Moteur de recherche catholique portant sur la Bible et sur une bibliothèque d'ouvrages de référence en théologie, philosophie et histoire.
Car lorsque le feu sera tombé sur la maison de ces dieux de bois, d'argent et d'or, leurs prêtres à la vérité s'enfuiront et seront sauvés; mais eux, comme les poutres d'une maison, ils seront brûlés au milieu des flammes.
|
Saisissez un texte à rechercher ou bien sélectionnez un livre
Livre du prophète Michée
La recherche n'a donné aucun résultat.
AccueilGlaire & VigourouxMichée0/0 résultat(s)
0/0 résultat(s)

Livre du prophète Michée

Chapitre 1

 | 
 | 
Chap. : 
Vengeance du Seigneur sur Samarie et sur Jérusalem.
Ruine de Samarie ; désolation de Jérusalem.
Avertissements, reproches, menaces adressés à la maison de Juda.
Michée 1, 1-12 : Michée exhorte Israël à la pénitence - Gravure de Gustave Doré
Michée 1, 1-12 : Michée exhorte Israël à la pénitence - Gravure de Gustave Doré
1 Parole du Seigneur, qui fut adressée à Michée le Morasthite, dans les jours de Joathan, d'Achaz, et d'Ezéchias, rois de Juda, parole relative à ce qu'il a lu touchant Samarie et Jérusalem.
Note Mich. 1,1-16 : 1° Dans le premier discours, chapitres 1 et 2, Michée annonce le châtiment des péchés d’Israël, chapitre 1, versets 2 à 5 ; la ruine de Samarie, versets 6 et 7 ; la dévastation de Juda et la transportation de ses habitants, versets 8 à 16, à cause des violences des grands, chapitre 2, versets 1 à 11. Dieu traitera cependant avec bonté les restes de son peuple, versets 12 et 13.
Note Mich. 1,1 : Le Morasthite ou de Morasthie ; bourgade de la tribu de Juda, dans le voisinage d’Hébron. ― Parole relative, etc. Voir Amos, 1, 1.
 
2 Ecoutez, vous tous, peuples, et que la terre soit attentive, ainsi que sa plénitude; et que le Seigneur Dieu soit témoin contre vous, le Seigneur du fond de son temple saint.
Note Mich. 1,2 : Voir Deutéronome, 32, 1 ; Isaïe, 1, 2.
 
3 Parce que voici que le Seigneur sortira de son lieu ; et il descendra et foulera aux pieds les hauteurs de la terre.
Note Mich. 1,3 : Voir Isaïe, 26, 21.
4 Et les montagnes seront consumées sous lui ; et les vallées se fendront et disparaîtront comme la cire à la face de la flamme, comme les eaux qui coulent sur une pente.5 Tout cela à cause du crime de Jacob et des péchés de la maison d'Israël. Quel est le crime de Jacob? N'est-ce pas Samarie? et quelles sont les hauteurs de Juda? n'est-ce pas Jérusalem?
Note Mich. 1,5 : Samarie, où Jéroboam établit le culte des veaux d’or. ― Les hauts lieux ; les montagnes sur lesquelles on sacrifiait aux faux dieux. Jérusalem, d’où l’idolâtrie, qui y avait été d’abord introduite, s’est répandue dans tout le pays. Comparer à 3 Rois, 14, 15 ; 15, 26 ; 4 Rois, 16, 10 ; 23, 4.
 
6 Et je rendrai Samarie comme un monceau de pierres qu'on ramasse dans le champ, lorsqu'on plante une vigne; je ferai rouler ses pierres dans la vallée, et ses fondements, je les découvrirai.
Note Mich. 1,6 : Comme un monceau, etc. Quand on plantait une vigne dans un terrain pierreux, on ôtait les pierres dont on faisait un tas. Comparer à Isaïe, 5, 2. Ainsi Samarie sera réduite en un monceau de pierres qui seront jetés dans la vallée, et à l’endroit même qu’elle occupait, on plantera une vigne.
7 Et toutes ses images taillées au ciseau seront brisées, et tous les dons qu'elle a reçus seront brûlés par le feu, et toutes ses idoles, je les livrerai à la destruction, parce qu'elles ont été acquises avec les salaires d'une prostituée, et elles deviendront le salaire d'une prostituée.8 Sur cela je me lamenterai, et je hurlerai; j'irai dépouillé et nu ; je ferai des hurlements comme ceux des dragons, et des cris lugubres comme ceux des autruches :
Note Mich. 1,8 : Nu. Voir, sur le vrai sens de ce mot, Isaïe, 20, 2. ― Des dragons ; en hébreu, des chacals, dont l’aboiement, pendant la nuit, est lugubre, comme l’est aussi le cri de l’autruche. Voir Job, 30, 29.
9 Parce que sa plaie est désespérée, qu'elle s'est étendue jusqu'à Juda, elle a pénétré jusqu'à la porte de mon peuple, jusqu'à Jérusalem.
Note Mich. 1,9 : Sa plaie ; la plaie de Samarie, nommée au verset 5. ― Elle s’est étendue jusqu’à Juda. Après avoir désolé le royaume d’Israël, sous les règnes de Phul, de Théglathphalasar et de Salmanasar, les Assyriens s’avancèrent dans le royaume de Juda, sous le règne de Sennachérib, qui vint assiéger Jérusalem.
 
10 Ne l'annoncez pas dans Geth, ne donnez pas un libre cours à vos larmes; dans la maison de poussière, couvrez-vous de poussière.
Note Mich. 1,10 : Ne l’annoncez pas, cette prophétie. Le Prophète fait cette recommandation, pour ne pas donner aux ennemis un sujet de joie. Comparer à 2 Rois, 1, 20. ― Geth ; ville des Philistins. ― Dans la maison de poussière, traduction du nom propre de ville que renferme l’hébreu : Beth leaphra, c’est-à-dire la localité appelée ailleurs Ophra, dans la tribu de Benjamin.
11 Et passez confuse d'ignominie, belle habitation. Elle n'est pas sortie, celle qui habite sur la limite; la maison voisine, qui s'est soutenue, recevra de vous un sujet de lamentation.
Note Mich. 1,11 : Il y a dans le texte hébreu de ce verset plusieurs noms propres de villes qui forment des paronomases très élégantes, mais dont l’auteur de la Vulgate a donné seulement la signification. ― Passez ; littéralement, passez pour vous (transite vobis) ; hébraïsme semblable à la locution des Latins, vade tibi, et à l’idiotisme français va-t’en. Le verbe est au pluriel, parce que son sujet est habitation, nom collectif équivalent à habitants. ― Celle qui habite sur la limite ; Samarie, selon saint Jérôme. Samarie était en effet située sur les confins de la Palestine, du côté des Assyriens. ― La maison voisine ; le royaume de Juda, suivant le même saint docteur. ― Qui s’est soutenue (quæ stetit sibimet) ; Juda a subsisté après la ruine de Samarie par les Assyriens. ― Recevra, etc. ; en voyant ce qui vous est arrivé.
12 Parce qu'elle est devenue faible pour le bien, celle qui habite au milieu des amertumes; parce que le mal est descendu du Seigneur à la porte de Jérusalem.
Note Mich. 1,12 : Parce qu’elle, etc. La maison de Juda s’est trouvée trop faible pour assister Samarie, plongée elle-même dans l’amertume. ― Le mal, etc. ; l’ennemi envoyé par le Seigneur est venu jusqu’aux portes du Jérusalem.
13 Le bruit du quadrige est un objet de stupeur pour l'habitant de Lachis ; la source du péché de la fille de Sion, c'est qu'en toi se sont trouvés les crimes d'Israël.
Note Mich. 1,13 : Lachis ; ville méridionale de Juda à laquelle Sennachérib s’attaqua avant d’assiéger Jérusalem (voir 4 Rois, 18, verset 13 et suivants). ― La fille de Sion. Voir, pour le sens de cette expression, Isaïe, 1, 8. ― C’est qu’en toi ; paroles qui s’adressent à la fille de Sion elle-même. Ce changement subit de personne est très fréquent dans le style prophétique.
14 A cause de cela, elle enverra des messagers à l'héritage de Geth; mais c'est une maison de mensonge pour tromper les rois d'Israël.
Note Mich. 1,14 : L’héritage de Geth ; c’est-à-dire, les Assyriens, qui occupaient alors les villes des Philistins, ou bien, Môrescheth de Geth, comme on lit dans l’hébreu. Môrescheth, qui signifie héritage, était une ville qui appartenait à Geth.
15 Je t'amènerai encore l'héritier, à toi qui habites à Marésa; jusqu'à Odollam, la gloire d'Israël viendra.
Note Mich. 1,15 : Marésa ; ville de Juda (voir Josué, 15, vv. 21, 44). ― L’héritier, selon l’hébreu ; le grec porte de même l’article déterminatif. Or cet héritier est l’Assyrien vainqueur. ― Odollam ; caverne dans la tribu de Juda (voir 1 Rois, 22, 1) ; mais il s’agit probablement ici de la ville de ce même nom qu’Eusèbe et saint Jérôme mettent à dix milles d’Eleutéropolis, vers l’orient. ― La gloire d’Israël ; est mis ici par antiphrase pour la honte et l’ignominie.
 
16 Coupe ta chevelure, tonds-toi au sujet des fils de tes délices ; sois entièrement chauve comme l'aigle ; parce qu'ils ont été emmenés captifs loin de toi.
Note Mich. 1,16 : Coupe ta chevelure ; comme la loi (voir Lévitique, 19, 27 ; Deutéronome, 14, 1) défendait aux Juifs d’user de cette pratique qui était ordinaire aux gentils pour exprimer leur douleur, le dessein du Prophète n’est pas de leur ordonner d’agir de la sorte ; mais seulement de leur prédire que leur douleur sera excessive, et qu’ils ne pourront trouver des marques de deuil assez vives pour en exprimer la violence. ― Comme l’aigle ; qui pendant sa mue perd toutes ses plumes, et tombe dans une sorte de langueur qui l’empêche de chasser à son ordinaire, et de se faire craindre des autres oiseaux.

Chapitre 2

 | 
 | 
Chap. : 
Infidélité des Israélites.
Vengeances du Seigneur sur eux.
Promesse de leur retour de captivité.
1 Malheur à vous, qui songez à l'inutile, et qui inventez le mal sur vos lits ; à la lumière du matin ils l'accomplissent, parce que c'est contre Dieu qu'est élevée leur main.
Note Mich. 2,1 : L’inutile (inutile) ; le terme hébreu signifie aussi iniquité, injustice ; sens qui convient mieux ici.
2 Et ils ont convoité des champs, et ils les ont pris violemment; et ils ont usurpé des maisons; et ils opprimaient un homme et sa maison ; un autre homme et son héritage.
Note Mich. 2,2 : Ils opprimaient (calumniabantur). Voir, sur ce mot, Jérémie, 50, 33.
3 C'est pour cela, voici ce que dit le Seigneur : Voici que moi je prépare pour cette famille un malheur dont vous ne retirerez pas vos cous, et vous ne marcherez pas en superbes, parce que c'est un temps très mauvais.
Note Mich. 2,3 : Un malheur, qui sera comme un joug dont vous ne pourrez vous affranchir.
4 En ce jour-là, vous serez pris pour un sujet de parabole, et avec un doux plaisir sera chantée la chanson de ceux qui diront : Par la désolation nous avons été ravagés ; la portion de mon peuple a été changée ; comment se retirera-t-il de moi, puisqu'il reviendra pour partager nos contrées?
Note Mich. 2,4 : Un sujet de parabole. Voir Jérémie, 24, 9. ― De ceux qui diront comme si vous le disiez vous-mêmes. ― A été changée contre la terre de captivité. ― Comment se retirera-t-il de moi, Cette réflexion d’un Israélite, laquelle fait partie de la chanson, s’adresse aux faux prophètes et aux flatteurs qui disaient que les Assyriens abandonneraient le pays d’Israël, sans y causer un grand dommage.
 
5 A cause de cela, il n'y aura personne qui mette le cordeau de partage dans l'assemblée du Seigneur.
Note Mich. 2,5 : Le cordeau de partage, la corde qui sert à mesurer pour faire le partage des héritages.
 
6 Ne dites point sans cesse : Il ne répandra pas ses oracles sur eux, la confusion ne les couvrira pas.
Note Mich. 2,6 : Ne dites point sans cesse ; littéralement, et par hébraïsme, disant ne dites point.
7 La maison de Jacob dit : Est-ce que l'esprit du Seigneur a été raccourci, ou est-ce que telles sont ses pensées? Mes paroles ne sont-elles pas favorables à celui qui marche dans la droiture?
Note Mich. 2,7 : Telles, etc. ; c’est-à-dire, peut-il avoir ces pensées de nous perdre qu’on lui attribue ?
 
8 Mais, au contraire, mon peuple s'est levé en adversaire; de dessus la tunique, vous avez enlevé le manteau ; et ceux qui passaient de bonne foi, vous les avez tournés à la guerre.
Note Mich. 2,8 : De dessus, etc. Cela pourrait s’entendre de la cruauté exercée par les Israélites sur leurs frères habitants de Juda, sous le règne de Phacée, roi d’Israël, et d’Achaz, roi de Juda (voir 2 Paralipomènes, 28, verset 6 et suivants).
9 Vous avez chassé les femmes de mon peuple de la maison de leurs délices ; vous avez enlevé ma louange à leurs petits enfants pour jamais.
Note Mich. 2,9 : Vous avez chassé, etc. Sous le règne d’Achaz, les Israélites ont enlevé de Juda deux cent milles personnes, tant femmes que filles et petits enfants (voir 2 Paralipomènes, 28, 8). ― Vous avez enlevé, etc. Les enfants ainsi emmenés captifs et dépouillés de tous les biens qui excitaient leur reconnaissance, ne poussaient que des cris de douleur et de plainte, au lieu de célébrer les louanges du Seigneur, comme ils le faisaient dans la tranquillité de leurs maisons.
 
10 Levez-vous, et allez, parce qu'il n'y a point de repos ici pour vous; à cause de son impureté, cette terre sera corrompue d'une putréfaction horrible.
Note Mich. 2,10 : Sera corrompue, etc., étant abandonnée à des idolâtres.
11 Plût à Dieu que je fusse un homme n'ayant pas l'esprit prophétique, et que je parlasse plutôt mensonge! je le verserai le vin de la colère de Dieu, et je t'enivrerai; et celui pour qui il sera versé, sera ce peuple.
Note Mich. 2,11 : Le vin ou le calice que Dieu fait boire à ses ennemis, signifie très souvent sa colère et sa vengeance. ― Ce peuple ; le peuple même d’Israël.
 
12 Je te rassemblerai certainement tout entier, ô Jacob ; je réunirai les restes d'Israël; je les mettrai tous ensemble comme dans une bergerie, comme un troupeau au milieu de son parc; une multitude d'hommes y causera du tumulte.
Note Mich. 2,12-13 : Saint Jérôme et plusieurs interprètes entendent ces deux versets de la réunion future des restes d’Israël avec les gentils dans l’Eglise de Jésus-Christ, qui est lui-même leur roi et leur Dieu.
Note Mich. 2,12 : Y causera du tumulte, comme lorsqu’un troupeau nombreux vient tout d’un coup à la porte de l’étable ou du parc. La multitude des Israélites était innombrable dans les derniers temps de la république des Hébreux.
13 Car celui qui ouvrira le chemin, montera devant eux: ils se partageront, et passeront à la porte et entreront par elle ; et leur roi passera en leur présence, et le Seigneur sera à leur tête.

Chapitre 3

 | 
 | 
Chap. : 
Désordres des princes, des juges, des prêtres et des faux prophètes de Juda et d’Israël.
Menaces contre ces princes et ces juges.
Jérusalem et le temple seront détruits.
1 Et j'ai dit : Ecoutez, princes de Jacob, et chefs de la maison d'Israël : N'est-ce pas à vous de connaître ce qui est juste,
Note Mich. 3,1-12 : 2° Dans le second discours, du chapitre 3 au chapitre 5, le Prophète s’étend plus longuement, chapitre 3, sur les péchés des princes, des faux prophètes, des juges iniques et des mauvais prêtres, et il leur prédit la ruine de Sion et du temple ; mais il s’étend surtout sur la promesse du rétablissement d’Israël, chapitre 4 ; elle n’occupait que deux versets dans le premier discours, chapitre 2, versets 12 et 13 ; elle remplit ici les deux chapitres 4 et 5. Michée annonce la conversion des Gentils, la naissance du Messie à Bethléem, chapitre 5, verset 2, voir Matthieu, 2, 6 ; Jean, 7, 42, et le triomphe du peuple de Dieu.
Note Mich. 3,1 : Princes, etc. Le Prophète désigne ici les principaux des deux royaumes de Juda et d’Israël (voir versets 9, 10 et 12).
2 Vous qui avez en haine le bien et qui aimez le mal ; vous qui enlevez violemment leur peau de dessus eux et leur chair de dessus leurs os?
Note Mich. 3,2 : Leur, leurs ; c’est-à-dire, de mon peuple, de Juda et d’Israël (voir versets 1 et 3).
 
3 Qui ont mangé la chair de mon peuple, et ont arraché leur peau, brisé leurs os, et ils les ont coupés en morceaux comme pour les faire cuire dans une chaudière, et comme de la chair qu'on met dans une marmite.4 Alors ils crieront vers le Seigneur; mais il ne les exaucera pas ; et il leur cachera sa face en ce temps-là, à cause de la malice de leurs inventions.
Note Mich. 3,4 : Inventions ; en hébreu, œuvres, actions.
 
5 Voici ce que dit le Seigneur contre les prophètes qui séduisent mon peuple ; qui mordent avec leurs dents, et prêchent la paix; si quelqu'un ne leur met pas dans la bouche quelque chose, ils consacrent contre lui un combat.
Note Mich. 3,5 : Ils consacrent ; ils préparent. Comparer à Jérémie, 6, 4.
 
6 A cause de cela, vous aurez pour vision une nuit, et des ténèbres pour révélation; et le soleil se couchera pour les prophètes, et le jour se couvrira de ténèbres pour eux.7 Et ceux qui voient des visions seront confondus, les devins seront confondus ; et tous se voileront le visage, parce qu'il n'y a pas de réponse de Dieu.
 
8 Mais cependant moi j'ai été rempli de la force de l'esprit du Seigneur, de sa justice et de sa vertu, afin que j'annonce à Jacob son crime et à Israël son pèche.
 
9 Ecoutez ceci, princes de la maison de Jacob, et juges de la maison d'Israël, vous qui abominez le jugement et pervertissez tout ce qui est juste;10 Qui bâtissez Sion avec du sang, et Jérusalem avec l'iniquité.
 
11 Ses princes jugeaient pour des présents, et ses prêtres enseignaient pour un salaire, et ses prophètes prédisaient pour de l'argent; et ils se reposaient sur le Seigneur, disant : Est-ce que le Seigneur n'est pas au milieu de nous? Les maux ne viendront pas sur nous.
Note Mich. 3,11 : Voir Ezéchiel, 22, 27 ; Sophonie, 3, 3.
 
12 C'est pour cela qu'à cause de vous, Sion comme un champ sera labourée, et que Jérusalem sera comme un monceau de pierres, et la montagne du temple une haute forêt.
Note Mich. 3,12 : Sion, etc. Cette prophétie a été citée par Jérémie (voir Jérémie, 26, 18). ― Saint Jérôme écrivait au sujet de cette prophétie : « Nous voyons accompli tout ce qui a été prédit ; nos yeux nous montrent la vérité de cet oracle est l’aspect des lieux atteste l’exactitude de la prophétie. »

Chapitre 4

 | 
 | 
Chap. : 
Rétablissement de Sion.
Concours des peuples qui y viennent rendre leurs hommages au Seigneur.
Paix dans toute la terre.
Sion et Samarie ramenées de captivité.
Puissance rendue à Sion.
Défaite des nations soulevées contre elle.
1 Et il arrivera au dernier des jours que la montagne de la maison du Seigneur sera préparée sur le sommet des montagnes, et élevée au-dessus des collines ; et des peuples y afflueront.
Note Mich. 4,1-3 : La prophétie contenue dans ces trois versets se lit dans Isaïe (voir Isaïe, 2, 2-4), où nous en avons donné le sens.
Note Mich. 4,1 : Voir Isaïe, 2, 2.
 
2 Et beaucoup de nations se hâteront et diront : Venez, montons à la montagne du Seigneur et à la maison du Dieu de Jacob ; et il nous instruira de ses voies, et nous marcherons dans ses sentiers, parce que de Sion sortira la loi, et la parole du Seigneur de Jérusalem.
 
3 Et il exercera son jugement sur beaucoup de peuples, et il châtiera des nations puissantes jusqu'aux pays lointains, et ils tailleront leurs glaives en socs de charrue et leurs lances en boyaux ; une nation ne prendra pas le glaive contre une autre nation, et ils n'apprendront plus à faire la guerre,
 
4 Et chacun se reposera sous sa vigne et sous son figuier, et il n'y aura personne qui les effraye, parce que c'est la bouche du Seigneur qui a parlé.
 
5 Car tous les peuples marcheront chacun au nom de son Dieu ; mais nous, nous marcherons au nom du Seigneur Dieu, jusque dans l'éternité et au-delà.
 
6 En ce jour-là, dit le Seigneur, je rassemblerai celle qui était boiteuse, et je recueillerai celle que j'avais rejetée et celle que j'avais affligée.7 Je ferai que celle qui était boiteuse ait des restes, et que celle qui avait été dans la peine devienne une nation puissante; et le Seigneur régnera sur eux, sur la montagne de Sion, depuis ce moment jusqu'à jamais.
Note Mich. 4,7 : Voir Sophonie, 3, 19 ; Daniel, 7, 14 ; Luc, 1, 32. ― Des restes ; c’est-à-dire, une prospérité.
 
8 Et toi, tour du troupeau, environnée de nuages, fille de Sion, jusqu'à toi viendra, oui elle viendra, la puissance souveraine, l'empire de la fille de Jérusalem.
Note Mich. 4,8 : Tour du troupeau ; c’est, selon la plupart des interprètes, Jérusalem, ordinairement appelée fille de Sion, parce qu’elle était au pied et autour de cette montagne ; et selon les mêmes autorités le nom de tour du troupeau lui est donné ici, parce qu’on la considère comme ruinée par les Chaldéens et réduite à l’état des huttes de bergers, que l’Ecriture nous représente comme les plus chétives habitations (voir 4 Rois, 17, 9 ; 18, 8). ― Fille de Sion. Voir, sur cette expression, Isaïe, 1, 8.
 
9 Pourquoi es-tu maintenant tourmentée par le chagrin? Est-ce que tu n'as point de roi, ou ton conseiller a-t-il péri, puisque la douleur t'a saisie comme une femme qui est en travail?10 Afflige-toi, et tourmente-toi, fille de Sion, comme une femme en travail, parce que maintenant tu sortiras de la cité, et tu habiteras dans une région étrangère, et tu viendras jusqu'à Babylone; là, tu seras délivrée; là, le Seigneur te rachètera de la main de tes ennemis.
 
11 Et maintenant se sont rassemblées contre toi beaucoup de nations, qui disent : Qu'elle soit lapidée, et que notre œil considère Sion.12 Mais eux-mêmes n'ont pas connu les pensées du Seigneur, et ils n'ont pas compris que son dessein était de les assembler comme le foin de l'aire.
 
13 Fille de Sion, lève-toi et foule aux pieds tes ennemis ; parce que je te poserai une corne de fer, et je te poserai des ongles d'airain, et tu briseras beaucoup de peuples, et tu immoleras au Seigneur leurs rapines, et leur puissance au Seigneur de toute la terre.
Note Mich. 4,13 : Je te poserai une corne de fer, etc. Je te rendrai forte comme un taureau qui aurait des cornes de fer et un sabot d’airain.
 

Chapitre 5

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
Naissance du Messie.
Réprobation des Juifs.
Conversion des gentils.
Rappel des Juifs.
Israël délivré de la puissance des Assyriens.
Restes de Jacob exaltés.
L’idolâtrie détruite parmi eux.
1 Maintenant tu seras ravagée, ville de voleurs; ils ont mis le siège devant nous; avec la verge ils frapperont la joue du juge d'Israël.
Note Mich. 5,1 : Ce verset est une continuation du précédent, auquel le texte hébreu le rattache. ― Le sens de l’hébreu est celui-ci : « Maintenant rassemble tes troupes, fille de la multitude, » c’est-à-dire, rassemble tes hommes de guerre pour montrer ta force et te défendre.
 
2 Et toi, Bethléem Ephrata, tu es très petit entre les mille de Juda; de toi sortira pour moi celui qui doit être le dominateur en Israël, et sa génération est du commencement, des jours de l'éternité.
Note Mich. 5,2 : Ephrata ; est l’ancien nom de Bethléhem (voir Genèse, 35, 19 ; 48, 7) ; ce mot la distingue d’une autre Bethléhem située dans la tribu de Zabulon. ― Très petit (parvulus). Ce masculin qui se lit aussi dans le texte original, forme une exception à la règle générale suivant laquelle les noms de villes et de pays sont du genre féminin. Selon saint Jean (voir Jean, 7, 42), ce n’était qu’un bourg. ― Entre les mille de Juda. Les Hébreux étaient anciennement divisés en diverses classes dont l’une était composée de mille hommes (voir Exode, 18, verset 21 et suivants ; Deutéronome. (?)). Quand saint Matthieu (voir Matthieu, 2, 6) dit que Bethléhem n’est pas la moindre parmi les principales villes de Juda, il est évident qu’il ne l’entend pas de son étendue et de sa population, mais bien de son importance, comme étant le lieu de la naissance du Messie. Il n’est pas moins évident par le passage de saint Matthieu (voir Matthieu, 2, verset 1 et suivants) qu’au temps de Jésus-Christ, les Juifs eux-mêmes voyaient le Messie dans la prophétie de Michée. ― Sur Bethléhem, voir la note 27 à la fin du volume (appendices).
3 A cause de cela, il les livrera jusqu'au jour où celle qui doit enfanter enfantera, et les restes de ses frères se tourneront vers les fils d'Israël.
 
4 Et il demeurera ferme, et il paîtra son troupeau dans la force du Seigneur, dans la sublimité du nom du Seigneur son Dieu; et ils se convertiront, parce qu'alors il sera glorifié jusqu'aux extrémités de la terre.5 Et celui-ci sera la paix : lorsque l'Assyrien sera venu dans notre terre, et qu'il aura foulé aux pieds le pavé de nos maisons, nous susciterons contre lui sept pasteurs et huit hommes du premier rang.
Note Mich. 5,5 : L’Assyrien est mis ici pour les ennemis en général du peuple de Dieu. ― Nous susciterons ; littéralement, et nous. Voir, sur ce et, Osée, 11, 1. ― Sept pasteurs et huit hommes, locution qui signifie un grand nombre.
 
6 Et ils gouverneront la terre d'Assur avec le glaive, et la terre de Nemrod avec ses propres lances ; et il nous délivrera de l'Assyrien, lorsqu'il sera venu dans notre terre, et qu'il aura foulé aux pieds le sol de nos confins.
Note Mich. 5,6 : Ses (ejus), étant au féminin dans l’hébreu, ne peut se rapporter qu’au mot terre, qui précède immédiatement. ― La terre d’Assur, l’Assyrie dont Ninive était la capitale. ― La terre de Nemrod, la Babylonie, où Nemrod commença à régner (voir Genèse, 10, 10).
7 Et les restes de Jacob seront au milieu de beaucoup de peuples comme la rosée du Seigneur, comme des gouttes sur l'herbe, qui n'attend pas un homme, et n'espère pas dans les fils des hommes.
Note Mich. 5,7 : La rosée, … qui n’attend pas un homme, mais vient du Seigneur et conserve en Palestine par son abondance les fruits de la terre, durant la saison d’été où il ne tombe pas de pluie.
8 Et les restes de Jacob seront parmi les nations, et au milieu de beaucoup de peuples, comme un lion parmi les bêtes des forêts, comme le petit d'un lion parmi les troupes de menu bétail; lorsqu'il a traversé un troupeau, et foulé aux pieds, et ravi sa proie, il n'y a personne qui la lui arrache.
 
9 Ta main s'élèvera sur ceux qui te combattent, et tous tes ennemis périront.10 Et il arrivera en ce jour-là, dit le Seigneur, j'enlèverai tes chevaux du milieu de toi, et je briserai tes quadriges.11 Et je ruinerai les cités de ton pays, et je détruirai toutes tes fortifications; j'enlèverai les maléfices de ta main, et il n'y aura plus de divinations dans toi.12 Et je ferai périr tes images taillées au ciseau et les statues du milieu de toi, et tu n'adoreras plus les ouvrages de tes mains.13 Et j'arracherai tes bocages du milieu de toi, et je briserai tes cités.
 
14 Et j'exercerai dans ma fureur et dans mon indignation la vengeance sur toutes les nations qui ne m'ont pas écouté.

Chapitre 6

 | 
 | 
Chap. : 
Ingratitude des Israélites.
Moyens de plaire au Seigneur.
Infidélités des Israélites.
Vengeance du Seigneur sur eux.
1 Ecoutez ce que dit le Seigneur : Lève-toi, plaide contre les montagnes, et que les collines entendent ta voix.
Note Mich. 6,1 et suivants : 3° Le troisième discours, chapitres 6 et 7, est un dialogue entre Dieu et son peuple ; il dépeint d’une manière dramatique quelle a été l’ingratitude de ce dernier. Le Prophète, chapitre 6, versets 1 et 2, annonce la discussion ; versets 3 à 5, Dieu rappelle à Israël les bienfaits dont il l’a comblé ; versets 6 et 7, le peuple, ne pouvant nier son infidélité, demande comment il pourra désarmer la colère divine ; verset 8, Michée lui montre la voie du salut et lui répond que c’est en faisant le bien ; versets 9 à 16, malheur aux enfants de Jacob s’ils continuent à vivre dans l’injustice, le châtiment sera terrible ! Après avoir proféré cette menace, que le Seigneur l’a chargé de faire entendre en son nom à Juda, le Prophète demande à Dieu pardon pour les coupables, chapitres 7, versets 1 à 14. Dieu se laisse toucher, il promet de renouveler les merveilles d’autrefois, versets 15 à 17, et Michée termine en la remerciant de sa bonté et de sa miséricorde, versets 18 et 20.
 
2 Que les montagnes écoutent le jugement du Seigneur, ainsi que les fermes fondements de la terre ; car le Seigneur a une discussion avec son peuple, et avec Israël il entrera en jugement.
 
3 Mon peuple, que t'ai-je fait ou en quoi ai-je été fâcheux pour toi? réponds-moi.
Note Mich. 6,3 : Voir Jérémie, 2, 5.
4 Est-ce parce que je t'ai retiré de la terre d'Egypte, et que je t'ai délivré d'une maison d'esclaves, et que j'ai envoyé devant ta face Moïse, Aaron et Marie?
Note Mich. 6,4 : Marie était la sœur de Moïse.
5 Mon peuple, souviens-toi, je te prie, de ce que pensa Balach, roi de Moab, et de ce que lui répondit Balaam, fils de Béor, depuis Sétim jusqu'à Galgala, afin que tu reconnusses les justices du Seigneur.
Note Mich. 6,5 : Voir Nombres, chapitre 23. ― De ce que pensa ; des desseins, etc. Voir Nombres, chapitres 22 et 24. ― Sétim, lieu où les Israélites se livrèrent à l’idolâtrie avec les Moabites. ― Galgala, le premier campement des Israélites dans la terre de Chanaan (voir Josué, 4, 19). ― Sétim, sur les bords du Jourdain, à l’est, près de son embouchure dans la mer Morte, était vis-à-vis de Galgala et de Jéricho.
 
6 Qu'offrirai-je de digne au Seigneur? fléchirai-je le genou devant le Dieu très haut? Est-ce que je lui offrirai des holocaustes et des génisses d'une année?7 Est-ce que le Seigneur peut être apaisé avec mille béliers ou avec beaucoup de milliers de boucs engraissés? Est-ce que je donnerai mon premier-né pour mon crime, et le fruit de mes entrailles pour le péché de mon âme?8 Je t'indiquerai, ô homme, ce qui est bon, et ce que le Seigneur demande de toi : C'est de pratiquer la justice, d'aimer la miséricorde et d'être vigilant à marcher avec ton Dieu.
Note Mich. 6,8 : Marcher, etc. ; hébraïsme, pour se conduire d’une manière irréprochable, parfaitement conforme à la volonté divine.
 
9 La voix du Seigneur crie à la cité, et le salut sera pour ceux qui craignent votre nom : Ecoutez, ô tribus ; mais qui approuvera cela?
Note Mich. 6,9 : La cité, Jérusalem ou Samarie, capitale du royaume d’Israël ; car il paraît, par le verset 16, que la prophétie contenue dans ce chapitre regarde les dix tribus. ― Qui approuvera cela : qui est-ce qui recevra avec soumission la parole du Seigneur ?
10 Les trésors de l'iniquité sont encore un feu dans la maison de l'impie, et la petite mesure est pleine de la colère du Seigneur.
Note Mich. 6,10 : La petite mesure. Voir Amos, 8, 5.
11 Est-ce que je justifierai une balance impie et les poids trompeurs du sachet?
Note Mich. 6,11 : Anciennement, chez les Hébreux, chacun portait sur soi un sachet dans lequel étaient des pierres qui servaient de poids pour peser l’argent.
12 C'est par ces moyens que ses riches se sont remplis d'iniquité, et ses habitants parlaient mensonge, et leur langue était frauduleuse dans leur bouche.
Note Mich. 6,12 : Ses riches ; les riches de Jérusalem, ou de Samarie. Voir le verset 9.
 
13 Et moi donc j'ai commencé à te frapper de perdition à cause de tes péchés.
Note Mich. 6,13 : Dans ce verset et les suivants Dieu s’adresse à Samarie.
14 Tu mangeras, et ne seras pas rassasié ; et ton humiliation sera au milieu de toi; tu saisiras, et ne sauveras pas; et ceux que tu auras sauvés, je les livrerai au glaive.
Note Mich. 6,14 : Tu saisiras ; tu prendras tes enfants entre tes bras.
15 Tu sèmeras et ne moissonneras pas: tu presseras l'olive, et tu ne t'oindras pas d'huile, tu feras du moût, et ne boiras pas de vin.
Note Mich. 6,15 : Voir Deutéronome, 28, 38 ; Aggée, 1, 6.
 
16 Et tu as gardé les préceptes d'Amri et toutes les œuvres de la maison d'Achab, et tu as marché dans leurs volontés, afin que je te livre à la ruine, et ses habitants au sifflement; l'opprobre de mon peuple, vous le porterez.
Note Mich. 6,16 : Amri, roi d’Israël, et Achab son fils, furent de très méchants princes (voir 3 Rois, 16, verset 25 et suivants). ― Au sifflement ; c’est-à-dire, à la risée.

Chapitre 7

 | 
 | 
 | 
Chap. : 
Petit nombre des justes dans la maison de Jacob.
Vengeances du Seigneur.
Attente de ses miséricordes.
Ruine de Babylone.
Rétablissement d’Israël et de toute la maison de Jacob.
Merveilles de leur délivrance.
1 Malheur à moi, parce que je suis devenu comme celui qui recueille en automne des grappes de raisins oubliées pendant la vendange; il n'y a pas une grappe à manger; mon âme a désiré quelques figues précoces.
Note Mich. 7,1 : Figues précoces, les premières figues, qui sont excellentes.
2 Le saint a disparu de la terre, il n'y a pas un juste parmi les hommes; tous tendent des pièges dans le sang; l'homme fait une chasse à mort à son frère.
 
3 Ils appellent bien le mal de leurs mains; le prince demande, et le juge est pour la rétribution, et le grand a dit le désir de son âme, et ainsi ils ont troublé la terre.
Note Mich. 7,3 : Le mal de leurs mains ; le mal qu’ils font. ― Le prince demande, exige des choses injustes. ― Le juge est pour la rétribution (judex in reddendo est), se fait rétribuer, exige des présents de ses clients. Comparer à Michée, 3, 1. Pour cette interprétation qui paraît la plus simple et la plus conforme au texte hébreu, il faut supposer que reddendo a ici le sens passif. Or ce n’est pas le seul cas où le gérondif en latin se trouve employé dans ce sens. ― La terre ; le pays. Le pronom féminin eam se rapporte à terre (terra) du verset précédent.
4 Celui qui est le meilleur d'entre eux est comme un paliure, et celui qui est juste, comme l'épine d'une haie. Le jour de ton inspection, ta visite est venue; alors sera leur désolation.
Note Mich. 7,4 : Ta visite ; c’est-à-dire, ta punition, ton châtiment. ― Leurs désolation ; la désolation du prince et du juge, mentionnés au verset précédent.
 
5 Ne croyez pas à un ami, et ne vous confiez pas à un guide; pour celle qui dort près de toi, ferme la porte de ta bouche.6 Le fils fait outrage à son père, et la fille s'élève contre sa mère, la belle-fille contre sa belle-mère; les ennemis de l'homme sont ses serviteurs.
Note Mich. 7,6 : Voir Matthieu, 10, 35-36.
 
7 Mais moi, je porterai mes regards sur le Seigneur, j'attendrai le Dieu mon Sauveur; mon Dieu m'écoutera.8 Ne te réjouis pas sur moi, mon ennemie, parce que je suis tombée; je me relèverai lorsque je me serai assise dans les ténèbres, le Seigneur est ma lumière.
Note Mich. 7,8 : Ne te réjouis pas, etc. ; c’est Samarie qui parle à Babylone.
9 Je porterai la colère du Seigneur, parce que j'ai péché contre lui, jusqu'à ce qu'il juge ma cause et qu'il accomplisse mon jugement : il me fera sortir à la lumière, je verrai sa justice.10 Et mon ennemie verra et sera couverte de confusion, elle qui me dit : Où est le Seigneur ton Dieu? Mes yeux la verront; alors elle sera foulée aux pieds comme la boue des places publiques.
 
11 Le jour où les murs de clôture seront bâtis, en ce jour-là s'éloignera de toi la loi.
Note Mich. 7,11 : S’éloignera, etc. ; tu seras affranchie de la loi du vainqueur.
12 En ce jour-là, on viendra d'Assur et jusqu'à toi et jusqu'à tes cités fortifiées ; et des cités fortifiées jusqu'au fleuve, et d'une mer à l'autre mer, et de la montagne jusqu'à la montagne.
Note Mich. 7,12 : D’une mer, etc. Ces deux mers sont probablement la Méditerranée à l’occident et la mer Morte à l’orient. ― De la montagne, etc., c’est-à-dire, depuis les montagnes de l’Arabie Pétrée jusqu’à celles du Liban au septentrion. ― Au lieu de cités fortifiées, l’hébreu porte : cités d’Egypte. ― Jusqu’au fleuve de l’Euphrate.
 
13 Et la terre sera désolée à cause de ses habitants et à cause du fruit de leurs pensées.
 
14 Seigneur, paissez avec votre verge votre peuple, le troupeau de votre héritage, qui demeure seul dans la forêt, au milieu du Carmel; ils paîtront en Basan et en Galaad, comme aux jours anciens.
Note Mich. 7,14 : Le troupeau, etc. ; ce sont les Israélites revenus de la captivité. Affranchis de la captivité de leurs ennemis, capables de se soutenir seuls et sans le secours d’autrui, ils paissent en liberté et sans crainte au milieu de leur pays, et dans la fertilité du Carmel. ― Basan. Voir Nombres, 21, 33. ― Galaad. Voir Nombres, 32, 1.
15 Comme aux jours de ta sortie de la terre d'Egypte, je lui ferai voir des merveilles.16 Des nations verront, et seront confondues avec toute leur puissance ; elles mettront la main sur leur bouche, et leurs oreilles seront assourdies.
Note Mich. 7,16 : Elles mettront la main sur leur bouche pour marquer que l’étonnement et l’admiration les rendent muettes.
17 Elles lécheront la poussière comme les serpents ; comme les reptiles de la terre, elles seront fortement troublées dans leurs demeures; elles redouteront le Seigneur notre Dieu, et elles te craindront, ô Israël.
Note Mich. 7,17 : Lécher la poussière, c’est ramper.
 
18 Quel Dieu est semblable à vous, qui ôtez l'iniquité, et passez sous silence le péché du reste de votre héritage? il n'enverra plus désormais sa fureur, parce qu'il veut la miséricorde.19 Il reviendra, et il aura pitié de nous; il laissera de côté nos iniquités, et il jettera dans le profond de la mer tous nos péchés.20 Seigneur, vous accomplirez votre vérité envers Jacob, votre miséricorde envers Abraham ; ce que vous avez juré à nos pères dès les jours anciens.

Bible Glaire & Vigouroux


Traduction de la Sainte Bible d'après la Vulgate (Clémentine) par l'abbé Jean-Baptiste Glaire éditée une première fois de 1871 à 1873, puis complétée par des introductions, des commentaires, des notes et des appendices rédigés par l'abbé Fulcran Vigouroux dans une troisième édition en 1890. L'édition reprise par Recatho est celle de 1905 des éditeurs A. et R. Roger, et F. Chernoviz téléchargeable également au format PDF ici. Recatho est le seul site web à offrir une version HTML de la Bible Glaire & Vigouroux. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre page de présentation des différentes versions de la Bible expliquant notre choix.