que s'établirent Jéhiel, dont le nom de la femme était Maacha ;
Note I Par. 9,35 : Voir 1 Paralipomènes, 8, 29.
Note I Par. 9,35-44 : Généalogie de la famille de Saül.
36 Son fils premier-né, Abdon, elles autres, Sur, Cis, Baal, Ner et Nadab,37 Gédor, Ahio, Zacharie et Macelloth.38 Or Macelloth engendra Samaan ; ceux-là habitèrent vis-à-vis de leurs frères, à Jérusalem, avec leurs frères.
Note I Par. 9,38 : Avec leurs frères ; avec ceux qui étaient de leurs branches.
39 Mais Ner engendra Cis, et Cis engendra Saül, et Saül engendra Jonathan, et Melchisua, et Abinadab, et Esbaal.
Note I Par. 9,39 : Voir 1 Paralipomènes, 8, 33.
40 Et le fils de Jonathan fut Méribbaal ; et Méribbaal engendra Micha.41 Or les fils de Micha furent Phithon, Mélech, Tharaa et Ahaz.42 Et Ahaz engendra Jara, et Jara engendra Alamath, Azmoth et Zamri ; mais Zamri engendra Mosa.43 Pour Mosa, il engendra Banaa, dont le fils Raphaïa engendra Elasa, de qui est né Asel.44 Or Asel eut six fils de ces noms : Ezricam, Bocru, Ismaël, Saria, Obdia, Hanan ; ce sont là les fils d'Asel.

Chapitre 10

 | 
 | 
Chap. : 
Mort de Saül et de ses enfants.
1 Or les Philistins combattaient contre Israël, et les hommes d'Israël s'enfuirent devant les Palestiniens; et ils tombèrent blessés sur la montagne de Gelboé.
Note I Par. 10,1 : Voir 1 Rois, 31, 1. ― Palestiniens. C’est, dans le texte hébreu, le même mot que Philistins.
2 Et lorsque les Philistins se furent approchés, poursuivant Saül et ses fils, ils tuèrent Jonathan, Abinadab et Melchisua, fils de Saül.3 Et le combat s'aggrava contre Saül; et les archers l'atteignirent, et le blessèrent de leurs traits.4 Alors Saül dit à son écuyer : Tire ton glaive et tue-moi, de peur que ces incirconcis ne viennent et ne se moquent de moi. Mais son écuyer, saisi de crainte, ne voulut pas le faire. Saül prit donc son glaive et se jeta dessus.5 Lorsque son écuyer eut vu cela, c'est-à-dire que Saül était mort, il se jeta aussi lui-même sur son glaive, et mourut.6 Saül périt donc et ses trois fils, et toute sa maison tomba à la fois.7 Ce qu'ayant vu les hommes d'Israël qui habitaient dans les plaines, ils s'enfuirent; et Saül et ses fils étant morts, ils abandonnèrent leurs villes, et se dispersèrent çà et là, et les Philistins vinrent et y habitèrent.
 
8 Le second jour, les Philistins, enlevant les dépouilles de ceux qu'on avait taillés en pièces, trouvèrent Saül et ses fils gisant sur la montagne de Gelboé.9 Et, lorsqu'ils l'eurent dépouillé, qu'ils lui eurent coupé la tête et pris ses armes, ils l'envoyèrent dans leur pays, pour qu'il fût porté de côté et d'autre, et qu'il fût montré dans les temples des idoles et aux peuples.10 Mais ses armes, ils les consacrèrent dans le temple de leur dieu, et ils attachèrent sa tête dans le temple de Dagon.
Note I Par. 10,10 : Dans le temple de leur dieu, où l’on adorait aussi la déesse Astarté. Voir 1 Rois, 31, 10. ― Sur Dagon, voir 1 Rois, 5, 2. ― Au lieu de ces détails, l’auteur de 1 Rois, 31, 9-10, en donne d’autres. Les deux récits se complètent mutuellement.
 
11 Lorsque les hommes de Jabès-Galaad eurent appris cela, savoir, tout ce que les Philistins avaient fait à Saül,
Note I Par. 10,11 : Jabès-Galaad. Voir 1 Rois, 31, 11.
1 Paralipomènes 10, 12 : Les habitants de Jabès-Galaad récupèrenet les corps de Saül et de ses fils - Gravure de Gustave Doré
1 Paralipomènes 10, 12 : Les habitants de Jabès-Galaad récupèrenet les corps de Saül et de ses fils - Gravure de Gustave Doré
12 Tous ceux d'entre eux qui étaient forts se levèrent, prirent les cadavres de Saül et de ses fils, et les apportèrent à Jabès ; et ils ensevelirent leurs os sous le chêne qui était à Jabès, et ils jeûnèrent durant sept jours.
 
13 Saül mourut donc à cause de ses iniquités, parce qu'il avait violé le commandement que le Seigneur lui avait prescrit, et qu'il ne l'avait point gardé, mais que. de plus, il avait consulté la pythonisse.
Note I Par. 10,13 : Voir Exode, 17, 14 ; 1 Rois, 15, 3 ; 28, 8.
14 Et il n'avait point espéré dans le Seigneur : c'est pourquoi Dieu le tua, et transféra son royaume à David, fils d'Isaï.

Chapitre 11

 | 
 | 
Chap. : 
David sacré roi d’Israël.
Siège de Jérusalem.
Joab général des armées de David.
Noms des plus vaillants hommes qui étaient avec David.
1 Tout Israël s'assembla donc près de David à Hébron, disant : Nous sommes votre os et votre chair.
Note I Par. 11,1 : Voir 2 Rois, 5, 1. ― Hébron. Voir Genèse, 13, 18.
2 Hier même et avant-hier, lorsque Saül régnait encore, vous étiez celui qui menait Israël au combat et le ramenait; car c'est à vous que le Seigneur votre Dieu a dit : C'est toi qui seras le pasteur de mon peuple Israël, et c'est toi qui seras son prince.
Note I Par. 11,2 : Hier et avant-hier ; hébraïsme, pour il y a peu de temps.
3 Tous les anciens d'Israël vinrent donc vers le roi à Hébron; et David fit avec eux alliance devant le Seigneur; et ils l'oignirent roi sur Israël, selon la parole que le Seigneur avait dite par l'entremise de Samuel.
Note I Par. 11,3 : Par l’entremise ; littéralement par la main. Voir 1 Paralipomènes, 6, 15.
 
4 Et David alla, et tout Israël, à Jérusalem, c'est-à-dire Jébus, où se trouvaient les Jébuséens, habitants du pays.
Note I Par. 11,4 : Jérusalem. Sur cette ville, voit la note 15 à la fin du volume.
5 Et ceux qui habitaient dans Jébus dirent à David : Vous n'entrerez pas ici. Mais David prit la citadelle de Sion, qui est la cité de David,6 Et il dit : Quiconque frappera le premier un Jébuséen sera prince et chef de l'armée. Joab, fils de Sarvia, monta donc le premier, et il fut fait prince.7 Or David habita dans la citadelle, et c'est pourquoi elle fut appelée la cité de David.8 Et il bâtit la ville autour, depuis Mello jusqu'à l'enceinte; et Joab répara le reste de la ville.
Note I Par. 11,8 : Mello. Voir 2 Rois, 5, 9.
9 Et David avançait, allant et croissant; et le Seigneur des armées était avec lui.
 
10 Voici les premiers des hommes braves de David qui l'ont aidé à se faire roi sur tout Israël, selon la parole que le Seigneur avait dite à Israël;
Note I Par. 11,10 : Voir 2 Rois, 23, 8.
11 Et voici le nombre des hommes vigoureux de David : Jesbaam, fils d'Hachamoni, le premier entre les trente; c'est lui qui leva sa lance sur trois cents ennemis qu'il blessa en une seule fois.
 
12 Et après lui, Eléazar l'Ahohite, fils de son oncle, était entre les trois puissants.13 C'est lui qui se trouva avec David à Phesdomim, quand les Philistins s'assemblèrent en ce lieu pour le combat : or la campagne de cette contrée était pleine d'orge, et le peuple s'était enfui devant les Philistins.
Note I Par. 11,13 : Phesdomim, dans la vallée du Térébinthe. Voir 1 Rois, 17, 1.
14 Mais eux s'arrêtèrent au milieu du champ, et le défendirent; et, lorsqu'ils eurent frappé les Philistins, Dieu donna une grande victoire à son peuple.
Note I Par. 11,14 : Victoire ; littéralement, salut, délivrance, mot qui, en hébreu, se prend pour une victoire remportée par un secours extraordinaire de Dieu.
 
15 Ainsi trois d'entre les trente princes vinrent au rocher sur lequel était David, à la caverne d'Odollam, quand les Philistins eurent campé dans la vallée de Raphaïm.
Note I Par. 11,15 : Odollam. Voir 1 Rois, 22, 1. ― Raphaïm. Voir 2 Rois, 5, 18.
16 Or David était dans la forteresse, et une garnison de Philistins à Bethléhem.
Note I Par. 11,16 : Voir 2 Rois, 23, 14. ― La forteresse ; la caserne mentionnée au verset précédent. ― Bethléhem. Voir Ruth, note 1.1.
17 David donc forma un souhait et dit : Ô si quelqu'un me donnait de l'eau de la citerne de Béthléhem, qui est à la porte!
Note I Par. 11,17 : De la citerne de Bethléhem. « Il est probable que cette citerne est celle qui devait se trouver à la porte orientale de la ville et qui est aujourd’hui entre la ville et l’église de la Nativité, au lieu où la colline penche vers le sud. L’eau en est très bonne. » (MISLIN.)
18 Ainsi ces trois hommes passèrent par le milieu du camp des Philistins, puisèrent de l'eau à la citerne de Béthléhem, laquelle était à la porte, et l'apportèrent à David, afin qu'il bût ; mais il ne voulut pas, et il l'offrit volontiers au Seigneur,19 Disant : Loin de moi que je fasse cela en la présence de Dieu, et que je boive le sang de ces hommes ! parce que c'est au péril de leurs âmes qu'ils ont apporté cette eau. Et, pour ce motif, il ne voulut point boire. Voilà ce que firent ces trois hommes très vigoureux.
 
20 Abisaï aussi, frère de Joab, était lui-même le premier des trois : c'est lui qui leva sa lance contre trois cents ennemis qu'il blessa, et lui qui était le plus renommé entre les trois,
Note I Par. 11,20 : Des trois, qui formaient une autre classe de braves dans l’armée de David.
21 Illustre entre ces trois seconds, et chef : cependant il n'atteignait pas les trois premiers.
 
22 Banaïas de Cabséel, fils de Joïada, était un homme très vigoureux, qui avait fait beaucoup d'exploits : c'est lui qui tua les deux Ariel de Moab: et lui qui descendit et tua le lion au milieu de la citerne au temps de la neige.
Note I Par. 11,22 : Ariel, en hébreu, veut dire lion de Dieu ; la Vulgate l’a rendu par lions, voir 2 Rois, 23, 20, qui, selon les uns, désigne de vrais lions, et selon les autres, des guerriers.
23 C'est lui aussi qui tua l'Egyptien dont la stature était de cinq coudées, et qui avait une lance comme une ensouple de tisserands ; il descendit donc vers lui avec sa verge, et il lui arracha la lance qu'il tenait en sa main, et il le tua de sa lance.24 Voilà ce que fit Banaïas, fils de Joïada, qui était très renommé entre les trois guerriers vigoureux,25 Et le premier entre les trente : cependant il n'atteignait pas les trois premiers. Or David le mit près de son oreille.
Note I Par. 11,25 : Le mit, etc. ; l’admit dans son conseil secret.
 
26 Mais les hommes les plus vaillants dans l'armée étaient Asaël, frère de Joab, et Elchanan, fils de son oncle paternel de Béthléhem,27 Sammoth, l'Arorite, et Hellès, le Phalonite,28 Ira, le Thécuite, fils d'Accès ; Abiézer d'Anathoth,29 Sobbochaï, l'Husathite, Haï, l'Ahohite,30 Maharaï, le Nétophathite, Héled, fils de Baana, le Nétophathite,31 Ethaï, fils de Ribaï, de Gabaath, des fils de Benjamin; Banaïa, le Pharatonite,32 Huraï, du torrent de Gaas, Abiel, l'Arbathite, Azmoth, le Bauramite, Éliaba, le Salabonite.33 Les fils d'Assem, le Gézonite, étaient Jonathan, fils de Sagé, l'Ararite,34 Ahiam, fils de Sachar, l'Ararite,35 Eliphal, fils d'Ur;36 Hépher, le Méchérathite, Ahia, le Phélonite,37 Hesro, du Carmel, Naaraï, fils d'Asbaï,38 Joël, frère de Nathan, Mibahar, fils d'Agaraï ;39 Sélec, l'Ammonite, Naaraï, le Bérothite, écuyer de Joab, fils de Sarvia ;40 Ira, le Jéthréen, Gareb, le Jéthréen,41 Urie, l'Héthéen, Zabad, fils d'Oholi,42 Adina, fils de Siza, le Rubénite, prince des Rubénites, et trente avec lui ;43 Hanam, fils de Maacha, et Josaphat, le Mathanite,44 Ozia, l'Astharothite, Samma et Jéhiel, les fils d'Hotham, le Arorite,
Note I Par. 11,44 : L’Arorite, d’Aroër de Juda. Voir 1 Rois, 30, 28.
45 Jédihel, fils de Samri, et Joha, son frère, le Thosaïte ;46 Éliel, le Mahumite, et Jéribaï, et Josaïa, le fils d'Elnaëm, et Jethma, le Moabite, Eliel, et Obed, et Jasiel de Masobia.

Chapitre 12

 | 
 | 
Chap. : 
Dénombrement de ceux qui se joignirent à David pendant la persécution de Saül, et de ceux qui vinrent lui déférer la royauté à Hébron, après la mort de ce prince.
1 Ceux-ci aussi vinrent vers David à Sicéleg, lorsqu'il fuyait encore Saül, fils de Cis; c'étaient des hommes très forts et d'excellents combattants,
Note I Par. 12,1 : Sicéleg, au sud de la tribu de Juda.
2 Tendant l'arc, et des deux mains jetant les pierres de la fronde et dirigeant les flèches : ils étaient frères de Saül, de la tribu de Benjamin.
Note I Par. 12,2 : Tendant l’arc ; c’est-à-dire qu’ils étaient archers. ― Frères de Saül ; c’est-à-dire parents.
3 Le premier était Ahiézer, ensuite Joas, les fils de Samaa, le Gabaathite, puis Jaziel, et Phallet, les fils d'Azmoth, Baracha et Jéhu, l'Anathothite ;4 De plus Samaïas, le Gabaonite, le plus vaillant parmi les trente, et qui les commandait; Jérémie, Jéhéziel, Johanan, et Jézabad, le Gadérothite ;
Note I Par. 12,4 : Le Gabaonite. Voir 2 Rois, note 3.4. ― Le Gadérothite, voir 1 Paralipomènes, 4, 23.
5 Eluzaï, Jérimuth, Baalia, Samaria et Saphatia, l'Haruphite;6 Elcana, Jésia, Azaréel, Joézer, et Jesbaam de Caréhim ;7 De plus Joéla et Zabadia, les fils de Jéroham, de Gédor.
 
8 Mais d'entre les Gaddites aussi passèrent à David, lorsqu'il était caché dans le désert, des hommes très vigoureux, et excellents combattants, tenant un bouclier et une lance; leur face était comme la face d'un lion, et ils étaient agiles comme des chevreuils sur les montagnes.9 Ezer était le premier, Obdias, le second, Eliab, le troisième,10 Masmana, le quatrième, Jérémie, le cinquième,11 Ethi, le sixième, Eliel, le septième,12 Johanan, le huitième, Elzébad, le neuvième,13 Jérémie, le dixième, Machbanaï, le onzième.14 Ceux-là, fils de Gad, étaient princes de l'armée : le moindre commandait cent soldats; et le plus grand, mille.
Note I Par. 12,14 et suivants : Fils c’est-à-dire descendants.
15 Ce sont eux qui passèrent le Jourdain au premier mois, quand il a accoutumé de déborder sur ses rives, et qui mirent en fuite tous ceux qui demeuraient dans les vallées, vers le côté oriental et occidental.
Note I Par. 12,15 : Le premier mois commençait à la nouvelle lune de mars.
 
16 Il y en eut aussi qui vinrent même de Benjamin et de Juda dans la forteresse, dans laquelle se trouvait David.17 Et David sortit au-devant d'eux, et dit : Si c'est pacifiquement que vous êtes venus vers moi, afin de me secourir, que mon cœur s'unisse à vous; mais si vous me tendez un piège dans l'intérêt de mes ennemis, quoique je n'aie point d'iniquité en mes mains, que le Dieu de nos pères voie et juge.18 Alors un esprit remplit Amasaï, le premier entre les trente, et il répondit: Nous sommes à vous, ô David, et avec vous, ô fils d'Isaï. Paix, paix à vous, et paix à vos partisans! car votre Dieu vous aide. David les reçut donc et les établit chefs des troupes.
Note I Par. 12,18 : Un esprit ; une heureuse inspiration. ― Remplit ; littéralement revêtit.
 
19 Il y en eut aussi de Manassé qui passèrent à David, quand il venait avec les Philistins contre Saül pour se battre ; mais il ne combattit pas avec eux, parce qu'un conseil ayant été tenu, les princes des Philistins le renvoyèrent, disant : Au péril de notre tête, il retournera vers son maître, Saül.
Note I Par. 12,19 : Voir 1 Rois, 29, 4.
20 Quand donc il revint à Sicéleg, passèrent à lui de Manassé, Ednas, Jozabad, Jédihel, Michaël, Ednas, Jozabad, Eliu et Salathi, chefs de mille soldats en Manassé.21 Ce sont eux qui donnèrent du secours à David contre les voleurs; car ils étaient tous des hommes très braves ; et ils furent faits princes dans l'armée.
Note I Par. 12,21 : Les voleurs, les Amalécites qui attaquèrent et pillèrent Sicéleg pendant que David accompagnait Achis, roi de Geth. Voir 1 Rois, 30, 1-10.
 
22 Enfin il venait tous les jours des troupes vers David, pour le secourir, jusque-là que leur grand nombre devint comme une armée de Dieu.
Note I Par. 12,22 : Armée de Dieu; hébraïsme, pour l’armée la plus puissante.
 
23 Voici aussi le nombre des princes de l'armée qui vinrent vers David lorsqu'il était à Hébron, pour lui transférer le royaume de Saül, selon la parole du Seigneur:
 
24 Les fils de Juda, portant le bouclier et la lance, six mille huit cents, prêts au combat.25 D'entre les fils de Siméon, très braves pour combattre, sept mille cent.26 D'entre les fils de Lévi, quatre mille six cents.27 De plus, Joïada, prince de la race d'Aaron, et avec lui trois mille sept cents hommes.28 Sadoc aussi, jeune homme d'un excellent naturel, et la maison de son père, vingt-deux princes.29 Mais d'entre les fils de Benjamin, frères de Saül, trois mille hommes; car une grande partie d'entre eux suivait encore la maison de Saül.
Note I Par. 12,29 : Frères ; c’est-à-dire parents. Comparer au verset 2.
30 Et d'entre les fils d'Ephraïm, vingt mille huit cents, d'une très grande force, hommes renommés dans leur parenté.31 Et de la demi-tribu de Manassé, dix-huit mille vinrent, chacun selon son nom, pour établir David roi.
Note I Par. 12,31 : Chacun selon son nom ; chacun ayant été désigné nominativement.
32 Comme aussi il vint d'entre les fils d'Issachar des hommes instruits, qui connaissaient tous les temps, afin d'ordonner ce que devait faire Israël : les principaux étaient au nombre de deux cents, et tout le reste de leur tribu suivait leur conseil.33 Mais ceux de Zabulon qui sortaient pour le combat, et qui se tenaient dans la bataille munis d'armes guerrières, vinrent au nombre de cinquante mille au secours de David, sans duplicité de cœur.34 Et de Nephthali, mille princes, et avec eux des hommes armés d'une lance et d'un bouclier, au nombre de trente-sept mille.35 De Dan aussi, préparés au combat, vingt-huit mille six cents ;36 Et d'Aser, sortant pour le combat, et en bataille provoquant l'ennemi, quarante mille.37 Mais au-delà du Jourdain, des fils de Ruben et de Gad, et de la demi-tribu de Manassé, munis d'armes guerrières, cent vingt mille.
 
38 Tous ces hommes de guerre, disposés à combattre, vinrent avec un cœur parfait à Hébron, pour établir David roi sur tout Israël; et de plus tout le reste d'Israël avait un même cœur pour que David fût fait roi.39 Et ils furent là près de David durant trois jours, mangeant et buvant ; car leurs frères avaient tout préparé ;40 Mais de plus, ceux qui étaient proche d'eux, jusqu'à Issachar, à Zabulon et à Nephthali, apportaient des pains sur les ânes, les chameaux, les mulets et les bœufs, pour qu'ils s'en nourrissent; de la farine, des figues, des raisins secs, du vin, de l'huile, des bœufs et des béliers en toute abondance ; car c'était une joie en Israël.
Note I Par. 12,40 : Pains ; hébraïsme, pour aliments, nourriture en général.

Chapitre 13

 | 
 | 
Chap. : 
L’arche est amenée de Cariathiarim.
Oza est frappé de mort.
L’arche est déposée dans la maison d’Obédédom.
1 Or David tint conseil avec les tribuns, les centurions et tous les princes,
Note I Par. 13,1 : Les tribuns, les centurions, etc. L’hébreu porte : Avec les chefs de mille et de cent hommes, c’est-à-dire avec tous les chefs.
2 Et il dit à toute l'assemblée d'Israël : Si elles vous plaisent, et si c'est du Seigneur, notre Dieu, qu'elles viennent, les paroles que je vais dire, envoyons à nos autres frères dans toutes les contrées d'Israël, et aux prêtres et aux Lévites qui habitent dans les faubourgs des villes, afin qu'ils s'assemblent près de nous,3 Et que nous ramenions l'arche de notre Dieu chez nous ; car nous ne nous en sommes pas occupés aux jours de Saül.4 Et toute la multitude répondit, qu'il en fût ainsi; car ce discours avait plu à tout le peuple.5 David rassembla donc tout Israël, depuis Sihor d'Egypte jusqu'à l'entrée d'Emath, afin que l'on ramenât l'arche de Dieu de Cariathiarim.
Note I Par. 13,5 : Voir 2 Rois, 6, 2. ― Sihor d’Egypte, le ruisseau d’Egypte, l’ouadi el-Arisch. ― Cariathiarim, dans les montagnes, au nord-ouest de Jérusalem, sur la route qui conduit de cette ville à Jaffa.
 
6 Et David monta, et tout homme d'Israël, vers la colline de Cariathiarim, qui est en Juda; pour en apporter l'arche du Seigneur Dieu, assis sur les chérubins, où son nom a été invoqué.7 On mit donc l'arche de Dieu sur un char neuf, en la retirant de la maison d'Abinadab : et Oza et son frère conduisaient le char.8 Or David et tout Israël jouaient devant Dieu de toute leur force, au milieu des cantiques , des harpes, des psaltérions, des tambours, des cymbales et des trompettes.
Note I Par. 13,8 : Psaltérions, espèces de harpe.
 
9 Mais, lorsqu'on fut parvenu à l'aire de Chidon, Oza tendit sa main pour soutenir l'arche ; car un bœuf bondissant l'avait fait un peu pencher.
Note I Par. 13,9 : Un bœuf, etc. Dans le passage parallèle, voir 2 Rois, 6, 6, la Vulgate porte comme l’hébreu, dans les deux endroits : Les bœufs regimbaient.
10 C'est pourquoi le Seigneur fut irrité contre Oza, et le frappa, parce qu'il avait touché l'arche : et il mourut là devant le Seigneur.11 Et David fut contristé de ce que le Seigneur avait divisé Oza ; et il appela ce lieu : Division d'Oza, comme il a été appelé jusqu'au présent jour.
Note I Par. 13,11 : Dans l’Ecriture, diviser quelqu’un veut dire souvent séparer son corps de son âme, lui ôter la vie.
12 Et il craignit le Seigneur en ce moment-là, disant : Comment pourrai-je introduire chez moi l'arche de Dieu?13 Et pour ce motif, il ne la conduisit point chez lui, c'est-à-dire dans la cité de David : mais il la fit conduire en la maison d'Obédédom, le Géthéen.14 L'arche de Dieu demeura ainsi dans la maison d'Obédédom pendant trois mois, et le Seigneur bénit sa maison et tout ce qu'il avait.

Chapitre 14

 | 
 | 
Chap. : 
Message d’Hiram à David.
Femmes et enfants de David.
Ses victoires contre les Philistins.
1 Hiram, roi de Tyr, envoya aussi des messagers à David, et des bois de cèdre, et des maçons, et des charpentiers, pour lui bâtir une maison.
Note I Par. 14,1 : Voir 2 Rois, 5, 11. ― Des maçons, etc. ; littéralement des ouvriers de murailles et de bois.
2 Et David reconnut que le Seigneur l'avait confirmé roi sur Israël, et qu'il avait élevé son royaume sur son peuple Israël.
 
3 Il prit encore d'autres femmes à Jérusalem, et il engendra des fils et des filles.
Note I Par. 14,3 : Voir 2 Rois, 5, 13.
4 Or voici les noms de ceux qui lui naquirent à Jérusalem : Samua et Sobad, Nathan et Salomon,5 Jébahar, Elisua, et Eliphalet,6 Noga aussi, et Napheg et Japhia,7 Elisama, Baaliada et Eliphalet.
 
8 Or les Philistins, apprenant que David avait été oint comme roi sur tout Israël, montèrent tous pour le chercher : ce qu'ayant appris David, il sortit au-devant d'eux.
Note I Par. 14,8 : Voir 2 Rois, 5, 17.
9 Cependant les Philistins, venant, se répandirent dans la vallée de Raphaïm.
Note I Par. 14,9 : Raphaïm. Voir 2 Rois, 5, 18.
10 Alors David consulta le Seigneur, disant : Monterai-je contre les Philistins, et les livrerez-vous en ma main ? Et le Seigneur lui répondit : Monte, et je les livrerai en ta main.11 Lors donc que ceux-ci eurent monté à Baalpharasim, David les battit là, et dit : Le Seigneur a dispersé mes ennemis par ma main, comme les eaux se dispersent : et c'est pourquoi ce lieu fut appelé Baalpharasim.
Note I Par. 14,11 : Baalpharasim. Voir 2 Rois, 5, 20.
12 Et les Philistins laissèrent là leurs dieux, et David commanda qu'ils fussent brûlés.
Note I Par. 14,12 : Leurs dieux, des idoles de bois sculpté. Voir 2 Rois, 5, 21.
 
13 Les Philistins firent encore une autre fois irruption, et se répandirent dans la vallée.14 Et David consulta Dieu de nouveau; et Dieu lui dit : Ne monte pas après eux, mais éloigne-toi d'eux; et tu viendras contre eux, vis-à-vis des poiriers.15 Et lorsque tu entendras le bruit de quelqu'un qui marche au haut des poiriers, alors tu sortiras pour la bataille; car Dieu sortira devant toi pour battre le camp des Philistins.16 David fit donc comme Dieu lui avait ordonné ; et il battit le camp des Philistins, depuis Gabaon jusqu'à Gazer.
Note I Par. 14,16 : Gabaon. Voir 3 Rois, note 3.4. ― Gazer. Voir 3 Rois, note 9.16.
 
17 Ainsi le nom de David se répandit dans toutes les contrées, et le Seigneur inspira la terreur de ce prince à toutes les nations.

Chapitre 15

 | 
 | 
Chap. : 
Transport de l’arche de la maison d’Obédédom.
Michol se moque de David.
1 Il se construisit aussi des maisons dans la cité de David, et il bâtit un lieu pour l'arche de Dieu, et il lui dressa un tabernacle.
 
2 Et il dit : Il n'est pas permis que l'arche de Dieu soit portée par d'autres que par les Lévites que le Seigneur a choisis pour la porter et pour le servir à jamais.3 Et il assembla tout Israël à Jérusalem, afin que l'arche de Dieu fût portée en son lieu qu'il lui avait préparé.4 Il assembla aussi les fils d'Aaron et les Lévites.
Note I Par. 15,4 : Il assembla, sous-entendu dans la Vulgate, est exprimé dans l’hébreu.
5 D'entre les fils de Caath, ce fut Uriel, le prince, et ses frères, au nombre de cent vingt.6 D'entre les fils de Mérari, Asaïa, le prince, et ses frères, au nombre de deux cent vingt.7 D'entre les fils de Gersom, Joël, le prince, et ses frères, au nombre de cent trente.8 D'entre les fils d'Elisaphan, Séméias, le prince, et ses frères, au nombre de deux cents.9 D'entre les fils d'Hébron, Eliel, le prince, et ses frères, au nombre de quatre-vingts.10 D'entre les fils d'Oziel, Aminadab, le prince, et ses frères, au nombre de cent douze.
 
11 David appela donc Sadoc et Abiathar, prêtres, et les Lévites Uriel, Asaïa, Joël, Séméias, Eliel et Aminadab,12 Et il leur dit : Vous qui êtes les princes des familles de Lévi, sanctifiez-vous avec vos frères, et apportez l'arche du Seigneur Dieu d'Israël au lieu qui lui a été préparé ;
Note I Par. 15,12 : Sanctifiez-vous ; c’est-à-dire purifiez-vous de vos impuretés légales que vous pourriez avoir contractées.
13 De peur que, comme la première fois, le Seigneur nous frappa, parce que vous n'étiez pas présents, il n'arrive aussi maintenant de même, si nous faisons quelque chose qui n'est point permis.
Note I Par. 15,13 : Voir 1 Paralipomènes, 13, 10. ― La première fois ; au premier transport. Voir 1 Paralipomènes, 13, verset 7 et suivants.
 
14 Les prêtres se sanctifièrent donc, et les Lévites, afin de porter l'arche du Seigneur Dieu d'Israël.15 Et les fils de Lévi portèrent l'arche de Dieu, comme l'avait ordonné Moïse, d'après la parole du Seigneur, sur leurs épaules, avec les leviers.
Note I Par. 15,15 : Voir Nombres, 4, 15.
 
16 Et David dit aux princes des Lévites d'établir d'entre leurs frères les chantres avec des instruments de musique ; savoir, des nables, des lyres et des cymbales, afin que retentît bien haut un bruit de joie.
Note I Par. 15,16 : Des nables, en hébreu nébel, instrument à cordes, comme la lyre.
17 Ils établirent donc les Lévites, Héman, fils de Joël; et, d'entre ses frères, Asaph, fils de Barachias; mais, d'entre les fils de Mérari et d'entre leurs frères, Ethan, fils de Casaïa,18 Et avec eux leurs frères; et au second rang, Zacharie, Ben, Jaziel, Sémiramoth, Jahiel, Ani, Eliab, Banaïas, Maasias, Mathathias, Eliphalu, Macénias, Obédédom et Jéhiel, portiers.19 Or les chantres, Héman, Asaph et Ethan, jouaient des cymbales d'airain.20 Mais Zacharie, Oziel, Sémiramoth, Jahiel, Ani, Eliab, Maasias et Banaïas, chantaient sur des nables les choses mystérieuses;
Note I Par. 15,20 : Les choses mystérieuses. Plusieurs interprètes traduisent l’orignal : avec des voix de soprano.
21 Et Mathathias, Eliphalu, Macénias, Obédédom, Jéhiel et Ozaziu, chantaient sur des harpes, pour l'octave, un chant de victoire.
Note I Par. 15,21 : Pour l’octave, ou dans, pendant l’octave ; selon beaucoup d’interprètes, à huit cordes ; selon quelques-uns, pour la huitième bande des musiciens. L’hébreu est aussi diversement rendu.
22 Quant à Chonénias, prince des Lévites, il présidait à la prophétie, pour commencer le premier la symphonie; car il était très habile.
Note I Par. 15,22 : A la prophétie ; c’est-à-dire, probablement, au chant de la prophétie. Comme le mot hébreu rendu dans la Vulgate par prophétie signifie aussi élévation, transport, les uns ont traduit par à l’élévation de la voix, au chant, à la musique, et les autres par au transport de l’arche, ou à tout ce qui devait être transporté.
23 Barachias et Elcana étaient portiers de l'arche.24 Sébénias, Josaphat, Nathanaël, Amasaï, Zacharie, Banaïas et Eliézer, prêtres, sonnaient des trompettes devant l'arche de Dieu : Obédédom aussi et Jéhias étaient portiers de l'arche.
 
25 Ainsi David et tous les anciens d'Israël, et les tribuns, allèrent pour transporter l'arche de l'alliance du Seigneur, de la maison d'Obédédom à Jérusalem, avec allégresse.
Note I Par. 15,25 : Voir 2 Rois, 6, 12.
26 Et, comme Dieu avait aidé les Lévites qui portaient l'arche de l'alliance du Seigneur, on immola sept taureaux et sept béliers.27 Or David était revêtu d'une robe de fin lin, ainsi que tous les Lévites qui portaient l'arche, et les chantres, et Chonénias, le prince de la prophétie au milieu des chantres; mais David avait de plus un éphod de lin.
Note I Par. 15,27 : Le prince de la prophétie, ou qui présidait au chant de la prophétie. Voir le verset 22. ― Un éphod. Voir Exode, note 25.7.
28 Et tout Israël conduisait l'arche d'alliance du Seigneur, avec des cris de joie, faisant retentir le son d'un clairon, et des trompettes, ainsi que des cymbales, des nables et des harpes.29 Et, lorsque l'arche de l'alliance du Seigneur fut arrivée jusqu'à la cité de David, Michol, fille de Saül, regardant par la fenêtre, vit le roi David dansant et jouant, et elle le méprisa en son cœur.

Chapitre 16

 | 
 | 
Chap. : 
L’arche est mise dans le tabernacle de Sion.
Cantique qui fut chanté dans cette cérémonie.
Lévites établis pour chanter devant le Seigneur.
1 On apporta donc l'arche de Dieu, et on la plaça au milieu du tabernacle que David lui avait dressé; et l'on offrit des holocaustes et des sacrifices pacifiques devant Dieu.
Note I Par. 16,1 : Voir 2 Rois, 6, 17.
2 Et lorsque David eut achevé d'offrir les holocaustes et les sacrifices pacifiques, il bénit le peuple au nom du Seigneur.3 Et il distribua à chacun en particulier, depuis l'homme jusqu'à la femme, une miche de pain, un morceau de viande de bubale rôtie, et de fleur de farine frite dans l'huile.
Note I Par. 16,3 : Bubale, espèce d’antilope. Le mot hébreu traduit par bubale désigne probablement un morceau de viande rôtie, du bœuf sans doute.
 
4 Et il établit devant l'arche du Seigneur des Lévites qui devaient le servir, rappeler le souvenir de ses œuvres, glorifier et louer le Seigneur Dieu d'Israël :5 Asaph, le premier, et son second, Zacharie; ensuite Jahiel, Sémiramoth, Jéhiel, Mathathias, Eliab, Banaïas et Obédédom; Jéhiel, pour les instruments de psaltérions et pour les lyres, et Asaph, pour jouer des cymbales.6 Or Banaïas et Jaziel, prêtres, devaient sonner continuellement de la trompette devant l'arche de l'alliance du Seigneur.
 
7 En ce jour-là, David fit Asaph premier chantre, pour chanter ainsi que ses frères les louanges du Seigneur.
 
8 Glorifiez le Seigneur, et invoquez son nom : faites connaître ses œuvres parmi les peuples.
Note I Par. 16,8 : Voir Psaumes, 104, 1 ; Isaïe, 12, 4. ― Ses œuvres ; ainsi porte l’hébreu ; Vulgate, ses inventions.
9 Chantez-le et jouez du psaltérion en son honneur; et racontez toutes ses merveilles.
 
10 Louez son saint nom : qu'il se réjouisse, le cœur de ceux qui cherchent le Seigneur.11 Cherchez le Seigneur et sa force : cherchez sa face sans cesse.
 
12 Souvenez-vous de ses merveilles qu'il a faites, de ses prodiges, et des jugements de sa bouche.13 Postérité d'Israël, son serviteur, enfants de Jacob, son élu.
 
14 Il est le Seigneur notre Dieu : ses jugements sont sur toute la terre.15 Souvenez-vous à jamais de son alliance, et de la parole qu'il a prescrite pour mille générations,
 
16 Qu'il a conclue avec Abraham, et de son serment à Isaac;17 Et il a fait de ce serment un précepte pour Jacob, et une alliance éternelle avec Israël,18 Disant : Je te donnerai la terre de Chanaan pour corde de votre héritage,
Note I Par. 16,18 : Nous avons déjà remarqué qu’en Egypte on se servait de cordes pour mesurer les longueurs considérables.
 
19 Lorsqu'ils étaient en petit nombre, faibles et étrangers dans cette terre.20 Et ils passèrent de nation en nation, et d'un royaume à un autre peuple.
 
21 Il ne permit pas que quelqu'un les outrageât; et il punit même des rois à cause d'eux.22 Ne touchez point à mes oints, et ne maltraitez pas mes prophètes.
Note I Par. 16,22 : Voir Psaumes, 104, 15.
 
23 Chantez le Seigneur, habitants de toute la terre : annoncez de jour en jour son salut.
Note I Par. 16,23 : Voir Psaumes, 95, 1.
24 Racontez parmi les nations sa gloire, et parmi tous les peuples ses merveilles.
 
25 Parce que le Seigneur est grand, digne de louanges infinies, et plus terrible que tous les dieux.26 Car tous les dieux des peuples sont des idoles; mais le Seigneur a fait les deux.
 
27 La gloire et la majesté sont devant lui : la force et la joie, dans le lieu qu'il habite.
 
28 Familles des peuples, apportez au Seigneur; apportez au Seigneur la gloire et la puissance.29 Donnez au Seigneur la gloire due à son nom : apportez un sacrifice, et venez en sa présence, et adorez le Seigneur dans une sainte parure.
Note I Par. 16,29 : La gloire due à son nom; dans l’hébreu, la gloire de son nom. ― Dans une sainte parure ; hébraïsme, dans une parure de sainteté, seul sens admissible.
 
30 Que toute la terre tremble devant sa face ; car c'est lui qui a fondé l'univers inébranlable.
 
31 Que les cieux se réjouissent; que la terre tressaille de joie, et qu'on dise parmi les nations : Le Seigneur règne.32 Que la mer mugisse et toute sa plénitude ; que les champs tressaillent de joie, et tout ce qui est en eux.
 
33 Alors les arbres de la forêt chanteront des louanges devant le Seigneur, parce qu'il est venu pour juger la terre.
 
34 Glorifiez le Seigneur, parce qu'il est bon, parce que sa miséricorde est éternelle ;
 
35 Et dites : Sauvez-nous, Dieu, noire Sauveur; rassemblez-nous, et délivrez-nous des nations, afin que nous glorifiions votre saint nom, et que nous tressaillions de joie au milieu de vos cantiques.
 
36 Béni le Seigneur Dieu d'Israël, de siècle en siècle! et que tout le peuple dise : Amen, et un hymne au Seigneur.
 
37 C'est pourquoi David laissa là, devant l'arche du Seigneur, Asaph et ses frères, afin qu'ils servissent continuellement en la présence de l'arche, tous les jours, chacun à leur tour.38 Mais Obédédom et ses frères étaient au nombre de soixante-huit; et Obédédom, fils d'Idithun, et Hosa, ils les établit portiers.39 Il établit en outre Sadoc comme prêtre, et ses frères comme prêtres devant le tabernacle du Seigneur, sur le lieu élevé qui était à Gabaon,
Note I Par. 16,39 : A Gabaon. Voir 3 Rois, note 3.4.
40 Afin d'offrir des holocaustes au Seigneur sur l'autel de l'holocauste, continuellement, le matin et le soir, selon tout ce qui est écrit dans la loi que le Seigneur a prescrite à Israël.41 Après Sadoc étaient Héman et Idithun, et les autres, désignés chacun par son nom, pour glorifier le Seigneur, disant : Sa miséricorde est éternelle.42 Héman et Idithun jouaient aussi de la trompette et touchaient les cymbales, et tous les instruments de musique, pour chanter Dieu; mais les fils d'idithun, David les établit portiers.
 
43 Ensuite tout le peuple s'en retourna en sa maison, ainsi que David, pour bénir aussi sa maison.
Note I Par. 16,43 : Pour bénir aussi, etc. David avait déjà béni le peuple. Voir 2 Rois, 6, 18.

Chapitre 17

 | 
 | 
Chap. : 
David conçoit le dessein de bâtir un temple au Seigneur.
Nathan lui déclare que cet honneur est réservé à son fils.
Prière de David à cette occasion.
1 Or, lorsque David habitait en sa maison, il dit au prophète Nathan : Voilà que, moi, j'habite dans une maison de cèdre, et l'arche de l'alliance du Seigneur est sous des peaux.
Note I Par. 17,1 : Sous des peaux.Voir 2 Rois, 7, 2.
2 Et Nathan dit à David : Tout ce qui est en votre cœur, faites-le ; car Dieu est avec vous.
 
3 Mais, en cette nuit-là, la parole de Dieu se fit entendre à Nathan, disant :4 Va, et dis à David, mon serviteur : Voici ce que dit le Seigneur : Ce n'est pas toi qui me bâtiras une maison pour l'habiter.5 Car je n'ai point demeuré dans une maison depuis le temps que j'ai retiré Israël de l'Egypte jusqu'à ce jour-ci; mais j'ai été toujours changeant les lieux du tabernacle, et dans une tente,6 Demeurant avec tout Israël. Ai-je jamais parlé même à l'un des juges d'Israël, à qui j'avais ordonné de conduire mon peuple, et lui ai-je dit : Pourquoi ne m'avez-vous point bâti une maison de cèdre ?
Note I Par. 17,6 : Une maison de cèdre. Le bois de cèdre devait être employé pour la construction du temple.
7 Maintenant donc tu parleras ainsi à mon serviteur David : Voici ce que dit le Seigneur des armées : C'est moi qui t'ai pris, lorsqu'au milieu des pâturages tu paissais ton troupeau, pour que tu fusses le chef de mon peuple Israël ;8 Et j'ai été avec toi partout où tu es allé, et j'ai tué tous tes ennemis devant toi, et je t'ai fait un nom, comme celui d'un des grands qui sont célèbres sur la terre.9 Et j'ai donné un lieu à mon peuple Israël : il y sera planté, et il y habitera, et il ne sera plus agité ; et des fils d'iniquité ne l'accableront pas comme auparavant,
Note I Par. 17,9 : Il y sera planté. Pour l’explication de ces mots et de plusieurs autres qui pourraient embarrasser dans les versets suivants, voir 2 Rois, 8, verset 10 et suivants.
10 Depuis les jours que j'ai donné des juges à mon peuple Israël, et que j'ai humilié tous tes ennemis. Je t'annonce donc que le Seigneur doit te bâtir une maison.11 Et lorsque tu auras rempli tes jours pour aller vers tes pères, je susciterai après toi un prince de ta race, qui sera de tes propres fils, et j'affermirai son règne.12 C'est lui qui me bâtira une maison, et j'affermirai son trône à jamais.13 Moi, je serai son père, et lui sera mon fils, et je ne retirerai point ma miséricorde de lui, comme je l'ai retirée de celui qui a été avant toi.14 Et je l'établirai dans ma maison et dans mon royaume jusqu'à jamais, et son trône sera très ferme à perpétuité.
 
15 C'est selon toutes ces paroles et selon toute cette vision, que Nathan parla à David.
 
16 Et lorsque le roi David fut venu, et qu'il se fut assis devant le Seigneur, il dit : Qui suis-je, moi, Seigneur mon Dieu, et quelle est ma maison, pour me faire de telles grâces ?17 Mais cela même a paru peu en votre présence; et c'est pourquoi vous avez parlé à votre serviteur de sa maison, pour l'avenir aussi, et vous m'avez rendu plus considéré que tous les autres hommes, Seigneur mon Dieu.18 Que peut ajouter de plus David, lorsque vous avez ainsi glorifié votre serviteur, et que vous l'avez connu?19 Seigneur, c'est à cause de votre serviteur que, selon votre cœur, vous en avez agi d'une manière si magnifique, et que vous avez voulu que toutes ces grandes œuvres fussent connues.20 Seigneur, nul n'est semblable à vous, et il n'y a point d'autre Dieu hors vous, entre tous ceux dont nous avons ouï parler.21 Car quel est l'autre peuple semblable à votre peuple Israël, nation unique sur la terre, vers laquelle Dieu est allé pour la délivrer et s'en faire un peuple, et pour chasser par sa puissance et par des terreurs les nations, devant la face de ce peuple qu'il avait délivré de l'Egypte?22 Et vous avez établi votre peuple Israël pour être votre peuple à jamais ; et vous, Seigneur, vous êtes devenu son Dieu.23 Maintenant donc, Seigneur, que la parole que vous avez dite à votre serviteur, et touchant sa maison, soit confirmée pour toujours, et faites comme vous avez parlé.24 Que votre nom demeure et soit exalté à jamais, et que l'on dise : Le Seigneur des armées est le Dieu d'Israël, et la maison de David son serviteur subsiste toujours devant lui.25 Car c'est vous. Seigneur mon Dieu, qui avez ouvert l'oreille de votre serviteur, pour lui apprendre que vous lui bâtiriez une maison; et c'est pour cela que votre serviteur a trouvé confiance pour prier devant vous.26 Maintenant donc. Seigneur, vous êtes Dieu ; car vous avez promis à votre serviteur ces si grands bienfaits.27 Vous avez commencé à bénir la maison de votre serviteur, afin qu'elle soit toujours devant vous; car vous, Seigneur, la bénissant, elle sera bénie à jamais.

Chapitre 18

 | 
 | 
Chap. : 
Diverses victoires de David.
Thoü, roi d’Hémath, lui envoie son fils pour le féliciter.
Dénombrement des principaux officiers de David.
1 Or il arriva après cela que David battit les Philistins et les humilia, qu'il enleva Geth et ses filles de la main des Philistins,
Note I Par. 18,1 : Voir 2 Rois, 8, 1. ― Ses filles ; c’est-à-dire ses bourgs, etc. Voir 1 Paralipomènes, 7, 28.
 
2 Qu'il battit aussi Moab, et que les Moabites devinrent serviteurs de David, lui offrant des présents.
Note I Par. 18,2 : Serviteurs de David ; c’est-à-dire assujettis à David.
 
3 En ce ce temps, David battit encore Adarézer, roi de Soba, contrée d'Hémath, lorsqu'il alla pour étendre son empire jusqu'au fleuve d'Euphrate.
Note I Par. 18,3 : Soba. Voir 2 Rois, 8, 3. ― Hémath. Voir 2 Rois, 8, 9.
4 David lui prit donc mille quadriges, et sept mille cavaliers, et vingt mille hommes de pied ; il coupa les nerfs des jambes à tous les chevaux des chariots, excepté cent quadriges qu'il réserva pour lui.
Note I Par. 18,4 : Quadriges signifie simplement ici chars de guerre.
5 Or vint encore le Syrien de Damas, pour porter secours à Adarézer, roi de Soba ; mais David lui tua aussi vingt-deux mille hommes.6 Et il mit des soldats dans Damas, pour que la Syrie aussi lui fût assujettie et offrît des présents. Et le Seigneur l'assista dans tous les lieux où il alla.
 
7 David prit aussi les carquois d'or qu'avaient les serviteurs d'Adarézer, et il les porta à Jérusalem ;8 Et, de plus, une grande quantité d'airain de Thébath et de Chun, villes d'Adarézer, avec quoi Salomon fit la mer d'airain, et les colonnes, et les vases d'airain.
Note I Par. 18,8 : Thébath, appelé Beté, voir 2 Rois, 8, 8. ― Chun est nommée ici au lieu de Béroth qu’on lit à 2 Rois, 8, 8.
 
9 Or, lorsque Thoü, roi d'Hémath, eut appris que David avait battu toute l'armée d'Adarézer, roi de Soba,10 Il envoya Adoram, son fils, au roi David, pour lui demander la paix, et lui témoigner sa joie de ce qu'il avait battu et vaincu entièrement Adarézer ; car Thoü était ennemi d'Adarézer.11 Mais quant à tous les vases d'or, d'argent et d'airain, David, le roi, les consacra au Seigneur avec l'argent et l'or qu'il avait pris sur toutes les nations, tant sur l'Iduméen, Moab et les enfants d'Ammon, que sur les Philistins et Amalec.
Note I Par. 18,11 : Amalec, tribu nomade de la péninsule du Sinaï, voisine de l’Idumée.
 
12 De plus, Abisaï, fils de Sarvia, battit Edom dans la vallée des Salines; c'est-à-dire dix-huit mille Iduméens.
Note I Par. 18,12 : Dans la vallée des Salines. Voir 2 Rois, note 8.13.
13 Et il établit en Edom une garnison, pour que l'Idumée fût assujettie à David ; et le Seigneur conserva David dans tous les lieux où il alla.
 
14 David régna donc sur tout Israël, et il rendait des jugements et la justice à tout son peuple.15 Mais Joab, fils de Sarvia, commandait l'armée ; et Josaphat, fils d'Ahilud, tenait les registres.16 Et Sadoc, fils d'Achitob, et Abimélech, fils d'Abiathar, étaient prêtres, et Susa, scribe.17 Mais Banaïas, fils de Joïada, commandait les légions des Céréthiens et des Phélétiens ; mais les fils de David étaient les premiers auprès du roi.
Note I Par. 18,17 : Auprès du roi; littéralement et par hébraïsme, à la main, c’est-à-dire au côté du roi. ― Des Céréthiens et des Phélétiens. Voir 2 Rois, note 8.18.

Chapitre 19

 | 
 | 
Chap. : 
Le roi des Ammonites outrage les messagers de David.
Défaite des Ammonites et des Syriens.
Seconde défaite des Syriens.
1 Or il arriva que Naas, roi des enfants d'Ammon, mourut, et que son fils régna à sa place.
Note I Par. 19,1 : Voir 2 Rois, 10, 1.
2 Et David dit : Je ferai miséricorde à Hanon, fils de Naas, parce que son père m'a rendu service. David envoya donc des messagers pour le consoler de la mort de son père. Lorsque ceux-ci furent arrivés dans le pays des enfants d'Ammon, pour consoler Hanon,3 Les princes des enfants d'Ammon dirent à Hanon : Vous, peut-être, vous pensez que David, pour l'honneur de votre père, a envoyé ces messagers, afin de vous consoler; et vous ne remarquez pas que c'est pour explorer, sonder et scruter votre territoire que sont venus vers vous ses serviteurs.4 Ainsi Hanon rasa la tête et la barbe aux serviteurs de David, coupa leurs tuniques depuis le haut des cuisses jusqu'aux pieds, et les renvoya.5 Lorsque ceux-ci s'en furent allés, et qu'ils eurent mandé cela à David, il envoya à leur rencontre (car ils avaient enduré un grand outrage), et il ordonna qu'ils demeurassent à Jéricho, jusqu'à ce que leur barbe eût crû, et qu'alors ils revinssent.
 
6 Or les enfants d'Ammon, voyant que tant Hanon que le reste du peuple avaient fait injure à David, envoyèrent mille talents d'argent, pour se procurer, de la Mésopotamie, de la Syrie de Maacha, et de Soba, des chariots et des cavaliers.
Note I Par. 19,6 : Le talent d’argent valait environ 4 414 francs 50 centimes (en 1900) ― Maacha. Voir l’Introduction au livre de Josué, fin de la partie B ? Soba. Voir 2 Rois, 8, 3.
7 Ils réunirent donc à eux trente-deux mille chariots, et le roi de Maacha avec son peuple. Lorsqu'ils furent venus vis-à-vis de Médaba, ils campèrent. Les enfants d'Ammon, s'étant aussi assemblés de leurs villes, vinrent au combat.
Note I Par. 19,7 : Médaba, au sud-est d’Hésébon.
8 Ce qu'ayant appris David, il envoya Joab et toute l'armée des hommes vaillants ;9 Et, étant sortis, les enfants d'Ammon rangèrent leur armée en bataille près de la porte de la ville; mais les rois qui étaient venus à leur secours se tinrent séparément dans la campagne.
Note I Par. 19,9 : Près de la porte de la ville de Rabba. Voir 1 Paralipomènes, 20, 1.
 
10 Ainsi Joab, s'apercevant que la guerre se faisait contre lui, et par devant et par derrière, choisit des hommes très braves de tout Israël, et marcha contre les Syriens.11 Mais le reste du peuple, il le mit sous la main d'Abisaï, son frère; et ils marchèrent contre les enfants d'Ammon ;
Note I Par. 19,11 : Il le mit sous la main ; c’est-à-dire sous la conduite. Nous avons déjà remarqué que le verbe hébreu rendu par donner dans la Vulgate signifie proprement : poser, mettre.
12 Et il dit : Si les Syriens me vainquent, tu me seras en aide; mais si les enfants d'Ammon l'emportent sur toi, j'irai à ton secours.13 Fortifie-toi et agissons courageusement pour notre peuple et pour les villes de notre Dieu, et le Seigneur fera ce qui est bon en sa présence.14 Joab marcha donc, et le peuple qui était avec lui, au combat contre les Syriens, et il les mit en fuite.15 Or les enfants d'Ammon, voyant que les Syriens avaient fui, s'enfuirent, eux aussi, devant Abisaï, son frère, et ils entrèrent dans la ville ; et Joab lui-même retourna à Jérusalem.
 
16 Mais les Syriens, voyant qu'ils avaient succombé devant Israël, envoyèrent des messagers, et firent venir les autres Syriens qui étaient au-delà du fleuve : or Sophach, prince de la milice d'Adarézer, était leur chef.17 Lorsque cela eut été annoncé à David, il assembla tout Israël, passa le Jourdain, fondit sur eux et rangea en face son armée en bataille, eux combattant de leur côté.18 Cependant les Syriens s'enfuirent devant Israël, et David tua des Syriens sept mille hommes qui étaient sur les chariots, quarante mille de pied, et Sophach, général de cette armée.19 Or les serviteurs d'Adarézer, voyant qu'ils étaient vaincus par Israël, passèrent à David et lui furent assujettis; et la Syrie ne voulut plus donner secours aux enfants d'Ammon

Chapitre 20

 | 
 | 
Chap. : 
Prise de Rabba.
Rigueurs exercées contre les Ammonites.
Victoires remportées sur les Philistins.
1 Or il arriva qu'après le cours d'une année, au temps que les rois ont coutume d'aller à la guerre, Joab assembla l'armée, l'élite de la milice, et ravagea la terre des enfants d'Ammon ; puis il alla et assiégea Rabba ; mais David demeura à Jérusalem pendant que Joab battit Rabba et la détruisit.
Note I Par. 20,1 : Voir 2 Rois, 10, 7 ; 11, 1. ― La terre des enfants d’Ammon. Voir Deutéronome, note 2.19. ― Rabba ou Rabbath Ammon, capitale des Ammonites, au nord d’Hésébon.
2 Or David enleva la couronne de la tête de Melchom, et il y trouva un talent d'or pesant et des pierreries très précieuses, et il s'en fit un diadème; il enleva aussi une grande quantité de dépouilles de la ville ;
Note I Par. 20,2 : Voir, pour ce verset, 2 Rois, 12, 30. ― Melchom. Le texte original porte : leur roi, comme 2 Rois, 12, 30, d’après l’orthographe et la vocalisation des Massorètes, mais dans les deux passages, on peut lire, comme l’a fait ici saint Jérôme, Melchom, dieu des Ammonites, et l’on s’explique alors plus facilement qu’une idole put porter une couronne du poids d’un talent, c’est-à-dire d’une quarantaine de kilogrammes. David tira de quoi faire pour lui un diadème.
3 Mais le peuple, qui y était, il l'en retira, et fit passer sur eux les traîneaux, les herses et les chars armés de fers; en sorte qu'ils fussent coupés en deux et broyés : ainsi fit David à toutes les villes des enfants d'Ammon, et il revint avec tout son peuple à Jérusalem.
 
4 Après cela, on entreprit une guerre à Gazer contre les Philistins, en laquelle Sobochaï de Husathi tua Saphaï de la race des Raphaim, et il les humilia.
Note I Par. 20,4 : Voir 2 Rois, 21, 18. ― Les Raphaïm étaient des géants.
 
5 On fit encore contre les Philistins une autre guerre, en laquelle Adéodat, fils de Saltus, Bethléhémite, tua le frère de Goliath, le Géthéen, dont le bois de la lance était comme une ensouple de tisserands.
 
6 Mais, de plus, il arriva une autre guerre à Geth, en laquelle était un homme très grand, qui avait six doigts, c'est-à-dire, en tout vingt-quatre; qui lui-même aussi était sorti de la race de Rapha.7 Celui-ci blasphéma Israël ; et Jonathan, fils de Samaa. frère de David, le tua. Ce sont là les enfants de Rapha, à Geth, lesquels tombèrent sous la main de David et de ses serviteurs.
 

Chapitre 21

 | 
 | 
Chap. : 
David fait faire le dénombrement de son peuple ; il en est repris par le prophète Gad.
Peste que Dieu envoie en Israël.
1 Or Satan s'éleva contre Israël, et excita David à dénombrer Israël.
Note I Par. 21,1 : Voir 2 Rois, 24, 1 ; 1 Paralipomènes, 27, 24.
2 Et David dit à Joab et aux princes du peuple : Allez, et dénombrez Israël, depuis Bersabée jusqu'à Dan, et apportez-moi le nombre, afin que je le sache.
Note I Par. 21,2 : Depuis Bersabée jusqu’à Dan. Depuis l’extrémité méridionale de la Palestine jusqu’à l’extrémité septentrionale.
3 Et Joab répondit : Que le Seigneur accroisse son peuple au centuple de ce qu'il est : est-ce, mon seigneur roi, que tous ne sont pas vos serviteurs? Pourquoi mon seigneur recherche-t-il ce qui sera imputé à péché à Israël?4 Mais la parole du roi prévalut, et Joab sortit et parcourut tout Israël, et il revint à Jérusalem.5 Et il donna à David le nombre de tous ceux qu'il avait visités, et le nombre total d'Israël se trouva onze cent mille hommes d'Israël, tous tirant le glaive ; mais de Juda, quatre cent soixante-dix mille guerriers.6 Car, pour Lévi et Benjamin, Joab ne les dénombra point, parce que c'était à regret qu'il exécutait l'ordre du roi.
 
7 En effet, ce qui avait été commandé déplut à Dieu, et il frappa Israël.8 Et David dit à Dieu : J'ai péché grièvement en faisant cela. Je vous conjure, effacez l'iniquité de votre serviteur, parce que j'ai agi en insensé.
 
9 Alors le Seigneur parla à Gad, le Voyant de David, disant :10 Va et parle à David, et dis-lui : Voici ce que dit le Seigneur : Je te donne l'option de trois choses ; choisis celle que tu voudras, et je te la ferai.11 Lors donc que Gad fut venu vers David, il lui dit : Voici ce que dit le Seigneur : Choisis ce que tu voudras :12 Ou, durant trois ans, une famine; ou, durant trois mois, fuir devant les ennemis et ne pouvoir pas éviter leur glaive ; ou que, pendant trois jours, le glaive du Seigneur et une peste règnent dans le pays, et qu'un ange du Seigneur tue dans tous les confins d'Israël. Maintenant donc, vois ce que je dois répondre à celui qui m'a envoyé.
Note I Par. 21,12 : Voir 2 Rois, 24, 13. ― Un ange du Seigneur ; d’autres traduisent l’ange du Seigneur. Le texte hébreu est ici amphibologique comme la Vulgate ; mais au verset 15, il dit expressément que le Seigneur envoya un ange et non point son ange.
13 Et David dit à Gad : De toutes parts les angoisses me pressent; mais il vaut mieux pour moi que je tombe dans les mains du Seigneur (parce que ses miséricordes sont sans nombre), que dans les mains des hommes,
 
14 Le Seigneur envoya donc une peste en Israël, et il mourut d'Israël soixante-dix mille hommes.15 Il envoya aussi un ange à Jérusalem pour la frapper; et, lorsqu'elle était frappée, le Seigneur le vit, et fut touché de compassion à cause de la grandeur du mal ; il commanda donc à l'ange qui frappait : Il suffit; qu'à l'instant ta main s'arrête. Or l'ange du Seigneur se tenait alors près de l'aire d'Ornan, le Jébuséen.
Note I Par. 21,15 : Près de l’aire d’Ornan, à l’endroit où fut bâti ensuite le temple de Jérusalem. Voir 2 Rois, 24, 16.
16 Et David, levant ses yeux, vit l'ange du Seigneur debout entre le ciel et la terre, et un glaive nu en sa main, et tourné contre Jérusalem; alors lui aussi bien que les anciens, revêtus de cilices, tombèrent inclinés vers la terre.17 Et David dit à Dieu : N'est-ce pas moi qui ai commandé de dénombrer le peuple? C'est moi qui ai péché ; c'est moi qui ai fait le mal ; mais ce troupeau, qu'a-t-il mérité? Seigneur mon Dieu, je vous conjure, que votre main se tourne contre moi et contre la maison de mon père; mais que votre peuple ne soit pas frappé.
 
18 Or l'ange du Seigneur ordonna à Gad de dire à David qu'il montât et dressât un autel au Seigneur Dieu dans l'aire d'Ornan, le Jébuséen.19 David monta donc, suivant la parole que Gad lui avait dite au nom du Seigneur.20 Mais lorsqu'Ornan eut levé les yeux, et qu'il eut vu l'ange du Seigneur, ainsi que ses quatre fils, ils se cachèrent; car, en ce moment-là, il battait du blé dans son aire.21 Lors donc que David venait vers Ornan, Ornan l'aperçut, et s'avança de l'aire au-devant de lui, puis se prosterna devant lui, incliné vers la terre.22 Et David lui dit : Donne-moi la place de ton aire, afin que j'y bâtisse un autel au Seigneur ; en sorte que tu reçoives autant d'argent qu'elle vaut, et que la plaie soit détournée du peuple.23 Or Ornan répondit à David : Prenez, et que mon seigneur le roi fasse ce qui lui plaît : et je lui donne aussi les bœufs pour l'holocauste, les herses pour le bois, et le blé pour le sacrifice; je lui donne tout cela avec plaisir.24 Et le roi David lui dit : Pas du tout, la chose ne se fera point ainsi, mais je donnerai autant d'argent qu'elle en vaut ; car je ne dois pas te l'ôter, et offrir ainsi au Seigneur des holocaustes qui ne me coûtent rien.25 David donna donc à Ornan, pour la place de l'aire, six cents sicles d'or d'un poids très juste.
Note I Par. 21,25 : Six cents sicles d’or. Le sicle d’or valait environ 43 francs 50 centimes (en 1 9000) Le texte de 2 Rois, 24, 24, porte cinquante sicles d’argent. Dans l’un des deux textes, le chiffre a été altéré par les transcriptions des copistes.
26 Et il bâtit là un autel au Seigneur, et il offrit des holocaustes et des sacrifices pacifiques ; et il invoqua le Seigneur, qui l'exauça par le moyen du feu descendu du ciel sur l'autel de l'holocauste.
Note I Par. 21,26 : Voir 2 Paralipomènes, 3, 1.
27 Et le Seigneur ordonna à l'ange, et il remit son glaive dans le fourreau.
 
28 Aussitôt donc David, voyant que le Seigneur l'avait exaucé dans l'aire d'Ornan, le Jébuséen, immola dans ce lieu des victimes.
 
29 Mais le tabernacle du Seigneur que Moïse avait fait dans le désert, et l'autel des holocaustes, étaient à cette époque au haut lieu de Gabaon.
Note I Par. 21,29 : Voir Exode, 36, 2.
30 Et David n'eut pas la force d'aller jusqu'à l'autel pour y prier Dieu, parce qu'il avait été frappé d'une trop grande crainte en voyant le glaive de l'ange du Seigneur.

Chapitre 22

 | 
 | 
Chap. : 
David prépare toutes les choses nécessaires pour bâtir le temple du Seigneur.
Il ordonne à Salomon et aux princes d’Israël de s’employer à cette entreprise.
1 Et David dit : C'est la maison de Dieu, et c'est l'autel pour l'holocauste d'Israël.
Note I Par. 22,1 : David, ayant vu le feu du ciel consumer l’holocauste (voir 1 Paralipomènes, 21, 26) fut persuadé que Dieu avait choisi ce lieu pour qu’il y élevât un autel à la gloire de son nom.
 
2 Et il ordonna qu'on assemblât tous les prosélytes de la terre d'Israël, et il prit parmi eux des tailleurs de pierre, pour tailler des pierres et les polir, afin que la maison de Dieu fût bâtie.
Note I Par. 22,2 : Les prosélytes ; c’est-à-dire les Chananéens que les Israélites avaient conservés parmi eux, à la condition qu’ils renonceraient à l’idolâtrie, et qu’ils les serviraient.
3 David prépara aussi beaucoup de fer pour les clous des portes et pour les gonds et joints, et un poids d'airain innombrable.4 On ne pouvait de même estimer les bois de cèdre que les Sidoniens et les Tyriens avaient apportés à David.5 Et David dit : Salomon, mon fils, est un enfant très jeune et délicat; et la maison que je veux bâtir au Seigneur doit être telle, qu'on en parle dans tous les pays : je lui préparerai donc toutes les choses nécessaires. Et c'est pour ce motif qu'avant sa mort il prépara toutes les dépenses.
 
6 Et il appela Salomon, son fils, et lui ordonna de bâtir une maison au Seigneur Dieu d'Israël.7 David dit donc à Salomon : Mon fils, il a été dans ma volonté de bâtir une maison au nom du Seigneur mon Dieu;8 Mais la parole du Seigneur s'est fait entendre à moi, disant : Tu as versé beaucoup de sang, et tu as combattu un grand nombre de combats : tu ne pourras pas bâtir une maison à mon nom, tant de sang ayant été versé devant moi.9 Un fils qui te naîtra sera un homme très tranquille ; car je le mettrai en repos du côté de tous ses ennemis d'alentour; et pour ce motif il sera appelé Pacifique; et je donnerai en Israël paix et repos durant tous ses jours.
Note I Par. 22,9 : Il sera appelé Pacifique. C’est la signification du nom de Salomon.
10 C'est lui qui bâtira une maison à mon nom; lui sera mon fils, et moi, je serai son père, et j'affermirai le trône de son royaume sur Israël pour toujours.
Note I Par. 22,10 : Voir 2 Rois, 7, 13-14 ; 3 Rois, 5, 5 ; Hébreux, 1, 5.
11 Maintenant donc, mon fils, que le Seigneur soit avec toi, prospère, et bâtis une maison au Seigneur ton Dieu, comme il l'a dit de toi.12 Que le Seigneur te donne aussi la sagesse et l'intelligence, afin que tu puisses régir Israël et garder la loi du Seigneur ton Dieu ;13 Car tu pourras profiter, alors que tu garderas les commandements et les ordonnances que le Seigneur a prescrit à Moïse d'enseigner à Israël : fortifie-toi, et agis courageusement; ne crains point, et ne t'épouvante pas.14 Voilà que moi, dans ma pauvreté, j'ai préparé, pour les dépenses de la maison du Seigneur, cent mille talents d'or et un million de talents d'argent ; mais il n'y a pas de poids pour l'airain et pour le fer; car la quantité surpasse tout calcul : j'ai préparé des bois et des pierres pour tous les usages.
Note I Par. 22,14 : Le talent d’or valait à peu près 6 306 francs et le talent d’argent environ 4 414 francs 50 centimes (en 1900).
15 Tu as aussi un grand nombre d'ouvriers, de tailleurs de pierres, de maçons, et des ouvriers en bois et de tous les métiers, très habiles à faire des ouvrages16 En or, en argent, en airain et en fer, qui sont sans nombre. Lève-toi donc, et fais, et le Seigneur sera avec toi.
Note I Par. 22,16 : Qui sont sans nombre ; c’est-à-dire dont la quantité est innombrable. La Vulgate porte littéralement : duquel (fer) il n’est pas de nombre. Dans le sens grammatical, le pronom relatif se rapporte seulement à fer, qui précède immédiatement ; mais, dans le sens logique, il se rapporte aussi à airain (voir verset 14), et même, selon le texte hébreu, aux mots or et argent.
 
17 David ordonna aussi à tous les princes d'Israël d'aider Salomon, son fils.18 Vous voyez, dit-il, que le Seigneur votre Dieu est avec vous, et qu'il vous a donné le repos alentour, qu'il a livré tous vos ennemis en vos mains, et que la terre est soumise devant le Seigneur et devant son peuple.19 Disposez donc vos cœurs et vos âmes à chercher le Seigneur votre Dieu : levez-vous, et bâtissez le sanctuaire au Seigneur Dieu, afin que l'arche de l'alliance du Seigneur et les vases consacrés au Seigneur soient transportés dans la maison qui sera bâtie au nom du Seigneur.

Chapitre 23

 | 
 | 
Chap. : 
David établit Salomon roi sur Israël.
Il règle l’ordre et les fonctions des Lévites, destinés aux divers offices de la maison du Seigneur.
1 David donc, vieux et plein de jours, établit Salomon, son fils, roi sur Israël.2 Et il assembla tous les princes d'Israël, et les prêtres et les Lévites.3 Et les Lévites furent dénombrés depuis trente ans et au-dessus, et il s'en trouva trente-huit mille.4 On en choisit et on en distribua, pour le service de la maison du Seigneur, vingt-quatre mille ; mais les gouverneurs et les juges étaient au nombre de six mille.5 Il y avait aussi quatre mille portiers et autant de joueurs de psaltérion, chantant les louanges du Seigneur sur les instruments que David avait faits pour chanter.
Note I Par. 23,5 : Psaltérion, instrument de musique à cordes.
 
6 Et David les distribua selon les classes des fils de Lévi ; savoir : Gerson, Caath et Mérari.
Note I Par. 23,6 : Voir 1 Paralipomènes, 6, 1. ― Selon les classes, etc. les descendants de Lévi étaient partagés en vingt-quatre classes ou bandes, qui venaient chacune à son tour dans le temple, pour y chanter les louanges du Seigneur. Comparer à 1 Paralipomènes, 25, 9.
 
7 Les fils de Gerson étaient Léédan et Séméi.8 Les fils de Léédan : le prince Jahiel, Zéthan et Joël; trois.9 Les fils de Séméi : Salomith, Hosiel et Aran, trois. Ce sont là les princes des familles de Léédan.10 Et les fils de Séméi : Léheth, Ziza, Jaüs et Baria. Ce sont là les fils de Séméi, quatre.11 Léheth était donc le premier, Ziza le second : or Jaüs et Baria n'eurent pas beaucoup d'enfants; c'est pourquoi ils furent comptés comme une seule famille et une seule maison.
 
12 Les fils de Caath : Amram, Isaar, Hébron et Oziel, quatre.13 Les fils d'Amram : Aaron et Moïse. Or Aaron fut séparé pour servir dans le Saint des saints, lui et ses enfants à jamais, et pour offrir l'encens au Seigneur selon son rite, et pour bénir son nom perpétuellement.
Note I Par. 23,13 : Voir 1 Paralipomènes, 6, 3 ; Hébreux, 5, 4. ― Son rite ; c’est-à-dire qu’il avait prescrit.
14 Les enfants de Moïse, l'homme de Dieu, furent aussi comptés dans la tribu de Lévi.15 Les fils de Moïse furent Gersom et Eliézer.
Note I Par. 23,15 : Voir Exode, 2, 22 ; 18, 3-4.
16 Les fils de Gersom : Subuel, le premier.
Note I Par. 23,16-17 : Les fils, etc. Nous avons déjà remarqué que, dans les récits généalogiques, les Hébreux et après eux les Latins, employaient quelquefois le pluriel de fils pour le singulier. ― Le premier ou la tête, le chef de famille, comme porte l’hébreu.
17 Or les fils d'Eliézer furent Rohobia, le premier; et Eliézer n'eut point d'autres fils ; mais les fils de Rohobia se multiplièrent extrêmement.18 Les fils d'Isaar : Salomith, le premier.19 Les fils d'Hébron : Jériaü, le premier; Amarias, le second; Jahaziel, le troisième ; Jecmaam, le quatrième.20 Les fils d'Oziel : Micha, le premier, et Jésia, le second.
 
21 Les fils de Mérari : Moholi et Musi. Les fils de Moholi : Eléazar et Cis.22 Or Eléazar mourut et n'eut pas de fils, mais des filles ; et les fils de Cis, leur frères, les épousèrent.
Note I Par. 23,22 : Leurs frères ; c’est-à-dire leurs cousins ; hébraïsme dont on a déjà vu plusieurs exemples.
23 Les fils de Musi furent Moholi, Eder et Jérimoth, trois.
 
24 Ce sont là les fils de Lévi selon leur parenté et leurs familles, princes, qui, à leur tour, et suivant le dénombrement qui en avait été fait, tête par tête, accomplissaient les œuvres du ministère de la maison du Seigneur, depuis vingt ans et au-dessus.
Note I Par. 23,24 : Depuis vingt ans et au-dessus. Auparavant (voir verset 3), et d’après la loi mosaïque (voir Nombres, 4, 3), les Lévites n’étaient enrôlés qu’à l’âge de trente ans, parce que l’arche et le tabernacle devant être transportés d’un lieu en un autre, leurs fonctions et leur service étaient beaucoup plus pénibles.
25 Car David dit : Le Seigneur Dieu d'Israël a donné le repos à son peuple, et l'habitation de Jérusalem à jamais.26 Il ne sera pas de l'office des Lévites de porter désormais le tabernacle, et tous ses vases destinés au ministère.27 C'est aussi selon les dernières ordonnances de David que sera compté le nombre des enfants de Lévi, depuis vingt ans et au-dessus.28 Et ils seront sous la main des fils d'Aaron pour le culte de la maison du Seigneur, dans les vestibules, dans les chambres, dans le lieu de la purification, dans le sanctuaire, et dans toutes les œuvres du ministère du temple du Seigneur.29 Mais les prêtres auront l'intendance sur les pains de proposition, sur le sacrifice de fleur de farine, sur les beignets azymes, sur la poêle, sur ce qui doit être rôti, et sur tous les poids et toutes les mesures.30 Quant aux lévites, qu'ils soient prêts le matin à louer et à chanter le Seigneur, et également le soir,31 Tant à l'oblation des holocaustes du Seigneur qu'aux jours de sabbat, aux calendes et autres solennités, selon le nombre et les cérémonies prescrites pour chaque chose; qu'ils soient continuellement devant le Seigneur.
Note I Par. 23,31 : Selon le nombre ; des cantiques qu’ils devaient chanter. Telle est l’explication de plusieurs savants interprètes ; mais, à notre avis, selon le nombre se rapporte aux Lévites eux-mêmes, qui devaient officier dans le temple selon leur nombre ; c’est-à-dire tous, sans exception. Ainsi cette expression, aussi bien que la suivante, continuellement devant le Seigneur, se rattache grammaticalement à qu’ils soient prêts, du verset 30. Au reste, ce genre de construction est tout à fait dans le génie de la langue hébraïque.
32 Qu'ils aient soin de garder le tabernacle d'alliance, le rite du sanctuaire, et le respect envers les enfants d'Aaron, leurs frères, pour remplir leur ministère dans la maison du Seigneur.
Note I Par. 23,32 : Les enfants d’Aaron ; qui étaient prêtres. Leurs frères ; c’est-à-dire appartenant à leur tribu.

Chapitre 24

 | 
 | 
Chap. : 
David règle l’ordre et les fonctions des prêtres et des Lévites.
1 Or voici quelle fut la classification des fils d'Aaron. Les fils d'Aaron étaient Nadab, Abiu, Eléazar et Ithamar.
 
2 Mais Nadab et Abiu moururent avant leur père, sans enfants ; et Eléazar et Ithamar exercèrent les fonctions du sacerdoce.
Note I Par. 24,2 : Voir Lévitique, 10, 2 ; Nombres, 3, 4.
 
3 David les divisa donc, c'est-à-dire Sadoc, d'entre les fils d'Eléazar, et Ahimélech, d'entre les fils d'Ithamar, selon leurs classes et leur ministère.4 Mais il se trouva beaucoup plus de fils d'Eléazar parmi les princes, que de fils d'Ithamar. Il leur répartit donc, savoir : aux fils d'Eléazar, seize princes, selon leurs familles, et aux fils d'Ithamar, selon leurs familles et leurs maisons, huit.
Note I Par. 24,4 : Les tribus étaient divisées en familles, et les familles en maisons, qui n’étaient elles-mêmes que des familles particulières dont chacune prenait le nom de son chef (voir Josué, 7, 16, etc.)
5 Il partagea encore l'une et l'autre famille au sort ; car il y avait des princes du sanctuaire, et des princes de Dieu, tant d'entre les fils d'Eléazar, que d'entre les fils d'Ithamar.
Note I Par. 24,5 : Princes du sanctuaire ; c’est-à-dire chefs du service sacré du sanctuaire. ― Princes de Dieu ; peut signifier ou très grands princes (comparer à Genèse, 23, 6), ou chefs en tout ce qui regardait Dieu et la religion, ou enfin chefs des juges, puisque l’hébreu Elohim, Dieu, veut dire aussi juges (comparer à 2 Paralipomènes, 19, 11).
6 Séméias, fils de Nathanaël, le scribe de la tribu de Lévi, les enregistra devant le roi, les princes, Sadoc, le prêtre, Ahimélech, fils d'Abiathar, et devant les princes des familles sacerdotales et lévitiques, prenant une maison qui était à la tête des autres, celle d'Eléazar, et une autre maison qui avait sous elle les autres, celle d'Ithamar.
 
7 Ainsi le premier sort sortit pour Joïarib; le second, pour Jédéi ;8 Le troisième, pour Harim ; le quatrième, pour Séorim ;9 Le cinquième, pour Melchia; le sixième, pour Maïman ;10 Le septième, pour Accos ; le huitième, pour Abia ;11 Le neuvième, pour Jésua ; le dixième, pour Séchénia ;12 Le onzième, pour Eliasib ; le douzième, pour Jacim ;13 Le treizième, pour Hoppha; le quatorzième, pour Isbaab ;14 Le quinzième, pour Belga ; le seizième, pour Emmer ;15 Le dix-septième, pour Hézir; le dix-huitième, pour Aphsès ;16 Le dix-neuvième, pour Phétéia ; le vingtième, pour Hézéchiel ;17 Le vingt-unième, pour Jachin ; le vingt-deuxième, pour Gamul ;18 Le vingt-troisième, pour Dalaïau ; le vingt-quatrième, pour Maaziaü.
 
19 Telles sont leurs classes, selon leurs fonctions, afin qu'ils entrent dans la maison du Seigneur suivant le rite qui leur est prescrit, sous la main d'Aaron leur père, comme avait ordonné le Seigneur Dieu d'Israël.
 
20 Quant aux autres fils de Lévi, d'entre les fils d'Amram, était Subaël, et d'entre les fils de Subaël, Jéhédéia.
Note I Par. 24,20 : Quant aux autres fils de Lévi ; c’est-à-dire qui n’appartenaient pas à la famille d’Aaron, la seule chargée des fonctions sacerdotales (voir 1 Paralipomènes, 23, 13).
21 De plus, d'entre les fils de Rohobia, le prince Jésias.22 Or le fils d'Isaar était Salémoth, et le fils de Salémoth, Jaath,23 Dont le fils Jériaü fut le premier ; Amarias, le second ; Jahaziel, le troisième; Jecmaan, le quatrième.24 Le fils d'Oziel, Micha ; le fils de Micha, Samir.25 Le frère de Micha était Jésia, et le fils de Jésia, Zacharie ;26 Les fils de Mérari, Moholi et Musi ; le fils d'Osiaü, Benno.27 Le fils de Mérari fut encore Oziaü, ainsi que Soam, Zachur et Hébri ;28 Mais le fils de Moholi fut Eléazar, qui n'eut point d'enfants ;29 Et le fils de Cis, Jéraméel.30 Les fils de Musi furent Moholi, Eder et Jérimoth. Ce sont là les fils de Lévi, selon les maisons de leurs familles.
Note I Par. 24,30 : Les maisons de leurs familles. Voir le verset 4.
 
31 Or ceux-ci aussi, tant les grands que les petits, jetèrent les sorts, comme leurs frères, les fils d'Aaron, devant David, le roi, et devant Sadoc, Ahimélech, et les princes des familles sacerdotales et lévitiques : le sort les partagea tous également.
Note I Par. 24,31 : Les grands, etc. ; ou bien les anciens et les plus jeunes. ― Jetèrent, etc. C’est-à-dire que les Lévites tirèrent au sort, comme l’avaient fait les prêtres, pour savoir dans quel ordre ils exerceraient leurs fonctions. ― Le sort, etc. Tous, sans distinction de condition, d’âge ou de famille, reçurent uniquement par le sort le rang et la classe qui leur furent assignés pour leur ministère.

Chapitre 25

 | 
 | 
Chap. : 
David règle l’ordre des chantres et des musiciens.
1 Ainsi David et les chefs de l'armée séparèrent pour le ministère les fils d'Asaph, d'Héman et d'Idithun, afin qu'ils chantassent des prophéties sur des harpes, des psaltérions et des cymbales, s'acquittant, selon leur nombre, de l'emploi à eux assigné.
 
2 D'entre les fils d'Asaph, Zachur, Joseph, Nathania et Asaréla, fils d'Asaph, étaient sous la main d'Asaph, qui chantait des prophéties à côté du roi.3 Pour Idithun, les fils d'Idithun étaient Godolias, Sori, Jéséias, Hasabias, Mathathias, six sous la main de leur père, Idithun, qui chantait des prophéties sur la harpe à la tête de ceux qui glorifiaient et louaient le Seigneur.
Note I Par. 25,3 : Six. Il manque un nom pour faire six. Un manuscrit hébreu et la version arabe portent Séméia, qu’on lit au verset 17, tant dans le texte hébreu que dans la Vulgate.
4 Quant à Héman, les fils d'Héman étaient Bocciaü, Mathaniaü, Oziel, Subuel, Jérimoth, Hananias, Hanani, Eliatha, Geddelthi, Romemthiézer, Jesbacassa, Mellothi, Othir, Mahazioth.5 Tous ceux-là étaient fils d'Héman, le Voyant du roi dans les paroles de Dieu, pour exalter sa puissance : et Dieu donna à Héman quatorze fils et trois filles.
Note I Par. 25,5 : Voyant ou prophète signifie ici musicien, chantre. ― Dans les paroles de Dieu ; c’est-à-dire pour chanter les paroles de Dieu, les psaumes et les prophéties. La puissance ; littéralement la corne, qui, chez les Hébreux, était, en effet, le symbole de la force et de la puissance.
6 Tous avaient été distribués sous la main de leur père, c'est-à-dire d'Asaph, d'Idithun et d'Héman, pour chanter dans le temple du Seigneur, sur des cymbales, des psaltérions et des harpes, et pour remplir les ministères de la maison du Seigneur, à côté du roi.7 Or le nombre de ceux-ci, avec leurs frères, qui, tous habiles, enseignaient les cantiques du Seigneur, était de deux cent quatre-vingt-huit.8 Et ils jetèrent les sorts pour leurs classes sans distinction, tant le grand que le petit, le savant de même que celui qui manquait de savoir.
 
9 Le premier sort donc sortit pour Joseph, issu d'Asaph ; le second, pour Godolias, tant pour lui que pour ses fils et ses frères, au nombre de douze ;10 Le troisième, pour Zachur, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;11 Le quatrième, pour Isari, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;12 Le cinquième, pour Nathanias, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;13 Le sixième, pour Bocciaü, ses fils et ses frères, au nombre de douze :14 Le septième, pour Isrééla, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;15 Le huitième, pour Jésaïa, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;16 Le neuvième, pour Mathanias, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;17 Le dixième, pour Séméias, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;18 Le onzième, pour Azaréel, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;19 Le douzième, pour Hasabias, ses fils et ses frères, au nombre de douze;20 Le treizième, pour Subaël, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;21 Le quatorzième, pour Mathathias, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;22 Le quinzième, pour Jérimoth, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;23 Le seizième, pour Hananias, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;24 Le dix-septième, pour Jesbacassa, ses fils et ses frères, au nombre de douze;25 Le dix-huitième, pour Hanani, ses fils et ses frères, au nombre de douze;26 Le dix-neuvième, pour Mellothi, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;27 Le vingtième, pour Eliatha, ses fils et ses frères, au nombre de douze;28 Le vingt et unième, pour Othir, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;29 Le vingt-deuxième, pour Geddelthi, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;30 Le vingt-troisième, pour Mahazioth, ses fils et ses frères, au nombre de douze ;31 Le vingt-quatrième, pour Romemthiézer, ses fils et ses frères, au nombre de douze.

Chapitre 26

 | 
 | 
Chap. : 
Ordre des portiers du temple et des gardes des trésors, et des vases sacrés.
Ordre des Lévites destinés à remplir les fonctions de chefs et de juges en Israël.
1 Voici la distribution des portiers : d'entre les Corites, Mésélémia, fils de Coré, d'entre les fils d'Asaph.
 
2 Les fils de Mésélémia furent Zacharie, le premier né, Jadihel, le second, Zabadias, le troisième, Jathanaël, le quatrième;3 Aelam, le cinquième, Johanan, le sixième, Elioénaï, le septième ;4 Mais les fils d'Obédédom, Séméias, le premier-né, Jozabad, le second, Joaha, le troisième, Sachar, le quatrième, Nathanaël, le cinquième;5 Ammiel, le sixième, Issachar, le septième, et Phollathi, le huitième, parce que le Seigneur le bénit.
Note I Par. 26,5 : Dieu bénit Obédédom en lui donnant une famille très nombreuse (voir verset 8), à cause du séjour de l’arche sainte dans sa maison (voir 2 Rois, 6, 11).
6 Or à Séméi, son fils, naquirent des fils, chefs de leurs familles ; car ils étaient des hommes très forts.7 Les fils donc de Séméi furent Othni, Raphaël, Obed, Elzabad et ses frères, hommes très forts; Eliu aussi et Samachias.8 Tous ceux-là étaient d'entre les fils d'Obédédom : eux, leurs fils et leurs frères, très forts pour remplir leur ministère, étaient soixante-deux de la maison d'Obédédom.9 Or les fils de Mésélémia et leurs frères, très robustes, étaient dix-huit.
 
10 Mais d'Hosa, c'est-à-dire d'entre les fils de Mérari, est venu Semri, le prince (car, comme il n'avait pas de premier-né, son père l'avait établi prince).
Note I Par. 26,10 : C’est-à-dire d’entre les fils, etc., signifie qu’Hosa descendait de Mérari. ― Le premier-né d’Hosa était mort ou incapable d’exercer les droits d’aînesse.
11 Helcias était le second ; Tabélias, le troisième; Zacharie, le quatrième. Tous ces fils et les frères d'Hosa étaient treize.
 
12 Ceux-là furent distribués comme portiers, de telle sorte que les chefs des gardes, ainsi que leurs frères, servaient toujours dans la maison du Seigneur.13 Les sorts furent donc jetés sans distinction, et par les petits et par les grands, selon leurs familles, pour chacune des portes.
Note I Par. 26,13 : Les sorts, etc. Comparer à 1 Paralipomènes, 25, 8.
14 Ainsi la porte orientale échut à Sémélias. Mais à Zacharie son fils, qui était un homme très sage et habile, advint par le sort le côté septentrional;15 Tandis qu'à Obédédom et à ses fils, ce fut le côté du midi, dans laquelle partie de la maison était le conseil des anciens ;
Note I Par. 26,15 : Le conseil des anciens. Le texte original porte : la maison des collections. C’était probablement une sorte de dépôt de provisions pour le service du culte.
16 A Séphim et à Hosa, le côté de l'occident, près de la porte qui conduit à la voie de la montée : garde contre garde.
Note I Par. 26,16 : L’historien Josèphe (Antiq., l. XV, c. XIV) parle d’une hauteur ou espèce de chaussée qui conduisait du palais du roi au temple. ― Garde contre garde signifie vraisemblablement que les postes de garde se faisaient face.
17 Mais à l'orient étaient six Lévites, et vers l'aquilon, quatre par jour ; vers le midi, également quatre par jour; et là où se tenait le conseil, ils servaient deux à deux.
Note I Par. 26,17 : Où se tenait le conseil, où était le magasin des provisions.
18 De plus, dans les petites chambres des portiers à l'occident, il y en avait quatre sur la voie; deux par chaque chambre.19 Telle était la distribution des portiers, fils de Coré et de Mérari.
 
20 Or Achias était préposé sur les trésors de la maison de Dieu, et les vases sacrés.21 Les fils de Lédan sont les fils du Gersonnien. De Lédan viennent les princes de familles, Lédan, et le Gersonnien, Jéhiéli.
Note I Par. 26,21 : Les fils de Lédan sont, etc. C’est le seul sens admissible de la Vulgate, expliquée par l’hébreu. ― Sont les fils du Gersonnien ; c’est-à-dire appartient à la famille de Gerson. Lédan, en effet, était fils de Gerson et père de Jahiel, qui s’écrit aussi Jéhiel et Jéhiéli. Or Jéhiéli est appelé ici le Gersonnien, parce qu’il était petit-fils de Gerson. Voir 1 Paralipomènes, 23, 7-8.
22 Les fils de Jéhiéli et Zathan et Joël, ses frères, étaient préposés sur les trésors de la maison du Seigneur,23 Avec les Amramites, les Isaarites, les Hébronites et les Oziélites.
Note I Par. 26,23 : Avec est exprimé dans le texte original par une particule qui signifie plus ordinairement à ; voilà pourquoi la Vulgate met au datif Amramites, etc.
24 Or Subaël, fils de Gersom, fils de Moïse, était préposé aux trésors ;25 De même que ses frères Eliézer, dont le fils, Rahabia, dont le fils, Isaïe, dont le fils, Joram, dont le fils, Zechri, dont le fils, Sélémith.
Note I Par. 26,25 : Les frères est mis pour le frère, de même qu’on a déjà vu plusieurs fois dans les récits généalogiques les fils au lieu du fils.
26 Sélémith lui-même et ses frères étaient préposés sur les trésors des choses saintes que le roi David consacra, ainsi que les princes des familles, les tribuns, les centurions et les chefs de l'armée,27 Comme provenant des guerres et du butin des combats, et qu'ils avaient consacrés pour la restauration et les meubles du temple du Seigneur.28 Samuel, le Voyant, consacra aussi toutes ces choses, de même que Saül, fils de Cis, Abner, fils de Ner, et Joab, fils de Sarvia : tous ceux qui les consacrèrent le firent par l'entremise de Sélémith et de ses frères.
 
29 Quant aux Isaarites, Chonénias était à leur tête, ainsi que ses fils, pour les choses de dehors touchant Israël, pour les instruire et les juger.30 Mais d'entre les Hébronites, Hasabias et ses frères, hommes très forts, au nombre de mille sept cents, étaient à la tête des Israélites au-delà du Jourdain, contre l'occident, pour toutes les œuvres qui avaient rapport au Seigneur, et pour le service du roi.31 Or le prince des Hébronites, selon leurs familles et leur parenté, fut Jéria. En la quarantième année du règne de David, ils furent recensés, et ils se trouvèrent à Jazer-Galaad, eux, hommes très forts,
Note I Par. 26,31 : Jazer-Galaad, Jazer du pays de Galaad. Voir Nombres, 21, 32.
32 Et ses frères, qui étaient dans la force de l'âge, au nombre de deux mille sept cents princes de familles. Or David, le roi, les préposa aux Rubénites, aux Gadites et à la demi-tribu de Manassé pour tout le service de Dieu et du roi.
Note I Par. 26,32 : Et ses frères ; c’est-à-dire la parenté de Jéria, mentionné au verset précédent.

Chapitre 27

 | 
 | 
Chap. : 
Division du peuple en douze bandes pour servir tour à tour auprès du roi.
Noms des chefs des tribus.
Officiers de la maison de David.
1 Or les enfants d'Israël, suivant leur nombre, les princes de familles, les tribuns , les centurions, et les préposés qui, selon leurs bandes, servaient le roi, entrant et sortant à chaque mois dans l'année, étaient chacun à la tête de vingt-quatre mille hommes.
Note I Par. 27,1 : On croît communément que ces préposés remplaçaient les princes de famille, quand ceux-ci étaient empêchés de remplir leur charge.
 
2 Au premier mois, Jesboa, fils de Zabdiel, était à la tête de la première bande, et sous lui étaient vingt-quatre mille hommes.3 Il était d'entre les fils de Pharès, et le prince de tous les princes dans l'armée, au premier mois.4 Dudia, l'Ahohite, avait la bande du second mois, et après lui était un second du nom de Macelloth, qui dirigeait une partie de l'armée de vingt-quatre mille hommes.5 De plus, le chef de la troisième bande, au troisième mois, était Banaïas, le prêtre, fils de Joïada, et dans sa division étaient vingt-quatre mille hommes.6 C'est ce même Banaïas, le plus vaillant parmi les trente, et au-dessus des trente. Amizabad, son fils, était aussi à la tête de sa bande.
Note I Par. 27,6 : Son fils, etc. ; c’est-à-dire qu’il commandait la bande de son père, sous lui, ou en son absence.
7 Le quatrième chef, au quatrième mois, était Asahel, frère de Joab, et Zabadias, son fils, après lui ; et dans sa bande étaient vingt-quatre mille hommes.8 Le cinquième, au cinquième mois, Samaoth, le Jézerite; et dans sa bande étaient vingt-quatre mille hommes.9 Le sixième, au sixième mois, Hira, fils d'Accès, le Thécuite ; et dans sa bande étaient vingt-quatre mille hommes.10 Le septième, au septième mois, Hellès, le Phallonite, d'entre les fils d'Ephraïm ; et dans sa bande étaient vingt-quatre mille hommes.11 Le huitième, au huitième mois, Sobochaï, le Husathite, de la race de Zarahi ; et dans sa bande étaient vingt-quatre mille hommes.12 Le neuvième, au neuvième mois, Abiézer, l'Anathothite, d'entre les fils de Jémini ; et dans sa bande étaient vingt-quatre mille hommes.13 Le dixième, au dixième mois, Maraï, le Nétophathite, de la race de Zaraï ; et dans sa bande étaient vingt-quatre mille hommes.14 Le onzième, au onzième mois, Banaïas, le Pharatonite, d'entre les fils d'Ephraïm ; et dans sa bande étaient vingt-quatre mille hommes.15 Le douzième, au douzième mois, Holdaï, le Nétophathite, de la race de Gothoniel; et dans sa bande étaient vingt-quatre mille hommes.
 
16 Quant aux tribus d'Israël, à la tête des Rubénites, était le chef, Eliézer, fils de Zechri; à la tête des Siméonites, le chef Saphatias, fils de Maacha;
Note I Par. 27,16 : Les chefs dont les noms suivent étaient chargés de la direction civile de leurs tribus, tandis que les précédents étaient purement militaires.
17 A la tête des Lévites, Hasabias, fils de Camuel ; à la tête des Aaronites, Sadoc;18 A la tête de Juda, Eliu. frère de David; à la tête d'Issachar, Amri, fils de Michaël ;19 A la tête des Zabulonites, Jesmaïas, fils d'Abdias ; à la tête des Nephthalites, Jérimoth, fils d'Ozriel ;20 A la tête des fils d'Ephraïm, Osée, fils d'Ozaziu ; à la tête de la demi-tribu de Manassé, Joël, fils de Phadaïa;21 Et à la tête de la demi-tribu de Manassé en Galaad, Jaddo, fils de Zacharie; mais à la tête de Benjamin, Jasiel, fils d'Abner;22 Et à la tête de Dan, Ezrihel, fils de Jéroham. Voilà les princes des enfants d'Israël.
 
23 Mais David ne voulut pas les dénombrer au-dessous de vingt ans, parce que le Seigneur avait dit qu'il multiplierait les enfants d'Israël comme les étoiles du ciel.24 Joab, fils de Sarvia, avait commencé à dénombrer ; mais il n'acheva pas, parce que pour cela était tombée la colère du Seigneur sur Israël ; et c'est pourquoi le nombre de ceux qui avaient été recensés n'a pas été relaté dans les fastes du roi David.
Note I Par. 27,24 : Voir 1 Paralipomènes, 21, 2.
 
25 Le surintendant des trésors du roi était Azmoth, fils d'Adiel; quant aux trésors des villes, des bourgs et des tours, Jonathan, fils d'Osias, en avait la garde ;26 Mais aux travaux de la campagne et aux laboureurs qui travaillaient la terre, présidait Ezri, fils de Chélub.27 A ceux qui cultivaient les vignes, c'était Séméias, le Romathite; mais aux celliers où on met le vin, Zabdias, l'Aphonite.28 Aux plants d'oliviers, aux figuiers, qui étaient dans les plaines, Balanan, le Gédérite, et aux magasins d'huile, Joas.
Note I Par. 27,28 : Aux figuiers, c’est-à-dire aux sycomores qui produisent des figues. Voir Luc, note 19.4. Dans les plaines des Philistins. Voir Josué, note 9.1.
29 Mais aux troupeaux qui paissaient en Saron, fut préposé Sétraï, le Saronite, et aux bœufs dans les vallées, Saphat, fils d'Adli ;30 Sur les chameaux, Ubil, L'Ismahélite, et sur les ânes, Jadias, le Méronathite;31 Et sur les brebis, Jaziz l'Agaréen. Tous ceux-là étaient les intendants des biens du roi David.
 
32 Mais Jonathan, oncle de David, homme sage et savant, était un de ses conseillers; lui et Jahiel, fils d'Hachamoni, étaient auprès des enfants du roi.33 Achitophel aussi était conseiller du roi; Chusaï, l'Arachite, favori du roi.34 Après Achitophel étaient Joïada, fils de Banaïas, et Abiathar ; mais le prince de l'armée du roi était Joab.

Chapitre 28

 | 
 | 
Chap. : 
David exhorte les principaux d’Israël et Salomon, son fils, à être fidèles au Seigneur.
Il donne à Salomon le plan du temple et de toutes les choses destinées à son usage.
1 David convoqua donc tous les princes d'Israël, les chefs des tribus et les préposés de ses troupes, lesquels servaient le roi ; comme aussi les tribuns et les centurions, et ceux qui étaient à la tête des biens et des possessions du roi, ses enfants avec les eunuques, les puissants; de même que les plus vigoureux dans l'armée, et les réunit à Jérusalem.
 
2 Alors le roi, s'étant levé et se tenant debout, dit : Ecoutez-moi, mes frères et mon peuple : j'ai pensé à bâtir une maison dans laquelle reposerait l'arche de l'alliance du Seigneur, l'escabeau des pieds de notre Dieu, et, pour la bâtir, j'ai tout préparé.3 Mais Dieu m'a dit : Tu ne bâtiras point une maison à mon nom, parce que tu es un homme de guerre, et que tu as versé le sang.
Note I Par. 28,3 : Voir 2 Rois, 7, 13.
4 Cependant le Seigneur Dieu d'Israël m'a choisi dans toute la maison de mon père pour que je fusse roi sur Israël à jamais; car c'est dans Juda qu'il a choisi des princes : en outre c'est dans la maison de Juda qu'il a choisi la maison de mon père, et entre les fils de mon père, il lui a plu de me choisir pour roi sur tout Israël.5 Mais c'est aussi parmi mes fils (car le Seigneur m'a donné beaucoup de fils) qu'il a choisi Salomon, mon fils, pour qu'il s'assît sur le trône du règne du Seigneur sur Israël ;
Note I Par. 28,5 : Voir Sagesse, 9, 7.
6 Et il m'a dit : Salomon, ton fils, bâtira ma maison et mes parvis ; car c'est lui que j'ai choisi pour mon fils, et c'est moi qui serai son père.7 Et j'affermirai son règne à jamais, s'il persévère à accomplir mes préceptes et mes ordonnances comme aujourd'hui même.8 Maintenant donc, devant toute rassemblée d'Israël, et notre Dieu l'entendant, gardez et recherchez tous les commandements du Seigneur notre Dieu, afin que vous possédiez la terre qui est remplie de biens, et que vous la laissiez à vos fils après vous pour jamais.9 Et toi, Salomon, mon fils, connais le Dieu de ton père, et sers-le, avec un cœur parfait et un esprit qui agit volontairement ; car le Seigneur scrute tous les cœurs et pénètre toutes les pensées des esprits. Si tu le cherches, tu le trouveras; mais si tu l'abandonnes, il te rejettera pour jamais.
Note I Par. 28,9 : Voir Psaumes, 7, 10.
10 Maintenant donc que le Seigneur t'a choisi pour bâtir la maison du sanctuaire, sois fort, et agis.
 
11 Or David donna à Salomon, son fils, le plan du portique du temple, des celliers, du cénacle, des chambres secrètes, de la maison de propitiation ;
Note I Par. 28,11 : La maison de propitiation ; c’est-à-dire le propitiatoire. Voir Exode, 25, 17.
12 Comme aussi de tous les parvis qu'il avait en vue, des chambres tout autour, pour les trésors de la maison du Seigneur, et pour les trésors des choses saintes ;
Note I Par. 28,12 : Des choses saintes, ou consacrées au temple. Voir 1 Paralipomènes, 26, vv. 20, 26.
13 De la distribution des prêtres et des Lévites pour tous les ouvrages de la maison du Seigneur, et pour le soin de tous les vases consacrés au service du temple du Seigneur.14 Il lui donna l'or, selon le poids voulu, pour chaque vase de service ; de plus, le poids de l'argent, selon la diversité des vases et des ouvrages en argent,
Note I Par. 28,14 : Selon le poids, etc. ; c’est-à-dire autant qu’il en fallait pour faire les vases, etc.
15 Et encore l'or pour les chandeliers d'or et pour leurs lampes, selon la mesure de chaque chandelier et des lampes. De même aussi pour les chandeliers d'argent et pour leurs lampes, il remit le poids de l'argent, selon la diversité de leur mesure.16 Il donna encore l'or pour les tables de proposition, selon la diversité des tables, et également de l'argent, pour les autres tables d'argent.
Note I Par. 28,16 : Les tables, etc. ; les tables sur lesquelles on mettait les pains de proposition. Voir Exode, 25, 30.
17 De plus, pour les fourchettes, les fioles, les encensoirs d'un or très pur, et pour les petits lions, il distribua le poids pour chaque petit lion, selon la grandeur de leur mesure. De même aussi pour les lions d'argent, il mit à part un poids d'argent différent.
Note I Par. 28,17 : Pour chaque, etc., littéralement et par hébraïsme pour un lion et un lion. ― Il est évident que saint Jérôme a lu ici dans l’hébreu kefir au lieu de kefôr ; car dans 1 Esdras, 1, 10 et 8, 27, il a rendu ce même mot kefôr par coupe. D’après plusieurs commentateurs, kefôr signifie un vase muni d’un couvercle. Si la leçon lion était la vraie, ce mot pourrait signifier un poids en forme de lion, car on donnait aux poids en Orient la forme de lions et d’autres animaux.
18 Mais pour l'autel sur lequel se brûle le parfum, il donna de l'or très pur, pour qu'on en fît une représentation du quadrige et des chérubins, étendant leurs ailes et couvrant l'arche de l'alliance du Seigneur.
Note I Par. 28,18 : Les traducteurs de la Vulgate donnent généralement pour antécédent à chérubins le mot quadrige ; mais le texte hébreu, moins vague et moins amphibologique que la version latine, s’y oppose entièrement. C’est pour éviter cette faute que nous avons ajouté et en italique. ― Dieu est souvent représenté dans la Bible, porté sur un char que conduisent des animaux ailés. ― Les chérubins sont considérés comme portant le Seigneur et c’est d’une manière figurée qu’ils sont appelés son char.
19 Toutes ces choses, dit David, me sont venues écrites de la main du Seigneur, afin que je comprisse tous les ouvrages de ce modèle.
 
20 David dit encore à Salomon, son fils : Agis courageusement, fortifie-toi, et fais ; ne crains point et ne t'épouvante pas ; car le Seigneur mon Dieu sera avec toi : il ne te laissera et ne t'abandonnera point que tu n'aies achevé tous les ouvrages pour le service de la maison du Seigneur.21 Voilà la division des prêtres et des Lévites, lesquels sont auprès de toi pour tous les services de la maison du Seigneur ; ils sont prêts, et ils savent accomplir tes ordres, les princes aussi bien que le peuple.

Chapitre 29

 | 
 | 
Chap. : 
Offrandes de David et des principaux d’Israël pour la construction du temple.
David loue le Seigneur et le prie pour son peuple et pour son fils.
Seconde onction de Salomon.
Mort de David.
1 Ensuite David, le roi, dit à toute l'assemblée ; Dieu a choisi uniquement Salomon, mon fils, encore jeune et délicat, quoique l'œuvre soit grande; car ce n'est pas pour un homme que se prépare cette habitation, mais pour Dieu.
Note I Par. 29,1 : Salomon, quoiqu’ayant environ vingt-deux ans, était jeune par rapport à David, et par rapport à un travail qui exigeait tous les secours de la nature, de l’art, du savoir, de la prudence, et d’une grande expérience.
2 Pour moi, j'ai préparé de toutes mes forces les dépenses de la maison de mon Dieu ; l'or pour les vases d'or, l'argent pour les vases d'argent, l'airain pour ceux d'airain, le fer pour ceux de fer, le bois pour ceux de bois, des pierres d'onyx, d'autres semblables à l'antimoine, d'autres de diverses couleurs, enfin toute sorte de pierres précieuses, et du marbre de Paros en très grande quantité.
Note I Par. 29,2 : Antimoine. Le mot hébreu signifie une espèce de noir avec lequel les femmes d’Orient se peignent les yeux. Comparer à 4 Rois, 9, 39. ― Marbre de Paros, saint Jérôme traduit ainsi les mots pierres blanches qu’on cite dans l’original.
3 Et, par-dessus ces choses que j'ai offertes pour la maison de mon Dieu, je donne de mon propre bien de l'or et de l'argent pour le temple de mon Dieu, outre ce que j'ai préparé pour son sanctuaire :4 Trois mille talents d'or, de l'or d'Ophir, et sept mille talents d'argent très pur, pour en revêtir les murailles du temple.
Note I Par. 29,4 : Très pur ; littéralement très éprouvé par le feu. ― Or d’Ophir signifie or d’excellent qualité.
5 Et partout où il est besoin d'or et partout où il est besoin d'argent, que les ouvrages soient faits d'or et d'argent par les mains des ouvriers; et si quelqu'un fait spontanément une offrande, qu'il remplisse sa main aujourd'hui, et qu'il offre ce qu'il voudra au Seigneur.
 
6 C'est pourquoi les princes des familles et les grands des tribus d'Israël le promirent, ainsi que les tribuns, les centurions et les intendants des possessions du roi.7 Et ils donnèrent pour les ouvrages de la maison de Dieu cinq mille talents d'or et dix mille solides, dix mille talents d'argent, dix-huit mille talents d'airain, ainsi que cent mille talents de fer.
Note I Par. 29,7 : Le solide des Romains pesait un demi-sicle d’or hébraïque.
8 De même tous ceux chez qui on trouva des pierres précieuses les donnèrent pour le trésor de la maison du Seigneur, par l'entremise de Jahiel, le Gersonite.9 Et le peuple se livra à l'allégresse en promettant spontanément ses offrandes, parce qu'il les offrait de tout cœur au Seigneur; et aussi, David, le roi, se réjouit d'une grande joie.
 
10 Et il bénit le Seigneur devant toute la multitude, et il dit : Seigneur, Dieu d'Israël, notre père, vous êtes béni de siècle en siècle.11 A vous, Seigneur, est la magnificence, la puissance, la gloire et la victoire ; à vous la louange ; car tout ce qui est dans le ciel et sur la terre est à vous; à vous. Seigneur, est le règne, et c'est vous qui êtes au-dessus de tous les princes.12 A vous les richesses et à vous la gloire; c'est vous qui dominez sur toutes les créatures : en votre maison sont la force et la puissance; en votre main la grandeur et l'empire sur toutes choses13 Maintenant donc, ô notre Dieu, nous vous glorifions et nous louons votre nom illustre.14 Qui suis-je, et qui est mon peuple pour que nous puissions vous offrir toutes ces choses? Tout est à vous, et c'est de votre main que nous avons reçu ce que nous vous avons donné ;15 Car nous sommes des voyageurs et des étrangers devant vous comme tous nos pères. Nos jours passent comme l'ombre sur la terre, et rien ne les retient.
Note I Par. 29,15 : Voir Sagesse, 2, 5.
16 Seigneur notre Dieu, toutes ces richesses que nous avons préparées pour bâtir une maison à votre saint nom sont de votre main, et à vous sont toutes choses.17 Je sais, mon Dieu, que vous sondez les cœurs et que vous aimez la simplicité; c'est pourquoi, moi aussi, je vous ai offert toutes ces choses dans la simplicité de mon cœur, et plein d'allégresse ; et votre peuple qui se trouve ici, je l'ai vu avec une grande joie vous offrir ses présents.18 Seigneur Dieu d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, nos pères, conservez éternellement cette volonté de leur cœur, et que toujours ce sentiment de vénération pour vous persévère.19 Donnez aussi à Salomon, mon fils, un cœur parfait, afin qu'il garde vos commandements, vos témoignages et vos cérémonies, et qu'il les accomplisse tous ; et qu'il bâtisse la maison dont j'ai préparé les dépenses.
Note I Par. 29,19 : Les lois de Dieu souvent appelées dans l’Ecriture ses témoignages.
 
20 Or David ordonna à toute l'assemblée : Bénissez le Seigneur notre Dieu. Et toute l'assemblée bénit le Seigneur Dieu de leurs pères ; ils s'inclinèrent, et ils adorèrent Dieu et ensuite le roi.
Note I Par. 29,20 : Et adorèrent, etc. Comme nous l’avons déjà remarqué, l’acte extérieur d’adoration qu’on rendait à Dieu n’était pas différent de l’hommage de respect qu’on rendait aux hommes, le sentiment intérieur seul pouvait les distinguer.
 
21 Et ils immolèrent des victimes au Seigneur ; et ils lui offrirent des holocaustes le jour suivant : mille taureaux, mille béliers et mille agneaux, avec leurs libations, et en accomplissant tout le rite : il y en eut très abondamment pour tout Israël.22 Et ils mangèrent et burent devant le Seigneur en ce jour-là avec une grande allégresse. Et ils oignirent une seconde fois Salomon, fils de David. Or, ils l'oignirent pour le Seigneur comme prince, et Sadoc, comme pontife.
Note I Par. 29,22 : Voir 3 Rois, 1, 34.
23 Ainsi Salomon s'assit sur le trône du Seigneur, comme roi, à la place de David, son père, et il plut à tous ; et tout Israël lui obéit.24 Et tous les princes mêmes, les puissants, et tous les fils du roi David donnèrent la main et se soumirent à Salomon, le roi.25 Le Seigneur éleva donc Salomon sur tout Israël, et il donna à son règne une gloire telle que n'en eut avant lui aucun roi d'Israël.
 
26 Ainsi David, fils d'Isaï, régna sur tout Israël;27 Et les jours pendant lesquels il régna sur Israël furent quarante années : il régna sept ans à Hébron, et à Jérusalem, trente-trois ans.
Note I Par. 29,27 : Voir 3 Rois, 2, 11.
28 Et il mourut dans une heureuse vieillesse, plein de jours, et dans les richesses et dans la gloire; et Salomon son fils régna en sa place.29 Or les actions de David, le roi, les premières et les dernières, sont écrites dans le Livre de Samuel, le Voyant, et dans le Livre de Nathan, le prophète, et dans le volume de Gad, le Voyant,
Note I Par. 29,29 : Ces livres ont été perdus.
30 Et l'histoire de tout son règne, de sa force, et des temps qui ont passé de son vivant, soit en Israël, soit dans tous les royaumes de la terre.
Note I Par. 29,30 : Des temps, etc. ; c’est-à-dire des événements qui se sont passés de ses temps. ― Tous les royaumes de la terre ; dans tous les royaumes voisins de la terre d’Israël.

Bible Glaire & Vigouroux


Traduction de la Sainte Bible d'après la Vulgate (Clémentine) par l'abbé Jean-Baptiste Glaire éditée une première fois de 1871 à 1873, puis complétée par des introductions, des commentaires, des notes et des appendices rédigés par l'abbé Fulcran Vigouroux dans une troisième édition en 1890. L'édition reprise par Recatho est celle de 1905 des éditeurs A. et R. Roger, et F. Chernoviz téléchargeable également au format PDF ici. Recatho est le seul site web à offrir une version HTML de la Bible Glaire & Vigouroux. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre page de présentation des différentes versions de la Bible expliquant notre choix.